Livres
443 401
Membres
378 941

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Eleanor Oliphant va très bien



Description ajoutée par LillyOrenda 2017-10-25T19:03:16+02:00

Résumé

Eleanor Oliphant est un peu spéciale. Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise « Mieux vaut être seule que mal accompagnée », Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka. Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec « maman ». Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode. Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites. Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec « maman », Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

Diplômée des universités de Glasgow et d'Oxford, Gail Honeyman vit aujourd’hui à Glasgow. Eleanor Oliphant va très bien est son premier roman. Il a suscité un véritable engouement international et est en cours de traduction dans 27 pays.

Afficher en entier

Classement en biblio - 36 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Saphia_ 2018-12-26T11:47:22+01:00

« Aujourd’hui, la solitude est une sorte de nouveau cancer, une maladie honteuse, embarrassante, qui vous tombe dessus de manière obscure. Une maladie terrible et incurable, si horrifiante que vous n’osez pas la mentionner ; les autres ne veulent pas vous entendre prononcer le nom à voix haute de crainte d’être abattus, ou de tenter le destin et d’attirer sur eux une horreur similaire. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Est-ce que j’ai eu un immense coup de cœur pour ce roman et cette héroïne ? Oui. Est-ce que je m’y attendais ? Pas tellement, mais je l’espérais, vu les avis que j’avais pu voir passer !

Eleanor est une jeune femme solitaire, avec sa routine bien ancrée, à la fois mamie et junkie, avec ses mots croisés quotidien et ses deux bouteilles de vodka par week-end.

Elle est étonnante, elle est émouvante : elle m’a complètement charmée.

Dans la première partie, sa petite vie bien rangée est bouleversée : d’abord, elle tombe amoureuse d’un chanteur, ce qui la pousse à des expériences inhabituelles, comme aller chez le coiffeur ou s’acheter des vêtements à la mode. En parallèle, elle fait des rencontres impromptues et se fait même un ami. À ce moment, l’histoire est douce-amère ; on devine la gravité de son passé mais Eleanor est tellement touchante et amusante à la fois qu’on n’y prête pas une grande attention. J'ai beaucoup souri de ses remarques et de ses efforts, avec sa personnalité « rationnelle » façon Temperance Brennan.

La seconde partie donne lieu à une reconstruction intérieure : l'auteure y explore des thèmes graves avec beaucoup de sensibilité et de pudeur.

Eleanor est un cas extrême dans lequel, pourtant, les plus solitaires ou mélancoliques d'entre nous pourront se retrouver. Nous sommes sans doute nombreux.ses à nous sentir parfois à côté de la plaque dans certaines situations sociales – la scène chez l’esthéticienne est d’ailleurs tellement réaliste ! Sa vision rationnelle de la vie, son ignorance de la culture « du quotidien » (de Bob l’éponge à Abba) et ses efforts d’interaction sociale sont autant de choses qui m’ont autant émue que fait rire.

C’est un roman tout doux, entre rire et émotion, qui se glisse naturellement dans mes coups de cœur de l’année et deviendra peut-être au fil du temps un de mes livres-doudou.

Je ne sais pas si je vous ai convaincu.e.s de découvrir cette jolie histoire, si vous ne la connaissez pas encore. Mais je l'espère de tout mon cœur !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par AnnaCDI 2018-03-19T18:08:45+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

« All the lonely people

Where do they all come from?

All the lonely people

Where do they all belong? »

chantaient les Beatles sur le titre « Eleanor Rigby », dont je suis sûre que le personnage a inspiré (ou donné son nom à) celui du roman dont on va parler aujourd’hui, cette petite pépite littéraire dont j’ai hâte de vous parler !

(Et cette intro n’a pas vraiment de conclusion, ni de lien avec le reste de la chronique, mais si j’ai l’occasion de parler de Beatles, je la saisis toujours.)

Ce roman est… Original, peut-être en partie parce qu’il s’éloigne de mes lectures habituelles, mais surtout grâce à son personnage principal.

Eleanor, jeune trentenaire, est plutôt « spéciale ».

Elle est intelligente, dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, et possède un vocabulaire très riche et développé… Mais tout cela ne lui sert vraiment qu’à une chose : faire ses mots croisés.

En effet, Eleanor est seule. Terriblement seule. Non pas qu’elle soit méchante (malgré sa nette tendance à juger les gens) elle est plutôt gentille, mais socialement inadaptée. Ses collègues la détestent certainement, en tout cas ils la trouvent bizarre et ne se gênent pas pour se moquer d’elle, et les seules conversations qu’elle tient sont avec maman. Maman qui la rabaisse sans arrêt.

S’il y a une autre chose à savoir sur Eleanor, c’est qu’elle n’a pas eu une vie facile… En fait, elle a même eu une enfance horrible. (Dont je ne peux malheureusement pas vous parler ici vu que c’est un énorme SPOIL, mais ce qui lui est arrivé est vraiment affreux, tragique, voire même déchirant. Oui j’essaye de vous intriguer pour que vous lisiez le livre.)

Mais si la solitude et la tristitude font partie du roman, il est loin d’être pessimiste pour autant, et il est même au final plutôt léger, et parfois drôle !

C’est généralement dû au personnage décalé d’Eleanor, qui voit la vie à sa manière, est beaucoup trop franche pour son propre bien : elle nous offre beaucoup de situation comique malgré elle.

D’autres personnages comme le sympathique mais maladroit Raymond donnent du rythme et de la légèreté à l’histoire, et « l’intrigue sentimentale » du livre (qui consiste en Eleanor qui a un coup de cœur envers un chanteur de rock et qui tente maladroitement de le rencontrer parce qu’elle est sûre que c’est l’homme de sa vie) est vraiment géniale ! (Moi qui n’aime pas particulièrement la romance, on a ici presque le droit à une parodie !)

Un autre bon point du roman est sa manière de distiller petit à petit les indices concernant Eleanor, son enfance tragique, sa relation avec sa mère etc.

Par exemple, on comprend qu’il s’est passé quelque chose de terrible quand elle était enfant, puis plusieurs chapitres plus tard on connaît la nature exacte de l’incident, puis encore plus tard on sait qui en est responsable, et ainsi de suite jusqu’à enfin savoir ce qu’il s’est passé en détails, mais seulement à la fin du roman.

J’aime aussi la manière dont l’auteure a écrit la solitude et la dépression : tout n’est pas blanc ou noir, Eleanor est terriblement seule mais ne s’apitoie pas pour autant sur elle-même, elle n’est pas montrée comme un petit être fragile et a elle aussi ses défauts…

Je n’ai en fait qu’un bémol à signaler, et il ne vient pas de l’histoire en elle-même, ni même de l’auteure, mais de la maison d’édition et/ou de la traductrice : c’est cette manie de mettre des notes en bas de page pour expliquer au lecteur chaque petite référence (souvent anglophone). J’ai l’impression de n’en avoir jamais eu autant que dans ce livre.

Déjà que c’est insultant de penser qu’on ne peut pas aller chercher par nous-même la signification d’un mot ou d’une expression si ça nous intéresse, en plus ça nous sort de l’intrigue, mais surtout, le mettre dans un roman où l’héroïne a la particularité d’être extrêmement cultivée, je trouve ça carrément idiot.

Bref, si vous omettez cette dernière remarque pas très importante, « Eleanor Oliphant va très bien » a été un excellent moment de lecture passé en compagnie d’une héroïne vraiment originale et attachante, et je pense que ce livre peut (un petit peu) faire changer notre regard sur le monde et les personnes qui nous entourent, notamment celles qui ne disent pas grand-chose et semblent particulièrement solitaires !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2018-11-20T17:52:19+01:00
Or

Eleanor Oliphant ne va pas bien, mais elle ne le sait pas encore.

« Mieux vaut être seule que mal accompagnée. » Eleanor Oliphant (j'adore ce nom, il compte pour 50% de mon choix de lecture) suit de très près son credo et sa routine boulot-mots croisés-vodka, qui lui conviennent tous deux parfaitement. Jusqu'au jour où elle tombe raide amoureuse d'un chanteur. Et il n'en fallait pas plus pour que son quotidien et ses certitudes volent en éclats.

Ça pourrait n'être qu'un livre feel-good mignonnet, dans lequel une héroïne coincée décide de reprendre sa vie en main à coup de relooking, et pouf, tout va pour le mieux. Ha-ha.

Si c'est un livre qui fait chaud au cœur, rien n'y est si facile, et il aborde des thèmes parfois très sombres comme la dépression ou les relations toxiques, le tout avec beaucoup de finesse.

Eleanor est un personnage vraiment attachant.

Enfermée dans sa solitude, complètement asociale, elle se fiche des convenances, qu'elle analyse avec une logique teintée d'une perplexité presque enfantine. Si elle paraît souvent cassante, on devine vite qu'il s'agit de maladresse, et elle ne manque pas d'humour et d'autodérision. Ce décalage avec les autres est à la fois drôle et touchant. J'ai beaucoup ri durant les passages où elle dit quelque chose de rude à quelqu'un et, quand celui-ci le prend mal, s'indigne ensuite de trouver les gens si malpolis et sans compétences sociales.

On suit ses pérégrinations entre le sourire et le nœud à la gorge, au fur et à mesure de sa découverte de la vie sociale, de son obsession pour le chanteur, des imprévus, de l'amitié et de la chaleur humaine, de la désillusion, des dures vérités.

Je n'ai d'abord pas apprécié qu'elle ait un passé tragique (dont j'ai vite deviné la plus grande partie). Je trouvais que c'était une facilité narrative, qu'il n'y avait pas besoin de ça pour expliquer l'extrême solitude de quelqu'un, cela arrive à bien trop de gens qu'ils aient souffert d'un drame. Mais j'ai fini par comprendre que dans le cas d'Eleanor, elle n'aurait pas pu être comme ça sans ce passé.

Eleanor Oliphant va très bien m'a un peu fait penser à La ballade de Lila K de Blandine Le Callet : une héroïne très cultivée et solitaire, qui remonte la piste de son passé dramatique en rapport avec sa mère.

Eleanor Oliphant ne va pas bien, mais ça ira mieux.

Un livre réconfortant qui donne envie de le lire encore et encore.

https://minetsbooks.wixsite.com/critiqueslitteraires/accueil/eleanor-oliphant-va-tr%C3%A8s-bien

Afficher en entier
Diamant

Est-ce que j’ai eu un immense coup de cœur pour ce roman et cette héroïne ? Oui. Est-ce que je m’y attendais ? Pas tellement, mais je l’espérais, vu les avis que j’avais pu voir passer !

Eleanor est une jeune femme solitaire, avec sa routine bien ancrée, à la fois mamie et junkie, avec ses mots croisés quotidien et ses deux bouteilles de vodka par week-end.

Elle est étonnante, elle est émouvante : elle m’a complètement charmée.

Dans la première partie, sa petite vie bien rangée est bouleversée : d’abord, elle tombe amoureuse d’un chanteur, ce qui la pousse à des expériences inhabituelles, comme aller chez le coiffeur ou s’acheter des vêtements à la mode. En parallèle, elle fait des rencontres impromptues et se fait même un ami. À ce moment, l’histoire est douce-amère ; on devine la gravité de son passé mais Eleanor est tellement touchante et amusante à la fois qu’on n’y prête pas une grande attention. J'ai beaucoup souri de ses remarques et de ses efforts, avec sa personnalité « rationnelle » façon Temperance Brennan.

La seconde partie donne lieu à une reconstruction intérieure : l'auteure y explore des thèmes graves avec beaucoup de sensibilité et de pudeur.

Eleanor est un cas extrême dans lequel, pourtant, les plus solitaires ou mélancoliques d'entre nous pourront se retrouver. Nous sommes sans doute nombreux.ses à nous sentir parfois à côté de la plaque dans certaines situations sociales – la scène chez l’esthéticienne est d’ailleurs tellement réaliste ! Sa vision rationnelle de la vie, son ignorance de la culture « du quotidien » (de Bob l’éponge à Abba) et ses efforts d’interaction sociale sont autant de choses qui m’ont autant émue que fait rire.

C’est un roman tout doux, entre rire et émotion, qui se glisse naturellement dans mes coups de cœur de l’année et deviendra peut-être au fil du temps un de mes livres-doudou.

Je ne sais pas si je vous ai convaincu.e.s de découvrir cette jolie histoire, si vous ne la connaissez pas encore. Mais je l'espère de tout mon cœur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lulla-By 2018-08-31T23:42:38+02:00
Diamant

Eleanor Oliphant va très bien… ou quand la solitude d’une femme nous ronge autant qu’elle.

Ce livre est une véritable pépite. Eleanor est une femme tellement atypique, à la fois drôle et touchante. Un roman poignant sur la résilience et la solitude, mais aussi complétement décalé pour son mélange à la fois doux et atroce.

J’ai adoré suivre Eleanor et découvrir sa personnalité et ses blessures. C’est une femme tellement drôle, franche et qui parle sans filtre que j’ai immédiatement adorée.

Écrit avec beaucoup d’humour mais aussi beaucoup de finesse, ce roman drôle et poignant délivre un message fort et nous présente une femme (pas seulement un personnage) qui restera dans mon cœur et ma mémoire.

AVIS COMPLET --> https://livrismechronique.wordpress.com/2018/08/31/eleanor-oliphant-va-tres-bien-ou-quand-la-solitude-dune-femme-nous-ronge-autant-quelle/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armide 2018-02-07T21:31:41+01:00
Or

Un petit coup de coeur! Je m'attendais à un roman léger, mais pas du tout! C'est un livre coup de poing, sur la solitude des êtres, et l'héroïne est bouleversante (j'avais parfois la gorge serrée en lisant ce roman). Ce livre n'était pas ce à quoi je m'attendais mais il était mieux que ça. Un petit bijou.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chikita84 2018-01-10T16:58:45+01:00
Or

Dans ce livre on suit l’histoire d’Eleanor torturé par un passé très difficile et douloureux. Petit à petit au fil des pages, on apprend son histoire horrible et on découvre cette jeune femme qui est très attachante malgré son caractère et sa personnalité atypique mais on comprend très vite que la souffrance l’accompagne et c’est pour ça que l’on s’attache quand même à elle. L’auteur a bien écrit son histoire, on est tenu dans la lecture par la curiosité de découvrir ce passé qui nous ait distribué au compte gouttes. Il y a un peu de suspense, ce n’est pas trop long juste ce qu’il faut. L’horreur et la vérité se dévoile à la toute fin et on est touché par ce drame familial. On souhaite sincèrement qu’Eleanor se remette de tout ça avec l'aide de son ami ^^

J’ai bien aimé cette lecture car c’est bien écrit et malheureusement cela pourrait être un témoignage réel… Merci à Babelio et leur masse critique, grâce à eux j’ai encore fait une belle découverte ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rime2000 2017-08-29T16:42:03+02:00
Diamant

Eleanor Oliphant va très bien.... du moins c'est ce qu'elle croit.

Eleanor est seule et l'a toujours été depuis son enfance (passée dans plusieurs familles d'accueil). Elle n'a jamais été "aimée" ou touchée par amour mais ce n'est pas grave. En effet, Eleanor a toujours su satisfaire ses besoins et, comme elle ne sait pas comment se comporter avec les gens, n'a jamais eu besoin d'amis. Elle vit une vie structurée qu'elle ne transgresse jamais. Du lundi au vendredi, elle travaille comme comptable dans une société depuis 9 ans.Le mercredi, elle parle à "maman" au téléphone. Le vendredi soir, elle prend une pizza et de la vodka. Enfin, elle passe son weekend à boire et dormir. La chaine ne s'arrête jamais. Puis, deux événements trouble sa routine. Premièrement, elle rencontre 'l'homme de sa vie", un musicien dans un concert et décide de tout faire pour que sa rencontre officielle avec lui soit parfait. Ensuite, un jour en sortant du boulot avec son nouveau collègue Raymond, Eleanor et lui sauvent la vie d'un vieil homme, Sam, ce qui est le début d'une incroyable amitié entre ces trois personnages.

L'histoire d'Eleanor est bouleversante et unique, c'est une histoire qui vous fait rire et pleurer (des fois en même temps!). Je vous encourage sincèrement à la lire.

Afficher en entier

Date de sortie

Eleanor Oliphant va très bien

  • France : 2017-05-18 (Français)

Activité récente

Miney le place en liste or
2018-11-19T14:15:10+01:00

Les chiffres

Lecteurs 36
Commentaires 7
Extraits 14
Evaluations 9
Note globale 7.56 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Eleanor Oliphant is completely fine - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode