Livres
547 096
Membres
583 860

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Papeterie Tsubaki



Description ajoutée par Fran123 2018-07-17T14:46:31+02:00

Résumé

Hatako tient une petite papeterie à Kamakura. Elle est aussi écrivain public, comme sa grand-mère avant elle qui lui avait enseigné cet art d'écrire pour les autres. Cette papeterie Tsubaki devient rapidement un lieu de rencontres où se nouent des relations inattendues. Elle calligraphie des cartes d'anniversaire, rédige un mot de condoléances pour le décès d'un singe, des lettres d'adieu ; d'autres clients veulent annoncer leur divorce, d'autres encore ont des exigences surprenantes auxquelles elle se plie avec bonheur. Grâce au talent d'Hatako et à son amour des autres, la petite papeterie devient le théâtre des réconciliations avec les autres et avec elle-même. Apaisée, le jeune femme pourra enfin écrire à sa grand-mère tout l'amour qu'elle n'avait jamais pu lui dire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 100 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Laurine-25 2021-03-13T15:05:11+01:00

L’automne, c’est peut-être une saison qui donne envie d’écrire.

Ces derniers temps, les commandes se succédaient.

Mes services d’écrivain public étaient sollicités, la plupart du temps, pour une lettre d’adieu, un mot de réconfort après une catastrophe naturelle, des encouragements à un étudiant qui avait échoué à un entretien d’embauche ou un message d’excuses après une bourde commise lors d’une soirée alcoolisée, bref, pour tout ce qui est difficile à dire en face.

Dans le lot, j’ai reçu commande d’une lettre ordinaire.

— Est-ce que vous rédigez aussi des lettres banales ? m’a demandé Monsieur Sonoda d’une petite voix. Je veux juste signaler que je suis en vie.

Sa voix calme et posée était comme une douce brise qui caresse une jolie colline.

— A qui voulez-vous écrire ? ai-je demandé à voix basse, en m’adaptant à son ton.

— A une amie d’enfance. Nous nous étions autrefois promis de nous marier, mais cela ne s’est pas fait. Plus tard, j’ai épousé quelqu’un d’autre et j’ai eu des enfants ; j’ai appris par une connaissance commune qu’elle s’était récemment mariée et qu’elle menait une vie heureuse dans le Nord. Donc, il ne s’agit pas de refaire l’histoire. De toute façon, cela fait plus de vingt ans que nous nous sommes perdus de vue. Je voudrais juste lui envoyer un mot pour lui dire que je vais bien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Artemin 2020-12-06T11:30:13+01:00
Bronze

Un roman zen au thème original. L'ambiance japonaise qui ne peut décidément se passer de tous ses bons moments de repas, est appréciable. La mise en page de l'édition est originale et fluide. Elle sert bien le récit. Un joli voyage dans les vallées japonaises.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aliaa5883447 2020-05-07T11:05:41+02:00
Argent

J'ai beaucoup aimé ce roman qui m'a vraiment ému à la fin. Le récit ne contient pas de grandes actions, mais cela ne m'a pas totalement dérangé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2020-02-23T18:38:48+01:00
Or

Je porte Ogawa Ito dans mon cœur de lectrice. Ses romans sont des merveilles de délicatesse et de pureté, et je suis toujours heureuse d'en découvrir un nouveau.

Ce roman n'a pas fait exception, j'étais tout particulièrement ravie de lire sur le sujet, et d'en apprendre plus sur le métier d'écrivain public au Japon. Et quel plaisir de se laisser bercer par ces tranches de vie, et cette galerie de personnages intrigants !

Il me tarde déjà de lire le prochain roman de l'auteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nobody 2019-09-13T16:49:44+02:00
Diamant

Aussi apaisant que touchant, La Papeterie Tsubaki est vraiment une belle découverte ! On suit le retour de Hatoko dans sa ville natale ou elle doit reprendre malgré elle le métier d'écrivain public en même temps que la gestion de la papeterie familiale. J'avais quelques réserves concernant ce livre, moi qui m'attendait à une histoire un peu mièvre j'ai du revoir mon jugement. on déambule avec plaisir avec Hatoko dans les rues de Kamakura et on en viendrait presque à envisager une reconversion en écrivain public. Les petits plus de ce livre ? Une écriture fine et délicate parsemée des lettres écrites pour les clients de la papeterie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cabelyst 2019-08-06T17:42:03+02:00
Or

La Papeterie Tsubaki est un roman doux et chaleureux. Ce n'est pas l'histoire de la papeterie mais bien sa vie que l'on découvre dans celle de Popo, portée par une plume touchante de simplicité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NellMrtn 2019-06-23T17:35:26+02:00
Diamant

Un livre très contemplatif, plein de belles images.

L'originalité de l'histoire et la plume "détendue" de l'auteure ont su m'emporter dans leur univers. J'ai savouré ces instants passés en compagnie de Hatoko (la protagoniste).

C'est un livre que je me verrai bien relire, car ce fut pour moi comme un souffle d'air frais qui m'a permis de me détendre le temps de ces quelques pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2019-06-12T10:05:43+02:00
Or

Popo vit dans la petite ville de Kamakura. Depuis la mort de l’Aînée, sa grand-mère qui l’a élevée, elle a repris la gestion de la papeterie. Et comme sa grand-mère, elle devient « écrivain publique ». Elle écrit des lettres pour les autres. Pas n’importe quelle lettre. Ce sont des lettres de ruptures, des lettres d’invitation à un mariage et même une très belle lettre posthume. Elle choisit le papier, l’écriture, le stylo en fonction des circonstances et de la saison.

Ce livre m’a beaucoup touchée par sa douceur et sa poésie. Imprégnée de la culture japonaise, je le conseille à toute personne ayant l’ambition d’apprendre la langue ou le projet de se rendre au japon. Nous naviguons d’un personnage à l’autre. Nous voyons sous sa plume l’inspiration naître. Et à la fin, nous voyons la lettre telle qu’elle a été écrite.

Une très belle découverte.

Je vous souhaite de belles lectures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do-7 2019-06-12T08:16:08+02:00
Argent

J'ai moins accroché pour celui-ci que pour ses trois livres précédent.

Il n'en reste pas moins que j'aime toujours son style d'écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Schardon 2019-05-08T14:24:01+02:00
Argent

De l'émotion avec des personnages touchants décrits à la façon asiatique complètement différente de Maupassant par exemple. Mais cela est efficace.Amateur de culture traditionnelle nippone ? Foncez, ce roman est fait pour vous. On y découvre de manière tout à fait ludique l’art entourant l’écriture et la calligraphie japonaise mais aussi l’emploi de l’encre ou la façon d’utiliser le papier. Se lit agréablement et permet de pénétrer une culture très différente de la notre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zaphrinamakichan 2019-05-03T10:19:44+02:00
Diamant

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2019/05/la-papeterie-tsubaki-de-ogawa-ito.html

Enfin, j'ai lu un roman de cette autrice! Pourquoi ai-je autant attendu? On rencontre Hatoko. Elle rentre à Kamakura afin de reprendre la papeterie Tsubaki. Ce n'est pas une simple papeterie. Hatoko est également écrivain public. Ce roman est vraiment fascinant de part son écriture poétique et de part ce que l'on y apprend.

L'autrice mêle parfaitement passé et présent. Hatoko se souvient de son enfance, de ce que sa grand-mère lui a appris et imposé. On sent une nostalgie profonde et très belle. On pense que cette femme était extrêmement dure avec Hatoko. On peut néanmoins penser au système éducatif japonais qui l'est. La jeune femme nous présente dans le même temps le métier d'écrivain public au Japon.

Ce métier est vraiment fascinant. Je suis certaine que je devais avoir les yeux brillants en lisant ce livre. On découvre des traditions sur la préparation de l'encre, le choix du papier et même du timbre par exemple. C'est juste magique. J'ai du mal à trouvé un mot juste pour vous exprimer la beauté de ce livre qui ne s'arrête pas là pour autant. Je vous explique.

Au fil des pages, nous rencontrons différents personnages à commencer par Madame Barbara. Quelle surprise de lire ce nom dans ce roman. Cette personne est vraiment plaisante et apporte beaucoup à Hatoko sans trop en faire. On s'aperçoit bien vite que Kamakura est un endroit où il fait bon vivre et où tout le monde sait tout de tout le monde. Chaque client que va recevoir Hatoko restera dans la suite du roman. Au final, le métier d'écrivain public rassemble des personnes qui se sont confiées à Hatoko.

Concernant les thèmes abordés, je vais probablement en oublier. On y aborde le deuil, les rencontres, les traditions et la culture japonaise. Au début du roman Hatoko est très solitaire mais elle s'ouvre au fur et à mesure. On la voit devenir une étincelle pleine de douceur et de pudeur à l'image du japon.

En bref, ce roman est un coup de cœur, un coup de foudre même bien plus que ça. Depuis que je l'ai lu j'y pense souvent. J'ai d'autres livres de l'autrice à lire. J'espère qu'ils seront à l'image de celui-ci : doux et pudique avec ce soupçon de magie à la japonaise.

Afficher en entier

Date de sortie

La Papeterie Tsubaki

  • France : 2018-08-23 (Français)

Activité récente

natruc l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-17T17:33:24+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 100
Commentaires 23
extraits 12
Evaluations 44
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode