Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
729 084
Membres
1 069 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rebecca



Description ajoutée par HatsuHime 2013-07-08T13:33:18+02:00

Résumé

Une longue allée serpente entre des arbres centenaires, la brume s'accroche aux branches et, tout au bout, niché entre la mer et les bois sombres, un château splendide :

Manderley, le triomphe de Rébecca, la première Mme de Winter, belle, troublante, admirée de tous.

Un an après sa mort, le charme noir de Rébecca tient encore en son pouvoir le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse de Maxim de Winter, jeune et timide, pourra-t-elle échapper à cette ombre inquiétante, à son souvenir obsédant qui menacent jour après,jour de plonger Manderley dans les ténèbres ?

Le chef-doeuvre de Daphné du Maurier, immortalisé au cinéma par Alfred Hitchcock, a fasciné depuis sa parution plus de trente millions de lecteurs à travers le monde. Comme Les Hauts de Hurlevent ou Jane Evre, Rebecca est devenu un des plus grands mythes de la littérature mondiale.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 628 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-01-01T19:33:05+01:00

Il ne m'appartenait pas du tout, il appartenait à Rebecca. Elle était toujours dans la maison, comme Mrs Danvers l'avait dit, elle était dans cette chambre de l'aile ouest, elle était dans la bibliothèque, dans le petit salon, dans la galerie au dessus du hall. Même dans le petit vestiaire où pendait son imperméable. Et dans le jardin, et dans les bois, et dans la maisonnette en pierre sur la plage. Ses pas résonnaient dans le corridor, son parfum traînait dans l'escalier. Les domestiques continuaient à suivre ses ordres, les plats que nous mangions étaient les plats qu'elle aimait. Ses fleurs préférées remplissaient les chambres. Rebecca était toujours Mme de Winter. Je n'avais rien à faire ici.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Si j'ai adoré ce roman, c'est d'abord pour la qualité exceptionnelle de l'écriture. Je n'avais jamais lu de livres de Daphné du Maurier, mais en tout cas, j'adhère totalement !

Les personnages principaux sont peu nombreux, et on peut facilement s'identifier à la narratrice, qui est très attachante, et réaliste dans ses pensées, ses actions. Les descriptions magnifiques donnent en effet envie de se retrouver à Manderley.

Et puis, il y a l'histoire, et ce rebondissement tellement inattendu qui donne un tel relief à l'histoire !

En bref, j'ai adoré !

Afficher en entier
Diamant

Un très bon livre que j'avais déjà lu et que j'ai pris plaisir à redécouvrir. Je trouve ce roman toujours aussi passionnant. Ce mystère autour de cet homme et de son domaine et ses secrets non dits en font un livre qu'on a vite envie de finir. Enfin de compte une belle histoire d'amour.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Svane 2021-03-15T15:51:31+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MissChocolatineBouquine 2024-01-24T17:29:21+01:00
Or

C’était François Busnel qui m’avait convaincu de me le procurer, vous savez dans l’émission « la petite librairie ». Son enthousiasme était contagieux et il en parlait les étoiles pleins les yeux. Il traînait donc dans ma bibliothèque depuis des mois.

Pour mon plus grand des malheurs, je me suis rendu compte au cours de ma lecture que j’avais certainement vu une adaptation à la télévision, un téléfilm peut-être. Je reconnaissais l’ambiance et cette ambiguïté malsaine qui reste le point central du roman.

Daphné de Maurier nous plonge au cœur de la bourgeoisie anglaise. Une société guindée où un certain vent de liberté souffle et où les intrépides ne se privent de rien. Elle, la narratrice inconnue, jeune demoiselle de compagnie d’une américaine acariâtre, au passé mystérieux. Sa candeur, sa naïveté et sa pureté ont séduit l’insondable Maxime de Winter. Une idylle farfelue et grotesque limite caricaturale. Elle, l’ombre d’elle-même, d’une fadeur fantomatique, timide voit en cet homme son chevalier blanc dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais le souvenir de la première femme de Max plane toujours sur Manderley contrariant quelque peu la jeune femme.

Rebecca est un roman, à mon sens, visuel. Une atmosphère étrange se dégage dès les premières pages, où incertitude et ambiguïté, floutent la narration et renforcent les contrastes omniprésents. La folie contre la quiétude du paysage bucolique, la détresse contre l’impassibilité, la passion contre la froideur. Même les couleurs se vouent une bataille cruelle. Tout ceci menant au paroxysme des émotions. C’est intriguant d’une certaine manière et totalement envoûtant de l’autre. J’aime cette dynamique d’optique qui tend à créer une tension silencieuse et où la beauté du détail prévaut. Bien sûr l’intrigue psychologique donne au récit cet aspect suspense qui renforce les personnages soit dans leur candeur soit dans leur cruauté.

Le final est assez déstabilisant. Mais là aussi visuellement, c’est l’apothéose, la fulgurance de la folie, de la haine et de la lâcheté. C’est l’incandescence des émotions. L’explosion de la réalité cruelle.

Oui, Rebecca est un roman visuel qui m’a enchanté tout le long de ma lecture. L’histoire en elle-même de m’a pas entièrement convaincue notamment ces personnages aux traits psychologiques tirés jusqu’à la caricature extrême. Mais vraiment, j’ai été conquise par l’atmosphère et l’imprégnation visuelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jodieM 2024-01-11T09:09:19+01:00
Argent

Lorsque j'étais toute petite, je devais avoir 6 ou 7 ans, j'ai regardé le film d'Alfred Hitchcock avec ma grand mère. Tout ce que je me souviens c'est les jolies robes ... Les dames étaient très belles. Ma grand mère me disait c'est un grand film ... tu le comprendras quand tu seras plus grande ! Aujourd'hui à 43 ans, je n'ai pas regardé le film, j'ai lu le livre ... ET (comme toujours) ma mamy avait raison ! C'est un grand livre ! Seulement, même s'il y a quelques éléments dans cette histoire que l'on peut qualifier de "gothique", je n'ai pas trouvé la plume que j'espérais ... L'héroïne, jusqu'au trois quart du livre m'a exaspérée voire énervée ! Je n'avais qu'une seule envie c'est de la secouer !! Par contre, j'ai adoré la fin ... ça se termine avec un petit côté polar délicieux !! J'ai beaucoup aimé le personnage de mme Danvers, seul personnage gothique de l'histoire ! (à mes yeux) Gouvernante du majestueux manoir Manderley qui ne se remet pas de la mort tragique de sa maîtresse. Je continuerai à lire Daphné Du Maurier car à la fin de mon livre, il y a quelques résumés de ses oeuvres qui me donnent bien envie de découvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TheReadingGhost 2023-12-28T00:39:55+01:00
Diamant

Une lecture époustouflante et un véritable coup de cœur ! Le roman aura su me tenir en haleine du début à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jadina1708 2023-12-27T17:12:44+01:00
Argent

Une de mes premières lectures en anglais. J'ai beaucoup aimé l'intrigue, qui se passe dans la campagne anglaise à la Downtown Abbey ! Malgré la naïveté parfois insupportable de la narratrice Spoiler(cliquez pour révéler)porter la robe conseillée par Mrs Danvers... quelle erreur, le piège était évident !!!, je me suis vite plongée dans l'histoire et ce fut une lecture agréable que je recommande fortement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enalem 2023-12-22T15:34:18+01:00
Argent

Longue à démarrer, l'intrigue s'emballe brusquement à la moitié du livre, apportant les unes après les autres les clefs nécessaires pour élucider l'ambiance mystérieuse qui plane dès les premiers chapitres et l'irruption de Rebecca dans la vie de la narratrice, anonyme. Or, Rebecca est décédée depuis une année déjà mais c'est justement sa disparition et la justesse des protagonistes qui l'érige au rang d'icône.

Rebecca est un roman fier, construit avec intelligence et maîtrise, et c'est tout le talent de du Maurier qui éclot.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ArnaudLefort 2023-12-12T07:21:48+01:00
Or

Rebecca est une œuvre vraiment très intéressante et formidablement bien écrite. L'auteur a une plume magnifique et le lecteur se retrouve entraîné bien malgré lui dans la vie de la nouvelle Madame de Winter. Bien que l'histoire soit prévisible, cela n'a gâché en rien mon plaisir de lire.

Les personnages ne sont pas particulièrement attachants. La nouvelle Madame de Winter s'est retrouvée en très peu de temps projetée dans le monde de la bourgeoisie sans y être préparée. Au départ, elle peut sembler beaucoup trop rêveuse. Elle passe son temps à se projeter dans un avenir qui n'existe que dans son imagination.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ToBook2Go 2023-12-02T01:11:48+01:00
Diamant

Mais qui est Rebecca ? C'était la première Mme de Winter dont tout le monde parle encore et qui n'est plus. Alors quand Maxim de Winter épouse une nouvelle femme et l'amène à Manderley, la jeune femme a du mal à trouver sa place avec ce fantôme qui hante les lieux.

C'est une écriture de génie et une histoire prenante que nous propose Daphné du Maurier. J'ai adoré le fait que cette femme dont tout le monde parle n'est pas une seule fois présente dans le roman. Entre mensonges, secrets et ambiance gothique, vous avez le combo parfait pour un roman à dévorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Senteur_d_encre 2023-11-28T14:19:19+01:00
Diamant

J’ai adoré ce roman !

Le début est un peu long, mais après quand le personnage principal arrive au manoir tout dévient fluide. Même si le début est intéressant de bien des manières.

Le stress monte crescendo avec la lecture.

J’ai aimé découvrir chaques personnages et la force de caractère de chacun.

Franchement, une lecture que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alasca 2023-10-09T12:06:54+02:00
Or

Ce livre m'intriguait depuis longtemps, j'avais entendu beaucoup de commentaires élogieux dessus si bien que j'ai longtemps repoussé la lecture, de peur d'être déçue.

Finalement, je me suis lancée considérant que ce livre correspondait bien à l'ambiance de la fin du mois de septembre/début octobre.

Tout d'abord, je suis frappée par la ressemblance avec Jane Eyre, le mythe de la première femme qui hante la seconde qui, étrangère au monde de son époux, à du mal à trouver sa place et s'affirmer. Rebecca, c'est pour moi la rencontre parfaite entre Jane Eyre et les romans d'Agatha Christie.

Dès les premières pages, le récit nous emporte. En effet, la narratrice, dont nous ne connaissons pas le nom, relate son histoire des années après, se permettant ainsi des critiques envers elle-même et son attitude. D'ailleurs, le premier chapitre annonce la fin mais on espère tout au long du roman une autre issue. Bref, le roman est très bien construit, sans longueur et on ressent avec effroi le malaise de cette femme à Manderley.

Alors, en effet, quelques passages ont un peu mal vieillit (cf une ou deux blackface qui se promènent) mais quel roman !

Je recommande les yeux fermés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blanpetit 2023-10-06T19:24:17+02:00
Argent

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai trouvé le retournement de situation impressionnant ! Jamais je n'aurai penser une chose pareil, je suis moi aussi tomber dans les pièges de Rebecca... et puis quand j'ai compris que leur maison était en feu... je n'en revenais pas !! je recommande !

Afficher en entier

Dates de sortie

Rebecca

  • France : 2015-03-05 (Français)
  • Canada : 1994-04-22 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-04-06 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1628
Commentaires 212
extraits 73
Evaluations 406
Note globale 8.43 / 10