Livres
395 124
Comms
1 387 864
Membres
289 958

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Surtensions



Description ajoutée par Stephanelefort 2017-06-02T11:29:55+02:00

Résumé

Un dernier casse-tête pour le capitaine Coste : comment cinq criminels se retrouvent-ils dans une même histoire, entre plan d’évasion risqué pour un détenu corse et une famille torturée chez elle par de dangereux intrus ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 116 lecteurs

Or
42 lecteurs
PAL
65 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par fanfan50 2017-11-05T18:19:05+01:00

- Léa Marquant ! Ma petite chouquette ! Le légiste le plus sexy de Paris. Avec vingt pour cent de criminalité en plus sur le 93, on va se voir vingt pour cent de plus. C'est pas une bonne nouvelle ?

Léa aperçut Coste et fit mine de l'ignorer, accordant tout son intérêt au charmeur italien qui poursuivait ses roucoulements.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ludi64 2017-12-07T10:10:13+01:00
Diamant

Un roman majestueux. Avec ce troisième livre Olivier NOREK, nous transporte sans ménagement dans l'univers tendu dans lequel se trouve le Capitaine Victor Coste et son équipe.

Dès les premières lignes, une mauvaise nouvelle nous attend.... mais qu'en sera-t-il vraiment ?

Impossible pour moi de lâcher ce livre avant d'en connaître la fin. En uniquement trois soirée ce polar est englouti. Je suis maintenant déçu car cette équipe me manque, j'aimerais les retrouver le plus rapidement possible.

Une œuvre magistrale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2017-12-05T17:03:43+01:00
Diamant

L'avis d'Esméralda :

Comme la majorité du temps, j’ai enfin découvert l’univers de Olivier Norek, auteur qui fait l’actualité, avec un certain temps de retard, et bien sur, non pas avec le dernier roman mais l’avant dernier.

Le polar a souvent accompagné mon adolescence mais avec les années, j’ai délaissé ce genre au profit de la romance. Il est vrai que j’en lis trop peu et au diable quel délice de tourner les pages de ce roman policier.

J’ai vraiment été époustouflée par la psychologie des personnages. On les voit plonger dans l’enfer alors que dès le départ la situation des protagonistes se veut être maitrisée. On suit trois groupes d’individus : la première celle des flics du SDPJ92 composé de Coste et de ses trois acolytes, la seconde celle des méchants et la troisième celle d’un groupe de détenus. Un quatrième groupe vient se greffer, mais leur rôle est assez transparent ùêùe si il est déclencheur de tout ce foutoir.

Olivier Norek nous plonge dans le quotidien de la police judiciaire et nous met face à tout ce qu’endure ces policiers : leur désarroi est vraiment frappant. Si l’attente est franche camarade dans le groupe de Coste, il apparaît que ce n’est pas du tout le cas avec d’autres. L’auteur joue très bien sur les ambiguïtés et retords. J’ai beaucoup apprécié la véracité sur les techniques et moyens utilisés dans les enquêtes et voir de près comment elles se déroulent. Souvent on pourrait croire que les séries diffusées sur le petit écran sont beaucoup plus fidèles, et bien cette lecture a abattu tous ces préjugés infondés. J’ai eu l’impression d’être à leur côté et de pouvoir raisonner dans le sens à donner à ces enquêtes. J’ai vraiment été immergée dans cette section et d’en subir également tous les rouages et tracas.

Nous sommes pris à parti également avec ces malfrats qui cherchent à tout prix à faire sortir le frère de la chef. (Désolé j’ai oublié leurs noms, encore une fois #jailamémoiredunpoissonrouge a frappé). L’auteur a très bien su jouer avec les liens familiaux qui les unis. Il a montré leur forces et leurs intransigeances. Le lien du sang est plus fort que tout. Nous passons donc avec eux du côté obscure de la force. Nous sommes face à leurs manigances et dans leurs projets pour déjouer la loi. Il est évidemment et clair que j’ai adoré les suivre. Leurs rouages sont supers et nous plongent dans un processus délictuels.

Et pour finir, l’auteur nous engouffre dans les entrailles de la plus grande prison d’Europe. C’est l’horreur, la survie, la déchéance. C’est terrible et inhumain !

Olivier Norek alterne le point de vue de chaque groupe avec un ordre qui magnifie le scénario. C’est un roman très noir où les émotions s’entrechoquent. C’est une confrontation dure ! La plume de l’auteur est sensationnelle. J’adhère complétement.

Nouvelle découverte qui m’a permise de découvrir un auteur au talent hors norme et exceptionnel. Et bien voilà une nouvelle fan inconditionnelle, heureusement à ma médiathèque il y a tous ses livres !

Ps : livre qui peut se lire indépendamment des autres !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DesLivresEtMoi7 2017-12-02T15:44:37+01:00
Diamant

J’attendais évidemment ce troisième volet des aventures du Capitaine Coste et son équipe avec fébrilité. Révélé avec Code 93, le talent d’Olivier Norek était confirmé avec Territoires et avec Surtensions, c’est tout simplement la consécration.

Dès le prologue, l’auteur donne le ton et colle un véritable uppercut à son lecteur : Un drame a frappé le groupe Crime 1. Et ça fait mal. Vous avez 500 pages pour vous préparer au choc.

Mais l’auteur est impitoyable et ne laisse pas une seconde de répit à son lecteur, le plongeant directement au cœur d’une intrigue particulièrement tortueuse mais magistralement maîtrisée, structurée, et surtout d’un réalisme impressionnant et efficace.

Car rien n’est laissé au hasard par cet auteur précis qui, policier de profession, se livre sur son quotidien comme celui de tant d’autres policiers sous couvert de fiction, révélant ainsi la triste et effroyable situation du monde carcéral, ainsi que les rouages de cette vieille Dame qu’est la Justice, mettant un violent coup de projecteur là où quiconque préfèrerait plutôt garder ses confortables œillères.

Mais l’auteur ne s’arrête pas en si bon chemin et n’a pas de pitié pour son lecteur qui, les mains agrippées au roman, les yeux rivés aux lignes qui défilent, dévore frénétiquement les chapitres de ce page turner sans pouvoir ralentir l’allure qui le mène tout droit vers cette inéluctable fin riche en émotions. Le rythme est haletant, la tension palpable, le suspense brillamment soutenu d’un bout à l’autre du livre : Le lecteur est pris dans les filets de l’auteur et n’a aucune chance de pouvoir en réchapper.

Les personnages sont minutieusement travaillés, soignés, ciselés même, un casting parfait pour cette nouvelle aventure. Tel le cinquième membre composant cette équipe à laquelle on s’est attaché depuis longtemps déjà, le lecteur découvre des policiers sensibles, à la carapace fragile, physiquement et moralement fatigués, indignés, tout simplement humains, ce qui constitue la véritable force de ce polar, permettant ainsi de vivre l’enquête plus que de la lire.

Le style de l’auteur, toujours aussi fluide, vif, nerveux, et même scénaristique, ne fait que contribuer à l’exceptionnelle qualité du récit. Le lecteur, déjà conquis, n’est pas à l’abri de croiser au détour d’un chapitre des scènes d’une intense émotion, comme celle avec les boîtes de conserve (que je vous laisse découvrir).

Et s’il en fallait plus encore pour vous convaincre, il faut souligner que le chat, petit protagoniste récurrent de chacun des romans de M. Norek, revient pour notre plus grand plaisir… Et son plus grand malheur…

En bref, j’avais apprécié Code 93, j’avais aimé Territoires, j’ai adoré Surtensions. Plume montante du polar français, Olivier Norek n’a désormais plus à faire ses preuves et s’est définitivement installé au sommet de son art. La dernière aventure du Capitaine Coste… Peut-être, peut-être pas… Quoi qu’il en soit, c’est cet auteur qui m’a donné l’envie de faire partager mes coups de cœur littéraires, c’est encore cet auteur qui m’a réconcilié avec le polar français. Je lui fais donc largement confiance pour la suite, quelle qu’elle soit, et attend déjà son quatrième roman avec une grande impatience !

(Lu en mars 2016 - Chronique : http://deslivresetmoi7.blogspot.fr/2016/03/chroniques-2016-surtensions-dolivier.html)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par softyfristy 2017-11-20T10:36:29+01:00
Diamant

Excellent polar, tres bien écrit, fluide, addictif. La plume D'olivier Norek est une vraie découverte pour moi, quel roman...Waouh.

On suit le capitaine Coste et son équipe dans leurs differentes enquêtes. En premier lieu, une prise d'otage qui a mal tourné; puis un second lieu, la liberation de criminels suite à un cambriolage au bureau des scéles qui fait disparaitre les preuves de 5 affaires différentes. Au fils des pages, la toile se tisse et on voit apparaitre le lien qu'il existe entre toutes ces affaires.

C'est excellent, l'intrigue est tres bien menée, tres crédible.

Je vais m'interrésser tres vite aux autres romans de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2017-11-14T18:06:06+01:00

Je me meurs ! J'avais aimé les deux premiers tomes de cette saga, vraiment. Mais là, après avoir lu cette troisième histoire, je ne les aime plus, car celui-ci... c'est de la bombe atomique ! Cette intrigue surpasse tellement les deux premières histoires que je ne vais pas y survivre... C'était juste trop super !

Les deux premiers tomes étaient plutôt liés à des histoires sur fond de politique et de magouilles en tout genre. C'était bien trouvé, et tellement crédible que j'en avais peur. Ici, l'histoire pourrait paraître plus banale, mais au niveau émotionnel, on bat tous les records. Dès les premières pages, on nous fait une annonce fracassante. J'étais horrifiée, et j'ai oublié. Jusqu'à ce que ça arrive, et là, j'étais juste dévastée.

Dans ce tome, Olivier Norek a joué avec mes nerfs et mes sentiments, maltraitant mes personnages préférés, et leur faisant vivre l'horreur. Et je ne mâche pas mes mots, car je suis triste pour eux. D'ailleurs, personnages, vous devriez vous rebeller contre votre auteur, il est trop méchant avec vous...

Sur fond de kidnapping, d'univers carcéral, de cambriolage, Coste doit se débattre avec ses propres émotions, et il ne se sent vraiment pas bien, alors, forcément, l'enquête en devient de plus en plus compliqué. J'ai espéré jusqu'au bout qu'il aille mieux, qu'il oublie cette folle idée... Ben oui, moi, je veux un autre tome, donc... comment ça je vous fais un teasing de fou ? Vous voulez savoir ? Ben, lisez-le !

https://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/08/titre-de-larticle.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan50 2017-11-05T18:32:29+01:00
Argent

Je suis entrée dans l'univers d'Olivier Norek avec Territoires et j'ai apprécié le personnage de Coste.

Là il est toujours aussi addictif. Les 500 pages se lisent rapidement, trop rapidement...

Une excellente trilogie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LillyOrenda 2017-10-11T20:53:33+02:00
Argent

J'ai aimé retrouver le capitaine Coste et son équipe. Olivier Norek nous offre un personnage qui se dévoile un peu plus pour notre plus grand bonheur, et catapulte également le lecteur dans la violence des prisons, des règlements de compte et de la vengeance.

Un 3e opus toujours sombre à souhait, un rythme rapide et de l action qui s enchaine.

Hâte de découvrir son dernier polar, au coeur de la jungle de Calais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2017-07-15T07:54:46+02:00
Lu aussi

Comme toujours, Olivier Norek a su me tenir en haleine du début à la fin de ce thriller rondement mené.

Après un casse, un des membres d'une famille corse se retrouve en prison. Sa petite soeur est prête à tout pour le sortir de là ... Elle va accepter un marché bien risqué.

Plusieurs intrigues s'entrecroisent et, comme un puzzle , tout devient compréhensible à la fin.

Je peux vous dire que nos nerfs sont mis à rude épreuve…

De loin le roman le plus abouti de l'auteur qui, dans une vie antérieure , était policier .

C'est percutant, cela se lit vite .. c'est efficace ! Et les répliques à la "Audiard" ne sont pas pour déplaire.

Prix du "polar européen 2016".

Citations:

"Tu fais le moindre geste déplacé, je te ventile en puzzle cinq mille pièces."

" Juchés sur un tas d'immondices courant le long des fondations, rats, chats et pigeons se battaient sous les milliers de fenêtres de Marveil pour récupérer, à coups de griffes et de becs, les détritus jetés par les détenus. Parfois, lors d'une des rares fouilles surprises, quand l'administration de Marveil voulait asseoir son autorité, les prisonniers n'avaient pas d'autres choix que de jeter leur alcool ou leur shit par dessus bord et les charognards en étaient pour un petit trip alcoolo-canabique, à miauler des heures durant les pattes en croix, à voler en zigzag jusqu'à s'empêtrer dans les barbelés et à s'accoupler inter-racialement, quand vraiment la came était de qualité. Pas surprenant que l'info soit passée d'égouts en décharge et que la bonne adresse soit victime de son succès."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lpakerette 2017-06-04T14:35:31+02:00
Bronze

Dans les premières pages, j'ai de suite été transportée dans une ambiance très tendue, angoissante, limite gênante. Et je me suis dit que si l'ensemble du roman était comme ça je n'allais pas pouvoir le lâcher. Mais finalement, c'est retombé comme un soufflé. 

L'histoire commence au sein du milieu carcéral. C'est donc dans un environnement assez glauque que nous faisons connaissance avec quelques personnages qui ont leur importance tout au long de l'histoire. Ensuite, nous intégrons le monde de la police et prenons part à toutes les actions qui sont faites pour avancer dans l'enquête. Même si je n'ai pas forcément détesté suivre l'équipe du capitaine Coste, j'attendais toujours et encore de reprendre le rythme et l'angoisse des premiers chapitres mais cela n'est jamais venu.

J'ai trouvé l'enquête très alambiquée. Elle est intéressante mais pas transcendante selon moi. J'aurais aimé plus de noirceur, plus de moments marquants psychologiquement. Il y a bien sûr des événements assez forts qui marque la lecture et qui font subir aux personnages des moments sombres. Il y a une cohésion dans l'équipe qui est plaisante et qui montre que le métier de policier est marqué par la solidarité. Donc, je me suis tout de même attachée aux personnages, j'ai apprécié leurs personnalités. 

L'histoire ne m'a cependant pas touchée plus que cela. Je ne me suis pas ruée sur mon livre comme je l'attendais. Et je ne pense pas non plus lire les autres romans où intervient le capitaine Coste. J'ai lu de bons thrillers avant celui-ci qui m'ont largement plus marquée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2017-04-18T17:13:09+02:00
Or

Surtension est le 3 ème tome des enquêtes du capitaine Victor Coste ;) J'ai donc lus & dévorés les 2 autres !!

Ils se lisent vite (les 3 lus en 1 semaine :) ) Pour les adeptes de thrillers, je les conseille tous ;)

Afficher en entier

Dates de sortie

Surtensions

  • France : 2016-03-11 (Français)
  • France : 2017-03-09 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-04-17 - Poche (Français)

Activité récente

shami le place en liste or
2017-11-30T22:44:45+01:00
tios l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-22T23:28:09+01:00
Delex l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-09T15:46:51+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 116
Commentaires 28
Extraits 5
Evaluations 33
Note globale 8.73 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode