Livres
565 017
Membres
617 867

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Juste un peu de cendres



Description ajoutée par Gyna 2017-10-30T20:55:50+01:00

Résumé

Le monde est en danger. Problème : ils sont les seuls à le voir…

Ashley Torrance, dix-sept ans, a un secret. Elle voit des choses dont les autres n’ont pas conscience. De ses yeux vairons, elle peut déceler la véritable nature de certains individus. Derrière leur apparence humaine se cachent des êtres effrayants liés entre eux par des filins de cendre et comme habités par un feu obscur. Qui sont ces monstres et quel est leur but ? Sur internet, Ash rencontre Bruce et Sunny, des jeunes gens qui partagent le même pouvoir. Ensemble, ils décident de prendre la route pour retrouver un dénommé Pilgrim. Le seul qui semble savoir la vérité.

Entre road-movie à la Stephen King et fable d’apocalypse crépusculaire, Juste un peu de cendres est un récit à la fois violent et mélancolique, formant le miroir de la société de consommation américaine et de la décadence humaine. Après Wika, Thomas Day revient à la bande dessinée et associe sa plume à Aurélien Police, talentueux graphiste et illustrateur qui signe ici son premier album.

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par MiLn 2018-04-02T19:52:25+02:00

Je suis née avec les yeux vairons:

Le droit vert-bleu, le gauche noir.

Plein de gens célèbres ont les yeux barons.

Bénédicte Cumberbatch...

Kiefer Sutherland...

Milan Kunis, Simon Pegg...

Robert Downey Jr...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Clelilie 2021-07-09T20:35:40+02:00
Pas apprécié

Certes, ce livre a un intérêt graphique. Mais du peu que j'ai lu (car oui, je n'ai pas réussi à le terminer) c'est vraiment déplacé. Est-ce réellement le genre d'œuvres que l'on veut à notre époque, où le mal est seulement incarné par les "marginaux", les prostituées, les indiens et les pauvres ? La vision du mal semble ici caricaturale et surtout stigmatisante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-29T15:50:28+02:00
Argent

Un univers graphique innovant et qui plonge le lecteur dans un univers mêlant légende indienne, fait historique et mysticisme le tout sur fond d'apocalypse.

Une histoire captivante et des illustrations qui poussent loin l'imaginaire et le gout de l'esthétisme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2019-11-08T13:28:22+01:00
Argent

Quand j’ai vu qu’Aurélien Police sortait un comics j’ai tout simplement sauté de joie ! J’adore cet illustrateur ! Vous l’avez certainement croisé au détour d’une couverture de roman (souvent paru chez Scrinéo) et vous devez admettre que son art est juste magnifique ! Cette BD est donc un véritable régale pour les yeux et rien que pour ça, vous devez la lire !

Je ne connaissais pas le concept de slow apocalypse ou encore cosy apocalypse qui, comme son nom l’indique, qualifie les histoires de fin du monde qui n’explosent pas dans tout les sens : la vie des protagonistes ne change pas radicalement malgré la catastrophe qu’ils éprouvent. J’aime bien l’idée et ici, c’est très bien retranscrit car l’ambiance est intimiste mais aussi pesante, l’urgence et sourde, le danger mystérieux.

Juste un peu de cendres est un récit assez sombre, lent et le scénario est dense. J’ai apprécié l’utilisation de faits historiques notamment les étranges événements survenus sur l’île Roanoke et la légende Croatoan qui sont fascinants. Mais je ne sais pas si j’ai totalement adhérer à l’intrigue. Les personnages ne m’ont pas ému et leur quête se développe un peu étrangement.

Par contre, j’ai beaucoup aimé que les auteurs développent leur projet à la fin du volume et expliquent leurs motivations, inspirations et leurs ambitions : cela complète bien la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EliStrauss 2019-11-07T01:41:31+01:00
Lu aussi

Les illustrations m'ont attirees au debut mais cette histoire est glauque! Pas mon genre je pense.

Spoiler(cliquez pour révéler)ELLE A EMBRASSÉ UN SQUELETTE DE 1588 C'EST DÉGUEU!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par huskylaika 2019-10-08T01:51:29+02:00
Or

Alors que dire... A ce niveau là tellement de choses.

L'histoire tout d'abord est très bien ficelé. On se trouve plongé dans un monde de zombies revisités. Mais surtout ne vous méprenez pas, c'est tellement bien mené que cela pourrait parfaitement tenir debout, car si proche du réel.

Les personnages sont très intéressants, que ce soit ceux du bon côté, comme du mauvais.

Enfin le travail sur le visuel est à couper le souffle. Ce mélange de 3D, de photos et dessins apporte quelque chose de très vivant au scènes. Incroyable de voir comment on été utilisé ses techniques, avec les couleurs ect, pour nous embarquer et permettre de nous fondre a l'histoire.

Je le recommande vivement c'est une extraordinaire expérience.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2019-05-02T10:55:35+02:00
Bronze

Les graphismes, qui sont la raison qui m'a poussée à m'intéresser à ce livre, font toute la force de ce comic. Le choix des couleurs et la beauté des images immergent le lecteur dans l'histoire et l'ambiance particulière qui s'en dégage est renforcée par les choix graphiques.

Je ne regrette pas cette lecture : même si l'histoire manquait à mon goût d'un peu de développement supplémentaire, cela reste une bonne découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kassye 2018-05-29T11:50:08+02:00
Diamant

Un énorme coup de cœur pour ce comics, autant pour l’histoire que pour le travail visuel. J’ai trouvé le texte presque poétique et le travail d’Aurelien Police est juste incroyable. Les explications de fin sont aussi très instructives et intéressantes.

J’ai très hâte de decouvrir d’autres œuvres de Thomas Day et d’Aurelien Police!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2018-04-23T16:41:05+02:00
Lu aussi

Acheté pour sa couverture... je suis ravie d'être tombée sur cette pépite ! L'histoire est intrigante, en plus d'être originale et terriblement bien construite. Elle s'appuie sur des "faits divers" réels et des situations concrètes, ce qui donne une touche de véracité effrayante à l'histoire.

Et pourtant, on est loin, même très loin du réel ! Il s'agit tout de même d'une intrigue à base créatures horrifiques, dites de cendres, marginales au début du récit, mais qui se multiplient au point de devenir pandémique au fil des pages. Leur prolifération n'est pas un problème en soi c'est plutôt les disparitions d'hommes et d'animaux qu'elles provoquent qui est problématique.

D'apparences humaines, seules les personnes ayant les yeux vairons peuvent distinguer leur vrai nature. Automatiquement, ces derniers deviennent la cible prioritaire des créatures.

L'héroïne, Ashley Torrance, une jeune fille de 17 ans aux yeux vairons, va, au péril de sa vie, tenter de percer leurs secrets et surtout leur genèse. Avec elle, on avance dans l'histoire en allant de question en question. Ô joie, les réponses ont du sens !!

Côté dessin : la beauté ! ​Graphisme saisissant, couleurs et mise en page incroyable. L'association entre photos et illustrations sur certaines planches est tout simplement démentielle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zaphrinamakichan 2018-02-09T09:47:24+01:00
Or

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/02/juste-un-peu-de-cendres-de-aurelien.html

Je vais finir par être convertie à la bande dessinée. Pour ceux qui connaissent Aurélien Police, vous savez le talent que possède cet illustrateur. Il fait des couvertures de livres absolument magnifiques. Alors, quand j'ai entendu parler de cette BD, j'ai juste eu envie de l'avoir. Il a fallu que je l'ouvre dans une librairie pour craquer un peu plus tard.

Les graphismes sont juste incroyables. Ils sont sombres avec un soupçon de couleur rouge orangé. Ce 'nest pas en noir et blanc mais presque. Pour comprendre les techniques de travail de Aurélien Police, il faut lire les dernières pages. Il explique qu'il utilise la peinture, la 3D, la photo et le numérique : un savant mélange de ce qui existe. Le rendu est unique et donne une ambiance en accord avec l'histoire.

On rencontre Ashley, une jeune fille aux yeux vairons. Elle possède un don lui permettant de voir le vrai visage de certaines personnes. Généralement, ces personnes sont des personnes de classe sociale basse ou des marginaux, des gens blessés par la vie. Ce don va la mettre en danger et elle va voyager avec Bruce afin de comprendre. Ensemble, ils vont enquêter jusqu'à comprendre ce qu'il se passe.

L'histoire est très bien ficelé. On est dans une histoire dans l'ambiance zombie faible donc très peu de sang. Les créatures ne sont certes pas des zombies mais elles restent étranges et potentiellement dangereuse. J'ai apprécié le fait que Thomas Day est utilisé un aspect historique afin d'expliquer comment ces personnes se sont métamorphosées. Vous prenez un cours en accéléré sur les grandes crises américaines ou des drames historiques. C'est cohérent et original sans être gore.

En bref, j'ai adoré cette BD au graphisme unique dont l'histoire est bien ficelée et originale. Je vous la recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mokota 2018-01-18T17:54:25+01:00
Or

Une histoire originale et intéressante avec des personnages bien humains, pas des super héros.

Le style de dessin est peu être déstructuré, voir flou par moment mais il s'accord bien à l'histoire et les couleurs ressortent bien.

Apparemment c'est un comics, j'étais persuadée que c'était un roman graphique.

Bonne lecture à tous.

Afficher en entier

Date de sortie

Juste un peu de cendres

  • France : 2017-10-25 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 27
Commentaires 12
extraits 1
Evaluations 15
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode