Livres
515 631
Membres
529 395

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Testament, Tome 2 : Alouettes



Description ajoutée par Cheetah 2016-03-31T22:06:36+02:00

Résumé

Je m’appelle Agnès, et je suis orpheline. Ah ! Et sorcière, aussi. Mon oncle m’a engagée dans son étude notariale. Ne croyez pas que le job soit ennuyeux, en fait, ce serait plutôt le contraire. En ce moment, tout l’AlterMonde est en émoi à cause d’une épidémie de Roméo et Juliette. Imaginez : des zombies tombant amoureux de licornes, des vampires roucoulant avec des kitsune, des sirènes jurant un amour éternel à des garous. Et tout ce beau monde défile dans notre étude pour se passer la bague au doigt. Mais la situation commence à sérieusement agacer les hautes autorités.

Et comme l’AlterMonde n’est pas Vérone, à nous de faire en sorte que cette fois l’histoire ne se termine pas dans un bain de sang...

Afficher en entier

Classement en biblio - 79 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par triskeliga 2016-04-17T11:58:59+02:00

Nouvel extrait : j'hésitais à lui confier mes doutes quant à la séduction d'une fille entièrement couverte de symboles cabalistiques , dont certains auraient comporté une tête de bouc ou des détails farfelus tels des symboles de pénis en érections ...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lildrille 2020-01-12T20:26:44+01:00
Lu aussi

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=46061

J'ai mis la note de : 12/20

Mon avis : Le tome deux de la saga Testament change de ton, notamment grâce (ou à cause, selon les goûts) à une Agnès, notre personnage principal, qui évolue. Ses premières aventures au sein de l’Etude, le cabinet dans lequel travaille son oncle, lui a fait vivre des instants inoubliables, et d’autres qu’elle aimerait tant effacer de sa mémoire, comme la perte de son amour de loup-garou, dont les visions sanglantes de sa mort lui procurent d’effroyables cauchemars.

Agnès apparaît bien moins innocente dans ce tome deux, et use d’un ton sarcastique et cynique de manière poussée, et de façon quasi permanente. Un ton qu’utilisait déjà le vampire Navarre dans le tome précédent, qui lui allait plutôt bien, étant donné le charisme, la carrure et l’histoire du personnage qui a vécu plusieurs centaines d’années. Quant à Agnès, cette évolution, bien que cohérente au vu des péripéties antérieures de l’héroïne, amènent des dialogues condescendants, des réflexions pompeuses ou présomptueuses, qui s’ajoutent à la prose de Navarre, déjà bien ancrée dans ce thème.

Géraud, l’oncle de la jeune fille, en rajoute une couche, avec son humeur assez morose, voire parfois macabre, et le fait déjà connu et explicité dans le tome un, qu’il n’a de cesse de se croire plus intelligent que tout le monde. Zalia, la sirène secrétaire, se joint à ce trio à l’humour douteux, qui en fera sourire certains, comme en décevra d’autres. Seuls les affiliés à l’Etude semblent avoir de la valeur, alors que de nombreux autres personnages se manifestent dans ce roman. Ils ne sont malheureusement pas mis en valeur à cause de ces personnages hautains, qui insinuent souvent que leur savoir ou leur culture, devrait également se retrouver chez les autres, ce qui n’est évidemment pas le cas. On ressent le fait que l’auteure a voulu se servir de cette « hiérarchie » imaginaire de l’intelligence pour apporter de l’humour, mais ce dernier aura du mal à passer chez certaines catégories de lecteurs. L’effet comique s’efface devant l’accumulation importante de propos blessants, et en devient insupportable.

Si l’on oublie ces personnalités excentriques, le scénario de ce tome deux apporte des nouveautés géniales ! L’AlterMonde, celui d’où proviennent nos héros vampires, sorciers et sirènes, continue de nous étonner, notamment avec la venue de nouveaux spécimens tels que les « kitsune », terme signifiant littéralement renard, se rattachant à un Yokai, un esprit magique doté de puissants pouvoirs, et possiblement de plusieurs queues. Alouettes nous détaille ainsi le folklore japonais de jolie manière, et le met en scène lors de combats épiques et très classes. Venant de la mythologie grecque, Agnès devient également l’acolyte d’un satyre, un homme mi-chèvre, mi-humain, associé aux divinités Pan et Dionysos. Le duo marche plutôt bien, et parviendra à résoudre une enquête ardue, mélangeant technologie et mysticisme. Deux ingrédients qui se marient à la perfection dans cet univers se déroulant dans un futur proche, et qui dénonce intelligemment les dangers de la technologie comme celui des objets magiques.

Le point central de l’intrigue, se rattachant à l’histoire ô combien célèbre de Roméo et Juliette, énerve un peu sur son principe de base (un mariage entre deux espèces est interdit ou signe de grande bêtise de la part des amoureux), mais plonge le lecteur dans une enquête mouvementée que nos héros devront résoudre au plus vite pour éviter la fin prochaine de leur monde. Rien que ça ! Le rythme reste soutenu jusqu’à la résolution de l’affaire, lors de laquelle de nouvelles révélations mettent en lumière des personnages qui n’avaient jusque-là aucune aura particulière. Cohérente et crédible, même si le message sur l’amour est très négatif et sans espoir, l’enquête reste plaisante à suivre, et tient en haleine jusqu’au bout. Par ailleurs, le pilier nécessaire à la résolution de l’histoire constitue un point comique non négligeable, nous rappelant que l’auteure aime se moquer de son propre univers, et le fait bien.

On retrouve, comme pour le tome un, une écriture soignée, riche et dont les citations et les références demandent un peu de réflexion. De plus, le personnage de Herfauges, l’insupportable vampire à qui l’Etude devait trouver un héritier, revient dans ce tome, nous abreuvant de ses remarques acerbes, mais non moins pertinentes, qui mènent la vie dure à Agnès. On retrouve également Fred, un humain médium dont les connaissances pourraient perturber à jamais la vie de notre héroïne, et dont la curiosité maladive le fait passer pour un extravagant auprès de ses pairs. Ce qu’il parvient à révéler à notre héroïne la trouble, et fait suite à d’autres secrets qu’il lui avait confiés dans le tome un. Outrée, Agnès lui claque la porte au nez, mettant fin aux révélations, qui reviendront sur la table à un prochain épisode, certainement dans le tome trois. Cette sous-intrigue concernant les pouvoirs de la jeune fille permet d’accrocher davantage le lecteur en insufflant des mystères supplémentaires, qui ne trouveront surement leur résolution qu’à la toute fin de la saga.

Malgré une Agnès cohérente dans son rôle de la « veuve » éplorée, une histoire rocambolesque et drôle qui tient toutes ses promesses, ce tome deux rebondit peut-être trop sur les réflexions présomptueuses de ses personnages, par rapport à un tome un plus centré sur son enquête et les fantômes d’Agnès. L’ambiance n’en reste pas du moins sombre, plaisante à lire, grâce à une écriture de qualité, et à un univers futuriste intéressant qui nous montre encore une fois sa richesse et sa complexité. Le personnage d’Agnès évolue grandement mais a encore beaucoup à nous montrer pour la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pampelune 2018-08-21T23:23:23+02:00
Or

Autant le premier tome m'avait séduit tout doucement, autant celui-ci m'a plu d'emblée. Lu en deux jours, je me suis plongée à tête première dedans sans que mon attention ne faiblisse d'iota... Sans compter le fait qu'une quantité impressionnante de nouveaux m'ont sautés au visage, moi qui me targuais d'être férue en orthographe...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ryugaia 2018-02-18T16:43:41+01:00
Bronze

J'ai un peu moins aimé ce tome en ce qui concerne l'enquête de fond car il se base sur un thème assez redondant qu'on nous présente dès les premières pages et qu'on peut même deviner dans le résumer.

Cependant il reste très agréable à lire, on en apprend davantage sur l'alter-monde et sur Agnès. La relation étrange entre elle, son "oncle" et surtout le vampire se complexifie mais ne tombe jamais dans le classique/attendu.

Mais ce que j'ai préférée dans ce livres se sont les petites intervention intempestives de notre fugitif préféré.

La fin nos laisse présager un troisième tome des plus intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zenodie 2016-09-28T12:25:07+02:00
Argent

Déçue par ce tome, j'ai trouver l'histoire plate, moins de profondeur que le premier tome. Agnès est alcoolique et dépressive mais sans aucun relief, le personnage devient quasiment intéressant. Heureusement que les derniers chapitres rattrape un peu le début de ce tome. J'attends le prochain en espérant qu'il soit aussi bon que le premier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bleuopale 2016-08-29T21:27:20+02:00
Or

De manière surprenante et toujours avec une plume extraordinaire, Jeanne-A Debats évoque de nombreux thèmes dans ce nouveau tome : la dépression, la dépendance à l'alcool, l'impossibilité d'avoir des enfants, la méchanceté gratuite des gens, l'acceptation de soi...

Tous ces sujets traités avec brio tout en nous parlant de kitsune, satyre, nécromancien. Jeanne-A Debats nous dépeint une société qui ressemble furieusement à la notre et dont les défauts lui font écho.

Une histoire avec un fond plus philosophique pour ce nouveau tome mais qui me transporte toujours aussi efficacement vers ce Paris plein de mystères. Et puis comme j'ai quand même un fond de midinette, je me demande comment va évoluer le trio Agnès - Navarre - Herfauges et que va-t-on découvrir sur Géraud et sa relation avec Agnès ?

Bref un tome moins haletant que le premier mais toujours plein de références littéraires, historiques et scientifiques qui en font un petit bijou littéraire et un ovni de l'urban fantasy. Surprenant et enthousiasmant, l'univers fantastique de Jeanne-A- Debats est sombre mais d'un féminisme vivant. Le réaliste que l'on retrouve dans sa description des personnages, de leurs défauts, leurs peines et leurs états-d’âme rend ce livre touchant et troublant. A découvrir absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaYamaha 2016-07-26T22:32:14+02:00
Argent

J'ai moins aimé ce tome par rapport au premier. Moins d'action, plus d'autoapitoiement, les explications pas toujours claires... même si cela reste sympa à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Justdream 2016-07-04T09:33:07+02:00
Or

Je n'avais pas fait attention qu'il s'agissait d'un tome 2, mais cela n'a pas dérangé ma lecture ! J'ai vraiment passé un bon moment en compagnie d'Agnès. C'est une agréable surprise : l'histoire est captivante et change vraiment de mes lectures habituelles, le style particulier est teinté d'humour, les personnages sont charismatiques...

Vraiment, j'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2016-06-20T16:45:19+02:00
Diamant

Ce livre est vraiment à la hauteur du tome précédent.

L'histoire est captivante, on est complétement entraîné dans cette aventure, les personnages (même les moins sympas) sont attachants, et l'on retrouve le style impeccable de Me Debats.

J'ai dévoré ce livre et attendre la suite va être dur.

Peut-être le seul défaut que je trouve: une histoire dont on ne peut pas encore avoir la suite, avec probablement une attente assez longue à prévoir. (2 ans entre les premiers tomes).

Afficher en entier

http://revesurpapier.blog4ever.com/alouettes-de-jeanne-a-debats

Le récit d'Alouettes se déroule trois ans après les derniers et terribles évènements du roman L'héritière. Agnès tente de surmonter le deuil de son ami, quelques gouttes d'alcool aidant, ou plutôt noyant grandement sa douleur. C'est au moment où elle souhaite reprendre sa vie en main que nous la retrouvons, elle et l'Etude de son oncle Géraud. Agnès met alors le nez dans un nouveau dossier mettant en cause un drôle d'artefact. En parallèle, une épidémie d'amoureux maudits agite l'Altermonde...

C'est une nouvelle affaire assez complexe qui est confiée à l'Etude et on ne peut plus originale, voire absurde et loufoque dans certains moments. Agnès mène des recherches au sujet de cet artefact assez unique en son genre (je tiens à préciser pour les lecteurs qui pourraient y être sensibles, qu'il s'agit d'un objet sexuel ^^). Mais d'autres évènements vont se mêler à ces travaux d'apparence banale. Et c'est là que ça se corse. En effet, la tragique histoire de Roméo et Juliette comme nous la connaissons, tente de se reproduire, mais cette fois-ci à plus grande échelle. Il y a bien quelque chose de louche là dessous, ça ne fait aucun doute. Des couples d'êtres surnaturels veulent à tout prix se marier. Des couples improbables, et un métissage qui fait aussitôt gronder l'Altermonde et les familles respectives des jeunes gens. L'Etude est alors obligée de s'impliquer pour éviter le drame shakespearien et surtout des guerres de clans, des guerres entre les différentes familles de surnaturels.

Ce qui m'a plu dans cette suite, c'est la découverte de nouvelles communautés féeriques dont je n'avais pas connaissance (faunes, kères...). Et plus particulièrement celle des kitsunes, des sortes de renards extrêmement puissants. On en apprend également davantage sur l'Altermonde et les différents clans. De quoi enrichir cet univers déjà bien intéressant. Mais là où ce second tome m'a surprise, c'est au niveau de l'intrigue pas ordinaire. L'auteure fait preuve d'une imagination débordante et va toujours plus loin, en osant TOUT.

Je redoutais un peu de retrouver Agnès trois ans plus tard, mais finalement, c'était le bon moment. On sent un personnage plus mûr malgré son ton léger et les réflexions qui ne manquent pas de faire sourire, ses sarcasmes, ses allusions sexuelles. Malgré la douleur qui remonte parfois à la surface, Agnès s'affirme. Elle se montre plus en forme que jamais et n'a pas perdu ce fameux tempérament qui pimente l'aventure. Je pensais avoir quelques réponses au sujet de ses mystérieuses origines (et celle de son oncle), mais l'auteure a choisi d'y aller doucement coté révélations. Ce sera donc pour le prochain tome! J'ai aussi beaucoup aimé retrouver le bienveillant et impénétrable vampire Navarre, et sa façon d'apaiser Agnès, qui le rend d'autant plus attachant. Son oncle Géraud m'impressionne et m'effraie toujours autant, et la folie, la fraîcheur de Zalia me plaît encore plus. D'ailleurs, je ne pense pas en avoir parlé lorsque j'ai partagé mon ressenti sur le premier tome mais j'aime beaucoup les deux couvertures. Encore une fois, l'illustrateur a parfaitement cerné les personnages et l'univers et c'est un vrai plaisir pour les yeux.

Verdict : J'ai adoré retrouver tout ce beau monde et surtout la plume pétillante et bourrée d'humour de Jeanne-A Debats. Cette suite est tout autant divertissante, mais pas moins sombre. Les aventures d'Agnès sont loin d'être de tout repos. Et bien évidemment, j'attends avec impatience un troisième tome dans lequel j'espère trouver des réponses bien chouettes à mes questions encore en suspens. Mais pour ça, j'ai totale confiance!

Afficher en entier
Or

J'ai été ravie d'avoir donné sa chance à ce deuxième tome. Si le premier m'avait un peu déçu quant à la présence d'autres créatures, Alouettes en foisonne. L'auteur se sert de toute la palette des créatures fantastiques à sa disposition. Elle a su doser avec perfection les explications et l'action.

J'ai adoré retrouver la plume de Jeanne-A Debats, absolument délicieuse.

Ce livre est un véritable plaisir à lire.

Afficher en entier

Dates de sortie

Testament, Tome 2 : Alouettes

  • France : 2016-04-02 (Français)
  • France : 2017-11-02 - Poche (Français)

Activité récente

Aleks50 l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-29T15:34:58+01:00
alyaran l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-22T17:41:10+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 79
Commentaires 16
Extraits 5
Evaluations 30
Note globale 7.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode