Livres
580 018
Membres
644 840

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle de Fondation, Tome 5 : Terre et Fondation



Description ajoutée par x-Key 2011-07-03T00:13:51+02:00

Résumé

Mission surhumaine pour Golan Trevize : choisir le meilleur avenir pour l'humanité. Un avenir qui ne recréera pas les erreurs de l'Empire galactique, entre le matérialisme de la Première Fondation et le mentalisme de la Seconde. Une avenir qui a pour modèle Gaïa la planète pensant, et pour nom : Galaxia. Trevize a choisi mais il voudrait savoir pourquoi. Et la réponse à ses interrogations se trouve sur la Terre. Mais où la trouver, cette planète des origines, mystérieusement disparue de toutes les archives galactiques ? Trevize et ses deux compagnons, l'historien Pelorat et Joie, la belle Gaïenne, deviennent, bien malgré eux, trois personnages en quête de Terre...

Afficher en entier

Classement en biblio - 616 lecteurs

extrait

Bander souleva les cheveux de chaque côté de sa tête, exposant la partie du crâne située derrière les oreilles. Il fit pivoter sa tête de part et d'autre, révélant derrière chaque oreille une excroissance de la taille d'un œuf de poule, vu depuis son bout arrondi.

"Cette portion de mon cerveau et son absence chez vous, voilà ce qui fait la différence entre un Solarien et vous."

[...]

"Mes lobes transducteurs concentrent en permanence les transferts thermiques de sorte que le travail est fourni en fonction des besoins. Quand j'ai soulevé vos armes dans les airs, un volume précis d'atmosphère éclairée par le soleil a perdu une partie de sa chaleur en excès au profit d'un volume équivalent situé à l'ombre, de sorte qu'en l'occurrence, je me suis servi de l'énergie solaire. Au lieu, toutefois, d'utiliser des moyens mécaniques ou électroniques pour mener la tâche à bien, j'ai utilisé un moyen neuronique." Il caressa l'un de ses lobes transducteurs. "Cet organe agit rapidement, efficacement, de manière permanente... et sans effort."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Je ne sais pas si j'ai vraiment apprécié cette fin. Mais cette façon qu'il a de lier toute son œuvre entre elle dans cet opus est remarquable.

Afficher en entier
Diamant

Toujours avec le désir de satisfaire son éditeur, Asimov se lance dans un 5éme tome de Fondation. Ce sera, chronologiquement, le dernier…

On retrouve Trevise, Pelorat et Joie, qui reprennent la recherche de la Terre, l’origine de tout. L’occasion pour eux de croiser tout un tas d’autres peuples…

Et au travers de ce roman qui, à l’occasion, croise le cycle des Robots, Asimov livre un vrai roman d’aventure, avec ses découvertes, ses trésors, et sa recherche d’une vérité. Le genre de quête dont la finalité est rarement l’objectif original, mais qui va surtout s’intéresser aux apprentissages qu’en tireront les personnages tout de long. Et s’il est indéniable que le roman souffre de quelques longueurs, on se laisse souvent entrainer dans les découvertes, en savourant l’approche de la Terre et la découverte qui ‘en suivra. Le roman est d’ailleurs assez peu optimiste en général, présentant une humanité qui peine sérieusement à l’être, humaine. Il n’empêche que ce 5éme tome cloture parfaitement, bien que de façon un peu séche, la grande histoire entamée dans le premier…

Afficher en entier
Argent

Il me tardait de finir cette saga "culte" pour en parler avec tous les fans de Science-Fiction qui ont pu m'en parler. Nul doute que les trois premiers tomes jouent un rôle primordial et je suis parfaitement d'accord avec ça. Même si je ne suis pas fans de nouvelle, j'ai adoré et dévoré les trois premiers tomes. Mais je me questionne sur les deux derniers tomes, bien que le quatrième reste dans la lignée des premiers, le cinquième se déconnecte trop de l'essentiel à mes yeux.

Mais alors, pourquoi commencer si négativement alors que l'on passait de nouvelle à roman ? Parce que le quatrième tome de cette saga m'avait transporté. Et ce cinquième me laisse un goût plus qu'amère dans la bouche. Car s'il y a bien une chose que j'ai faite en lisant ce livre, c'est râler face au comportement insupportable de Joie, qui m'a continuellement fait me crisper à tel point que sa simple présence devenait un fardeau dans l'histoire. Pourtant le personnage avait tout pour me plaire, mais les redondances sans cesse remise sur le tapis on finit par me repousser.

Néanmoins, j'ai continué d'apprécier l'imagination et l'univers riche d'Asimov. Je note d'ailleurs un énorme coup de cœur sur la planète Alpha qui m'a vraiment transporté sur cette terre. Cela m'a permit de me rappeler le géni d'Asimov pour la création et les intrigues.

Je pense que tout le monde a déjà lu ça partout dans toutes les analyses de ces livres, mais la fondation manque trop à ce dernier opus. Ainsi que la psychohistoire, et tout ceux à quoi Asimov nous a habitué dans ces trois premiers tomes et une partie du quatrième. Ici, l'on en parle presque plus, alors qu'il s'agissait de l'élément de départ de toute la construction de son univers. Et même s'il m'a plu de voir comment l'imaginaire d'Asimov est parvenu à décrire les mondes coloniser par les humains, j'ai sentis que l'on perdait ce fil rouge.

Pour faire simple, l'univers, l'écriture, la créativité sont des pépites.

L'intrigue me laisse un goût mitigé par la perte de son fil conducteur.Spoiler(cliquez pour révéler)Son retour à la fin du 5ème tome est trop injustifié à mes yeux, trop "on rappelle le fil rouge de base pour pas qu'on l'oublie"

Si j'ai adoré Golan et Janov, j'ai voulu plusieurs fois voir Joie disparaître dans le vide spatiale et je ne parle même pas de l'hermaphrodite recueillit au dernier tiers de ce 5ème tome.

Fondation reste un classique du genre de la Science-Fiction, mais peut-être, à l'avenir, lorsque je parlerais de cette saga à des non initié, je leur conseillerais avec ferveur la première trilogie. Si vous appréciez la Science-Fiction, la géopolitique et les univers détaillés, je vous conseille de foncer.

Afficher en entier
Diamant

Derniers livre du cycle Fondation. Asimov nous fais s'envoler dans une magnifique quête à la recherche de la Terre et à la survie à long terme. Et clôture ainsi le cycle de fondation avec celui des robots,deux de ses meilleurs œuvres.

Afficher en entier
Or

Comme pour le tome précédant, on suit une timeline plutôt restreinte. Des explications arrivent enfin. Une note pour l'ingéniosité d'Asimov, ses idées d'un univers particulièrement riche. Après lecture de sa saga Fondation, je ne peux que le mettre sur un piédestal comme tant d'autres avant moi.

Afficher en entier
Argent

Ce cinquième tome vient clôturer le Cycle de Fondation de manière magistrale.

Tout au long du roman, on sent l'action accélérer et le dénouement est à mon avis inattendu.

Afficher en entier
Diamant

Quelle admirable façon pour Asimov de boucler la boucle de son oeuvre que ce dernier tome du Cycle de Fondation. Ce grand retour sur le robot des robots, Daneel Olivaw, son rôle dans l'édification de Galaxia et finalement le besoin de fusionner son cerveau de robot avec un cerveau humain est tout à fait génial. Vraiment un grand de la science-ficition.

Afficher en entier
Diamant

Gros gros coup de cœur pour ce dernier tome de la série! Très addictif! Les personnages sont complexes, il y a de l'action, des rebondissements... On a vraiment l'impression de vivre l'aventure avec les personnages et de faire les découvertes en même temps!

L'univers est bien approfondi, chaque monde visité est unique et est décrit en profondeur...

Les actions réalisées par les personnages, leurs idées, mes mondes et les personnes rencontrés... Dans ce livre, tout peut être source de réflexion sur pleins de sujets différents.

Un livre a lire absolument!

Afficher en entier
Diamant

C'est à mon avis un des livres de science fiction incontournable. Sa lecture nous ouvre de multiples voix de réflexions et les 5 livres de cette série Fondation nous emmène très loin, dans l'espace et dans le temps.

En outre, Fondation peut aussi être tout simplement un fort bon livre de distraction.

Ceci étant, ce commentaire est valable pour toute les séries de cet Écrivain (Les Cavernes d'acier, Les Robots...)

Afficher en entier
Or

C'est bon mais un cran en dessous des 3 premiers du Cycle

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cycle de Fondation, Tome 5 : Terre et Fondation

  • France : 2009-03-26 - Poche (Français)

Activité récente

LN-12 le place en liste or
2022-01-17T00:01:39+01:00
Nefes l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-11T12:03:25+02:00

Titres alternatifs

  • Foundation and Earth - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 616
Commentaires 33
extraits 34
Evaluations 89
Note globale 8.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode