Livres
554 556
Membres
599 669

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Assommoir



Description ajoutée par mavie95 2013-07-15T15:19:16+02:00

Résumé

L'Assommoir était un bar, rue Poissonnière, à Paris, en 1870. C'est là, dans les vapeurs d'alcool, que se nouera la tragédie de Gervaise.

Abandonnée par le père de ses deux enfants, elle épouse l'ouvrier zingueur Coupeau. Heureux, ils travaillent douze heures par jour jusqu'à ce que Coupeau tombe d'un toit. Ils s'enfoncent alors dans la pauvreté, le vice et l'alcoolisme.

Ce roman, le septième volume de la grande fresque des Rougon-Macquart eut un retentissement énorme. Le succès de Victor Hugo avec Les Misérables était dépassé. " C'est une oeuvre de vérité, dit Zola, le premier roman sur le peuple qui ne mente pas et qui ait l'odeur du peuple." C'est un torrent de mots qui évoque les rues de Paris, les jurons des femmes au lavoir, le cri des ivrognes, les chansons et l'argot des ouvriers. Le soir de sa parution, Zola dînait avec Maupassant, Flaubert et les Goncourt. L'école naturaliste était née qui allait tout dire des parfums comme des puanteurs de la vie, à la ville et à la campagne.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 433 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par forty 2013-02-15T18:55:18+01:00

(G0ervaise dit à Coupeau)" Mon dieu! je ne suis pas ambitieuse, je ne demande pas grand chose... mon idéal, ce serait de travailler tranquille, de manger toujours du pain, d'avoir un trou un peu propre pour dormir, vous savez, un lit, une table et deux chaises, pas davantage... Ah! je voudrais aussi élever mes enfants, en faire de bons sujets, si possible... il y a encore un idéal, ce serait de ne pas être battue, si je me remettais jamais en ménage; non ça ne me plairait pas d’être battue... Et c'est tout, vous voyez, c'est tout..."

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Oh! Zola, mon auteur préféré. Lorsqu'on plonge dans ce livre, on ne ressort seulement lorsque la dernière page est achevé. Ce livre m'a transporté, j'ai vécu avec Gervaise, j'ai pleuré, rit, respiré avec elle. Et la fin, cette chute si terrible. On pense qu'elle va survivre, une héroîne ne peut mourir mais face à la vraie vie, voilà comment elle finit.

Afficher en entier
Or

L'assomoir est plus qu'un roman, c'est la peinture d'une descente aux enfers, celle de la pauvre Gervaise.

Certains la diront faibles, d'autres malchanceuse mais on ne peut pas rester de marbre fasse à l'assomoir, c'est comme une terrible gifle.

Quand on plonge dans l'assomoir, c'est plonger dans le terrible destin de son héroine, c'est respirer avec ces personnages si humains, comprendre une autre époque et rester pantois face à la dureté de la vie.

Un grand roman.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par -CrevetteDesLivres- 2018-09-19T15:58:08+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Kura-kura 2021-05-02T20:31:04+02:00
Diamant

Je progresse dans ma lecture de cette saga et celui-ci restera comme un des meilleurs. Cette satire du monde ouvrier, des pauvres gens qui tombent, se laissent aller et finissent mal. Je vais passer au suivant, il m’est complètement inconnu et je vais découvrir cette histoire avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kura-kura 2021-05-02T20:30:39+02:00
Diamant

Je progresse dans ma lecture de cette saga et celui-ci restera comme un des meilleurs. Cette satire du monde ouvrier, des pauvres gens qui tombent, se laissent aller et finissent mal. Je vais passer au suivant, il m’est complètement inconnu et je vais découvrir cette histoire avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kura-kura 2021-05-02T20:26:48+02:00
Diamant

Je progresse dans ma lecture de cette saga et celui-ci restera comme un des meilleurs. Cette satire du monde ouvrier, des pauvres gens qui tombent, se laissent aller et finissent mal. Je vais passer au suivant, il m’est complètement inconnu et je vais découvrir cette histoire avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anais39 2021-02-15T13:53:05+01:00
Diamant

Même si j'ai aimé tous les livres de Zola, ce doit être un de mes préférés et sûrement celui qui m'a le plus rendue addicte et que j'ai fini le plus facilement et rapidement. Je le conseille très fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belami77 2021-02-10T18:44:04+01:00
Diamant

L’enquête sociologique et l’immersion réalisées par Zola dans le milieu ouvrier lui ont permis de s’imprégner, de s’imbiber du langage ouvrier. Vocabulaire tour à tour, métaphorique, allégorique, humoristique, comique, drôle, imagé, savoureux, grivois, courtois, comique, ordurier, violent… Les premiers lecteurs n’y trouvèrent pas, pour un certain nombre, leur compte criant au scandale voire à la pornographie. Pourtant quel régal !! Une véritable Bible, excusez-moi du terme, du langage fleuri !!

« L’assommoir », premier roman sur le peuple de la Saga, un réquisitoire en faveur de l’amélioration des conditions de vie de la classe ouvrière à une époque où même le savoir-faire, le dynamisme, la volonté d’entreprendre ne garantissaient absolument pas la réussite et l’opulence. Un témoignage sur la société du Second Empire où la pauvreté, l’insécurité professionnelle, l’absence de couverture sociale, les conditions de logement déplorables, provoquaient l’alcoolisme, les violences faites aux femmes…

Zola, naturaliste et réaliste, n’en était pourtant pas révolutionnaire. Ce qui n'empêchera pas certains auteurs ou journalistes de taxer son école de « MM Jourdain de l’insurrection » !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2021-01-07T14:21:42+01:00
Bronze

Parce que "Germinal" m'avait bien plu, je me suis donnée comme objectif de lire les autres Rougon-Macquart au fur et à mesure que je tomberai dessus.

J'avais étudié "L'assommoir" en classe de première pour mon bac de français mais j'avoue ne pas en garder beaucoup de souvenirs. Je me rappelais de l'histoire dans ses grandes lignes mais c'est tout. Même de la fin, je ne me souvenais pas et j'ai même eu l'impression en le finissant aujourd'hui de la découvrir pour la première fois (à se demander si j'avais été jusqu'au bout lors de ma première lecture ?). Bon j'ai quand même une excuse : c'était il y a plus de 20 ans, y a prescription !

Comme avec "Germinal", je reste surprise par cette lecture fluide, par cette facilité de lire du "Zola".

Ce récit est une véritable tragédie. On suit la vie de Gervaise, de son installation à Paris avec son amant et père de ses 2 garçons jusqu'à son décès 20 ans plus tard. Pauvreté, misère, alcoolisme et décadence sont les thèmes principaux de son histoire. C'est loin d'être gai mais j'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2020-10-05T18:07:21+02:00
Argent

Un excellent roman de Zola. Je suis à chaque fois admirative de la manière avec laquelle il modifie son style pour l'adapter au sujet de son roman. Avec l'Assomoir, il décrit la misère et l'alcoolisme dans un argot d'époque qui nous plonge dans les bas quartiers de Paris. Ce n'est pas gai, mais c'est très bien écrit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par armel86 2020-09-19T15:21:22+02:00
Lu aussi

Se plonger dans du Zola est déjà une chose en soit. Mais si on le fait, c'est sûrement parce que l'on sait déjà que ça va être un événement. Alors oui, on va se perdre dans les pages, en tourner quelques unes pour savoir combien de temps avant que le chapitre ne s'achève ou bien étonné par la longueur mémorable d'une description. Il n'empêche que c'est toujours plaisir de plonger dans les basfonds de la société de Zola qu'il nous décrit avec ce cruel réalisme. Dès les premières pages, nous savons que ça ne va pas très bon pour les personnages principaux, la fatalité de leurs destins est annoncée dès les premiers mots, et pourtant on ne cesse d'espérer avec eux qu'il puisse avoir une issue différente. Mais c'est tout le charme de l'écriture de Zola. C'est pour cela qu'on le lit encore aujourd'hui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-06-20T17:50:52+02:00
Lu aussi

Un grand classique, mais j'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser à l'histoire... Clairement pas mon Zola préféré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Smile-kun 2020-05-14T11:34:25+02:00
Argent

Un excellent Zola, poignant, fort, cru, brutal, avec des personnages marquants, une lecture dont on ne sort pas indemne.

Afficher en entier

Date de sortie

L'Assommoir

  • France : 2001-02-09 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • A taberna - Portugais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2433
Commentaires 275
extraits 23
Evaluations 506
Note globale 6.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode