Livres
398 784
Comms
1 402 592
Membres
297 669

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Curée



Description ajoutée par x-Key 2012-10-09T23:27:46+02:00

Résumé

La France de Napoléon III vue par Zola : « À cette heure, Paris offrait, pour un homme comme Aristide Saccard, le plus intéressant des spectacles. L'Empire venait d'être proclamé... Le silence s'était fait à la tribune et dans les journaux. La société, sauvée encore une fois, se félicitait, se reposait, faisait la grasse matinée, maintenant qu'un gouvernement fort la protégeait et lui ôtait jusqu'au souci de penser et de régler ses affaires. La grande préoccupation de la société était de savoir à quels amusements elle allait tuer le temps. Selon l'heureuse expression d'Eugène Rougon, Paris se mettait à table et rêvait gaudriole au dessert... L'Empire allait faire de Paris le mauvais lieu de l'Europe. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 599 lecteurs

Or
118 lecteurs
PAL
135 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par pwachevski 2016-06-08T21:51:23+02:00

Ses premiers amants ne l'avaient pas gâtée ; trois fois elle s'était crue prise d'une grande passion ; l'amour éclatait dans sa tête comme un pétard, dont les étincelles n'allaient pas jusqu'au cœur. Elle était folle un mois, s'affichait avec son cher seigneur dans tout Paris ; puis, un matin, au milieu du tapage de sa tendresse, elle sentait un silence écrasant, un vide immense.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Amours déçues, amours incestueuses, Zola nous entraîne encore dans un monde sans complaisance où le maître mot semble être le paraître.

Pour tous ceux qui veulent savoir ce que veut dire « monter à la capitale ».

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Samaritain 2017-12-29T14:07:12+01:00
Argent

Pas le meilleur des romans mais une vision juste et sévère de l'Empire. La société parisienne s'agite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idril57 2017-11-27T20:26:43+01:00
Or

Le personnage de Renée est très touchant. Son histoire est à la fois belle et triste. C'est dommage car la seule chose que je pourrais reprocher à ce livre est qu'il ne se passe pas grand chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alain42 2017-10-18T09:58:43+02:00
Argent

C'est un livre ou l' on revient dans l'époque d'avant

j'ai trouvé bien de se replonger en arrière, mais l'histoire je l'ai trouvé sans plus

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-09-19T20:06:48+02:00
Argent

Zola décrit dans ce livre la décadence des bourgeois dépravés qui profitent de leur position pour s'enrichir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RazKiss 2017-08-31T23:29:00+02:00
Argent

Nous quittons la petite ville de Plassans pour Paris, la capitale en travaux ! C'est là qu'Aristide Rougon a décidé de s'établir, comptant sur l'aide de son frère, Eugène, qui commence à percer en politique. Mais ce dernier va lui apprendre que tout ne lui est pas dû, qu'il faut un peu y mettre du sien. C'est ainsi qu'Aristide Saccard (son frère préférait qu'il change de nom, afin de ne pas être éclaboussé en cas de scandale) gravit peu à peu les échelons, devient plus confiant et finit par devenir un homme d'affaires respecté (un sacré magouilleur, en fait).

Sa seconde épouse, Renée, participe à son succès. C'est en effet une femme d'une grande beauté, qui aime se montrer et participer à des soirées mondaines. Mais surtout, elle vient d'une famille riche et Aristide avait vraiment besoin de fonds pour se lancer dans la spéculation immobilière. Le seul souci avec Renée, c'est qu'elle dépense sans compter, elle a un péché mignon pour les jolies robes et les beaux bijoux...

Renée s'entend merveilleusement bien avec le fils d'Aristide, Maxime. Il rejoint son père à Paris au début de l'adolescence et Renée, âgée de 20 ans, se prend directement d'affection pour lui. En bonne belle-mère, elle l'élève avec bienveillance et, bientôt, une amitié complice se développe entre eux. Ils ne cessent de se rapprocher au fil des années, jusqu'au jour où l'amitié se transforme en... autre chose.

J'ai trouvé ce deuxième tome des Rougon-Macquart un cran au-dessus du premier. Les descriptions sont encore plus soignées, de véritables images ou scènes apparaissent devant mes yeux

Spoiler(cliquez pour révéler)
(j'ai adoré la scène où Angèle, mourante, entend la conversation de Sidonie et Aristide, ainsi que la description des amours nocturnes de Renée et Maxime dans la serre)
. Il y a un côté sulfureux qui me plaît pas mal, on passe au crible tous les vices des bourgeois (purée, quelle débauche). Et le style, comment décrire la plume de Zola ? Grandiose !

J'ai hâte de commencer le volume suivant et, en même temps, je crains d'être déçue si je le compare à "La Curée".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Theon 2017-06-27T18:39:12+02:00
Lu aussi

Un Paris dans lequel évolue l'argent et la luxure dans toute sa splendeur !

D'un côté, Renée, femme de trente ans plongeant avidement dans le luxe, innocente des manipulations de son mari. De l'autre, Aristide Saccard, petit homme vicieux et horriblement intelligent, profitant de la dot de sa femme et progressant - tout le long de ce roman - comme un véritable stratège !

C'est le jour et la nuit : les dépenses à outrances contre l'économie (plus ou moins), les planifications...

Au milieu, Maxime fils de Saccard, est pris dans une relation d'inceste dont il ne ressortira pas indemne.

Une course à l'argent qui se solde par la chute brutale de Renée et l’ascension d'Aristide.

Très bon roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clarisse2014 2017-05-07T19:59:01+02:00
Lu aussi

J'ai commencé a lire La Curée pour le français au lycée. Ce n'est pas du tout mon style ! C'est vraiment bien écrit mais je ne l'ai pas apprécié...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RomyC 2017-04-29T16:13:43+02:00
Diamant

J'ai commencé à lire Zola cette année ; avant, j'avais trop peur... D'abord "Au bonheur des Dames", que j'avais dévoré, puis "La Curée". Et vraiment, s'il n'y a pas des envolés d'imagination, c'est tellement bien écrit que c'est un véritable bonheur ! Rien n'est laissé au hasard, chaque mot est mesuré, c'est délicieux à lire. Bon, Zola n'a pas besoin de moi pour être reconnu hein, mais je dis ça pour tout/e/s celleux qui n'oseraient pas, comme ça a été mon cas, face à ce monument :) bref, bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-02-12T08:50:49+01:00
Argent

La description fascinante de la transformation de Paris sous Haussmann, avec ses grands travaux qui amènent leur profiteur... J'aime particulièrement l'explication du titre, la curée est l'étape finale de la chasse, lorsque la bête est dépecée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shanen 2016-11-26T12:47:12+01:00
Argent

Un très bon roman de Zola qui, une fois de plus, est au sommet de son art. On suit Aristide Saccard et sa famille dans le Paris de l'Empire naissant de Napoléon III. Sont dépeints ici tous ceux qui ont su tirer profit de la curée pour s'enrichir.

Même si je n'ai pratiquement rien compris à la spéculation immobilière, ce roman m'a beaucoup plu : la description de cette bourgeoisie portée sur les plaisirs est remarquable, et surtout celle de Renée qui s'enfonce de plus en plus dans la dépravation, sous prétexte de vouloir tromper l'ennui, jusqu'au détraquement final. Difficile de savoir ce qu'on désire lorsqu'on a déjà tout.

Tout ça pour dire que La Curée est une superbe peinture de la "haute" société française de l'époque, une analyse éloquente et frappante de vérité.

Afficher en entier

Date de sortie

La Curée

  • France : 2015-03-18 - Poche (Français)

Activité récente

Rwann l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-07T16:28:58+01:00
snnooze l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-23T01:28:48+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 599
Commentaires 53
Extraits 19
Evaluations 107
Note globale 6.91 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode