Livres
594 311
Membres
671 757

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Lionnes de Venise, Tome 1



Description ajoutée par Elyas 2017-04-29T09:28:50+02:00

Résumé

Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.

Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s'immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s'enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l'amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.

Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu'elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu'elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Après le succès de sa série sur Aliénor d'Aquitaine, Mireille Calmel nous plonge avec maestria dans la Venise trouble du XVIIe siècle. Un formidable roman de cape et d'épée qui entraînera le lecteur de la cité des masques aux terres des mousquetaires.

Afficher en entier

Classement en biblio - 144 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Shizi 2019-04-17T19:34:40+02:00

Sans désir, ici, elle n'était qu'une imposture.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-17T16:30:52+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Malheureusement ce fut une petite déception pour moi. J'ai trouvé le rythme beaucoup trop accéléré. Les événements et les révélations se succèdent sans pause ce qui ne laisse pas au lecteur le temps de s'imprégner de l'ambiance et de se familiariser avec les personnages. De ce fait je ne me suis pas attaché à Lucia, qui évolue très vite de jeune fille d'imprimeur prude et discrète à manipulatrice et tueuse vengeresse. J'ai trouvé que ça faisait un peu surenchère d'actions et de retournements de situation si bien que je me suis parfois un peu perdu dans l'histoire.

Malgré cela j'ai beaucoup aimé les décors de Venise et les faits historiques qui sont repris par l'auteur pour son histoire.

Il y a un second tome que je ne pense pas lire mais j'essaierais avec d'autres titres de l'auteur qui ma tente aussi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2021-10-20T23:05:47+02:00
Bronze

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2021/10/08/les-lionnes-de-venise-t-1-mireille-calmel/

Les Lionnes de Venise sont le premier tome d’une duologie qui a pour cadre l’Italie du XVIIème siècle. Après avoir mis la main sur une précieuse gravure, le père de Lucia est enlevé, et son imprimerie détruite. La jeune fille, qui a réussi à s’échapper, se promet de le retrouver, mais autour d’elle, nombreux sont ceux qui semblent convoiter le fameux objet qu’elle a sauvé des flammes…

Ce roman était prometteur… mais juste prometteur, malheureusement. J’ai apprécié les premiers chapitres, néanmoins mon enthousiasme est retombé à mesure que je progressais dans ma lecture, et ce pour diverses raisons.

L’héroïne, pour commencer. Assez tôt, on apprend que Lucia sait lire, écrire, compter, raisonner, interpréter les meilleurs auteurs, mais aussi se battre à l’épée et au poignard… Un CV impressionnant pour une femme à cette époque-là (et même pour un homme qui serait issu de sa condition modeste, d’ailleurs), qui m’a donné matière à craindre d’avoir affaire à une Mary-Sue en puissance. Et je confirme…

Lucia, elle est trop forte. Elle se permet de tenir tête à tout le monde en s’en tirant (presque) à bon compte à chaque fois, bat à l’épée un maître d’armes beaucoup plus expérimenté qu’elle, et bien sûr, elle est tellement belle (et arrogante) que tous les hommes qui posent les yeux sur elle ont automatiquement envie de la mettre dans leur lit. Et je ne parle même pas du fait que, d’oie blanche, elle se transforme en courtisane aguerrie en l’espace de quatre jours. Parfaite, cette fille, vous dis-je !

L’autre « lionne », c’est Isabella Rosselli. Elle aussi est dépeinte comme redoutable, intelligente… pourtant à ce stade, je cherche encore son utilité. Plus exactement, je n’ai pas trouvé les passages où elle apparaît spécialement pertinents. Ils sont surtout là pour offrir une romance bien dégoulinante de mièvrerie (ceux qui aiment apprécieront, mais ce n’est pas mon cas).

Le récit, intriguant de prime abord, m’a vite dépassée en raison de sa pléthore de personnages, des mensonges dont ils s’abreuvent mutuellement et des liens entre eux. Plus j’avançais, plus je me sentais perdue, et au final, je ne suis pas sûre d’avoir compris qui était qui et qui agissait pour le compte de qui et pour quoi.

Ce qui aurait pu me plaire, dans cette histoire, c’est son côté mystique, avec cette fameuse gravure et le grimoire auquel elle est censée mener, ainsi que les visions et le fascinant objet que Lucia découvre au couvent, mais cet aspect-là passe au dernier plan.

Je suis presque tentée de lire la suite dans l’espoir que l’auteur s’attarde davantage sur ces éléments-là, mais j’hésite. Je n’ai vraiment pas adhéré aux personnages, ni à la plume de Mireille Calmel qui m’a paru souvent répétitive. Je verrai si l’occasion se présente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clarymoon 2021-10-14T16:39:07+02:00
Or

J'ai trouvé ce livre vraiment divertissant. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ne s'ennuie pas du tout car au programme, il y a :

- une mystérieuse gravure qui intéresse de nombreux personnages,

- des enlèvements,

- des personnages puissants et dangereux,

- de la sensualité,

- des trahisons,

- de l'amour,

- des courses-poursuites,

- des combats,

- de belles descriptions de Venise.

Les seuls reproches que je pourrais faire, c'est l'évolution de Lucia qui n'est pas toujours crédible et la difficulté à voir les liens entre certains personnages.

Mais cela ne m'empêche pas de vouloir connaître la suite des aventures de l'héroïne.

Afficher en entier
Or

Plongé au coeur d'un Venise sombre et pleine de rebondissements totalement inattendus...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kwetch682 2021-05-04T08:47:41+02:00
Diamant

Encore une fois, un super premier tome. L'auteur nous tient en haleine à chaque page.

Les chapitres sont courts donc très facile à lire et une fois qu'on est dans l'histoire, on ne la lâche plus. On a envie de connaitre l'histoire de chaque personnage. A travers le roman, on découvre Venise et tous les complots de l'époque. L'auteure se documente vraiment beaucoup pour faire coller au mieux le contexte et les lieux à son intrigue.

Afficher en entier
Diamant

J'avais hâte de lire les Lionnes de Venise. C'est chose faîtes pour ce tome 1 et ma curiosité s'en voit récompensée ! J'ai passé un excellent moment et une agréable lecture pleine d'action et de rebondissements. On furette dans Venise qui vu le contexte la rend assez oppressante avec ses nombreux complots, traîtres et le dédale que son architecture forme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par _Cendre_ 2021-03-19T16:08:53+01:00
Lu aussi

Une lecture plus que mitigée pour moi.

Le découpage en chapitres très courts donne de la dynamique. J'avais déjà lu Mireille Calmel il y a 10 ans avec Lady Pirate et j'en gardais un bon souvenir. Je n'ai donc pas été surprise de retrouver "ses" codes fétiches : un vocabulaire incisif et léché, un cadre historique bien documenté et retranscrit, une histoire menée tambour battant, des retournements de situations et une jeune héroïne plus que badass. Sauf que cette fois, la sauce n'a pas pris. J'ai trouvé ca "too much" sur bien des aspects. Peut-être était-ce déjà le cas avec Lady Pirate mais étant plus jeune je n'attendais pas la même chose de mes lectures. Je vous jure que j'ai levé les yeux au ciel un nombre incalculable de fois. L'héroïne m'a agacée au plus haut point, je ne vous raconte pas ! Heureusement, le style de Mireille Calmel est agréable et les pages tournent vite. Mais il n'empêche que je voulais claquer cette Lucia toutes les 2 pages ! Fille d'un artisan de Venise, sans titre, sans grande richesse, simple, mignonne, amoureuse de l'apprenti de son père depuis 3 ans mais innocemment : au début ça commence bien, tout est crédible. Mais alors elle change du tout au tout en 6 jours (durée de l'histoire) : elle devient la courtisane la plus douée de Venise, resplendissante, voluptueuse à souhait, épéiste émérite, elle tombe amoureuse d'un homme qu'elle a rencontré 4h plus tôt, de deux fois son âge et se donne à lui dans la foulée (alors que son fiancé est mort 3 jours avant, le deuil n'a pas été très long…). Je vais pas tout vous lister. L'autrice en fait des caisses et trop, c'est trop, désolée ! Honnêtement, je comprends très bien pourquoi toute cette comédie peut plaire. Ça fait rêver/ fantasmer les lectrices (ne nous voilons pas la face, le livre s'adresse à un lectorat féminin) et j'aurais pu me prendre au jeu il y a quelques années mais j'ai passé ce stade. Il en ressort une intrigue enrobée dans une romance exagérée. Et comme vous le savez, moi, la romance dans les livres, ce n'est pas ma tasse de thé. En plus avec tous ces traîtres et retournements de situation, je me suis totalement perdue, ne sachant plus qui était gentil ou méchant et quelles étaient ses motivations à la fin.

En conclusion, l'univers vénitien de la renaissance est le point fort de ce livre ainsi qu'une plume plutôt agréable. Si vous aimez les héroïnes femmes fatales/douée en tout et les intrigues retorses, c'est pour vous. Sinon, passez votre chemin. Pour ma part, je ne pense pas lire la suite ou alors vraiment à l'occas'

Afficher en entier
Or

Mireille CALMEL a vraiment l'art de nous faire aimer les personnages dès les premières pages...Encore une aventure menée tambour battant où les méchants ne sont pas si méchants que ça...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julma 2020-09-19T19:14:32+02:00
Bronze

Un peu déçue par cette lecture...

Ayant été absolument fascinée par Le Lit d'Aliénor de la même auteur, j'attendais énormément de ce roman. Il faut croire que Calmel est finalement meilleure dans le documentaire que dans la fiction puisque j'ai trouvé les personnages très plats et l'intrigue beaucoup trop axée autour du paraître et de la séduction. A certains moments, j'avais presque l'impression de lire un Harlequin mal écrit, ce qui n'est pas vraiment mes lectures de prédilection...

Déçue donc mais vu que j'ai le tome 2 je vais persévérer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Syracuse 2020-07-21T04:11:29+02:00
Bronze

Si tout va très vite, je sors quand même satisfaite de ma lecture.

Même si tout va très vite, j'ai réussi à m'attacher très vite à Lucia et à Marco. La psychologie de Lucia se voit du premier coup d'oeil et on s'attend à ce qu'elle soit plus approfondie. Mais il n'en est rien. C'est un peu biaisé par le scénario : comme tout va très vite, sa psychologie aussi, la faisant passer de jeune fille à femme en quelques pages. Mais je suis parvenue à m'attacher à Lucia quand même.

Le scénario n'offre rien de bien original. L'autrice a pris bien des libertés avec les personnages, elle le signale elle-même à la fin de son roman dans des petites notices biographiques. Le scénario, se déroulant aussi très vite, n'offre pas non plus le temps de s'attacher à Venise, de plonger au plus profond des eaux troubles de la République du XVIIème siècle que l'on explore ici. Tout au plus pouvons-nous situer les différentes actions grâce aux noms des canaux et des palais. Mais du coup... rien de plus. Pour l'instant, pas de politique trouble, pas de semblant de complot. Tout au plus, une histoire d'alliances et de mésalliances entre différentes familles.

J'espère que le second volume apportera plus de satisfactions. Ici, l'autrice s'amuse à nous offrir quelques rebondissements en nous trompant sur les intentions des différents personnages. La fin du roman laisse un peu arrière-goût amer et laisse deviner quelques présages quant au scénario du second volume.

Pour autant, la lecture fut plaisante et satisfaisante dans l'ensemble. Les espions espionnent à qui mieux mieux, les apparences sont trompeuses et les révélations parfois surprenantes. D'autres laissent plutôt perplexes.

Un bon point pour le niveau de qualité du roman cape et épée mais je reste un peu sur ma faim en amatrice d'escrime artistique et de roman de cape et d'épée que je suis. Les combats sont bien décrits mais tout comme le scénario, ils vont très vite.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Lionnes de Venise, Tome 1

  • France : 2017-05-18 (Français)
  • France : 2018-11-22 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 144
Commentaires 34
extraits 7
Evaluations 50
Note globale 7.78 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode