Livres
541 441
Membres
572 791

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Château de Hurle



Description ajoutée par tyranie 2020-01-25T22:54:39+01:00

Résumé

Sophie vit dans le royaume d'Ingary, un univers où la magie fait partie du quotidien. A la mort de son père, la jeune fille reprend la boutique familiale et se voit déjà condamnée à mener une existence insipide, lorsque l'étrange château du magicien Hurle apparaît dans le paysage, changeant de place chaque nuit. Maudite par une sorcière et transformée en vieille femme, Sophie pénètre dans le château, où elle découvre l'étrange séduction de Hurle, apprivoise un démon du feu et provoque catastrophe sur catastrophe en voulant s'initier à la magie. Mais la sorcière n'en a pas fini avec elle...

Livre-phénomène dans le monde anglo-saxon, futur dessin animé du Japonais Miyazaki, l'auteur de Princesse Mononoké, Le Château de Hurle est un ouvrage à part dans la fantasy, plein d'humour, de suspense et de romance.

Afficher en entier

Classement en biblio - 949 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2013-06-30T14:08:22+02:00

— Je sens que nous allons vivre heureux toi et moi, lui déclara Hurle, j'en suis même sûr.

Il était sincère, songea-t-elle. Une vie heureuse avec Hurle promettait d'être infiniment plus mouvementée que dans n'importe quelle histoire du genre. Et Sophie était bien décidée à essayer.

— Ce sera terriblement palpitant, on ne va pas s'ennuyer, ajouta Hurle.

— Et tu m'exploiteras, sourit Sophie.

— Et tu découperas tous mes costumes pour me donner une leçon, répliqua Hurle.

Si Sophie ou Hurle y avaient prêté une miette d'attention, ils auraient peut-être remarqué que le prince Justin, l'enchanteur Suliman et Mme Bonnafé essayaient tous de parler à Hurle, que Fanny, Martha et Lettie trituraient à qui mieux mieux les manches de Sophie et que Michael tirait sur la jaquette du magicien.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Comme je viens de le lire, je signale à ceux que cela intéresse que ce livre merveilleux à une suite. La suite se nomme le Château des Nuages, et elle est très étonnante.

Il paraît qu'il y a aussi un "tome 3", qui n'est sorti qu'en anglais : House of Many Ways. Je crois que je vais essayer de le lire en anglais.

Donc, voilà ! Je voulais prévenir ceux qui ont aimé le Château de Hurle, qu'il y a une suite, car elle est vraiment génial !

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Il est rare de trouver un univers qui sache aussi bien mélanger l'univers des contes, le monde réel et un monde de fantasy à part. Un peu comme la fameuse porte du Château, ce roman ouvre sur plusieurs mondes et c'est un plaisir de découvrir de quelle manière ils cohabitent !

Les personnages sont également très attachants ! C'est dommage d'ailleurs que le film de Miyasazi n'exploite pas mieux le personnage de Michael, qui est vraiment tordant dans le livre !

A tous ceux qui ont vu le film : lisez le livre, il est encore bien meilleur !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Vritra 2021-03-03T23:24:25+01:00
Lu aussi

Démons du feu, sorcières bénéfiques ou maléfiques, enchanteresse qui s'ignore, humains ensorcelés, sorts en tout genre. La magie est omniprésente dans ce roman mais ce conte est délicieusement rocambolesque et si vous osez pousser la porte du château de Hurle, vous ne serez pas tout à fait sûr du monde que vous trouverez derrière et peu importe la couleur du repère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fullmoon98 2021-02-18T18:43:48+01:00
Diamant

Amoureuse du film d'animation de Miyazaki dont il s'est inspiré de ce livre. J'ai voulu découvrir cet ouvrage.

Je n'ai pas été déçu ! Les personnages sont attachants, l'histoire est magnifiquement bien construite. Plein de passage de l'animation japonaise se sont éclairées dans ma tête grâce à la lecture de ce livre.

A lire sans modération !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilasdth 2021-02-14T19:50:47+01:00
Diamant

Étant une grande fan de l'adaptation de Miyazaki, quand j'ai su que le livre avait été réédité je me suis ruée dessus!

Et j'ai bien fait !

Le film est fidèle à l'histoire mais dans ce livre elle n'en ai que plus croustillante et addictive. Les personnages sont si bien travailler et l'univers aussi.

J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire surtout que l'écriture est hyper agréable !!

Je recommande tellement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sweet-Ghost 2021-02-10T17:33:29+01:00
Argent

Bon conte que j'aurai d'avantage apprécier plus jeune que maintenant, mais il n'en reste pas moins très appréciable. Des personnages qui évoluent, une écriture simple, mais concise, un univers à la fois commune et sympathique... Bref ! Une bonne petite lecture de chevet pour laquelle ont se sent déçut que le livre soit finit ... mais pas frustré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2021-02-05T21:16:31+01:00
Argent

Génial, une petite bulle de Magie. J'ai adoré Howl, Michael, Sophie et Calcifer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shirohime 2021-02-03T09:25:30+01:00
Or

Quel bonheur d'avoir enfin pu mettre la main sur ce livre! Moi qui désespérais de pouvoir l'acquérir un jour (tant les prix de la version de poche éditée il y a bien des années s'envolait sur le marché de l'occasion), je crois que je ne saurais jamais assez remercier les éditions Ynnis pour cette nouvelle édition!

Le Château Ambulant est mon Ghibli préféré, j'aime son univers, ses personnages tous très attachants, la romance développée, le tout sublimé par la magnifique musique de Joe Hisaishi, alors qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque, lors de ma première lecture il y a des années, je me suis rendue compte que l'univers et l'intrigue du livre étaient très différents de celui du film d'animation et qu'il n'y avait en réalité que peu de similitudes!

Si j'ai eu un peu de mal à ma première lecture - notamment à cause de la présence du monde "moderne" qui m'avait vraiment perturbée, au point de me sentir hors du récit pour la fin de celui-ci, je l'ai beaucoup plus savouré lors de ma seconde lecture et je suis au final contente qu'il y ait tant de divergences car on a au final deux versions différentes d'un même récit, ce qui permet de garder le plaisir de la découverte dans les deux cas.

Au niveau des personnages, on retrouve avec plaisir notre Howl insolent -on retrouve son obsession pour sa beauté et son côté dandy charmeur qui faisaient tout son sel dans le Ghibli-, une Sophie déterminée, volubile et têtue, qui lui tient tête ainsi que l'adorable Calcifer. Mais le grand plus du livre est que le personnage de Michaël (qui me faisait beaucoup rire) est plus développé, de même que ceux des deux soeurs de Sophie, Lottie et Martha.

Petit bémol, je regrette que la romance soit ausi peu développée (et la suite directe du château de Hurle se concentrant plutôt sur un nouveau personnage, je ne pense pas qu'elle le sera plus dans le prochain tome) et j'aurais bien aimé en voir plus de l'univers développé (concrètement, l'essentiel de l'histoire se développe tout d'abord dans la ville natale de Sophie, puis dans le chateau ambulant, avec des incursions dans les 4 lieux où débouchent la porte).

Cela reste néanmoins une lecture incontournable pour tous les amateurs des films Ghibli et du Château Ambulant en particulier, vous serez surpris de toutes les différences entre cette oeuvre originale et son adaptation qui s'inspire plus de l'eouvre qu'autre chose pour en proposer sa propre vision.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanie-160 2021-02-01T23:42:19+01:00
Or

J'attendais beaucoup de ce livre, ayant comme beaucoup je pense, le film des studios Ghibli en tête. Je dois dire avoir été surprise de voir si peu de similitudes.

Mais une bonne surprise ! L'histoire à une trame différente, qui apparaît plus terre à terre des fois. Le personnage de Howl est adorablement insolent, et Sophie lui tient tête à merveille. J'ai adorée lire et voir se développer leurs interactions. Je recommande vivement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zenith 2021-01-23T00:27:29+01:00
Diamant

En réalisant qu'il s'agissait du roman d'où été adapté le Château ambulant, j'ai tout de suite voulu le lire, mais en ayant peur d'être déçu.

Au contraire , j'ai adoré - même si j'ai trouvé la fin trop rapide et les sentiments mal exprimés - on retrouve l'univers qui peut plaire dans le film même si il n'y a pas la même "magie", si vous voyez ce que je veux dire.

Je le conseille à tous, l'écriture est fluide et facile à lire, avec un petit plus pour les titres des chapitres.

Et bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celine90 2021-01-05T15:37:15+01:00
Diamant

Quand j'ai découvert que le film d'animation japonnais d'Ayao Miazaki "Le château ambulant" était tiré d'un livre, j'ai tout de suite voulu le lire. J'ai eu la surprise de me rendre compte que l'histoire du film était largement plus "inspiré" de celle du livre que "tiré", cependant c'est une surprise très agréable. L'histoire est très bien construite on regrette juste un peu que la romance sois discrète et si on a pas vu le film il faudra surement une deuxième lecture pour bien l'apprécié. Je conseil à tous ceux qui apprécie le film de lire ce livre et à tous ceux qui n'ont pas encore vu le film de le regarder après avoir lu ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2021-01-04T07:43:42+01:00
Or

Ce roman, qui est paru en 1986 dans sa version originale anglaise, aura inspiré le film "Le château ambulant" d'Hayao Miyazaki en 2004 et sera édité une seconde fois en français, en 2020.

Nous sommes dans le pays d'Ingarie, dans le bucolique village de Marché-En-Copeaux, où vit la famille de Sophie. Aînée de trois filles désormais orphelines de père, il faut à présent décider au mieux des dispositions à prendre quand à leur avenir. Fanny, leur mère, envoie donc ses deux cadettes se former à la magie et à un métier, gardant son ainée pour leur commerce de chapeaux familial. Il est de coutume que l'aîné ne soit pas prédestiné au succès, c'est pourquoi devenir chapelière dans le commerce familial est donc tout à fait convenable. Néanmoins, même dotée d'un talent certain pour la confection de couvre-chefs et vaillante travailleuse, Sophie s'ennuie. Les choses changent pour la jeune femme quand la Sorcière des steppes, reconnue pour sa méchanceté, lui jette un sort pour la punir d'une chose qu'elle n'a même pas faite. Spoliée de sa jeunesse, Sophie fuit la maison et se retrouve à la portée du château ambulant d'un magicien excentrique et de mauvaise réputation dénommé "Hurle". Si elle est quelque peu inquiétée du personnage, il n'en demeure pas moins que Hurle, en sa qualité de mage, pourrait lever le sort qui l'afflige. Épuisée, elle entre donc dans cet étrange château moche qui crache de la fumée noire par ses nombreuses cheminée. Elle y fera la connaissance de Calcifer, démon du feu, prisonnier de la cheminée et de Hurle par un mystérieux contrat, dont les termes mêmes sont secrets, ainsi que Michael, apprenti officieux néanmoins travaillant de Hurle. Sophie se verra confier par Calcifer la tâche de le libérer de son contrat et pour mener cette tâche à bien, devra se trouver une bonne raison de rester dans ce château mobile.

Ce roman m'aura évoqué l'univers magique du "Magicien d'Oz", celui de "Passe-Miroir" et le singulier personnage d'Hurle m'aura fait penser au célèbre Dorian Grey, avec sa lubie sur la beauté juvénile et son côté "dandy charmeur". C'est un univers où la magie occupe beaucoup de place, mais qui semble en quelque part lié au nôtre. On y trouvera, bien sur, le château ambulant qui lui est désormais emblématique, mais aussi des sortilèges beaucoup plus complexes qu'une simple formule, des distorsions spatiales et une panoplie d'objets magiques. Les frontières entre l'inerte et le dynamique sont par conséquent malléables.

Ce n'est pas un univers particulièrement vaste, l'essentiel de l'action se déroulant dans le château et les ramifications conséquentes à la porte qui s'ouvre sur quatre lieux différents. C'est cependant un univers foisonnant de détails et d'éléments intrigants et peuplés de personnages colorés. J'ai beaucoup aimé la vigueur, la jugeote et le dynamisme des personnages féminins.

Sophie est opiniâtre, volubile, têtue, gaffeuse et a l'art de faire exactement ce qu'il ne faut pas, même bien intentionnée. Elle a un sacré mauvais karma, d'une certaine manière. Le fait qu'elle soit une jeune femme dans un corps vieilli change aussi la perspective qu'elle a du monde, ce qui est en soi rafraichissant. Et si elle a la plupart des qualités que l'on prêche chez la "jeune fille comme il faut" typique, comme le travail manuel d'aiguille, les habilités aux tâches ménagères et la gentillesse, il est amusant de constater que tout cela énerve prodigieusement Hurle et son hétéroclite maisonnée . La "normalité" de Sophie n'a pas sa place dans cet endroit hautement magique et incongru et est même source de quelques catastrophes.

J'ai beaucoup aimé le flamboyant et caractériel Calcifer, étrangement attendrissant, qui se donne des airs de durs parce qu'il est un démon, mais qui a plutôt le côté enfantin d'un feu follet.

Parmi les personnages secondaires, l'épouvantail m'aura marqué. Non seulement est-il l'indice qui permet de deviner un talent particulier chez Sophie, mais également ce pauvre personnage est tragiquement rejeté et malmené sans logique apparente de la part de sa propre créatrice! Contrairement à Sophie, je l'ai trouvé tout de suite sympathique ce vaillant personnage à tête de navet.

Le seul petit point faible que j'aurais à formuler réside dans la fluidité de la narration. J'ai l'impression que quelques détails de circonstance de plus n'aurait pas été de trop et certaines choses arrivaient sans plus d'explications, dont il faudra les attendre un peu plus loin. Je donne l'exemple du mucus vert, dont on sait qu'il est relié à Hurle et ses bouderies, mais dont on ignore la "source" exacte ou le "pourquoi" de ce phénomène. Ça arrive, c'est tout.

Il y a un dernier point que j'ai beaucoup apprécié: le fait que les personnages développent une étroite complicité, comme une famille dépareillée. Sans même user d'adjectifs, l'autrice arrive à nous illustrer le chemin parcouru de cette bande d’hurluberlus en terme de relation interpersonnelle, et merci à elle, on ne parle pas de romance - ça nous fait des vacances du thème le plus redondant en matière de relation!.

Globalement, c'est un très bon roman jeunesse, dont la force est sans conteste sa grande créativité. Les amateurs de "Narnia", "À la croisée des mondes", "Harry Potter" ou "Passe-Miroir" devraient apprécier. Son lectorat cible se situe aux alentours de 10-11 ans en montant.

Pour les profs: ce roman ne contient pas de scènes violentes ou de sujets sensibles.

Cette version contient également des images au début des chapitres.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Château de Hurle

  • France : 2005-01-06 - Poche (Français)
  • France : 2020-06-24 (Français)

Activité récente

Mhyo le place en liste or
2021-03-05T18:26:43+01:00

Titres alternatifs

  • Howl's Moving Castle - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 949
Commentaires 177
extraits 31
Evaluations 323
Note globale 8.54 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode