Livres
475 446
Membres
453 270

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Monde d'hier



Description ajoutée par x-Key 2016-03-22T18:49:31+01:00

Résumé

Rédigé en 1941 au Brésil où le triomphe du nazisme en Autriche a contraint Zweig à émigrer, Le Monde d’hier raconte une perte : celle d’un monde de sécurité et de stabilité apparentes, où chaque chose avait sa place dans un ordre culturel, politique et social qui nourrissait l’illusion de l’éternité. Un monde austro-hongrois et une ville sans égale, Vienne, qu’engloutira le cataclysme de 1914.

Dans ce qui est l’un des plus grands livres-témoignages sur l’évolution de l’Europe de 1895 à 1941, Zweig retrace dans un va-et-vient constant la vie de la bourgeoisie juive éclairée, moderne, intégrée, et le destin de l’Europe jusqu’à son suicide, sous les coups du nationalisme, de l’antisémitisme, de la catastrophe de la Première Guerre mondiale et de l’effondrement de l’Empire austro-hongrois, sans oublier le rattachement de Vienne au Reich national-socialiste. Ce tableau d’un demi-siècle de l’histoire de l’Europe résume le sens d’une vie, d’un engagement d’écrivain, d’un idéal d’une République de l’intelligence par-dessus les frontières.

Chemin faisant, le lecteur croise les amis de l’auteur : Schnitzler, Rilke, Rolland, Freud, Verhaeren ou Valéry.

(Source : Folio-lesite.fr)

Afficher en entier

Classement en biblio - 102 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Vacaresse 2018-04-15T19:03:27+02:00

En perdant sa patrie on perd plus qu'un coin de terre délimitée par des frontières

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Elsa_Moon 2019-07-26T18:28:34+02:00
Diamant

J’ai lu ce formidable livre dans le cadre d’une lecture imposée. Ce livre aurait été parfait en son genre si le traducteur n’avais pas une dizaine de fautes de français dans la traduction... (cependant, sur 500 pages, ce n’est pas énorme, mais quand même, ed. le Livre de Poche).

Dans Le Monde d’Hier, Stefan Zweig relate à la fois sa vie et les événements de la première moitié du XXe siècle. En le lisant, on le comprend, on vit avec lui ses rencontres avec les plus grandes personnalités européennes et on se rend compte, en tout cas je me suis rendue compte de partager son rêve, celui de vouloir être un « citoyen du monde », c’est-à-dire que je souhaiterai une entente entre tous les citoyens du monde ou du moins d’Europe, ce qui pourrait être possible dans une certaine mesure, comme il nous le prouve en étant amis avec diverses personnes de nombreux pays.

Stefan Zweig donne envie de découvrir le monde et ses plus précieux habitants. En effet, en mettant en avant les qualités et les défauts du monde sans jamais utiliser de mot péjoratif contre une personne, une communauté, un pays, il transmet une paix et une grande volonté de connaissance. C’est un livre qui change notre vision du monde après sa lecture et on comprend parfaitement pourquoi le titre complet est: Le Monde d’Hier, souvenir d’un Européen.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2019-02-24T21:57:59+01:00
Diamant

Je dois à la vérité avouer que dans cette première levée des masses, il y avait quelque chose de grandiose, d'entraînant et même de séduisant, à quoi il était difficile de se soustraire. Et malgré toute ma haine et mon horreur de la guerre, je ne voudrais pas être privé dans ma vie du souvenir de ces premiers jours ; ces milliers et ces centaines de milliers d'hommes sentaient comme jamais ce qu'ils auraient dû mieux sentir en temps de paix : à quel point ils étaient solidaires. Une ville de deux millions d'habitants, un pays de près de cinquante millions éprouvaient à cette heure qu'ils participaient à l'histoire universelle, qu'ils vivaient un moment qui ne reviendrait plus jamais et que chacun était appelé à jeter son moi infime dans cette masse ardente pour s'y purifier de tout égoïsme. Toutes les différences de rangs, de langues, de classes, de religions, étaient submergées pour cet unique instant par le sentiment débordant de la fraternité. Des inconnus se parlaient dans la rue, des gens qui s'étaient évités pendant des années se serraient la main, partout on voyait des visages animés. Chaque individu éprouvait un accroissement de son moi, il n'était plus l'homme isolé de naguère, il était incorporé à une masse, il était le peuple, et sa personne, jusqu'alors insignifiante, avait pris un sens. Le petit employé de la poste qui, d'ordinaire, ne faisait que trier des lettres du matin au soir, , qui triat et triait sans interruption du lundi au samedi, le commis aux écritures, le cordonnier avaient soudain dans la vie une autre perspective, une perspective romantique : ils pouvaient devenir des héros. [...] Mais peut-être une puissance plus profonde, plus mystérieuse, était-elle aussi à l'oeuvre sous cette ivresse. Cette houle se répandit si puissamment, si subitement sur l'humanité que, recouvrant la surface de son écume, elle arracha des ténèbres de l'inconscient, pour les tirer au jour, les tendances obscures, les instincts primitifs de la bête humaine, ce que Freud, avec sa profondeur de vues, appelait "le dégoût de la culture", le besoin de s'évader une bonne fois du monde bourgeois des lois et des paragraphes, et d'assouvir les instincts sanguinaires immémoriaux. Peut-être ces puissances obscures avaient-elles aussi leur part dans cette brutale ivresse de l'aventure et la foi la plus pure, la vieille magie des drapeaux et des discours patriotiques — cette inquiétante ivresse des millions d'êtres, qu'on peut à peine peindre avec des mots et qui donnait pour un instant au plus grand crime de notre époque un élan sauvage et presque irrésistible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElenaLeRoux 2018-12-06T10:27:41+01:00
Or

J'ai adoré ce livre de bout en bout. Il offre une magnifique vision de l'homme du 20e siècle et des ses tourments. Quel style, quelle érudition!

Une véritable inspiration que je recommande à tous. Stéfan Zweig est d'hier et d'aujourd'hui ! Ses analyses sont toujours d'actualité. Sa syntaxe est parfaite. Livre à posséder dans sa bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxye 2018-02-01T20:20:40+01:00
Diamant

J'ai reçu ce livre de la part de mon parrain et c'est certainement le plus beau cadeau qu'il m'ait jamais offert !

Au début, j'ai cru que l'histoire se concentrerait sur le génocide de la population juive, mais pas du tout ! Ce livre est un vrai trésor historique. Il décrit de manière précise et professionnelle une époque, une génération et une culture. Ce fût un vrai délice de le lire tant que sa plume est bien faite. J'ai appris tellement de choses sur le passé et ça m'a permis de bien comprendre des choses sur notre époque (pourquoi nous avons des passeports, d'où vient le prix Nobel, ...). Je le recommande absolument et je pense même qu'il devrait être dans le programme scolaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par istvan 2017-08-30T14:55:58+02:00
Diamant

Stefan Zweig nous parle de son adolescence viennoise, de ses goûts littéraires, de son admiration pour des poètes, son amitié avec Romain Rolland, des années inflationnistes en Autriche, de la montée du nazisme… de la vie publique et intellectuelle depuis les années 1890 jusqu'à la seconde guerre mondiale.

Le monde d’hier est un livre terrible et magnifique à la fois. D’un monde que Stefan Zweig refusa. Un monde qu’il a décidé de quitter. "Le monde d'hier" paraît pour la première fois en 1944. Deux ans après le suicide de son auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nepheris 2017-07-16T15:54:21+02:00
Lu aussi

N'ayant encore jamais lu de livre de Stefan Zweig, je pense que cet ouvrage constitue une bonne façon de découvrir son œuvre. Il faut un peu de courage pour s'attaquer à ce livre qui est loin d'être court, traite de sujets durs comme la guerre ou le nazisme, et qui est rédigé d'une plume élégante mais parfois un peu dure à suivre, en raison des termes employés qui ne sont pas toujours évidents. Un minimum de culture historique est de plus nécessaire pour bien suivre cet ouvrage : Zweig parle à ses contemporains, et part du principe qu'ils connaissent les grands hommes de ce temps.

Ce récit n'est donc pas évident, mais il est excellent. Zweig se raconte, et raconte son temps : son autobiographie est liée à l'Histoire, mais aussi à ses rencontres. Ce qui m'a frappé, c'est cette sociabilité des élites artistiques, sociabilité européenne, que l'on a parfois du mal à soupçonner : elle est merveilleusement illustrée dans Le monde d'hier, et c'est un plaisir de lire le portrait d'écrivains, de musiciens ou d'autres artistes que Zweig a rencontré et connu. Il est aussi passionnant de voir quelle vision Zweig a de son monde, de son époque : non celle d'un historien, mais celle d'un contemporain et d'un écrivain à la fois. C'est donc un témoignage précieux, que je ne peux que conseiller de lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miyu55 2016-10-27T19:50:58+02:00
Or

C'est d'abord par obligation que je me suis retrouvé avec ce livre entre les mains, mais je n'ai pas tardé à le dévorer ! Stefan Zweig a une plume très appréciable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dibenet 2013-09-03T14:58:08+02:00
Diamant

Notre histoire vue de très près comme si l’on était aux côtés de Stefan Zweig à l’école, à l’université, comme si on l’accompagnait dans ses voyages, ses visites au grands artistes et aux grands hommes de son temps ; grand homme lui-même qui se définissait avant tout comme un citoyen du monde.

Comme chez Klaus Mann, sa vision des événements de l’époque et sa vision de l’avenir de l’Europe sont d’une justesse stupéfiante.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Monde d'hier

  • France : 1999-01-13 - Poche (Français)

Activité récente

Elo21 le place en liste or
2019-02-25T19:13:53+01:00
oxymord l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-15T16:50:52+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 102
Commentaires 8
Extraits 20
Evaluations 19
Note globale 8.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode