Livres
520 093
Membres
535 896

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kafka sur le rivage



Description ajoutée par newmoon 2010-11-02T14:30:28+01:00

Résumé

Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et bien d'autres choses encore. Avant de voir leur destin converger inexorablement et de découvrir leur propre vérité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 895 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-06T19:20:45+01:00

Celui qui aime cherche la partie manquante de lui-même. Aussi, quand on pense à l'être dont on est amoureux, on est toujours triste. C'est comme si on entrait à nouveau dans une chambre pleine de nostalgie qu'on a quittée il y a longtemps.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Cet ouvrage est original pour bien des aspects. C'est une œuvre poétique avec des oppositions très « brutales » (scènes érotiques et meurtrières). C'est une œuvre philosophique (voire initiatique) remplie de métaphores propagées dans ces deux parcours (géographique et intérieur).

L'auteur joue très bien avec les genres littéraires (historique, polar, conte, fantastique, tragique, mythologique, initiatique...) comme des vagues sur le rivage. Il parsème dans cette atmosphère apaisante et mystérieuse, des références philosophiques, historiques, littéraires et musicales qui donnent à ces deux histoires parallèles (Nakata et Kafka Tamura), un caractère quasi-mystique comme si une porte sur le surnaturel s'ouvrait au cours de notre lecture. Une porte où les deux mondes (le rêve et la réalité) s'entremêlent.

Cela paraît assez étrange, mais il semble que mon avis reste confus... J'ai dû passer de l'autre côté, moi aussi.

De toute façon, les mots sont trop réducteurs pour cet œuvre d'Art.

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage qui m'a transportée très loin. Les personnages sont attachants et l'auteur est parvenu à leur donner une consistance propre ce qui fait qu'une fois le livre refermé on ne peut s'empêcher de penser encore à eux comme des personnes réelles.

C'est également un livre qui mêle le rêve et la réalité ce qui donne un ensemble à la fois cruel et fantasmé. Cette réalité fantasmée permet de passer outre certains épisodes très tristes ou horribles et de les relativiser.

Le monde de Kafka sur le rivage devient alors presque un monde idyllique et j'avoue avoir eu quelques regrets en le quittant, après avoir terminé la dernière page de ce livre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2020-09-13T20:14:56+02:00
Lu aussi

Ce livre m'a complètement retourné le cerveau. Tout d'abord par le premier chapitre et l'apparition du personnage de Corbeau et ensuite par l'intrigue du roman. Kafka est, à la manière d'Oedipe, sensé tuer son père et coucher avec sa mère et sa soeur qu'il ne connait pas. Il anticipe donc à chaque rencontre féminine la possibilité que ce soit elles et il éprouve irrémédiablement un désir sexuel. Et si à l'inverse d'Oedipe qui couche avec sa mère Jocaste sans le savoir, Kafka, lui, va être persuadé d'avoir trouver enSpoiler(cliquez pour révéler) Mlle Saeki sa mère ce qui va rendre la relation très bizarre. Et cet amour qu'on trouve malsain trouve sa naissance dans l'oeuvre Kafka au bord de la mer. C'est d'ailleurs avec ce tableau que se prononce les dernières paroles entre la mère et le fils ( p.604). D'ailleurs on ne saura jamais réellement sûr du fait que Spoiler(cliquez pour révéler)Mlle Saeki est bien la mère de Kafka. Même si pour ce dernier il s'agit d'une certitude.

Et ce qui m'a encore plus perturbé que le fait qu'on ne sache pas réellement s'il s'agit de sa mère ou non est Spoiler(cliquez pour révéler)le meurtre du père. Contrairement à Oedipe qui ne connaissait pas son père, Kafka, lui, a grandi avec, il ne le connait alors que trop bien. Comment ce dernier pourrait donc le tuer sans le savoir ? Donc de manière étrange et complètement loufoque, folle, Spoiler(cliquez pour révéler)le sang de son père va se retrouver sur les mains et les vêtements de Kafka pourtant à des kilomètres de son père.

En bref, ce livre m'avait séduite car je voyais beaucoup de gens en parler et le louer mais au final j'en ressors juste dubitative...Et mal à l'aise ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ladydascaly 2020-08-17T01:01:57+02:00
Or

Une lecture différente et intéressante que ce roman japonais ! Les personnages sont décalés et jamais caricaturaux, que ce soit le chauffeur de poids lourds qui apprend à aimer Beethoven, le vieux monsieur avec son âme d'enfant ou l'adolescent plein de sagesse. Mais Kafka sur le rivage, ça n'est pas seulement des personnages, c'est une ambiance, une atmosphère, lourde et poisseuse, qui colle à la peau et qui a la forme tour à tour d'une prophétie œdipienne, d'une pluie de poissons, d'une forêt vivante, d'accords envoûtants ou d'une lourde pierre blanche. C'est un roman à multiples facettes, parfois répugnant, souvent perturbant mais toujours passionnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Smile-kun 2020-05-14T11:13:15+02:00
Or

Depuis très longtemps je souhaitais lire du Murakami, et j'ai débuté avec Kafka sur le rivage, un roman intriguant, prenant, philosophique, énigmatique. L'écriture de Murakami est belle, dense, philosophique, poétique, métaphorique. J'ai aimé les personnages, on s'attache à eux petit à petit, en les découvrant sans que ça aille trop vite, lentement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par snoukette74 2020-05-09T18:56:25+02:00
Diamant

Je me suis plongée dans Kafka sur le rivage sans savoir de quoi l'histoire parlait. Je me suis laissée porter par l'histoire et la façon d'écrire poétique de l'auteur.

L'ambiance est assez semblable à 1Q84. Un peu mystérieuse et fantastique, le tout sur une rivière de poésie et d'innocence.

Je n'ai pas spécialement cherché à comprendre quoi que ce soit, j'ai été embarqué dans ce voyage et j'admirais le paysage.

C'est comme ça que je définirais ce livre, une balade. Une douce promenade au Japon et au pays des rêves.

Ce fut une lecture apaisante qui m'a évadée de mon quotidien. Un grand bol d'air frai que j'ai savouré avec beaucoup de plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EmelineD 2020-03-19T14:47:24+01:00
Bronze

Après plusieurs mois à tenter de finir ce roman, j’y suis arrivée.

C’est la première fois que je ressens ça à la lecture d’un livre : je n’arrive pas à dire si j’ai détesté ou apprécié.

Je ne sais même pas quoi dire sur cette lecture tant elle m’a déconcertée. Pour moi cela tient plus d’un essai autour de la rétrospective de soi et dans ce sens, il est très bien écris. Mais si vous le lisez pour avoir un dénouement et une explication aux différentes énigmes, vous allez être déçus.

A ne pas mettre dans les mains de tout le monde, je pense qu’il faut d’abord ce familiariser avec l’écriture de l’auteur et sa façon de nous amener son monde avec d’autres de ses romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ocelline 2019-12-31T16:48:30+01:00
Or

Kafka sur le rivage oscille entre onirisme, tragédie, poésie et philosophie. Un livre étrange qu'il est compliqué de résumer, tant on peut se perdre dans ses pages. Il constitue une véritable parenthèse littéraire et les personnages en sont les serviteurs. Maître impitoyable qui les guide et les rassemble pour nous. Les fils s'entremêlent et gagnent en puissance. Il a défait toutes mes appréhensions de me lancer dans ce genre de livres et pour cela je peux remercier Booknode pour l'avoir fait figurer en tant que livre pour la lecture commune du mois d'août. Toutefois, je ne suis pas certaine d'avoir tout compris, de pouvoir dire les limites de l'histoire, de ce qui est vraiment advenu. Je sais que j'ai ressenti cette vague infinie de tristesse entre l'histoire de Mademoiselle Saeki et de Nakata. Mais, je suppose que cela fait parti de la beauté du livre, de ne pas pouvoir en tirer quelque chose de totalement concret. Cela ne m'a pas dérangé pour ma part alors à vous de tenter votre chance !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Midine 2019-12-01T22:50:34+01:00
Or

J'ai eu un peu peur en voyant le pavé qu'était ce roman, mais finalement Haruki Murakami a encore une fois su me captiver par sa plume.

Comme toujours on retrouve une part de fantastique et de surnaturel dans cette histoire, en grande proportion, et j'ai apprécié le côté onirique que cela apporte, à ne jamais trop savoir si les événements vécus par les personnages sont réels ou non.

J'ai aussi aimé le double récit qui suit en parallèle les aventures de Kafka et Nakata, deux êtres singuliers dont les destins s'entremêlent.

En somme, c'est une histoire qui m'aura transporté dans l'univers étrange mais captivant comme Haruki Muraki sait les créer, et j'ai envie de continuer à découvrir ses autres œuvres !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par T'ek 2019-10-12T11:35:22+02:00
Or

Difficile de commenter un livre aussi étonnant. D'une poésie étrange et onirique, Kafka sur le rivage nous emmène dans un voyage en plusieurs dimensions. J'irai volontiers ouvrir d'autres livres de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mirajp 2019-09-15T18:20:32+02:00
Argent

Un magnifique roman que j'ai dévoré du début à la fin. En somme, un roman qui a su combler mes attentes !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Charcastique 2019-08-27T12:50:45+02:00
Lu aussi

L’écriture est fluide, facile d’accès, et l’on rentre facilement dans cette histoire onirique notamment grâce à la simplicité et à la gentillesse des personnages.

C’est d’abord ce que j’ai pensé de Kafka sur le rivage, et j’avais toujours plaisir à le reprendre pour lire quelques chapitres. Seulement, au fur et à mesure, lorsque j’ai dépassé le style agréable et l’histoire assez légère, certains éléments m’ont dérangés.

D’abord, les longueurs. Le livre pourrait être raccourci d’une bonne centaine de pages s’il l’on faisait fi des errances parfois répétitives des personnages et de leurs débordements intellectuels dont ils (ainsi que l’auteur?) aiment s’enorgueillir.

Mais plus important, ce livre m’a posé un problème d’ordre éthique. Peut être que je me trompe complètement et que j’interprète mal l’œuvre, ce qui ne me surprendrait pas car je n’ai pas retrouvé cette critique dans d’autres avis de lecteurs. Il s’agit du rôle, et donc de la vision, des femmes dans le livre. Mon impression est biaisée par la culture et l’époque dans lesquelles j’ai grandi, mais tout de même, les seules femmes présentes (aucune n’a un rôle aussi important que les protagonistes masculins) ne prennent leur importance que via une sexualité très virile qui tourne autour du désir masculin. Certes, l’auteur a essayé de leur donner parfois un peu de profondeur, mais leurs passages dans le livre se résument souvent à un acte sexuel avec (et surtout pour !!) un homme.

Deux scènes Spoiler(cliquez pour révéler)de viol sont décrites avec trop de légèreté pour qu’elles ne ressemblent pas à un fantasme malsain de l’auteur (celui-ci va même jusqu’à dire que la victime prendrait du plaisir… à partir de là j’ai dû survoler les dernières pages).

Bref, ça aurait pu être une lecture agréable mais ma conscience a peut-être trop pris le dessus.

Afficher en entier

Date de sortie

Kafka sur le rivage

  • France : 2007-06-05 - Poche (Français)

Activité récente

Javni l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-02T11:34:24+02:00

Titres alternatifs

  • 海辺のカフカ - Japonais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 895
Commentaires 107
Extraits 104
Evaluations 201
Note globale 8.32 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode