Livres
469 932
Membres
437 877

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Zombi



Description ajoutée par Biquet 2011-11-05T08:29:36+01:00

Résumé

Il pose bien un peu problème à son professeur de père, et à sa mère – qui l’adore – mais ni l’un ni l’autre ne croient une seconde à l’accusation d’agression sexuelle sur un mineur dont il est l’objet.

Il est un cas pour le psychiatre-expert auprès des tribunaux chargé de le suivre, qui se sent néanmoins encouragé par la nature toujours plus positive de ses rêves et sa franchise à en discuter.

Il est le plus exquis et le plus attentif des garçons pour sa riche grand-mère de moins en moins capable de lui refuser quoi que ce soit.

Il est le plus vrai et le plus abominablement terrifiant des tueurs-psychopathes jamais imaginés dans un roman dont on se demande par instants comment l’auteur a pu trouver les mots pour l’écrire.

Joyce Carol Oates nous offre encore une fois avec Zombi la preuve de son immense talent. En donnant la voix à une âme des plus noires, elle plonge dans l’ignominie, et le lecteur avec elle de pénétrer l’innommable.

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maks 2015-10-05T11:49:19+02:00

C'est il y à cinq ans que l'idée de créer un ZOMBI à mes propres fins m'est venue pour la première fois comme un coup de tonnerre qui a changé ma vie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-07-10T18:01:40+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans l'histoire qui pourtant m'intéressait énormément vu le sujet abordé. Ce qui m'a vraiment bloqué c'est l'écriture...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kadeline 2019-05-27T12:01:18+02:00
Or

Dans ce roman, on est dans la tête d'un homme d'une trentaine d'années complètement psychopathe. Si sa famille se laisse berner, le lecteur est le témoin privilégié de toutes ses pulsions et actes monstrueux. L'écriture est facile d'accès avec une utilisation très envahissante du & qui illustre l'esprit tortueux de notre personnage principal. C'est cru, gore, malsain et malaisant. Rien ne nous est épargné de sa mastrubation intensive, en passant par ce qui l'excite, ses viols et crimes.

Un récit court qui ne laisse pas indifférent bien qu'un peu trop dur pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par monikaR 2018-12-08T22:52:18+01:00
Or

inconditionnelle de l'auteure, je ne pouvais pas classer ce livre autrement que dans la catégorie "or". Difficile cette descente vertigineuse dans la noirceur et la folie du personnage qui tuera encore...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ally08 2018-07-04T23:29:48+02:00
Bronze

je ne connaissais pas du tout cette auteure, c'est donc mon premier et je suis totalement surprise par le style d'écriture que je n'ai pas apprécié. Je l'ai trouvé glauque, noir avec un narrateur complètement dérangé. Assez spécial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emel1ne 2018-04-30T23:03:53+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas aimé le style d'écriture qui ne m'a pas permis de rentrer dans la tête de Q, le résumé me faisait pourtant très envie. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sonia-16 2017-12-22T12:14:08+01:00
Lu aussi

Le postulat de départ est intéressant : être dans la tête d'un tueur. Mais je n'ai pas aimé le style d'écriture, ce qui m'a empêché de réellement m'intéresser à Q... et à son histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2017-01-02T21:50:52+01:00
Lu aussi

Tout l'art de l'auteur Joyce Carole Oates, est de nous faire entrer dans la tête d'un monstre. Avec Zombi on se balade dans les pensées d'un véritable malade mental qui peut parfois sembler sympathique, mais sa folie reprend le dessus !

On sent bien que l'auteur s'est largement inspirée de Jeffrey Dahmer, le livre est écrit à la première personne, ce qui fait encore plus froid dans le dos ! Quentin s'est fait pincer pour agression sexuelle, mais dès le départ, on sent qu'il y a plus que ça et on est vite immerger dans les méandres d'un cerveau malade, qui a l'idée de se "créer" son Zombi !

forcément ce sera un homme !

Pour cela il compte pratiquer la lobotomie transorbitale, mais de manière artisanale : il lui « suffirait » d'enfoncer un pic à glace dans l'oeil d'un homme pour atteindre une partie du cerveau qui réduirait nombre de ses facultés. Acheter un pic à glace excite tellement Quentin, qu'à peine l'a-t-il entre ses mains qu'il éjacule dans son pantalon. le crime a toujours un caractère extrêmement sexuel chez Quentin. S'il y a sang, il y a aussi forcément du sperme.

L'auteur nous présente ici, un cas clinique, une étude de cas, une plongée sans temps morts et sans respiration, dans le cerveau d'un fou.

Avec des chapitres courts, un récit glaçant qui ne verse jamais dans l'exhibitionnisme, l'auteur ne laisse pas le temps à son lecteur de reprendre son souffle ! On a accès au chaos qui règne dans le cerveau de Quentin, qui ne se pose jamais la question de savoir pourquoi il est comme ça ! Il tue, c'est parce qu'il ne peut pas faire autrement. Il est prisonnier de ses pulsions et n'a aucun moyen de leur échapper, encore plus lorsqu'il ne prend pas ses médicaments…

Il est conscient du mal qu'il fait, mais il se voile lui-même la face, pour pouvoir faire bonne figure face aux autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2015-10-06T18:39:21+02:00
Bronze

Un roman dramatique flippant, l'horreur mais le vrai, on se demande si ce genre de personne existe, un peu à la manière du livre Un tueur sur la route de James Ellroy mais en bien pire, j'ai limite trouvé ce récit choquant.

Pour ce qui est du style d'écriture c'est juste très bon.

Je le déconseille fortement aux âmes sensibles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par x-Key 2015-04-10T16:26:06+02:00
Argent

Joyce Carol Oates est sans doute l'une des auteures américaines dont j'ai le plus entendu parler (et qui me faisait le plus envie !) sans jamais avoir pris le temps d'attaquer un de ses livres. Voilà qui est désormais fait, et il est déjà certain que ça n'est que le premier d'une longue série.

Zombi est l'un des romans les plus glaçants qu'il m'ait été donné de lire. Publié pour la première fois en 1995, on comprend sans mal que la romancière ait gagné le Prix Bram Stocker (récompense britannique décernée à des romans d'horreur ou de dark fantasy) du meilleur roman cette année là.

Quentin est un serial-killer. Du haut de sa trentaine, obsédé par l'idée de se créer un Zombi qui le vénérerait et obéirait au moindre de ses désirs, il kidnappe des jeunes hommes pour les lobotomiser et parvenir à ses fins... chose qui, à son grand dam, échoue à chaque fois.

Suivi de près par son contrôleur judiciaire et son psychiatre pour s'être fait prendre par le passé, il est en liberté conditionnelle, ce qui ne semble jamais l'avoir empêché de poursuivre son petit bonhomme de chemin, entre chacun de ses kidnapping, dans la banalité la plus simple. Il a un poste de gardien d'immeuble, il fait des études, il est entouré par sa famille avec son patriarche, imminent professeur d'université, qui le soutient ou encore sa grand-mère pour qui son petit-fils est la gentillesse incarnée. Vu comme un bon garçon, discret et calme, on est loin d'imaginer les noirceurs qui se cachent dans l'âme de notre protagoniste. Et pourtant...

Écrit du point de vue de Quentin, le lecteur est immédiatement confronté à la vision très sombre et dénuée d'empathie du trentenaire. On est interpellé par la typographie particulière avec ses esperluettes à la place de tous les "et" ou par les initiales qui viennent remplacer les noms de tous les personnages, comme s'ils n'étaient pas réellement des personnes et qu'il n'y avait pas d'intérêt à les nommer. Les longues énumérations et phrases composées de beaucoup de propositions frappent également. On se retrouve avec un style très épuré et une narration vraiment mécanique qui renforcent le côté sociopathe de Quentin. On en revient même à redouter les apparitions des majuscules, signe que Quentin s'emballe et que, sous le coup de l'excitation, ses actes vont prendre une ampleur qui fait froid dans le dos.

Associée à ce style dénué d'émotions positives, l'auteur utilise une écriture extrêmement dure et crue, qui ne s’encombre pas en sous-entendus et non-dits. Cependant, en parallèle de ce ton si brusque et vulgaire, il y a dans l’attitude de Quentin, un aspect naïf et détaché plutôt perturbant. Il y a de quoi être un peu désarçonné par ce mélange de naïveté et de noirceur qui donne un côté très instable à notre tueur en série.

Découpé en deux partie, le roman nous présente ainsi dans un premier temps ce tueur atypique, terrifiant et dont la folie est palpable au fil des pages. Puis vient le moment où Quentin se trouve une nouvelle victime. Du récit de ses précédents Zombis ratés aux banalités de sa vie de tous les jours, on passe subitement à la préparation de ses nouvelles manigances. Le kidnapping mis au point, la lobotomie préparée dans sa cave. Le plan est minutieusement assemblé et les évocations de pic à glace, de couteau à dépecer ou les différents actes sexuels envisagés sont placées dans le texte avec tant de détachement que cette deuxième partie est réellement dérangeante. Car, outre son côté sociopathe, Quentin est surtout un prédateur sexuel et c'est pour cette raison qu'il tient tant à posséder son propre Zombi...

L'apparente simplicité du tueur à passer inaperçu, à élaborer ses sombres dessins dans la transparence la plus totale et l'immersion au plus profond de ses pensées font de ce roman un roman noir dérangeant et (je dois l'avouer) un brin hypnotique. Le mal fascine, ça n'a rien de nouveau, et Joyce Carol Oates réussit ici clairement à captiver ses lecteurs.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2015/03/zombi-de-joyce-carol-oates.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par beckygirly 2014-11-20T21:06:29+01:00
Pas apprécié

Zombi est un roman perturbant qui nous plonge dans les méandres de la folie d’un tueur, au gré de ses pensées et actes. L’histoire est originale et attirante au premier abord puisqu’on suit ce meurtrier qui nous raconte sa vie à un certain moment de celle-ci. On découvre donc comment il « fonctionne » ; ses pensées, ses envies, sa chasse aux victimes. On entre dans la psychologie du personnage et ce changement de perspective peut paraître rafraîchissant sur le coup. Cependant l’écriture et la manière dont l’histoire est racontée cassent une possible dynamique et ce dès le départ. Le récit compact, peu aéré, qui alterne entre phrases à rallonges ponctuée de « & » à tout va et phrases plus courtes empêche de se plonger complètement dans l’histoire. On essaie à chaque instant de comprendre correctement le sens des phrases parfois décousue, au même titre que les pensées du tueur. Outre cette déconstruction de phrases, l’auteure s’amuse en jouant sur le « je » et « il ». En effet, le personnage principal, qui se nomme lui-même Q, alterne entre ces deux pronoms comme pour accentuer à certains moments sa propre importance.

Le manque de repère temporel n’aide pas non plus la lecture. Tantôt souvenirs, tantôt présent, le récit se perd dans les méandres des pensées de Q pour finalement se concentrer sur une seule victime. Q dévoile alors sa rencontre, ses préparatifs et son passage à l’acte. Le tout est très froid : au même titre que le personnage principal dénué de moral mais surtout de ressentis émotionnels le récit est inexpressif. Ce procédé dégage néanmoins un sentiment de malaise et de révulsion envers Q dont les motivations restent difficiles à appréhender. Contrairement à d’autres tueurs qui peuvent paraître plus charismatiques, Q reste une lettre de l’alphabet sans charme aucun et à l’orgueil surdimensionné.

Si Oates nous dépeint bien la folie du tueur, inconnu dans la masse commune que l’on ne suspecterait pas, l’écriture et le personnage principal ne convainquent guère, tout comme l’épilogue qui reste peu crédible.

Afficher en entier

Date de sortie

Zombi

  • France : 2011-05-04 - Poche (Français)

Activité récente

monikaR l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-08T22:49:15+01:00
Zaz97 l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-28T11:35:03+02:00

Les chiffres

Lecteurs 44
Commentaires 10
Extraits 11
Evaluations 17
Note globale 6.53 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode