Livres
473 116
Membres
446 585

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La chambre des dames



Description ajoutée par lady 2011-01-15T01:10:55+01:00

Résumé

Présentation de l'éditeur

Voici non pas un " roman historique ", mais un roman dans l'histoire comme jamais le Moyen Age n'en avait encore inspiré. Voici la chronique fidèle; simple et vraie d'une famille vivant au XIIIe siècle, dans le royaume de Saint Louis. Jeanne Bourin y conte l'existence quotidienne des Brunel, orfèvres à Paris, des femmes de la maisonnée, de Mathilde, la mère, trente-quatre ans, de Florie, sa fille, quinze ans, qui se marie. Et de la tragédie qui menace lorsque Guillaume Dubourg, un cousin venu d'Angers assister aux noces, s'éprend, au premier coup d'œil, de la jeune épousée... La naissance, l'amour, la mort, la foi, la fête, la violence et le miracle, tels, que vécus au Moyen Age, tissent la trame de ce livre vibrant d'événements et de personnages si proches, de nous que nous les aimons comme s'ils étaient nôtres.

Afficher en entier

Classement en biblio - 291 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par alienor44 2019-06-06T04:27:47+02:00

Etienne regardait les servantes qui ramassaient, sous les châtaigniers entourant la maison, les marrons pour le souper. Afin de ne pas se piquer les doigts aux bogues épineuses, elles les ouvraient dans l'herbe, avec des rites, ) grands coups de talons, et ramassaient ensuite, non sans prudence, les fruits bruns et lisses. Maitre Brunel se dit qu'il était plaisant de contempler ces jeunesses et que le séjour à Vençay se passait aussi bien que possible.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

une tres belle histoire d'amour au moyen age avec beaucoup péripéties autour de toute une famille.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par alienor44 2019-06-06T18:13:46+02:00
Or

Ouvrir la chambres des dames, c'est rajeunir brusquement de sept siècles et pénétrer de plain-pied dans une tapisserie vivante où la main de Jeanne Bourin a brodé l'existence quotidienne d'une famille française au temps du roi Saint Louis. Les Brunel sont orfèvres.

Ces bourgeois, tout en étant proches du petit peuple de Paris, ne sont pas éloignés de la cour, et les grands événements du royaume retentissent directement dans leur foyer.

Mais ce roman historique s'évade de l'histoire, et le Moyen Age y reverdit, frais comme un arbre de Mai, conciliant sans effort un ardent mysticisme et une sensualité exubérante.

Dans la chambre des dames passe le grand souffle des passions, des plaisirs et des déchirements : Mathilde, la mère, lutte de toute sa foi contre les tentations de la chair ; Florie, la fille, cherche en aveugle le chemin du bonheur dans les méandres d'un amour interdit.

Femmes d'hier, femmes de toujours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par claire-obscure 2018-04-17T00:31:44+02:00
Lu aussi

J'avais le souvenir élogieux de ce livre présenté à Apostrophes, puis de son adaptation télévisée qui fut louée. Je n'avais ni lu l'un ni vu l'autre. C'est dire ma déception à sa lecture. Des descriptions trop longues du temps qu'il fait, des messes, des processions et autres événements religieux à n'en plus finir. En revanche aucune description du métier d'orfèvre, qui est pourtant le gagne-pain de la principale famille. Les vies amoureuses de Mathilde et de Florie sont devenues de véritables désastres. Mais au lieu d'agir, elles passent leur temps à pleurer, se plaindre, se confesser, faire pénitence, prier, aller en pèlerinage, attendre un miracle ; la religion catholique est tellement prégnante à cette époque, que pour moi, lectrice d'aujourd'hui cela en devient insupportable. Je me souviens qu'à sa sortie, on avait loué les personnages de femmes indépendantes, qui travaillent. Mais est-on vraiment indépendant lorsque chaque petit pas que vous faites est aiguillé par votre foi ?

Quant au personnage masculin Guillaume, il est à l'opposé de ce qui est prôné à l'époque, l'amour courtois. Il n'aime pas, il est concupiscent, C'est un prédateur qui n'a aucun respect ni pour sa famille, ni pour sa soi-disant bien-aimée. Il s'approprie, il est le diable incarné.

Une autre raison de me plaindre, cette fois-ci à l'encontre de l'éditeur : les nombreux mots d'ancien français, qui auraient pu faire l'objet d'une note de bas de page.

Enfin, le contexte historique, à savoir le règne de St-Louis et ses croisades, m'a paru décrit a minima, comme une image d’Épinal, plus qu'édulcoré. Je m'attendais à mieux de la part d'une historienne médiéviste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alice0508 2017-03-13T20:34:28+01:00
Lu aussi

C'est bon roman qui se passe au Moyen-Âge. L'écriture est bonne tout comme l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2016-06-13T12:37:55+02:00
Or

J'ai lu ce livre lors de sa parution que j'ai énormément aimé. J'avais également, pour une fois, beaucoup apprécié son adaptation pour la télévision.

Mis à part une saga familiale bien racontée, Jeanne BOURIN nous parle d'un moyen âge "éclairé" où la femme tenait une place importante dans la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parthenia 2016-04-02T09:36:02+02:00
Argent

J'avais lu ce livre, adolescente, et il m'avait laissé une forte impression. Je le relis longtemps après dans le cadre d'une lecture commune, et je lui trouve toujours autant de charme, même si ce charme me paraît désormais un peu suranné et que certains défauts sont plus visibles à mes yeux.

Or donc, ce qui m'avait séduite et qui continue à me séduire, c'est cette immersion totale dans ce Paris du XIIIè siècle où l'on suit le quotidien d'une famille d'orfèvres, les Brunel. L'auteure décrit avec beaucoup de précision les décors, les costumes, les bijoux, les fêtes, les repas et même les odeurs... On suit certains membres de la famille dans leur visite aux malades de l'Hôtel-Dieu, dans la procession du saint patron de leur guilde, dans les caroles fêtant le mois de mai, dans leurs déplacements d'une région à l'autre... bref, dans les mille et un gestes qui émaillent leur quotidien ! Car c'est un Moyen-Age vivant, coloré, érudit, que nous dépeint l'auteure, loin des clichés habituels sur la noirceur crasse des temps... peut-être même un peu trop idéalisé parfois !

Il y a un détail qui pourra peut-être surprendre les lecteurs(trices) du XXIème siècle mais qui participe au réalisme du livre et c'est l'omniprésence de Dieu dans leurs moindres gestes, dans leurs moindres pensées !

Mais ce livre a également les défauts de ses qualités car dans son souci du détail réaliste, l'auteure ne nous épargne aucun adjectif, aucun substantif dans des phrases à rallonge, si bien que l'on a parfois l'impression qu'elle nous dresse le catalogue d'un marchand médiéval tenant boutique !

Cette lourdeur se ressent dans certains des dialogues où l'auteure enferme des informations qui n'y ont pas leur place et qui donnent l'impression qu'ils sonnent faux...

Concernant l'histoire en elle-même, l'intrigue tourne surtout autour de Mathilde, la mère, et de Florie, la fille aînée, qui vont toutes deux éprouver une passion coupable pour le cousin par alliance de la deuxième, Guillaume Dubourg.

On assiste donc à leur combat intérieur pour résister à cette tentation redoutable et respecter leur devoir envers leurs époux respectifs.

Personnellement, je ne me suis attachée à aucun des personnages de ce triangle amoureux (le seul qui trouve grâce à mes yeux dans le roman est Arnauld, le frère aîné).

Mathilde m'agace par ses lamentations incessantes sur l'impuissance de son époux (le pauvre !).

Florie, si elle m'avait émue lors de ma première lecture, me laisse dans l'incompréhension la plus totale...

Spoiler(cliquez pour révéler)Si on lui pardonne sa faiblesse dans la première partie du livre eu égard à sa jeunesse, à son inexpérience et au machiavélisme de Guillaume, on a bien du mal à comprendre sa rechute 6 ans plus tard. Idem, pour Guillaume. Je dois avouer qu'au début, j'éprouvais de la pitié pour lui car il semblait malheureux de ses sentiments envers Florie et qu'il éprouvait de la culpabilité vis-à-vis de son cousin, mais ensuite,son manque flagrant de scrupules, son chantage honteux n'ont attiré que mon mépris. Il fait preuve d'un égoïsme aussi délirant que sa passion est destructrice, ce qui fait de lui un être totalement méprisable.

Mais c'est justement cela qui fait la force du roman selon moi : des personnages aux prises avec leur conscience et qui se débattent avec leurs contradictions, leurs doutes, leurs faiblesses et leur noirceur.

Bref, malgré quelques défauts, je trouve cette plongée dans l'univers des Brunel passionnante avec des passages très forts, et les drames vécus par cette famille ne peuvent nous laisser indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par claranina 2015-12-08T15:59:42+01:00
Argent

Ce livre, c'est ma grand mère qui me l'avait conseillé et je dois avouer qu'au départ je ne le sentais pas trop et puis au fur et à mesure de la lecture je me suis fait avoir et j'ai vraiment beaucoup aimé ! C'est surtout la période historique qui m'a intéressé et l'histoire d'amour est vraiment formidable et tellement bien écrite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par plumenchantee 2014-10-23T14:33:09+02:00
Or

Livre parlant du quotidien d'une famille sur le sujet de l'amour, il est des plus intéressant. Les personnages sont attachants et le style de l'auteur, bien présent est des plus agréable à lire.

Je recommande ce livre si vous apprécier cette période historique et vous vous y intéressez.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anneju 2014-10-06T13:26:07+02:00
Bronze

Le moyen-âge nous permet d'écrire tellement d'histoire que j'adore cette période : politique, secret, trahison, amour etc....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par frisouille 2014-06-16T13:37:33+02:00
Lu aussi

Bonne histoire pour se distraire mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2014-02-23T23:16:07+01:00
Diamant

Livre extraordinaire, celui qui m'a fait aimé à tout jamais cette époque lointaine: le Moyen Age. Je le recommande chaudement. L'ambiance de l'époque, les sentiments, le décor, tout y est.

Afficher en entier

Date de sortie

La chambre des dames

  • France : 2013-09-04 (Français)

Activité récente

Carmena l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-27T10:43:14+02:00
Kjfreak l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-09T09:09:25+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 291
Commentaires 20
Extraits 32
Evaluations 57
Note globale 7.51 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode