Livres
486 608
Membres
476 727

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

En attendant Godot



Description ajoutée par anichinabe 2011-02-19T22:27:33+01:00

Résumé

L'attente comprend deux phases, l'ennui et l'angoisse. La pièce comprend donc deux actes, l'un grotesque, l'autre grave. Préoccupé de peu de choses hormis ses chaussures, la perspective de se pendre au seul arbre qui rompt la monotonie du paysage et Vladimir, son compagnon d'infortune, Estragon attend. Il attend Godot comme un sauveur. Mais pas plus que Vladimir, il ne connaît Godot. Aucun ne sait au juste de quoi ce mystérieux personnage doit les sauver, si ce n'est peut-être, justement, de l'horrible attente. Liés par un étrange rapport de force et de tendresse, ils se haranguent l'un et l'autre et s'affublent de surnoms ridicules. Outre que ces diminutifs suggèrent que Godot pourrait bien être une synthèse qui ne se réalisera qu'au prix d'un anéantissement, Didi et Gogo portent en leur sein la répétition, tout comme le discours de Lucky, disque rayé qui figure le piétinement incessant auquel se réduit toute tentative de production de sens. Cette pièce composée en 1952, quinze ans avant que Beckett ne soit couronné par le prix Nobel de littérature, est un tour de force qui démontre les profondeurs que peut atteindre un langage en apparence absurde. --Sana Tang-Léopold Wauters

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 433 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par AprilDevil 2014-11-08T21:53:07+01:00

"Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

"En attendant Godot", est une pièce de théâtre en prose et en deux actes mettant en scène Vladimir et Estragon, deux vieux clochards vagabonds qui croisent la route de Pozzo et Lucky respectivement maître et "esclave", et celle du messager de Godot. Le décor est dépouillé, quasi inexistant, en un lieu indéfini, sur une route de campagne avec un seul arbre. Deux clochards discutent pour tuer le temps, échangent des propos superficiels et plats, ressassent leur malheur et leur ennui. Ils attendent l'arrivée d'un certain Godot qui devrait les secourir et avec lequel ils croient avoir rendez-vous.

Un théâtre de l'Absurde, un nouveau théâtre en rupture avec le théâtre "traditionnel", une pièce qui présente quelques thèmes majeurs : l'absurdité de l'existence (Vladimir et Estragon sont totalement abandonnés et voués à une misère totale), l'immobilité du temps (du premier acte au second, le temps a passé, l'arbre s'est couvert de feuilles, mais ce temps est immobile, rien n'a changé sauf que Pozzo est devenu aveugle), l'inutilité de la mémoire (le passé évoqué par les deux clochards n'ouvre aucune perspective ni sur le présent ni sur l'avenir)... On aime ou on n'aime pas mais il s'agit d'un genre nouveau, une pièce avec son lot de réflexions philosophiques, une lecture intéressante.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CPeriollat 2020-02-05T13:51:19+01:00
Commentaire ajouté par Mladoria 2020-02-04T15:49:52+01:00
Lu aussi

Une pièce classique que je dois découvrir depuis très longtemps, je me suis enfin lancée.

J'ai passé un bon moment avec Vladimir et Estragon. Leurs facéties m'ont fait sourire. Les jeux de répétition sont assez succulents à suivre. L'intrusion du Pozzo et du servile Lucky apportent une dimension presque dramatique à la scène, même si le comique de situation sur la mise en scène de l'entrée / sortie du duo, des effets de style des positions de Lucky, son discours essouflant sont de grands moments.

Et finalement, ils font quoi ? Ben, ils attendent Godot...

Une pièce qui m'a donné envie de voir la mise en scène donc pari réussi. A lire si vous aimez l'absurde et le comique de situation, le grinçant et le poétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vampire_academy 2020-01-29T23:32:04+01:00
Lu aussi

Très franchement, je n'ai pas vraiment apprécié mon moment de lecture. J'avais pourtant vu une adaptation de cette pièce au théâtre... Mais je pensais réellement être plus "charmée".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belle-Helene 2020-01-17T01:14:23+01:00
Or

Première pièce absurde et elle m’a conquise : drôle, touchante, effrayante, ridicule… c’est un mélange extraordinaire qui bascule soudain entre le comique et le tragique. A lire !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YumeGekkou 2019-12-18T16:47:07+01:00
Lu aussi

C'est une pièce difficile d'accès de par sa forme absurde mais lorsqu'on comprend davantage la visée de la pièce, elle devient intéressante et instructive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fyerise 2019-12-13T19:52:41+01:00
Lu aussi

Lecture imposée au lycée. Je me souviens ne pas avoir apprécié cette pièce plus que ça (trop absurde à mon goût), mais avoir passé des après-midi de fous rire à la répéter avec mes amies en prévision de présentations orales en classe.

Afficher en entier
Lu aussi

Cette lecture me laisse songeur.

 

On serait tenté de me répondre : « c'est normal, c'est du théâtre de l'absurde ». Pourtant, le problème n'est pas exactement là, puisque ce qui m'interroge n'est pas tant l'objet de la lecture que l'acte lui-même. En attendant Godot, son titre le laisse bien présager, est une pièce de l'attente. On attend. Quoi — ou plutôt Qui — ? Godot.

Ce qui me laisse une impression étrange, c'est que j'ai l'impression d'avoir traversé un voile de brume et d'en être ressorti sans être mouillé. Comme si la lecture n'avait été que cette sensation à peine palpable de minuscules gouttelettes d'eau se déposant sur moi et évaporées aussitôt. Comme si le "rien" de cette pièce — ni un rien d'ennui, ni un rien captivant, seulement un rien banal — m'avait traversé sans que je ressente rien.

 

Une lecture troublante, donc, sur laquelle je serais bien embêté de dire quoi que ce soit d'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-Y-Sofia 2019-09-20T17:51:30+02:00
Argent

Il faut se laisser porter par le grotesque de la situation, et espérer que lorsque cela sera notre tour d'attendre Godot cela ne sera pas aussi long.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par armel86 2019-05-24T16:00:02+02:00
Lu aussi

Le théâtre de l'absurde ne m'a jamais trop attiré car je le trouvais vraiment perché. Les dialogues n'ont pas de rapports entre eux, les personnages semblent tourner en rond. Mais c'est ce qui caractérise la lecture, et finalement, ça m'a plutôt plu ! Alors oui les personnages sont perchés et les dialogues sont décousus mais en cherchant plus loin, on trouve une belle histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ninou08 2019-04-19T23:25:54+02:00
Lu aussi

Pour moi, cette pièce représente parfaitement l'état d'esprit d'après guerre : une sorte d'angoisse, une quête de sens, une attente, et la mesure de toute l'absurdité du temps et des relations humaines.

Concrètement dans cette pièce, il ne se passe rien, pas d'intrigue, pas d'action, juste, comme l'indique le titre, une attente, d'un certain Godot dont on ne sait absolument rien. Et c'est toute l'esthétique du Nouveau Théâtre. Pourtant, on ne s'y ennuie pas comme on pourrait s'ennuyer dans le Nouveau Roman, et contrairement à l'appellation qu'on donne souvent à ce genre, je ne trouve absolument pas que ce soit absurde. Au contraire, c'est profondément sensé.

Afficher en entier

Date de sortie

En attendant Godot

  • France : 2009-10-09 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 1433
Commentaires 147
Extraits 30
Evaluations 311
Note globale 6.55 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode