Livres
447 372
Membres
387 771

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Insurgés, Tome 1 : Conquête



Description ajoutée par fleurbleue1983 2017-04-21T11:23:29+02:00

Résumé

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 691 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2017-09-10T05:59:17+02:00

– Attends !

Il se fige et la regarde avec méfiance. Elle avance vers lui, consciente d’agir de façon stupide et du risque qu’elle prend. Toutefois, elle sait aussi que la réponse à tous ses problèmes se tient là, devant elle. Cet homme, avec son corps de guerrier, son regard glacial et sa précision militaire, c’est lui la solution.

– Ouais ?

– Tu… Ce que vous avez fait dans le bar était… je voulais juste…

Un rire éclate derrière elle, et elle se retourne alors que le blond au cou ensanglanté – Ry ? – approche de la Jeep, suivi par le type aux cheveux bruns.

– Tu vois, je t’avais dit que les nanas kiffaient la violence, dit-il à son ami. Mais écoute, ma belle, tu perds ton temps avec lui. Il est trop directif au pieu. Moi, en revanche… je te laisserai faire tout ce que tu voudras.

– Merci, mais ce n’est pas ça que je veux, répond-elle en souriant.

– Tant pis pour toi, dit-il avant de s’asseoir sur le siège arrière.

– Alors, qu’est-ce que tu veux ? demande Connor en la regardant dans les yeux, embrasant son sang de nouveau. Dis ce que t’as à dire pour qu’on puisse se tirer, gronde-t-il d’un ton agacé.

– Je… Je…

– Allez, crache le morceau, chérie.

Elle ouvre la bouche et se déteste aussitôt d’avoir l’air si désespérée.

– Emmenez-moi avec vous.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Quelle arnaque ! C’est rare que j’écrive un avis négatif sur un livre, car d’habitude, je préfère passer au silence mes déceptions livresques en considération du travail fourni par les auteurs, mais là, vu le matraquage médiatique à propos de ce bouquin (il a bien fait le tour des book hauls sur youtube, notamment….), je me sens obligée d’intervenir si vous partagez les mêmes goûts que moi en matière de littérature ! Alors ok, j’ai abandonné ma lecture assez rapidement pour juger en tout impartialité mais dès le début, le côté sexuel et malsain ne m’a pas plu et je ne me voyais vraiment pas me forcer à aller jusqu’à la fin du livre (y’a pas mieux pour se provoquer une panne livresque en faisant ça ! Et vu le nombre de bouquins qui existent, je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps avec un livre qui ne me plait pas dès le début !)….J’ai définitivement arrêté de laisser une chance à l’auteure américaine Elle Kennedy à partir du moment où elle met en scène son héroïne dans une baignoire et qu’elle précise qu’elle a le sexe totalement épilé….WTF !!!!! Nous nous trouvons dans un monde post-apocalyptique, il n’y a plus de règles, plus de lois, les gens s’entretuent pour survivre, et mademoiselle a le temps d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler le sexe ?!!!!! Elle l’a trouvée où sa p*tain d’esthéticienne ? Et si elle s’épile au rasoir, elle a fait comment pour être lisse ? Car pour couronner le tout, il est précisé que cela fait une semaine qu’elle ne s’est pas lavée, depuis sa fuite, son errance à travers les routes…..Mais non, elle a le sexe bien épilé et rien ne repousse…..OK ok ok…..Là, je me suis vraiment dit que l’auteure se foutait de ma gueule ! On a l’impression d’être dans un porno et que tous les moyens sont bons pour mettre en scène les personnages dans des situations lubriques et salaces ! (je ne vous parle pas du passage où notre belle Hudson -au sexe épilé- retire héroïquement son t-shirt (ou débardeur échancré ?) et se retrouve en soutif devant un groupe de mâles virils - avec les yeux qui leur sortent de la tête -et le zizi qui pointe à la braguette - (car en plus, Mademoiselle a une poitrine impressionnante, bien entendu) et tout ça pour quoi ? Pour se servir de son vêtement pour stopper le sang qui coule de la blessure de l’un de ces mecs qu’elle vient de rencontrer…..Purée !!!!!!!!! Même les films érotiques du dimanche soir sur M6 n’auraient pas osé nous mettre ce genre de cliché !!! Purée, je suis vraiment énervée !!!!!!!! Et pourtant, l’idée de départ était plutôt bonne avec ce monde de chaos et notre héroïne qui est la sœur du chef des Souverains (le souverain des souverains, finalement, non ?....) et qui fuit le « royaume » pour éviter un mariage forcé et se retrouve dans le groupe adverse des Insurgés et tombe « sous le charme » du chef, Connor, qui ignore qu’elle est la sœur de son adversaire…..Les opposés s’attirent, des drames et des trahisons à venir, oui, tout était mis en œuvre pour que j’adhère à cette lecture mais voilà, les personnages masculins sont vraiment trop vulgaires (dans leurs paroles et dans leurs actes) et comme les Insurgés vivent au jour le jour, c’est partouze à tout va pour profiter de la vie comme s’ils allaient mourir demain….Pitié !!!.....Même un groupe de bonobos en chaleur serait choqué par leur attitude ! Connor, le personnage masculin principal, était beaucoup moins porté sur le sexe que ses compagnons d’arme (au moment où je me suis arrêtée dans ma lecture, je précise...), mais voilà, sa façon d’agir avec Hudson, l’héroïne, ne m’a vraiment pas plu…..Oui, je me suis arrêtée à la scène de la baignoire (quand il rentre d’un coup, et la mâte sans vergogne, sale cochon !)….Oui, je me suis arrêtée là car j’ai tout de suite pressenti que cela n’allait aller qu’en empirant…..Et j’ai eu raison car dans d’autres avis que j’ai lus par la suite, notamment ici sur Booknode, apparemment, il va aussi y avoir des scènes de masturbation en public, des plans à trois etc….Bref, que du romantisme et de la distinction dans ce bouquin !......Je n’ai lu qu’un seul livre de l’auteure Elle Kennedy, c’est The deal et je compte continuer cette saga New adult mais pour ce qui est des Insurgés, non merci, je passe mon tour ! Trop vulgos pour moi ! Mrs Kennedy, vous m’avez déçue sur ce coup-là !

Afficher en entier
Pas apprécié

Ça me brise le coeur de commenter ce livre car je suis vraiment fan de cette auteure (ou du moins je croyais l'être).

Quand j'ai su qu'elle sortait une nouvelle série, qui en plus parlait d'insurgés et de fuite, je me suis tout de suite ruée sur le bouquin.

En cette douce période hivernale, de nombreux livres que j'attendais sont sortis (vive Milady) donc j'ai voulu me consacrer à ces derniers et me garder le p'tit Elle Kennedy pour la fin : déception.

Ce livre n'a aucun fond, j'ai essayé de chercher mais je n'ai toujours rien trouvé à l'heure actuelle. Le contexte post-apocalyptique n'est qu'un prétexte pour introduite une sexualité débridée qui pollue le récit (enfin une bonne partie, je vous avouerai que je ne suis pas arrivée au bout).

Pour une page d'intrigue on a le droit à 5 pages durant lesquelles Hudson se fait tripoter par la joyeuse bande de psychopathes voyeurs.

Ce livre est nul (selon mon avis qui est strictement personnel), et malsain. Je suis vraiment déçue du rapport qualité-prix.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par clem005 2019-01-09T11:23:03+01:00
Argent

Un univers post-apocalyptiquement, des personnages sans filtre, des insurgés sans pudeur, cette histoire n'est pas pour tout le monde.

Comme mentionné dans les autres commentaires, le sexe est très présent et très explicite. Ce n'est pas pour tout le monde, je le conçois.

Pour ma part, cela ne m'a pas dérangé. L'écriture est fluide, l'univers se met en place rapidement, l'intrigue est entraînante, j'ai dévoré ce premier tome et j'ai très envie de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lauree 2018-12-27T09:52:53+01:00
Or

J'étais très septique au début, un monde imaginaire, la terre libre et la communauté etc.

Finalement, l'intrigue m'a plu, notamment leur mode de vie, qui appelle à la curiosité.

Afficher en entier
Lu aussi

Moi qui avait dévoré la série off campus je me suis forcément précipitée sur les insurgés, ahhhh mais non impossible de finir cette histoire qui n'a aucun sens, le sexe tient une place de choix dans la New adult mais là c'est carrément trop exagéré.

Bref je n'ai même pas fini le livre, car le truc où tout le monde couche avec tout le monde au bout de 2 secondes ce n'est pas trop mon truc.

Je déteste ne pas aller au bout de ma lecture d'habitude mais là c'était vraiment difficile.

Afficher en entier
Pas apprécié

Chronique : https://worldofvoz.com/2018/11/30/les-insurges-tome-1-conquete-elle-kennedy/

Attention, ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains car il contient de nombreuses scènes explicites !

J’ai souvent entendu beaucoup de bien autour des livres d’Elle Kennedy. C’est donc confiante que je me suis jetée dans la lecture du premier tome de sa série Les insurgés. Je dois dire que je ne m’attendais pas à cela comme histoire.

Tout d’abord, l’univers dystopique mis en place m’a beaucoup plu. Une loi martiale a été instaurée après une énième guerre mondiale par un ordre appelé le Conseil Mondial. Celle loi est appliquée de manière intransigeante par les Exécutants, notamment par leur chef, Dominique. Certaines personnes (les insurgés) se sont rebellées et ont décidé de quitter les espaces contrôlés par le Conseil Mondial pour vivre plus librement à l’extérieur. Mais ces zones libres sont dangereuses et les plus forts et malins ont plus de chances de survivre.

Mais là où cela coince pour moi, c’est que cet univers n’est pas assez exploité et sert juste de prétexte pour justifier la vie débridée des personnages et donc inclure de nombreuses, troooop nombreuuuuuses scènes de sexe. A un moment donné, je me suis même dit que le livre était à classer en érotisme (pornographie ?) et pas en « simple » romance. Heureusement que l’on comprend que Connor et Hudson tombent amoureux l’un de l’autre sinon j’aurais eu des doutes quant à l’utilité de l’histoire. De plus, il n’y a pas que Connor et Hudson qui s’envoient en l’air à tout va mais aussi les membres qui composent le groupe d’insurgés menés par Connor et là, cela donne carrément dans l’orgie. Donc, pour finir sur ce point, je ne sais pas quelle proportion prend cet aspect dans le roman, mais j’ai juste eu l’impression de ne lire qu’un enchaînement de scènes torrides. Après, oui il faut reconnaître qu’Elle Kennedy est très doué dans ce domaine.

Connor et ses hommes sont très attachants. Malgré la dureté du monde dans lequel ils vivent, ils forment une espèce de joyeuse bande avec laquelle on aimerait se retrouver et soutenir dans leur cause. J’ai tout de suite accroché au personnage de Hudson car elle n’est pas qu’une belle femme. Elle sait aussi se défendre, tenir tête à Connor quand il le faut et a eu assez de caractère que pour tourner le dos aux principes auxquels sa famille adhère.

Pour moi le plus intéressant vient aux ¾ du livre et c’est dommage car j’ai largement eu un goût de trop peu. J’ai juste eu l’impression que le problème a été expédié à la vitesse de la lumière pour dire d’en être débarrassé. C’est ce qui m’a fait dire au début que l’univers n’était pas assez exploité, c’est super frustrant car elle avait de très bonnes idées et j’aurais voulu plus de confrontation.

J’espère donc que les tomes suivants pourront me satisfaire au niveau de l’histoire mais j’ai déjà peur car l’auteur m’a expliqué au Festival New Romance que son tome préféré était le troisième car il y avait un ménage/plan à trois…

En conclusion, je ne vais pas dire que j’ai détesté ma lecture mais si l’éditeur avait mieux annoncé la couleur concernant la tournure de l’histoire, je pense que j’aurais été moins déçue.

Afficher en entier
Argent

Très déstabilisé au début de la lecture mais je dois dire que l’ensemble de l’histoire m’a bien plus

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idole 2018-11-10T19:24:20+01:00
Or

J'avoue que les premières pages ont été un peu dures pour moi du fait du style choisi par l'auteur. La narration à la troisième personne et la multiplicité des personnages a fait que j'avais du mal à savoir qui parlait.

Puis, au fil des pages, je me suis habituée au style et cela est devenu plus fluide.

J'ai beaucoup aimé l'alliance de la dystopie et de l'érotisme. C'est un peu cru, mais pas vulgaire, car le manque de pudeur des personnages ainsi que le sexe en public s'expliquent aisément par le contexte de l'histoire où les insurgés vivent au jour le jour tant le lendemain est incertain.

J'ai beaucoup aimé aussi l'histoire de Hudson et Connor. Au final ils sont assez mignons et leur relation est assez tendre malgré le côté bourru "je ne m'attache pas" de Connor.

Attention toutefois, cette histoire s'adresse aux amateurs du genre : voyeurisme, triolisme, domination... tous ces aspects sont assez présents et bien loin du style initial de l'auteur, alors ne vous fiez pas aux autres romans que vous avez pu lire de Elle Kennedy, là on est dans un genre totalement différent de Off campus !

Afficher en entier
Lu aussi

Alors voilà : autant j'avais A-D-O-R-E l'atmosphère et l'univers léger se dégageant de la série new adult off Campus d'Elle Kennedy, autant j'ai vraiment peu accroché sur le premier opus de cette trilogie érotico-dystopique.

Je commence par le positif : l'univers décrit est assez original, la proposition de raconter l'histoire d'une jeune femme (seule, belle, courageuse, en cavale cachant un lourd passé dont elle ne doit révéler l'existence à personne) rencontrant un homme la rejetant de prime abord (dégageant évidemment un charisme naturel de mâle alpha et chef d'un groupe clandestin en totale opposition avec le milieu duquel Hudson est issue) aurait pu me séduire...

Mais voilà, il y a trop d'écueils selon moi...

Tout d'abord, je n'ai pas accroché sur le style d'écriture un peu trop cru et maladroit selon moi.

Secundo, les personnages me paraissent un peu trop caricaturaux (les hommes une bande de gros machos, les femmes sont considérées comme des poids morts, tout juste bonnes pour donner du plaisir aux hommes guerriers). Je caricature à peine. Évidemment, ces clichés tombent peu à peu en miette au fil de la lecture. Mais malgré tout, le postulat de base est un peu trop facile.

Tertio : l'évolution des personnages est trop rapide, Spoiler(cliquez pour révéler)surtout vers la fin qui connaît son lot de rebondissements, je trouve que l'annonce du secret de Hudson passe un peu trop comme une lettre à la poste.

Enfin, j'aurais aimé un peu plus de place à la romance, à la douceur... Spoiler(cliquez pour révéler) sans compter que d'une histoire purement physique, on passe un peu trop vite à une histoire d'amour un peu niaise et capillotractée sur la fin du roman.

En attendant, vous l'aurez compris, je ne lirai pas la suite de cette série, mais je continuerai à suivre l'auteure avec plaisir dans l'espoir de retrouver ce qui m'avait transportée dans la série Off Campus!

Toutes mes chroniques sont disponibles ici : https://chutellelit.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2018-10-23T13:29:31+02:00
Pas apprécié

Bon, bah je suis plutôt déçue par cette lecture. Pourtant j'avais lu les 2 premiers tome de la saga off campus et j'avais beaucoup aimé...

On ne peut pas dire que l'aventure soit au rendez-vous dans cette dystopie qui finalement n'en est pas une puisque toute l'histoire tourne exclusivement sur les relations sexuelles des personnages au détriment d'un récit intéressant.

Le scénario avait pourtant matière à donner mais nous n'avons eu droit qu'à quelques scènes d'action rapidement bouclées.

L'univers autour des exécuteurs et de la vie des insurgés auraient pu largement être exploité. Les scènes érotiques ont pris trop d'importance laissant place à une lecture sans intérêt.

Vraiment dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sxtn 2018-10-17T16:33:49+02:00
Bronze

J'étais prévenue pour l'abondance de sexe, donc je n'ai pas été surprise, mais en effet, cela nuit à la qualité de l'histoire, dont l'univers mériterait d'être approfondi et mieux exploité. L'idée de base est bonne et j'avais vraiment envie de connaître cette dystopie, mais au final ça ressemble à un prétexte pour changer l'arrière plan habituel et pour ajouter un enjeu de vie ou de mort.

J'ai pas encore décidé si j'avais plutôt aimé ou plutôt pas aimé, mais ce qui est sûr, c'est que c'est pas dans les extrêmes.

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé ma lecture. Une dystopie érotique qui est bien caracterisé. Les personnages sont interessant meme si j'ai une préférence pour Pike et Rylan. Je lirai la suite c'est sur

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Insurgés, Tome 1 : Conquête

  • France : 2017-09-14 (Français)
  • Canada : 2017-10-24 (Français)

Activité récente

nerilou l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-14T01:03:43+01:00

Les chiffres

Lecteurs 691
Commentaires 127
Extraits 16
Evaluations 257
Note globale 7.01 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Outlaws, Tome 1 : Les Insurgés - Français
  • Claimed - Anglais
  • Claimed (Outlaws, #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode