Livres
573 769
Membres
634 175

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Cursebreakers, Tome 1 : Un sort si noir et éternel



Description ajoutée par Aur31 2021-03-19T10:23:45+01:00

Résumé

Un soir, dans les rues de Washington, Harper, 17 ans, est témoin d’une tentative d’enlèvement. Faisant fi du danger, la jeune femme, partiellement handicapée, s’interpose. Mais le kidnappeur lâche sa première proie et, après avoir maîtrisé Harper, l’emmène avec lui…

D’un coup de baguette magique, ou presque, Harper bascule dans un autre monde. Elle découvre un lieu qui a tout du château de conte de fées : orchestre sans musiciens, cuisine enchantée et, bien sûr, prince beau et énigmatique. Prince maudit, en vérité.

Coincé dans un automne éternel, le prince Rhen cherche à débarrasser son peuple d’une créature sanguinaire. C’est pour briser le sort qu’il ordonne au commandant Grey d’enlever des jeunes femmes, saison après saison… Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est lui-même ce monstre assoiffé de sang. Pour rompre la malédiction, il doit se faire aimer avant le début de l’hiver, avant qu’il ne se remette à tuer… Rien de plus aisé, en apparence, pour ce jeune homme séduisant. Pourtant, aucune des centaines de jeunes femmes avant Harper n’a succombé à son charme.

Afficher en entier

Classement en biblio - 452 lecteurs

extrait

“She attacked you?” My eyebrows rise. “Grey. She is half your size.”

“She makes up for it in temperament. She most assuredly was not my first choice.”

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

J’ai juste adoré !

J’ai savouré chaque dialogue. Il faut dire que je trouvais les relations entre les personnages si drôles. Pour être honnête, je suis sous le charme de Rhen, Harper et Grey même si celui-ci m’avait laissé septique au début.

Je trouve la romance juste parfaite. Elle est très progressive.

J’ai adoré détester Lilith. Elle est si cruelle...

Je trouve le niveau d’anglais plutôt abordable. Je n’ai eu aucun soucis de compréhension.

Afficher en entier
Diamant

Mon Dieu ! Ce livre est une pépite... Les personnages, la revisite du conte de la Belle et la Bête, le sens de l'humour de l'auteur, la structure du roman, TOUT est absolument génial et bien construit pour qu'on puisse s'immerger pleinement dans l'univers d'Emberfall. J'ai tellement hâte de lire la suite et de tous les retrouver !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

j'ai adoré cette revisite de la Belle et la Bête, j'ai aimé l'histoire mais les personnages aussi bien principaux que secondaire, j'ai vraiment hate de voir ce que donnera le tome 2 qui sera si j'ai bien compris concentré sur Grey

Afficher en entier
Diamant

Quand il s'agit de réécriture de La Belle et la Bête, je ne peux pas résister ! Un sort si noir et éternel n'a pas fait exception !

Harper fait le guet pour son frère lorsqu'elle est témoin d'un événement étrange. Elle voit un homme vêtu étrangement avec une jeune femme dans les bras... Tout montre qu'il est sur le point de l'enlever. N'écoutant que son courage, Harper se jette sur l'inconnu...et atterrit dans un monde étrange dans lequel la magie existe.

Harper fait la connaissance de Rhen, prince du royaume d'Emberfall. Une homme mystérieux et solitaire, n'ayant pour seul compagnon son capitaine de garde, Grey.

Elle ne le sait pas, mais sa présence pourrait bien sauver le royaume du prince d'un sort terrible qui lui a été jeté des siècles plus tôt...

Je suis férue des réécriture de contes mais j'ai une affection particulière lorsqu'il s'agit de La Belle et la Bête.

Je trouve cette réécriture particulièrement réussie car elle reprend certains éléments mais s'éloigne sur d'autres points. On retrouve la malédiction, la Bête mais d'une autre façon, et aussi une héroïne au caractère bien trempé qui n'hésite pas à rester camper sur ses positions !

Cela apporte une originalité, rendant l'histoire vraiment unique et surtout créant un univers entier. Cet univers est tellement bien construit, qu'on oublie même qu'Harper vient de Washington !

La malédiction qui frappe Rhen et ses sujets commence à dater, il a donc eu le temps de se remettre en question et de se rendre compte des erreurs qu'il a pu commettre. On fait donc la connaissance d'un prince torturé par son passé et par son possible futur.

Je l'ai déjà dit, Harper est extrêmement courageuse (en même temps peu de personnes se jetteraient sur un individu potentiellement dangereux pour sauver une inconnue). De ce fait, elle se rapproche un peu de Belle mais elle est encore plus badass ! Je dirais que c'est une Belle modernisée...heureusement, il y aurait eu un décalage entre une héroïne datant du XVIIIe siècle et une héroïne du XXIe siècle !

Grey a aussi une importance dans cette histoire ! C'est d'ailleurs mon personnage préféré ! Entre lui et Rhen, c'est le commandant de garde qui est le plus humain. Il est incroyablement fidèle à son poste...j'espère qu'il y aura un tome qui lui sera consacré ! Surtout avec les révélations des dernières pages ! Son personnage risque de devenir plus important à l'avenir dans tous les cas !

Les personnages sont tous attachants, ayant chacun des failles que l'on découvre au fil de la lecture...

Bon vous l'aurez compris, cette réécriture est une totale réussite pour moi ! On oublie même que c'en est une. En tout cas j'attends avec impatience le tome 2 ! Des secrets se sont dévoilés à la fin de celui-ci et je veux des répoooonses !

Afficher en entier
Argent

Ce livre est une bonne surprise.

J'aime bien les revisites des contes qui sont originales, et celle-ci fait parti de celles que j'ai apprécié.

L'histoire est plaisante à suivre, et j'ai beaucoup aimé les personnages qui sont attachants.

La suite promet d'être sympa à lire.

Afficher en entier
Or

Cursebreakers, tome 1 : Un sort si noir et éternel de Brigid Kemmerer est une parfaite réécriture de la belle et la bête qui ma conquise de tout mon être. C'est une des parutions de septembre que j'attendais le plus et je n’ai pas été déçue.

Elle est actuellement disponible en vo sous le format de trois opus mais nous devrons malheureusement nous lecteurs Vf attendre les traductions. Mon cœur en saigne déjà.

Il est encore une nouvelle fois question d’une malédiction qui devra être brisée par un amour sincère qui voit au-delà des apparences mais avec un aspect un peu revisité.

Notre héroïne Harper, 17 ans vivant à Washington n’est pas la belle que nous avons appris à connaitre depuis notre plus tendre enfance. Sa mère est atteinte d’un cancer, son frère est obligé de commettre des actes pas très légaux pour subvenir aux besoins de la famille dont le père les a lâchement abandonnés. Notre jeune héroïne essaye quant à elle de faire de son mieux avec le handicap dont elle est atteinte depuis son plus jeune âge. Elle ne se défini par son invalidité, elle le surmonte et apprend à vivre avec pour le transformer en une force. Il n’est pas question qu’il la definisse et que les gens aient pitié d’elle. Non, c’est une force de la nature, un roc !

Un soir alors qu’elle attend sagement son frère en espérant qu’il ne soit pas mort lors d’une mission périlleuse, elle voit une jeune femme se faire agresser. Harper décide de ne pas rester les bras croisés et fonce sur le kidnappeur pour intervenir manque de chance elle bascule dans un autre monde. Elle se retrouve séquestrée dans le château d’un Prince inconnu terriblement mystérieux, froid en apparence et torturé de l’intérieur. Son royaume Emberfall est victime d’un sortilège le Coincant dans un automne éternel ou rode une créature sanguinaire qui apparait à la fin de chaque saisons et décime son peuple.

Gros point fort du livre. Harper ne tombe pas dans les bras du prince dés le premier regard. Notre héroïne se méfie, cherche des solutions pour s’adapter et garde dans un coin de sa tête un moyen de s’évader.

J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture en compagnie de nos protagonistes mention spécial à Grey et Harper le crush ultime de ce premier tome. Adios le prince bonjour le personnage secondaire. C’est très souvent le cas, j’ai une tendance à apprécier l’homme de l’ombre. Celui dont on ne sait rien. Il est distant, loyal et pourtant de loin il protège les gens qu’il aime. Il se sacrifie pour les autres et quoi de plus beau qu’une personne qui fait preuve d’autant d’abnégation envers son prochain ? (je vais arrêter la propagande sur Grey sinon je vais écrire 25 chapitres, trois livres pour vous argumenter en quoi il est le meilleur personnage de cette saga et ma chronique ne doit pas reposer uniquement la dessus)

Le prince Rhen reste un mystère comme dans Acotar de Sjm avec le personnage de Tamlin, je n’arrive pas à savoir si je l’apprécie ou non. Parfois il m’agace et parfois il m’attendrit. Balle au centre je vais partir du principe qu’il a une importance dans l’intrigue et ce triangle amoureux.

J’ai grandement apprécié que notre héroïne ne tombe pas en pamoison devant ce prince (un peu cliché mais pas trop). La romance n’est d’ailleurs que légèrement abordée pour nous laisser profiter des éléments originaux greffer à cette adaptation. L’histoire prend son temps tout en gardant un rythme semant les rebondissements sur son chemin pour garder le lecteur scotché à son ouvrage. L’histoire est haletante, à la fois sombre et totalement addictive. Un beau pavé de quasiment 700 pages que vous ne lâcherez pas jusqu’à la dernière page.

L'écriture est globalement fluide, la plume de l’auteure efficace, le récit est rondement mené, les protagonistes sont attachants, complets, différents et complémentaires. Un trio d’une grande efficacité. Coup de cœur pour ce premier tome hâte de lire la suite :D

Afficher en entier
Argent

Si il y a un conte qui est souvent repris au fil des ans, c’est bien celui de « la Belle et la Bête », réécriture moderne ou fantastique, cette histoire passionne aussi bien les auteurs que les lecteurs. La curiosité et les conseils d’une copine m’ont convaincu de lire cette histoire au synopsis plus qu’envoûtant. J’aime beaucoup les contes revisites, et si je n’en ai pas lu énormément, c’est toujours un plaisir de découvrir comment les auteurs transforment le conte pour lui insuffler originalité et parfois modernité.

J’étais donc hyper impatiente de lire «  Un sort si noir et éternel », et en même temps j’avais un peu de crainte. Peur de pas accrocher, de lire une énième reprise du conte, sans ce petit truc en plus qui le rend original et différent. Alors, cette lecture n’est pas un coup de cœur, mais il faut dire que j’ai passé un très bon moment de lecture. Brigid Kemmerer m’a totalement convaincue et emportée dans son histoire.

Ici, nous allons faire la connaissance de Rhen, prince maudit du Royaume d’Emberfall, qui vit, depuis de trop longues années, un automne éternel. Si à la fin de la saison, la malédiction n’est pas rompu, Rhen se transforme en bête et détruit et massacre tout dans son royaume. Mais cette fois ci, tout est différent, le dernier automne, la dernière chance pour Rhen de rompre la malédiction en trouvant l’amour. L’arrivée d’Harper, pourrait brisé le sortilège

, mais la jeune femme insensible aux mots doux et à toute les fioritures du Prince, ne souhaite qu’une chose rentrer chez elle, dans son monde...

Commençons par les personnages, c’est pour moi le gros plus de cette histoire. Harper n’est pas une petite chose fragile et délicate, elle est courageuse et forte, une héroïne badass. D’autant plus que Harper souffre de paralysie cérébrale. Loin de susciter la pitié, Harper force l’admiration. Vous vous en doutez je l’ai adoré, j’ai vraiment bien accrocher à sa personnalité et son caractère. J’ai trouvé cela vraiment intéressant que Brigid Kemmerer nous offre une héroïne différente et battante. Son handicap est loin d’être une faiblesse, on se rends compte qu’elle en a fait une force et un atout. Elle est altruiste, et généreuse, et n’hésite pas à se mettre en danger pour aider les autres. Je l’ai adoré et j’ai adoré la suivre tout au long de ma lecture.

Ensuite, parlons de Rhen, le prince maudit. Si avant la malédiction il était arrogant, égocentrique et égoïste, c’est un homme bon que l’on rencontre. Un homme prêt à se sacrifier pour sauver son peuple. Un homme lasse et usé par les années, qui pourtant n’est pas prêt à renoncer. L’histoire de Rhen m’a passionné, car elle contait tout au long de l’histoire, laissant ainsi à ce personnage une grande part de mystère. Mais le masque se fissure au fil des chapitres. Et trouvé son personnage d’une grande douceur et je me suis rapidement attachée à lui.

Il y a aussi Grey, ami et commandant du Prince Rhen, qui protège ce dernière quoi qu’il lui en coûte. Si il lui voue une loyauté sans limite, il est aussi indépendant et garde les pieds sur Terre. Grey est un personnage intéressant, que j’ai énormément apprécié.

Maintenant parlons de l’histoire, Brigid Kemmerer nous offre une histoire addictive et intéressante. Si on sent qu’elle s’est inspirée du conte de la Belle et la Bête, sa revisite est originale. J’ai trouvé cela génial que Harper appartienne à notre monde, alors que celui de Rhen sort de l’imagination de l’autrice. Si l’intrigue est relativement classique, et que le dénouement peut être deviner, il n’empêche que j’ai été totalement emportée par l’histoire. L’autrice distille des brides d’informations au fil des chapitres, tenant ainsi en haleine son lecteur.

Où j’ai été agréablement surprise c’est que l’histoire ne tourne pas autour de la romance qui pourrait y avoir entre Rhen et Harper, puisque l’amour est la clef pour briser la malédiction. Alors oui, la relation entre les deux protagonistes évolue, mais elle n’est pas centrale a l’histoire. Toute l’intrigue autour du royaume prend le dessus. La romance s’installe lentement, de façon presque secondaire et j’ai beaucoup aimé cet aspect du récit.

Pour ce qui est de la plume de Brigid Kemmerer je l’ai trouvé fluide et agréable. Elle arrive avec ses mots, à retranscrire et donner vie à ses personnages et à leurs émotions.

J’avoue que pour une petite brique de quasiment 700 pages, il se lit très vite et l’histoire ne s’essouffle pas. Surtout que la fin laisse présager une suite très intéressante !

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cette réécriture d’un conte qu’on ne présente plus. Des personnages attachants et intéressants, une histoire envoûtante qui vous conduira a Emberfall. Une lecture que je vous conseille si vous êtes amateur de conte.

Afficher en entier
Argent

Bonne lecture, qui passe le temps. J'ai passé un bon moment sans pour autant être subjuguée par le style d'écriture ni l'originalité du récit. L'univers est sympa, sorte de réminiscence du conte de la belle et la bête. Les personnages sont attachants mais je n'ai pas pour autant pu me rapprocher d'eux. Les aventures sont marrantes et avec quelques rebondissements sans pour autant posséder ce degré d'épique que je recherche. J'attends vraiment la sortie du tome 2 et 3 car je pense que la suite peut être très intéressante, surtout vu la fin.

J'aurais aimé néanmoins avoir plus de détails et de moments entre les divers protagonistes.

J'ai néanmoins passé un bon moment, même si ce livre ne fait pas parti de mes coups de cœur.

Afficher en entier
Or

Un excellent roman alliant fantasy, mystère et complots, avec un zeste de romance.

Afficher en entier
Diamant

Énorme coup de coeur pour cette revisite inspirée du conte de La Belle et La Bête, qui reste un de mes classiques favoris. Bien au-delà de ça, j'ai trouvé le roman hyper additif, on rentre très facilement dans l'histoire, et on plonge à Emberfall pour y vivre une aventure magique ! 684 pages de pure merveille.

La plume de l'auteure est vraiment fluide. On enchaîne les pages à vitesse grand V tellement ça se lit bien. Les chapitres sont courts, et malgré un certain nombre de pages important, on ne les voit pas défiler. Le roman a deux voix, ce qui permet d'avancer dans l'histoire de deux points de vue différents : Harper, notre héroïne féminine, et Rhen, notre beau prince maudit.

Harper est une jeune demoiselle qui a du caractère car elle en a beaucoup trop vu. Elle a subi très jeune le poids des responsabilités, et elle doit se serrer les coudes avec son frère pour pouvoir survivre au sein de notre société. Elle se fait enlever un soir, alors qu'elle couvre les arrières de son frère dans une mission pas vraiment légale, et atterri tout droit à Emberfall : un monde imaginaire qui coexiste avec le notre. Ça m'a rappelé la série : Le 10ème Royaume, que j'avais adoré quand j'étais gamine. Mais la similitude s'arrête là. Brigid Kemmerer a su s'approprier son histoire malgré le schéma classique du prince maudit qui doit apprendre à se faire aimer d'une femme pour voir la malédiction se lever.

Harper est différente de toutes les femmes que Rhen a fait venir avant elle. Le titre, les bijoux, le château, l'argent, le pouvoir... tout ça, ça ne l'intéresse pas. Tout ce qu'elle désire, c'est rentrer chez elle pour retrouver sa famille qui a besoin d'elle. Mais elle est coincée à Emberfall et tente malgré tout d'aider Rhen à sauver son royaume.

Rhen, quant à lui, subi le poids de la malédiction depuis trop longtemps, et il voit ses espoirs se réduire à néant au fil des saisons. Celle-ci est sa dernière, et contrairement à ce qu'on pourrait penser, il ne se fait absolument aucune illusion. Il a même complètement perdu espoir car au-delà du fait de ne pas réussir à se faire aimer, il est complètement conscient d'avoir abandonné son peuple qui s'éteint lui aussi à petit feu. Cependant, l'arrivée d'Harper va lui offrir un second souffle. Elle va raviver les cendres afin de refaire naître la flamme.

La relation entre eux nait vraiment très progressivement. J'ai adoré le fait qu'Harper ne se réveille pas un beau jour en déclarant qu'elle l'aime. Au contraire, elle est incertaine à bien des égards, et c'est ce qui la rend on ne peut plus réel. Il en est de même pour Rhen qui a subi tellement de déception et de désillusion qu'il n'ose pas vraiment s'attacher. À côté de ça, Brigid a vraiment bien joué parce que la romance ne prend pas du tout le pas sur le reste de l'histoire. Ils ont un royaume à sauver, et cela ne se fait pas à la va-vite sur le gaz comme dans certains livres qui mélange la fantasy et la romance. On a un roman qui est vraiment très bien structuré et dont la constante est respectée de A à Z.

J'ai hâte de connaître la suite de cette histoire. Je sens qu'elle n'a pas encore offert toutes ses perspectives, ce qui me donne vraiment envie de lire la suite.

Afficher en entier
Or

J'ai aimée ce livre, mais j'avoue à certains moments avoir été confuse. Spoiler(cliquez pour révéler)D'ailleurs j'aurais vraiment voulu une autre histoire pour Grey, j'espère que dans le tome 2 il aura une meilleure histoire car j'avoue avoir souvent été frustrée en voyant sa façon de vivre et comment il était traité parfois. J'ai même voulu que Harper tombe amoureuse de Grey et non de Rhen. Par ailleurs la fin m'a parru précipitée. malgré tout, ce fut une bonne lecture. J'attends le tome deux avec impatience, et beaucoup d'attentes je l'avoue

Afficher en entier
Diamant

Une merveilleuse histoire basée sur le conte de la belle et la bête. Un page turner. Lu très rapidement avec un très grand plaisir du début à la fin. Hâte à la suite. Superbe !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"The Cursebreakers, Tome 1 : Un sort si noir et éternel" est sorti 2021-09-08T06:19:27+02:00
background Layer 1 08 Septembre

Dates de sortie

The Cursebreakers, Tome 1 : Un sort si noir et éternel

  • France : 2021-09-08 (Français)
  • Canada : 2021-11-08 (Français)
  • USA : 2019-01-29 (English)

Activité récente

Froshye l'ajoute dans sa biblio or
2021-12-06T09:48:25+01:00
Linkya l'ajoute dans sa biblio or
2021-12-03T21:19:40+01:00

Titres alternatifs

  • A Curse So Dark and Lonely (Cursebreakers #1) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 452
Commentaires 84
extraits 26
Evaluations 200
Note globale 8.12 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode