Livres
567 744
Membres
622 422

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Enchanteresses, Tome 1 : Le Grimoire volé



Description ajoutée par Fitzyfool 2021-07-27T23:50:41+02:00

Résumé

Imaginez pouvoir vous protéger de vos harceleurs. Imaginez pouvoir vous venger d'eux, sans avoir à bouger le petit doigt. Séduisant, n'est-ce pas ? C'est ce que pensaient Bleuenn, Flora et Lizig. du moins, jusqu'à ce que ça aille trop loin. En trouvant un grimoire dans la forêt de Brocéliande, ces trois filles que tout oppose n'auraient jamais pensé que ses incantations marcheraient vraiment. Et puis, leur vie a basculé et elles sont devenues des Enchanteresses.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

extrait

Le garçon renifla avec dédain.

— T’as fait quoi de tes vacances, t’as bouffé tes livres pour en chier une encyclopédie ? En tout cas, un miracle est arrivé, t’as enfin trouvé quelqu’un avec qui traîner !

— Je… je ne… je… je…

La fille qui s’accrochait à son bras comme à une tige de bambou gloussa. Une vague d’embarras submergea Bleuenn. Flora se liquéfiait sur place, incapable de répondre quoi que ce soit, et il était difficile de l’aider : ce mec était un pauvre type mais Bleuenn ne le connaissait pas suffisamment pour être en mesure de lui répondre.

— Fais gaffe, si tu continues à bégayer, Bleuet va te prendre pour une folle.

— Mon prénom, c’est Bleuenn.

La bouche de Le Bihan s’étira en une grimace.

— Bleuet, Bleuenn, c’est la même chose. C’est laid.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Un immense merci à Babelio et aux éditions Hachette l’envoi de ce roman.

Oh oh ! Il vous arrive parfois de sortir d’une lecture, et de ne pas savoir mettre de mots sur votre ressenti ? Et bien voilà où j’en suis avec cette histoire 😅. Déjà il faut savoir que j’ai toujours aimé tout le folklore qui entoure la Bretagne et plus particulièrement la forêt de Brocéliande. Je trouve ça passionnant, donc quand j’ai découvert le synopsis de « les enchanteresses » ma curiosité a été piqué au vif. Surtout que clairement, ce livre regroupe beaucoup d’éléments que j’aime.

J’ai l’impression d’être déchirée en deux, une partie de moi a bien aimé ce premier tome, et l’autre partie, en sort vraiment pas convaincue. Et du coup c’est hyper compliqué. Mais comme d’hab je vais essayer de me canaliser, de ne pas partir dans tout les sens, et de vous présenter une chronique plus ou moins structurée (clairement c’est pas gagné).

Ici, nous allons suivre Bleuenn, Lizig et Flora, trois ados qui ont vraiment beaucoup de mal à trouver leurs places au lycée. Lors d’une sortie scolaire, dans la forêt de Borcélande, elles découvrent un vieux grimoire. Les trois jeunes femmes vont jouer aux sorcières en herbes, jusqu’au moment où d’étranges phénomènes vont se produire…

Cette histoire m’a fait penser au film que je regardais en boucle quand j’étais adolescente, « Dangereuse Alliance ». Ce groupe d’ados qui décide de se venger de leurs camarades et dont la magie va échapper à leurs contrôles. Bon, si c’est moins sombre que dans le film. J’ai retrouver des similitudes, et ce côté là de l’histoire m’a énormément plu.

Déjà j’ai beaucoup aimé que l’autrice montre que les années lycée se n’est pas forcément génial. Que les jeunes peuvent être hyper cruels et méchants entre eux. Car soyons honnêtes, c’est une réalité. L’harcèlement scolaire est de plus en plus présent. J’ai aussi énormément aimé l’amitié qui se tisse entre Bleuenn, Flora et Lizig. C’est certainement l’aspect qui m’a le plus convaincu durant ma lecture. J’ai aimé la différence de personnalité, de caractères entre elles. Cela rend leurs relations plus vraies et réelles.

J’ai aussi beaucoup aimé le côté « magie » de cette histoire. En revanche j’ai trouvé ça dommage que l’on reste plutôt en surface, que ça ne soit pas plus approfondie. Bon, ça reste un premier tome, et je pense que l’on effleure du bout des doigts l’histoire.Je peux pas dire que ma curiosité a été assez piqué pour que j’ai envie de découvrir la suite de l’histoire et je trouve ça vraiment dommage. J’aurais aimé plus. Plus de détails, plus de profondeur. On se concentre essentiellement sur l’évolution de leurs relation, et si c’est intéressant, ça ne m’a pas comblé.

Autre point qui m’a quelque peu dérangé, c’est tout les clichés que regroupe cette histoire. Ces stéréotypes que l’on retrouve tout au long du récit, il y en a énormément. Trop pour rendre à mes yeux cette histoire crédible.

Alors oui ce premier tome a énormément de potentiel, et je pense qu’il pourrait plaire à énormément de personne. Cependant, trop de détail m’ont dérangé, et cela prends le pas sur ce que j’ai aimé dans cette histoire. Je ne sais pas si je lirais le deuxième tome. L’histoire du trio n’a pas suscité en moi l’envie de découvrir la suite.

Afficher en entier
Or

Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Bronze

Merci à Hachette Romans pour l’envoi de ce roman.

Sans surprise pour un premier tome, l’univers esquissé promet d’être fascinant et les personnages sont très prometteurs, même si ça reste difficile à juger pour l’instant. Cependant, si l’auteure elle-même a tendance à le classer en Young Adult, je rejoindrais plutôt l’éditeur sur du 12 ans et plus, en précisant que c’est un roman qui devrait faire fureur chez les 12-15 ans à mes yeux.

A travers les Enchanteresses, Sophie Gliocas mêle monde moderne et légendes bretonnes. On croise ainsi dans le roman de grands noms de légendes arthuriennes (Morgane, Vivianne) et sont mentionnées des créatures bien connues dans la région, comme les Korrigans. Il y est aussi question de druides, de contes et de magie comme le suggèrent si bien la couverture et le résumé.

Si j’ai adoré le parti pris, poussé jusqu’au bout avec des prénoms et noms de famille typiquement bretons et une description réussie des caractéristiques locales (les toits d’ardoise, les petits villages où tout le monde se connaît), je regrette juste qu’il n’y ait pas un seul mot de breton dans tout le roman. Quitte à rendre hommage à la région, ce serait un clin d’œil sympa que j’espère voir dans la suite des tomes !

Suite par ici : https://lislysworld.fr/les-enchanteresses-de-sophie-gliocas/

Afficher en entier
Bronze

Une histoire sympathique mais inégale.

J'ai toujours beaucoup de mal quand les personnages se comportent de manière irrationnelle et il y a eu quelques cas dans ce roman qui m'ont fait râler.Spoiler(cliquez pour révéler)Du genre Bleu qui se déshabille, mise au défi par un garçon qu'elle exècre parce qu'elle ne veut pas passer pour prude, je trouve ça stupide Néanmoins l'histoire est sympa mais je me désole toujours du côte "trop bon, trop con" qu'on veut absolument coller aux héros. Quand on a été harcelés, on se réjouit du malheur qui tombe sur le harceleur, on s'en veut pas de lui avoir causé du tort Spoiler(cliquez pour révéler)surtout comme, lorsqu'ici, c'était précisément le but.

Néanmoins, les trois amies sont sympas mais les garçons sont assez détestables (sauf peut-être Malo et Kamal, mais ce dernier est plutôt anecdotique)...

Afficher en entier
Lu aussi

Un bon livre pour se mettre dans l'ambiance de l'automne et d'Halloween. J'ai passé, dans l'ensemble, un bon moment en le lisant, mais beaucoup de choses m'ont agacés.

Ce livre est prometteur, l'écriture de l'auteure est fluide, c'est facile à lire et les descriptions nous permettent bien d'imaginer les scènes.

L'univers n'est pas original mais on se laisse emporter dans cette magie et ces éléments paranormaux.

De plus disant le, la couverture est très attrayante, et les décorations à l'intérieur du livre, aussi.

Il y a cependant, plusieurs points que je n'ai pas compris, pourquoi appeler les personnages par leur nom de famille ? Ça gâche la lecture, parce que ce n'est pas très crédible. Je n'ai jamais vu ça dans un lycée français.

De plus j'ai trouvé qu'il y avait énormément de clichés dans ce livres. Dès le début, on nous dresse un portrait de l'intello parfaite, qui porte des lunettes et est limite hautaine, une fille donc qui, de part le fait qu'elle soit intelligente n'arrive pas à se faire des ami.e.s....

Pour le coup, le personnage de Bleuenn est ambivalent. Elle est exécrable avec son père et sa petite soeur mais est compréhensive et attentive avec ses amies.

Louann ma fait beaucoup de peine, car cela se sent qu'elle est adorable. En bref, Bleuenn est très égoïste et n'a aucune empathie pour sa soeur.

Dans l'ensemble, même si les filles sont dotées de pouvoirs magiques, j'ai trouvé qu'elles manquaient d'assurance, qu'il leur manque quelque chose de ''personnages principaux''. Bleuenn, Lizig et Flora ont de la répartie, mais qu'entre elles, lorsqu'ils s'agit de répondre aux garçons elles ne sont plus présentes. C'est un élément qui me dérange fortement. Elles arrivent à être dures entre elles et avec leur famille mais des personnes avec qui elles n'entraînent aucun lien, elles restent sans rien dire... ?

La seule force qu'elles possèdent donc c'est leur pouvoir magique. Pour moi, c'est l'unique élément qui leur donne un rôle ''important''.

De plus, il y a une forte dualité entre les personnages féminins et masculins. J'ai apprécié presque aucun garçon de cette histoire, si ce n'est Malo (et encore). La plupart sont vraiment décrit comme des pervers, des harceleurs, violents, influençables et j'en passe. Où est la part d'humanité chez ces garçons...?

Pour finir, il y a des thèmes abordés qui sont importants comme celui de l'harcèlement, des abus etc... et donc cela permet de faire de prévention. C'est une chose que j'ai apprécié, tout comme le fait de montrer les conséquences du racisme et l'isolement qu'il peut engendrer.

Afficher en entier

Un premier tome qui nous transporte dans un univers magique et nous plonge dans la magnifique région qu'est la bretonne. Les personnages sont biens choisis, la description des lieux est bien faite ... Ce livre met également en lumière les tourments que traversent les adolescents.

Bref une lecture que je conseille fortement surtout avec la saison automnale qui arrive... J'ai hâte de connaître la suite !

Afficher en entier
Argent

Les Enchanteresses est le premier ouvrage d’une série dont j’attendais la sortie avec impatience. Je suis le travail de l’autrice, Sophie Gliocas, depuis de nombreuses années et je suis familière de sa plume que j’ai connu grâce à ses fanfictions. Autant avouer qu’il me tardait de lire son premier roman et que je ne suis pas déçue ! Je remercie les éditions Hachette et Netgalley pour cette découverte.

Nous faisons la rencontre du personnage de Bleuenn, jeune adolescente dont la famille déménage à Brocéliande, village de Bretagne, après avoir vécu à Paris. Elle n’est pas du tout contente à cette perspective puisqu’elle aimait vivre à Paris. Elle se retrouve donc seule dans un village où elle ne connaît personne avec sa petite sœur et son père après des événements familiaux qui l’ont marquée. Bleuenn est une adolescente imparfaite et c’est ce que j’ai beaucoup apprécié dans son personnage. C’est une jeune fille de 15 ans avec des réactions typiques d’adolescente donc même avec mes yeux d’adulte de 23 ans, je me suis attachée à elle. Il est vrai que j’aurais apprécié qu’on s’attarde plus sur ses pensées et ses sentiments dans certaines situations (je pense notamment à la réaction de Bleuenn au cours d’une soirée que je n’ai pas compris) mais ce n’est pas quelque chose qui m’a bloquée dans ma lecture. C’est ainsi qu’on se familiarise avec le paysage de Brocéliande en même temps que Bleuenn, à ses habitants et ses histoires …

Grâce à la plume addictive de Sophie Gliocas, je me suis rapidement impliquée dans cette histoire intrigante. Une fois commencée, je n’ai pas pu arrêter ma lecture tant je voulais connaître la suite des événements. L’autrice dissémine des zones d’ombre au cours de son récit dont on veut connaître les tenants et aboutissants. Si bien que l’intérêt du lecteur se maintient jusqu’à la dernière page. On s’attache aux personnages de Bleuenn, sa famille, et les amies qu’elle finit par se faire, Flora et Lizig. On découvre son quotidien dans son nouveau lycée et ses camarades de classe. L’autrice parvient suffisamment à caractériser ses personnages secondaires pour qu’on puisse les identifier facilement. Certains d’entre eux peuvent se rattacher à des modèles de personnages qu’on a tous déjà croisés au fil de nos lectures (la brute, la peste, l’intello, …), mais ce n’est pas gênant. On devine que l’autrice prévoit de développer et de creuser ses personnages, tant principaux que secondaires, dans les prochains volumes. Néanmoins, j’aurais apprécié que l’amitié des trois personnages principaux soit davantage explorée dans ce tome et qu’on découvre plus de moments entre elles pour explorer leurs individualités. Le premier tome se lit vite et je pense qu’ajouter quelques pages pour explorer plus encore les personnages et l’univers n’aurait pas été de refus.

Il y a un élément que j’ai particulièrement adoré. C'est le fait que Sophie préfère consacrer ce tome à l’amitié entre Bleuenn, Flora et Lizig plutôt que sur les intrigues amoureuses. Il y en a mais aucune ne prend le pas sur l’intrigue et l’amitié et j’ai sincèrement adoré cet aspect du récit. L'amitié est un aspect trop souvent éclipsé dans les romans adolescents et c'est quelque chose que je regrette. J’espère vraiment que l’autrice gardera cet équilibre tout au long de la série. De manière générale, l’autrice aborde des sujets qui sont importants à retrouver dans un roman destiné aux adolescents. Il est question de revenge porn, de harcèlement, d’agression sexuelle, de sexisme, de racisme … Tous les sujets ne sont pas développés mais c’est important que l’autrice n’ait pas fait l’impasse sur certains éléments liés à la vie des personnages (notamment sur le racisme que vit Flora et son meilleur ami). Dans certains cas, cela peut s’expliquer (le tome se concentre sur la vie de Bleuenn et leur quête de vengeance et non pas le point de vue de Flora). Je suis également ravie de retrouver une palette de personnages aussi variée. On a un personnage principal noir, un personnage principal bisexuel, un personnage secondaire sourd d’une oreille et arabe, … C’est important de lire un récit contenant autant de diversité dans ses personnages et j’ai adoré ce point. Cela apporte de la crédibilité au récit. On peut en dire autant des archétypes de personnages. Même s’ils ne sont pas développés, on a tous connu des personnes qui ressemblent à ces personnages et c’est ce qui rend le récit si réaliste. Il s’agit d’un premier tome qui nous introduit non seulement des personnages, mais aussi un univers et une mythologie propre, donc les personnages seront davantage approfondis par la suite.

En parlant d’univers et de mythologie, j’ai apprécié le fait qu’on découvre un monde qui s’inspire du folklore de la Bretagne. Encore une fois, je regrette que l’autrice n’ait pas eu le temps de développer plus son univers dans son premier tome. Celui-ci aurait vraiment gagné en qualité. Toutefois, ce manque de développement n’a pas entaché mon sentiment de lecture. Le premier tome se lit vite, le récit est addictif, les personnages attachants. On veut savoir la suite et on est impliqué dans cette histoire de vengeance au même titre que nos héroïnes. Contrairement à ce que j’ai pu lire, je n’ai pas trouvé que l’autrice glamourise la vengeance, au contraire. Les agissements des héroïnes sont remis en cause et leurs actes ne manquent pas de conséquences. A titre personnel, j’ai beaucoup apprécié suivre cette intrigue, bien qu’il n’y ait pas de grande surprise. On se retrouve dans une ambiance très halloweenesque et, en tant que personne qui n’aime pas l’été, j’étais plus qu’heureuse de lire un ouvrage avec une telle atmosphère. L’autrice a dévoilé que l’histoire allait s’assombrir de tome en tome et je suis réellement curieuse de connaître la suite et ce que nous réserve Sophie. L’histoire a vraiment du potentiel et l’univers promet de belles choses. Une fois arrivé à la dernière page, on veut continuer à suivre ces personnages. La décision de Lizig à la fin est importante. J’espère que ce qu’a vécu Bleuenn par la même personne sera également dévoilé aux autorités compétentes, mais aussi que le comportement d’Antoine sera dénoncé à sa juste mesure.

En définitive, c’est une histoire que j’ai adoré découvrir et qu’il me tarde de connaître la suite. Les personnages sont plaisants à suivre, l’histoire est intrigante et prenante, la plume facilite l’immersion dans l’univers et les thématiques sont intéressantes. Je conseillerais volontiers ce premier tome aux adolescents et aux adolescentes.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Enchanteresses, Tome 1 : Le Grimoire volé" est sorti 2021-09-15T14:58:33+02:00
background Layer 1 15 Septembre

Date de sortie

Les Enchanteresses, Tome 1 : Le Grimoire volé

  • France : 2021-09-15 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 15
Commentaires 7
extraits 4
Evaluations 8
Note globale 7.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode