Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
722 950
Membres
1 047 313

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arielle Queen, tome 1 : La société secrète des alters



Description ajoutée par audd16 2010-06-07T18:37:37+02:00

Résumé

Arielle Queen, une jeune orpheline, vit avec son oncle dans une petite ville nommée Belle-de-Jour, où, la nuit, deux groupes de démons s'affrontent: les elfes noirs et les alters. Possédé par un alter, Arielle peut s'approprier, grâce à un médaillon, l'apparence et les pouvoirs du double maléfique qui vit en elle. Ce pendentif fait d'elle l'un des deux élus évoqués dans une prophétie ancienne. Selon cette dernière, les élus vaincront un jour les elfes noirs et les alters, puis se rendront dans l'Helheim, la citadelle du royaume des morts, pour y affronter les dieux du mal. Amour, pièges, trahisons, combats, voilà ce qui attend Arielle Queen, qui partira à la recherche du second élu: un jeune garçon qui, comme elle, descend d'une longue lignée de guerriers. Aidée par son fidèle animalter, Arielle Queen combattra les forces du mal pour notre salut... à tous.

Afficher en entier

Classement en biblio - 820 lecteurs

extrait

"En ce monde, le corps n'est que l'ancre de l'âme. "

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Titre jeunesse me faisant de l'œil depuis un bon moment et dont le résumé m'intriguait et, qui, réussi à titiller ma curiosité.

Arielle, petite rousse rondelette est une jeune fille complexée par son physique. Orpheline peu de temps après sa naissance ce fut Yvan son oncle qui l'a recueilli, hélas, leur relation assez distante ainsi que l'alcool ardemment consommé par ce dernier chaque soir ne permis un attachement et la création d'un cocon familial satisfaisant....

Le jour de son anniversaire changera sa vie, par le biais d'une vidéo, Arielle fera la connaissance d'une certaine Elleira ayant quelques ressemblances avec elle mais étant néanmoins très belle. Cette dernière lui demandera son aide, une dernier chose qu'elle ne pourra accomplir seul.

Des la première page nous entrons dans le vif du sujet. Un monde envahis par les sylphores ou elfes noire relâchés de leur prison par les dieux des ténèbres afin de maintenir un certain équilibre entre les créatures d'Odin les humains et des ténèbres les sylphores. Malheureusement ces elfes ayant une soif de pouvoir et de conquête à étancher se retournèrent contre leur libérateur. Les dieux des enfers supplièrent de l'aide à Odin qui en réponse créa des démons pouvant anéantir les Sylphores, les Alters. Certains humain sont donc pourvu d'Alters, une partie démoniaque indépendante de leur personnalité prenant le contrôle de leur corps la nuit afin de chasser et tuer les elfes. Être pourvu de pouvoir magique et ayant un physique sublimé par rapport à leur autre alter égo humain.

Arielle se retrouvera au milieu d'une guerre et devra apprendre à gérer ses nouveaux pouvoirs, elle s'apercevra que certaine personne qu'elle côtoie au lycée ont également des alters. Elle découvrira par hasard qu'il peut arriver que l'Alter fasse une possession intégral et donc que la partie humaine s'efface à jamais au profit de sa personnalité démoniaque....

Petit défaut à citer à double tranchant, le récit est au présent ce qui nous immerge d'emblée dans l'histoire, cependant il devient dérangeant et rend notre lecture assez laborieuse et déconcertante.

à présent les points positifs, l'histoire est très prenante, les personnages sont attachants et très intéressants, mais la chose la plus importante est que le récit soit impossible à anticiper. Malgré une trame classique en apparence elle se veut bien plus complexe que le synopsis nous l'annonçait. Une histoire pas si simple que cela nous prenant totalement au dépourvu au vu de la fin se présentant en un véritable cliffhanger poignant nous poussant à la lecture du tome 2.

Un livre que j'aurai plaisir à suivre malgré un récit au présent. Un roman fantasy visant le lectorat jeunesse mais pouvant aussi intéresser les plus âgés.

Laissez vous tenter.

Afficher en entier
Diamant

J'adore ce livre, j'ai lu la série une fois au complet et maintenant, je le reli une deuxième fois maintenant. J'avoue que la deuxième fois est plus longue puisque j'ai hâte de retrouver mon personnage principal, Razan, mais il n'est pas dans le premier tome. Bref, je recommende fortement ce livre a quiconque aime ce genre de roman.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Cette série a été la première a véritablement marquer mon adolescence et mon parcours de lectrice. Je l'ai découverte quand j'avais douze ans et j'ai décidé de la redécouvrir après une dizaine d'années après avoir fini le dixième tome. La nostalgie étreint mon coeur. Comme je l'ai pensé, mon avis a considérablement changé depuis, mais comme je continue à le voir avec mes yeux d'enfants, je le verrai toujours différemment d'un nouveau livre jeunesse à serait adressé le même publique cible.

Le livre est vraiment court par rapport à ce que je lis maintenant, un peu immature parfois comparé aux livres adultes, mais cela marche avec le publique cible et les âges des personnages du livre. Normal que des ados se montrent naïfs, non ? Je conseillerais cette série à tous les jeunes lecteurs de fantasy et de fantastique à partir de 11-12 ans. Le livre est court, facile à lire, addictif. Le scénario est vraiment bien fait et punché. Chapitres courts qui finissent sur des révélations surprenantes. L'histoire ne laisse aucun répit et on veut savoir la suite. Excellent point.

Les thèmes explorés sont ceux qu'on aime : fantastique, magie, combat, prophétie, amour, trahison et mythologie. J'ai adoré découvrir la mythologie nordique au travers de cette série. Ça sortait de l'ordinaire avec des ennemis comme les alters, nos doubles maléfiques de nuits et les elfes noirs. L'idée de médailles demi-lune qui doivent ne former qu'un pour éliminer les alters est belle et donne une portée mystique et symbolique. C'est spécial que cela soit des symboles de la nuit, des demi-lune, qui s'allient contre des démons de la nuit, non ? L'amour d'ados est évidemment très présent, peut-être trop pour certains, mais j'ai toujours aimé le couple d'élus qui ensemble, doivent réunir les demi-lunes.

Quant aux personnages, ils ne sont peut-être pas très travaillés, mais on s'y attache. Personnellement, j'y suis très attachée. La présence de l'humour dans cette série y est pour beaucoup. Brutal, l'énorme chat gris d'Arielle dit souvent des répliques qui détendent l'atmosphère et j'adore ça !

Je vais continuer sur ma lancée pour enfin pour finir cette série après avoir passé autant d'années en croyant que je n'aurai pas la fin.

Afficher en entier

Je tiens tout d'abord à dire que ce commentaire ne concerne pas que le tome 1, mais la série tout entière. (Quand je dis la série tout entière, je parle de tous les tomes sorties.) Ne vous inquiétez pas, il n'y aura pas de spoil.

Arielle Queen est une série que j'avais commencé à lire à l'âge de 11 ans et que j'avais, à l'époque, adoré. Je suis retombée dessus par hasard et je me suis demandé si c'était vraiment aussi géniale que ça. Alors je me suis retapé les dix tomes et je vais enfin pouvoir répondre à cette question.En lisant les autres avis, j'ai constaté que, globalement, les gens trouvaient les premiers tomes biens, mais que la suite s'était dégradée. C'est étrange, mais moi j'ai eu l'impression inverse. Arielle Queen n'est pas un chef d'œuvre, mais essayons de voir ce qui va et ce qui ne va pas avec cette série.

En premier lieu, j'aimerais aborder l'Univers du livre, qui est pour moi, le gros point fort. Le monde de la série est intéressant. Un mélange de mythologie nordique, d'elfes, de nécromanciennes, sans oublier les alters. Non, vraiment, j'avais rarement lu un livre avec un univers semblable. Et il est aussi relativement bien développé. On en apprends un peu plus à chaque tome, donc c'est cool.

Passons maintenant aux personnages. C'est là que ça commence à faire mal. Arielle Queen est ennuyeuse. Elle n'a pas d'autre personnalité que être une héroïne qui accepte très vite (trop vite) qu'elle est le messie. Elle se fait dicter constamment ce qu'elle doit faire et ne prends presque aucune initiative. Le plus triste, c'est de voir que tous les autres personages sont mieux écrit qu'elle. Noah et Razan ont droit à de magnifiques développement psychologique et donnent vraiment l'impression de grandir en tant que personnage. Ael a une personnalité de badass tout en ayant aussi un côté vulnérable. Elle fait des choix, elle évolue, elle se trompe. C'est à ça qu'aurait dû ressembler le personnage d'Arielle. Et puis il y a tous les autres aussi: Brutal, Simon, Rose, Élizabeth, Gabrielle et même Elleira (qui est pourtant un personnage tertiaire). Bref, j'aime la série pour tous les personnages sauf Arielle. Ses origines sont intéressantes, mais pas elle.

Le suspens. Là on entre sur un point un peu plus délicat. La série est rempli de grande révélations et de retournements de situations. Ça aurait été franchement épique si l'auteur avait su modérer. Parce que là, on nous balance révélations sur révélations et on finit par être plus confus qu'autres choses. Cette série est remplie de bonnes idées et si ça avait été mieux géré ça aurait marché du feu de dieu.

La mort, à présent. Dans Arielle Queen, comme dedans à peu près toutes les séries de ce type, des personnages meurent. Ça rajoute de l'émotion, du drame et ça fait évoluer les personnages qui restent en vie de manière positive ou négative. Dans Arielle Queen, la mort n'est pas une fin en soit, dans la mesure où il y a une vie après la mort. Là où ça me dérange, c'est qu'à peu près tout le monde, avec un peu de débrouillardise, peut sortir du royaume des morts et revenir à la vie sans aucune conséquences qui méritent d'être véritablement mentionnées. Un peu comme un ado qui ferait le mur et dont la seule conséquence serait d'être privé de desserts. Cette réalité pose de nombreux problèmes. De un, les morts ne sont plus dramatiques. Quand un personnage meurt on ne ressent pas toute la détresse qu'on devrait ressentir parce qu'on sait qu'il pourra revenir facilement. De deux, si revenir à la vie est si facile, on se demande pourquoi ce sont juste nos héros qui le font. Le royaume des morts est gouverné par un dieu ennemi alors pourquoi ce serait plus difficile de ramener à la vie ses propres troupes que pour nos héros. De trois, sans le danger des morts les combats deviennent tout de suite beaucoup moins épiques. Je n'ai rien contre le fait qu'il soit possible de revenir entre les morts. Ce qui me gêne c'est que ça devrait être quelque chose d'exceptionnelle qui demande un prix énorme en retour. Ça ne devrait pas être aussi facile que de rentrer et sortir d'un moulin!

La gestion du temps. La gestion du temps, c'est presque rien. C'est instaurer une certaine logique dans son récit qui indique au lecteur combien de temps s'écoule entre les événements, les chapitres, les tomes, ect... Dans cette série, la gestion du temps est très chaotiques. On ne sait jamais vraiment combien de temps se passe entre chaque événements de l'histoire. Certaines choses se passent sur plusieurs jours alors que d'autres ont tous lieux dans la même nuit et ce n'est jamais précisé, ou alors trop tard. Hors, le temps est important dans notre compréhension du récit et contribue à rendre certains événements plus importants que d'autres. De façon surprenante par contre, les voyages dans le temps sont bien gérés. Les conséquences de ce genre de voyage sont claires et l'auteur arrive parfaitement a raconté une histoire où les personnages voyagent dans le temps. Ce qui est quand même dingue sachant ce que j'ai dis plus haut.

L'histoire d'amour. Premièrement, il faut savoir qu'Arielle a seize ans. Ouaip.... C'est d'ailleurs l'un des principaux défaut de ce livre je trouve. L'histoire aurait été plus intéressante avec une héroïne plus âgée, mais bon. Ça fait surtout que l'histoire d'amour passe pour une amourette d'adolescent alors que, franchement, elle avait du potentiel. On s'accroche à cette histoire d'amour parce que le personnage masculin (je ne dirais pas qui) passe par une véritable évolution émotionnelle, ce qui fait qu'on comprends son amour pour Arielle. C'est un peu niais (adolescents obligent), mais ça marche. Arielle est toujours le personnage le moins intéressant de sa propre histoire, mais je l'avais déjà établi plus tôt. L'histoire d'amour rajoute du drame et de l'enjeu, ce qui est bien, mais elle aurait vraiment mieux fonctionné avec une Arielle intéressante et moins immature.

Pour conclure, même si Arielle Queen finit par obtenir dans le futur une fin grandiose, c'est déjà trop tard pour en faire un chef d'œuvre. Les premiers tomes débordent d'idées, mais sont maladroits dans leur scénario et, même si ça s'améliore après, le personnage principale reste sans intérêt. Arielle Queen ne sera jamais un incontournable, mais si vous voulez lire cette série, lisez-la pour son univers, les voyages dans le temps et pour ses personnages secondaires.

Ceci est mon avis strictement personnel.

Afficher en entier
Or

Cette série a marqué une partie de mon adolescence, mais je ne l'avais malheureusement jamais terminé. C'est donc 8 ans plus tard que je décide de m'y replonger encouragé par la réalisation d'un challenge littéraire. J'avais certaines appréhensions concernant l'âge de lecture. Bien que le récit soit quelque peu enfantin et avec quelques simplicités scénaristiques, il n'en ressort pas moins d'une lecture agréable. Ce premier tome à même su suscité chez moi l'intérêt pour la poursuite des prochains tome.

Afficher en entier
Lu aussi

une histoire que l'on peut seulement aimer j'ai adorer le styles et l'histoire

Afficher en entier
Or

Une histoire originale, intéressante qui mêle vie quotidienne d'une adolescente et monde merveilleux inspiré de la mythologie nordique. On se sent proche de l'héroïne et de son drôle de compagnon, d'autant lorsqu'on découvre son secret puisqu'on la voit armée d'un nouveau courage, elle apprend à avoir confiance en elle. Tous les personnages sont attachants, et ce roman présente une belle histoire amoureuse qui deviendra plus compliquée et intéressante dans les prochains tomes. C'est un roman qui nous captive et que l'on a du mal à reposer.

Afficher en entier
Diamant

Très bon livre qui ne me donnait pas envie dû à la couverture. Contre toute attente c'est une de mes séries préférés!

Afficher en entier
Bronze

Très bon roman.

Les personnages sont très attachants mais alors vraiment. Mais c'est surtout l'intrigue qui est géniale. Originale et très bien trouvé. Excellent.

Afficher en entier
Argent

Un tome assez prometteur. J'ai hate de voir la suite. Dommage qu’apparemment le dernier tome ne sortira jamais.

Afficher en entier
Bronze

Très bon livre qui aborde un thème peu utilisé mais très populaire : les alters egos.

Afficher en entier
Or

J'ai commencé cette serie quand j'étais plus jeune, j'ai adorée!!!! et je compte le redecouvrir très bientôt.

Afficher en entier

Date de sortie

Arielle Queen, tome 1 : La société secrète des alters

  • Canada : 2007-04-10 - Poche (Français)

Activité récente

LeTo801 l'ajoute dans sa biblio or
2023-02-02T21:04:45+01:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 820
Commentaires 81
extraits 5
Evaluations 124
Note globale 8.56 / 10