Livres
387 725
Comms
1 359 694
Membres
275 965

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Âmes mortes



Description ajoutée par anonyme 2016-06-27T18:58:27+02:00

Résumé

Grands et petits fonctionnaires qui n'ont d'existence que par leurs fonctions, mégères castratrices ou femmes idéales sur papier glacé, figures d'hommes persuadés de " peser " sur la vie et le monde mais toujours en rivalité avec d'autres qui ont encore " plus de poids ", menteurs et arnaqueurs, parfois non dénués de talent, tels sont les personnages de Nikolaï Gogol.

Le décor de ses textes – car il s'agit bien d'un décor – n'est guère plus réjouissant : une métropole qui a poussé comme un champignon en un lieu insalubre et qui écrase l'individu, le poussant dans la mort ou la folie ; un territoire immense, sorte de gigantesque fondrière dans laquelle il est aisé de s'enliser et pourtant traversée par un véhicule qui vile à vivre allure : où va-t-il ainsi ? Vers quoi ? Pas de réponse...

L'ensemble paraît dramatique, sinon désespéré. Or, le mot, la phrase de Gogol font rire. Rire absurde, grotesque, qui peut être méchant ou débonnaire. Sous la plume de l'écrivain, les perspectives s'inversent, le grand se fait insignifiant, l'insignifiant se fait grand, l'humanité se désincarne ou part en morceaux. Comme l'avait bien vu Nabokov, entre le comique et le cosmique il n'y a chez Gogol qu'une lettre de différence... Ce n'est donc pas un hasard si Marc Chagall, avec son goût pour les calembours graphiques, ses personnages volants et son invraisemblable tendresse, a trouvé en Gogol un frère spirituel. À la demande de Ambroise Vollard, Chagall livre en 1924 sa relecture des Âmes Mortes en quatre-vingt-seize eaux-fortes, qui ne seront publiées qu'en 1948 par Tériade, pour le bonheur de quelques privilégiés, dans une édition de luxe à tirage limité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 73 lecteurs

Or
23 lecteurs
PAL
27 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par petitefée 2011-10-15T22:29:51+02:00

"Mais ceux qui ressemblent à notre Manilof sont nombreux et très difficiles à définir. Cependant, des particularités insaisissables aux premiers abords se remarquent enfin. Fixons donc notre attention, découvrons les traits les plus cachés et développons notre science d’observation. Dieu seul eut pu définir le caractère de Manilof. Il y a des gens qui sont ni comme ci, ni comme ça…"

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Eme93 2014-12-11T11:39:00+01:00
Or

J'ai trouvée ce thème d'achat d'âmes très intéressant. J'ai également aimé l'écriture de Gogol.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kanzaki 2014-02-11T20:17:39+01:00
Diamant

Un des seuls auteurs russe à faire dans le comique tout en gardant son sérieux. Le sujet du livre m'a passionné, ce marchandage de corps pour escroquer les banques. J'ai trouvé le héros intelligent, charismatique et très attrayant. Même s'il s'éloigne de sa personnalité vers la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Skoldasy 2013-05-26T18:32:36+02:00
Or

Gogol est réputé pour être tout de même un auteur comique. Il a voulu effectivement avec ce roman, en faire un chef-d’œuvre ! Et je pense qu'il n'aurait pas était aussi perfectionniste, il aurait très bien pu finir la deuxième partie.

Premièrement, j'ai aimé ce roman pour la découverte de la Russie, pas la Russie glorieuse et populaire des grandes villes Saint-Pétersbourg ou Moscou mais plutôt des petites bourgades avec malgré tout, des propriétaires très riches. Vu que le héros qui manie l'éloquence avec facilité profite d'eux et de la vanité russe. Même si la première partie est répétitif avec les visites de Tchichikov chez tous les haut-fonctionnaires, on apprécie toujours le caractère de chacun (même ce cher Manilov !)

La deuxième partie, même incomplètement, on en devine la fin facilement, contrairement aux haut-fonctionnaires, ce sont de riches propriétaires que le héros achète ses âmes mortes. Même si au cours de cette partie Tchichikov organise une nouvelle escroquerie pour récupérer de l'argent. Il s'en retrouve même à se repentir ! une chose qui m'a fort déplu, étant donné que Tchichikov est un personnage qui ne fait forcément pas l'unanimité. Mais qui par son intelligence et son orgueil ne pouvait pas se repentir aussi facilement. Ce qui est bien dommage. J'aurai vraiment aimé avoir une vrai fin, mais on se contente donc d'une esquisse !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tinalakiller 2012-11-03T12:00:36+01:00
Pas apprécié

J'ai dû lire ce roman russe pour les cours : j'ai hâte d'entendre quelques explications parce que là, j'ai l'impression d'être passée complètement à côté de cette oeuvre. Je dois même vous dire que ça m'a tellement gonflé que je ne l'ai pas terminé, je n'ai lu que la première partie, j'ai la flemme de lire la deuxième, non achevée. Ca fait quatre mois que j'essaie de lire (déjà c'est pas bon signe), j'ai envie de passer à autre chose. Je comprends les intentions de Gogol (peinture de la Russie, médiocrité humaine...) mais sincèrement, j'ai trouvé la lecture de ce texte laborieuse. Le narrateur est censé être drôle, mais personnellement cela ne m'a pas fait rire, peut-être par moments sourire, mais pas plus cela. Mais surtout, j'ai trouvé l'histoire très répétitive ! Et puis, vu que je ne suis pas habituée à lire des livres russes (mon deuxième), j'étais totalement perdue entre les personnages, je trouvais qu'ils s'appelaient tous pareils. Pire, pratiquement au trois quarts de la première partie, j'avais à peine capté que Ivanovitch et Tchitchikov étaient la même personne !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myosotis 2012-03-05T00:30:23+01:00
Bronze

Je ne sais pas vraiment quoi dire de ce livre. Je peux seulement dire qu'il m'a plus à cause de son étrangeté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2011-07-07T19:18:38+02:00
Pas apprécié

Lourd, laborieux, se perdant dans des méandres de réflexion d'où rien ne ressort vraiment. Peut être à réserver à un lectorat d'élite.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Âmes mortes

  • France : 2009-01-12 - Poche (Français)

Activité récente

Tim l'ajoute dans sa biblio bronze
2017-09-11T00:44:59+02:00
cabibel l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-13T20:22:15+01:00
Jamal-2 l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-30T01:04:39+01:00
onnew le place en liste or
2016-11-27T01:16:54+01:00
Altan l'ajoute dans sa biblio or
2016-06-20T23:27:26+02:00

Les chiffres

Lecteurs 73
Commentaires 6
Extraits 19
Evaluations 13
Note globale 6.42 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode