Livres
515 740
Membres
529 550

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Curée



Description ajoutée par x-Key 2012-10-09T23:27:46+02:00

Résumé

La France de Napoléon III vue par Zola : « À cette heure, Paris offrait, pour un homme comme Aristide Saccard, le plus intéressant des spectacles. L'Empire venait d'être proclamé... Le silence s'était fait à la tribune et dans les journaux. La société, sauvée encore une fois, se félicitait, se reposait, faisait la grasse matinée, maintenant qu'un gouvernement fort la protégeait et lui ôtait jusqu'au souci de penser et de régler ses affaires. La grande préoccupation de la société était de savoir à quels amusements elle allait tuer le temps. Selon l'heureuse expression d'Eugène Rougon, Paris se mettait à table et rêvait gaudriole au dessert... L'Empire allait faire de Paris le mauvais lieu de l'Europe. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 751 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Virgile 2018-09-22T12:06:56+02:00

Elle était bien du sang des Rougon. Il reconnut cet appétit de l’argent, ce besoin de l’intrigue qui caractérisaient la famille

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Amours déçues, amours incestueuses, Zola nous entraîne encore dans un monde sans complaisance où le maître mot semble être le paraître.

Pour tous ceux qui veulent savoir ce que veut dire « monter à la capitale ».

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par VampireAcademyTeam 2020-06-14T22:41:53+02:00
Argent

L'été arrivant j'aime me plonger dans les histoires de Zola, si humaines, si criantes d'émotions et de réalité. Cette fois j'ai été surprise et soufflée par le modernisme de cette histoire, traitant de l'inceste. Comme d'habitude l'on suit des destins qui se croisent et se percutent et le coeur de ce roman se trouve être Renée qui par alliance devient la belle mère de Maxime le fils de Saccard. Amitié d'une femme et d'un homme quelque peu androgyne, jusqu'à la relation adultère. Epoustouflant. La plume de Zola mériterait plus de lumière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2020-04-07T17:32:09+02:00
Lu aussi

Encore un nouveau Zola à mon actif ! Je dois dire que si celui-ci me tentait beaucoup de par le résumé j'ai au final été légèrement déçue à cause des nombreuses descriptions. Et même si je sais que celles-ci sont les spécialités de l'auteur là c'était trop. J'ai failli abandonné à de nombreuses reprises mais certains passages arrivaient à me convaincre de poursuivre. Entre amour incestueux, avortement, Zola dépeint ici la société du 19 ème siècle pendent le second empire. Une société qui est basée sur l'apparence et qui est surtout favorable aux bourgeois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choucha17 2020-03-21T20:05:35+01:00
Bronze

J'aime Zola et la saga des Rougon-Macquart. Et je sais que les descriptions sont la spécialité de l'auteur.

Mais là c'est trop :/

C'est un des seul parmi ceux que j'ai lu où j'ai eu du mal à accrocher et à aller jusqu'au bout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milo80 2020-02-05T08:41:21+01:00
Lu aussi

Lu pour un cours de littérature, je me rappelle une très bonne surprise. Lire du Zola m'avait toujours rebuté, mais cette histoire-ci m'a réconcilié - au moins un peu - avec lui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pompon 2019-12-22T10:59:42+01:00
Or

Jusqu'à présent, j'avais toujours eu énormément de difficultés à lire Zola. Je reconnaissais le travail, le génie presque, mais mes lectures avaient toujours été longues, fastidieuses, et même pire: ennuyeuses. Lorsque, contrainte et forcée, je dus me replonger dans ce pavé qui m'avait donné tant de mal quelques années auparavant, j'étais sceptique à l'idée de lui donner une seconde chance. Et pourtant, quelle métamorphose ! Manifestement, quelques lectures fondatrices étaient passées par là (coucou Céline) et avaient considérablement transformé mon Surmoi littéraire. Enfin j'ai pu apprécier le sens du détail et de l'analyse, le talent de portraitiste et l'acidité à l'encontre du décadentisme napoléonien et parisien qui faisaient la renommée de l'écrivain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lafeelivresque 2019-10-27T17:01:41+01:00
Bronze

Un deuxième tome qui m'a beaucoup plus. L'histoire et les personnages ont été vraiment intéressants à suivre. Le style de Zola est toujours aussi beau. De plus, j'ai beaucoup aimé l'ambiance second empire du livre. Une bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kisa96 2019-10-18T21:21:57+02:00
Lu aussi

Ce livre fut (heureusement) bien plus intéressant pour moi que le premier !

J'avais peur de m'ennuyer et d'avoir beaucoup trop d'intrigues avec des personnages partout qui se regroupent seulement à la fin.

Dans La Curée, je n'ai pas trouvé le même schéma de scénario et ce fut tellement plus plaisant à lire.

Renée est un personnage typique de la logique de Zola, qui veut montrer tous les vices du monde et leur désespoir. Maxime et son père également ont un caractère très bien décrit et on peut suivre sans grande difficulté leur changement (peut-on appeler ça prise de maturité?).

Hormis les descriptions qui sont du typiques Zola (et qui sont facilement skippables si non intéressé par les descriptions de lieu, de décor, de robe,...) ce livre a été très facile et intéressé. On y ressent le génie de Zola mais celui-ci reste accessible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MauveNoire 2019-09-09T15:37:30+02:00
Lu aussi

Œuvre littéraire indispensable pour les lecteurs passionnés de classique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moii_xD 2019-07-15T19:33:42+02:00
Lu aussi

J’ai malheureusement été très déçue par cette lecture. Le roman n’est pas inintéressant mais il n’est pas extraordinaire non plus.

Zola écrit avec une plume absolument magnifique, certes. Mais malgré cela, je n’ai pas réussi à apprécier ce roman autant que j’avais apprécié les autres Rougon-Macquart. Zola est pourtant un auteur que j’aime particulièrement. J’avais adoré Aux bonheur des dames et l’Assommoir.

Commentaire complet sur ce lien: http://despagespoursenvoler.fr/classiques/la-curee-emile-zola.htm

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pulusuk 2019-07-08T18:04:53+02:00
Argent

Un tome qui ne m'aura pas transporté comme ceux que j'ai pu lire de Zola. Le tout manque un peu de dynamisme et pourtant, Zola s'attaque ici en main de maître au Paris du début du second empire : avidité, cupidité, appât du gain et vices en tout genre. Zola n'épargne rien et égratigne avec acidité ces nouveaux riches. Un portrait virulent qui ne manque pas de piquant.

Afficher en entier

Date de sortie

La Curée

  • France : 2015-03-18 - Poche (Français)

Activité récente

Poppie l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-05T14:59:00+02:00
Kyomi le place en liste or
2020-03-22T12:32:06+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 751
Commentaires 79
Extraits 29
Evaluations 146
Note globale 6.98 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode