Livres
433 355
Membres
355 228

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie



Description ajoutée par Gkone 2018-09-07T20:29:29+02:00

Résumé

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents.

Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive.

Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d'investigation de l'Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or.

Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l'Ordre ; et le fait d'être liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu'empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d'un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu'il y a de soporifique dans le boulot de sorcier.

Et s'il l'oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par FollowTheReader 2018-10-14T11:51:41+02:00
Diamant

https://followthereader2016.wordpress.com/2018/10/10/ivy-wilde-tome-1-quand-faineantise-rime-avec-magie-helen-harper/

Alors là je dois juste vous dire que je suis conquise et que cette saga va tout déchirer en Urban Fantasy. C’est un immense coup de cœur. Je fais partie de celles qui ont grandi avec la série TV « Sabrina l’apprentie sorcière » et avec ce récit c’est un peu comme si je rentrais à la maison et que je retrouvais un peu de mon adolescence.

Ivy est une sorcière mais pas telle qu’on l’imagine. Elle n’est pas spécialement conforme aux stéréotypes. Elle fréquente peu les autres sorciers, possède un taxi et n’est pas vraiment partisane de l’effort en tous genres. Son truc c’est dormir en fait. Alors oui, dit comme ça, je me doute bien que je ne vous vends pas vraiment du rêve mais détrompez-vous c’est justement le point de départ idéal pour notre récit.

Notre sorcière se retrouve par un malheureux hasard a devoir travailler avec l’Ordre alors qu’elle en a été expulsé il y a des années. Rajoutez à son calvaire le fait de travailler avec Raphaël Winter et elle plonge en plein cauchemar. Ivy est fantasque, s’ennuie à la vitesse de l’éclair, cherche toujours la facilité et a un chat nommé Brutus avec un caractère bien à lui. C’est une héroine attachante, marrante et peu loufoque ; elle doit s’investir dans une enquête et on peut dire que ses méthodes sont peu orthodoxes mais que l’efficacité est quand même au rendez-vous. Sa collaboration avec Winter est piquante et grinçante enfin surtout pour notre héros qui lui est très conventionnel et qui fait tout dans les règles de l’art.

Entre eux c’est assez comique, ils aiment de chamailler comme un vieux couple mais au final adorent être ensemble. J’ai adoré le fait que leur attraction soit lente, qu’elle se développe mais n’écrase pas le reste du récit. Les dialogues entre eux sont géniaux et on a le sourire plus d’une fois. Les deux personnages apportent vraiment un équilibre au récit par leur caractère. Ivy est par moment dilettante, elle commence tout mais ne termine rien au contraire de Raph qui lui est limite un obsessionnel compulsif lorsqu’il s’agit de son travail. Je vais même pousser le bouchon en disant que ce sorcier est psychorigide. Ce duo se fait du bien l’un à l’autre, l’un en lâchant prise et l’autre en lui apportant pugnacité et détermination.

Que vous dire de plus, c’est bien écrit, bien trop court à mon goût et je n’ai qu’une envie lire la suite. C’est fluide, on rigole, on s’attache aux personnages qui sont bien travaillés. Ce premier récit plante l’univers et nous pousse à en redemander. J’ai adoré le dosage que j’ai trouvé excellent, on se prend au jeu des découvertes de l’enquête et des interactions entre Ivy et Raph.

Vous l’aurez compris, c’est une pépite, un vrai petit bijou du genre et comme il y en a peu traduit en français. Si vous aimez l’UF c’est le récit qu’il vous faut à tout prix. Pour ma part je vais résister à lire dès à présent la suite en VO mais je me réserve le droit de lire les autres sagas de l’auteure pour patienter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissEcho 2018-10-05T13:09:15+02:00
Diamant

Dès le résumé, je savais que ce livre allait me plaire !

Ivy m'a fait rire du début à la fin avec ses petites blagues, ses remarques sarcastiques et sa fainéantise parfaitement assumée. On voit rarement des fainéantes en héroïne et pourtant, elle a un bon potentiel pour rentrer dans le top 10 de mes héroïnes préférées ! Winter est tout d'abord un connard prétentieux qui refuse d'avoir un boulet tel qu'Ivy après la bourde commise par l'administration, ce qui le force à faire équipe avec elle. Puis Winter s'ouvre peu à peu et commence à comprendre Ivy ou en tout cas, à l'apprécier. Et point bonus pour Brutus, le chat mal élevé d'Ivy qui parle (Oui, oui).

J'ai trouvé l'univers assez cool. Classique, mais cool. Les sorciers de l'Ordre sont classés par niveau et par une hiérarchie très contrôlée. Ce n'est pas n'importe qui qui peut monter les échelons (enfin, tout est relatif). C'est vrai qu'on ne connait pas tous les tenants et aboutissants de cet univers et on ne sait bizarrement rien sur la vie familiale d'Ivy. Mais on en sait assez pour se laisser porter par l'enquête qui était plutôt intéressante vu que je n'avais pas deviné le coupable. Durant toute l'enquête, il n'y a pas de pause (ironiquement) pour Ivy, tout s'enchaîne

En tout cas, ce tome 1 pose de très bonnes bases et donne très envie d'attaquer les tomes suivants. Winter et Ivy bien qu'ayant des personnalités radicalement différentes, se complètent au final très bien pour former un duo de choc ! Pour moi, tome 1 est un coup de coeur, j'ai absolument tout aimé et je n'ai pas relevé un seul point noir. Enfin si, un quand même : Ça me rajoute une série à lire dans PàL. 

En conclusion, foncez si vous aimez l'Urban fantasy, l'humour et la fainéantise ! 

Sur ce, je retourne dans mon lit. 

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie" sort 2018-10-24T00:00:00+02:00
background Layer 1 24 Octobre

Date de sortie

Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie

  • France : 2018-10-24 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Slouch Witch (The Lazy Girl's Guide to Magic #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode