Livres
495 135
Membres
494 104

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Oliver Twist



Description ajoutée par Elena62 2012-02-20T09:17:34+01:00

Résumé

Oliver Twist est un orphelin qui grandit dans la misère d’un hospice de l’Angleterre victorienne. Il se lie d’amitié avec un jeune voleur qui l’introduit dans le monde des pickpockets. Arrêté, puis innocenté par le tribunal, Oliver se retrouve à dix ans livré à lui-même dans les bas-fonds de Londres où règne la loi du plus fort et du plus méchant. Oliver est recueilli par Mr Brownlow qui le traite comme un humain. Mais la bande de jeunes voleurs le retrouve...

Ce chef-d’œuvre de Charles Dickens est à l’origine d’une prise de conscience de la condition des enfants lors de la grande révolution industrielle du XIXe siècle, une prise de conscience qui reste, hélas, toujours d’actualité dans le monde.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 341 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par RMarMat 2016-10-24T17:40:38+02:00

Le soir venu, les enfants prirent leurs places; le chef de l'établissement, affublé de son costume de cuisinier, était en personne devant la chaudière; on servit le gruau ; on dit un long benedictus sur ce chétif ordinaire. Le gruau disparut ; les enfants se parlaient à l'oreille, faisaient des signes à Olivier, et ses voisins le poussaient du coude. Tout enfant qu'il était, la faim l'avait exaspéré, et l'excès de la misère l'avait rendu insouciant; il quitta sa place, et, s'avançant l'écuelle et la cuiller à la main, il dit, tout effrayé de sa témérité :

- J'en voudrais encore, monsieur, s'il vous plaît.

Le chef, homme gras et rebondi, devint pâle ; stupéfait de surprise, il regarda plusieurs fois le petit rebelle; puis il s'appuya sur la chaudière pour se soutenir ; les vieilles femmes qui l'aidaient étaient saisies d'étonnement, et les enfants de terreur.

- Comment ! dit enfin le chef d'une voix altérée.

- J'en voudrais encore, monsieur, s'il vous plaît, répondit Olivier.

Le chef dirigea vers la tête d'Olivier un coup de sa cuiller à pot, l'étreignit dans ses bras, et appela à grands cris le bedeau.

Le conseil siégeait en séance solennelle quand M. Bumble tout hors de lui, se précipita dans la salle, et s'adressant au président, lui dit :

- Monsieur Limbkins, je vous demande pardon, monsieur, Olivier Twist en a redemandé.

Ce fut une stupéfaction générale ; l'horreur était peinte sur tous les visages.

- Il en a redemandé, dit M. Limbkins ? calmez-vous, Bumble, et répondez-moi clairement. Dois-je comprendre qu'il a redemandé de la nourriture, après avoir mangé le souper alloué par le règlement ?

- Oui, monsieur, répondit Bumble.

- Cet enfant-là se fera pendre, dit le monsieur au gilet blanc; oui, cet enfant-là se fera pendre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Ce livre a été mon livre de chevet pendant des années,j'en garde un souvenir emouvant,une histoire très triste d'un gamin des rues à lire pour passer un bon moment!

Afficher en entier
Bronze

Un enfant des rues qui s'en sort pas trop mal(on fait pire)Un petit garçon très courageux qui n'a pas peur d'aller au devant de lui-même.Un classique à lire de Charles Dickens.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par tyka 2020-02-01T17:54:48+01:00
Lu aussi

Premier livre que j’ai lu en vacances chez mes grands-parents, j’ai trouvé ce livre dans la grande (vraiment grande) bibliothèque qu’ils possédaient. Une découverte d’un auteur et d’une période « époque victorienne » bien des années plus tard, elle reste ma période de prédilection dans mes lectures. Cette lecture aura façonnée, mes goûts littéraires par la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par girasolgirasol 2020-01-20T02:43:56+01:00
Or

Ce livre à été une agréable surprise et je comprends maintenant pourquoi tant de personnes en parle.

L'histoire est très vraie très réel j'ai beaucoup apprécié les personnages.

La narration est très fluide l'auteur a une très jolie plume et nous transporte dans cette Angleterre.

Rien que pour cette peinture de l'Angleterre de cette époque de la société, ses fonctionnement, ses vices ce livre est de ce point de vue très enrichissante.

L'une des chose qui mes déranger toute autre long de la lecture est la surabondance de description parfois l'endroit était tellement décrit dans les moins détail que je my perdait et n'arrivais plus trop à le visualiser.

L'histoire comme je l'ai dit est assez réaliste et ces pour cela que cette fin en y repassant me paraît " Trop facile " "Trop simple " Tout s'enchaînent beaucoup trop facilement pour moi.

En somme, j'ai beaucoup aimé ma lecture et je suis très contente d'avoir Lu ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angie02 2019-11-15T23:09:23+01:00
Argent

Je connaissais très peu l’histoire globale d’Oliver Twist, parce que je n’avais jamais vraiment cherché à comprend de quoi cela traitait exactement (pour laisser la surprise). Et ce fut un choc ! Je ne m’attendais pas à entant de noirceur et de désespoir, mêler à du cynisme.

J’étais révolté dès le début de l’histoire à cause d’action complètement injuste et exagérer. Et en même temps il y a toute cette ironie autour du récit qui est quasiment constamment présente. Cependant, on sent quand même une grande évolution dans la narration tout au cours de l’histoire. L’autre moitié du livre prend des tons plus tragiques, limite théâtrale, et même si j’étais toujours dans l’histoire, j’avoue que cette partie m’a un peu moins emballé que le début, mais elle n’en reste pas moins très bonne et bouleversant dans certains moments.

La narration est fluide et il y a vraiment une bonne ambiance qui se dégage de livre. On ressent les rues sales et embrumées d’un Londres malfamé, ou au contraire, le paysage paisible et ensoleillé d’une campagne bienveillante.

Le seul point décevant pour moi est qu’il y a un peu trop de manichéisme. Soit les personnages sont des êtres pleins de bonté, soit ce sont des personnages laids de l’intérieur et sournois. Il n’y a qu’un personnage qui est entre les deux, c’est Nancy, qui en devient progressivement touchante.

Si Oliver est un gamin mignon et plein de bienveillance, je le trouve très passif (ah ! la bonne veille technique de l’évanouissement…), à tel point qu’il en deviendrait presque secondaire tant il se fait ellipser par les autres personnages. Il n’en reste pas moins attachant.

Un bon roman bien rythmé et qui possède quelque point de suspense pour nous faire tenir. Le destin d’Oliver est émouvant et le message de Dickens sur l’éducation et les autres problèmes sociétaux de son époque passent très bien tout en étant compréhensible par tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MeguyC 2019-09-22T09:26:18+02:00
Argent

J'ai adorai, même si je les trouvais long sur la fin. J'avais vu le film au collège et je l'avait beaucoup aimé. Par contre je ne m'attendais pas à ce que le film soit aussi différent du livre... Une grosse partis du livre et bien restitué dans le film mais ils ont carrément effacer un bout de l'histoire. Ainsi dans le film nous ne connaissons pas rose, Henry, Mme Maylie, le bon docteur losberne, Monsk, et bien d'autres encore... Une partie de l'histoire d'olivier à était mise au oubliettes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coralie-98 2019-07-06T08:51:53+02:00
Argent

Etudié en Anglais et version très courte avec mes élèves je me suis rendu compte que je ne l'avais jamais lu. Ayant envie de lire des classiques je me suis dit bingo. Cette vesion abrégée se lit très facilement. Oliver Twist est un personnage passif avec un bon fond qui subit sa vie. Orphelin exploité par les adultes, il essaie d'échapper aux destins qui s'offrent à lui: fabricant de cercueil, voleur dans une bande. Beaucoup de personnages cyniques qui décrivent un 19ème siècle assez triste. Peu de personnages attachants hors Nancy, Rose, M. Bronlow et Mme Maylie ainsi que le docteur.

La fin répare un peu la vie d'Oliver enfant d'un amour adultérin que son demi frère veut faire disparaitre pour garder l'héritage. Un petit air de sans famille...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon30 2019-05-24T15:01:18+02:00
Or

Je ne suis pas un grande fan de classique qui sont soient trop chichis à mon goût ou trop long emplis de descriptions qui m'ennuient assez vite je l'avoue... Et pourtant Dickens m'a séduite (surtout dans la 2eme partie) autant par son écriture sa poésie son humour sardonique et ses personnages. Nancy sera un personnage que je n'oublierai pas de sitôt. Ce livre est humaniste politique également et je vais de ce pas me renseigner sur Dickens et son rôle dans la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2019-05-08T12:19:03+02:00
Lu aussi

Un livre que j'ai dû lire au collège, je n'y avais pas vraiment pris de plaisir...

Cette lecture avait été un "sans plus".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-17T21:28:51+01:00
Lu aussi

Cela faisait des années que je me disais qu'il serait temps que je lise Mes Classiques et que j'en profite, par la même occasion, pour découvrir Dickens, entre autre.

Je l'avais déjà fait avec "A Christmas Carol" que j'avais adoré.

Donc, lorsque Bianca, ma complice de LC, avait stabiloté ce titre présent dans nos biblio, je m'étais sentie toute en joie à l'idée d'enfin le lire !

Une plongée dans les bas-fonds londoniens, dans la misère noire du peuple de l'Abîme, vous qui me connaissez, vous vous doutez que je ne me sentais plus.

Je connaissais l'histoire, comme tout le monde, de plus, je l'avais découverte en version BD et cela m'avait plu. Donc, la version intégrale de plus de 700 pages ne me faisait pas peur du tout, j'avais l'intention de le dévorer à la Cannibal, c'est-à-dire en finissant la première dans un temps ridiculement petit.

Ce que je fis… Et là, je vous sens tous et toutes pendus à mes lèvres (du haut, bande de sacripants) pour savoir si j'ai apprécié ma lecture ou pas. Roulement de tambour…

Passons d'abord en revue ce que j'ai vraiment apprécié dans ce roman : les descriptions des bas-fonds, celles des baby farm, de l'assistance publique, des asiles pour indigents, et j'en passe.

Dickens connait son sujet et il n'est pas avare sur les détails, pour mon plus grand plaisir. Niveau misère noire, j'en ai eu pour mes sous, je me suis couchée moins bête et j'ai pesté contre l'illogisme d'un système qui, au lieu d'aider les gens, les enfoncent un peu plus.

Par contre, là où j'ai buté souvent, c'est devant le style de Dickens ! Phrases trop longues, ampoulées, circonlocutions, à tel point que j'ai dû relire des pans entiers de phrases parce que arrivée à la fin, avec tout ces détours, je ne savais plus de quoi on parlait au départ de la phrase.

De plus, je n'ai pas retrouvé les émotions que je m'attendais à ressentir dans un pareil contexte. M'attendant à avoir le coeur serré devant tant d'injustice et de misère noire; pensant hurler sur ceux qui, investit d'un petit pouvoir, en usent et abusent; croyant tempêter devant un système d'aide illogique; tomber de ma chaise devant des pensées et des paroles horrible, et bien, je n'ai rien ressenti !

Oh, j'ai bien un peu grogné, levé les yeux au ciel devant le mode de pensées de certains, mais on ne peut pas dire que j'ai ressenti de l'empathie pour Oliver. Personnage un peu trop lisse à mon goût, trop fade, transparent…

Quand je pense que j'ai lu des romans où certains personnages intervenaient tard dans l'intrigue et que malgré tout, je ressentais leur présence de manière tangible (Dreamcatcher, du King, avec le personnage de Duddits) et où ma rencontre avec eux fut mémorable. Ici, que dalle !

Fagin était mémorable, Finaud aussi, ils avaient de la présence, de la prestance, faisant partie de ces personnages que l'on oublie rarement, mais Oliver, lui, je pense que je ne garderai que peu de souvenirs de lui. Il ne m'a pas emballé alors qu'il aurait dû, vu le nombre d'injustices et de coup du sort qui lui sont tombés dessus durant sa vie.

Et des injustices crasses, en plus !

Peine perdue, j'ai ramé pour ma lecture, j'ai sauté des lignes, des paragraphes, j'ai soupiré, ne me réveillant que lorsque j'avais des indications sur la vie à cette époque dans les bas-fonds miséreux.

Clairement, je suis passée à côté de ce roman, de ma lecture, ce qui est le plus râlant que je m'en faisais une joie de lire ce roman, sans compter que mes collègues babéliottes lui avaient collé des 5 étoiles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PricesseDesmots 2019-03-01T15:30:32+01:00
Or

Je l'ai lu il y a longtemps et j'étais encore jeune mais la vie de ce jeune garçon m'avait très touchée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hugotisdent 2018-12-17T16:43:43+01:00
Bronze

Je l'avais lu dans ma jeunesse. J'ai du le racheter pour ma fille...et l'ai parcouru en diagonale..Contrairement à beaucoup de classiques ayant traversé les siècle sans vieillir, je trouve que c'est démodé, mièvre, manichéen ... J'arrête mais ce livre ne m'a pas du tôt convaincu !

Afficher en entier

Date de sortie

Oliver Twist

  • France : 2018-03-08 - Poche (Français)

Activité récente

Simol l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-05T20:44:52+01:00
Kouzma l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-28T18:07:01+01:00

Titres alternatifs

  • Les Aventures d'Olivier Twist - Français
  • Oliver Twist or the Parish Boy's Progress - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 1341
Commentaires 158
Extraits 28
Evaluations 305
Note globale 7.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode