Livres
638 712
Membres
756 081

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Petite Fadette



Description ajoutée par siegrid 2017-10-13T22:37:04+02:00

Résumé

moquée pour son physique ingrat, crainte pour les pouvoirs de sorcière dont elle aurait hérité de sa grand-mère, Fanchon Fadet, dit la petite Fadette, vit en margue de son village. Elle accepte pourtant de venir en aide à Landry Barbeau, désespéré car don frère jumeau Sylvinet a fugué et reste introuvable. En échange la jeune fille ne veut pas d'argent, mais la promesse de Landry de réaliser l'un de ses souhaits...

Afficher en entier

Classement en biblio - 934 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Myrielle 2016-05-11T19:27:06+02:00

— Adieu donc, le beau besson sans cœur, qui laisse son frère derrière lui. Tu auras beau l’attendre pour souper, tu ne le verras pas d’aujourd’hui ni de demain non plus ; car là où il est, il ne bouge non plus qu’une pauvre pierre, et voilà l’orage qui vient. Il y aura des arbres dans la rivière encore cette nuit, et la rivière emportera Sylvinet si loin, si loin, que jamais plus tu ne le retrouveras.

Toutes ces mauvaises paroles, que Landry écoutait quasi malgré lui, lui firent passer la sueur froide par tout le corps. Il n’y croyait pas absolument, mais enfin la famille Fadet était réputée avoir tel entendement avec le diable, qu’on ne pouvait pas être bien assuré qu’il n’en fût rien.

— Allons, Fanchon, dit Landry, en s’arrêtant, veux-tu, oui ou non, me laisser tranquille, ou me dire, si, de vrai, tu sais quelque chose de mon frère ?

— Et qu’est-ce que tu me donneras si, avant que la pluie ait commencé de tomber, je te le fais retrouver ? dit la Fadette en se dressant debout sur la barre du sautoir, et en remuant les bras comme si elle voulait s’envoler.

Landry ne savait pas ce qu’il pouvait lui promettre, et il commençait à croire qu’elle voulait l’affiner pour lui tirer quelque argent. Mais le vent qui soufflait dans les arbres et le tonnerre qui commençait à gronder lui mettaient dans le sang comme une fièvre de peur. Ce n’est pas qu’il craignît l’orage, mais, de fait, cet orage-là était venu tout d’un coup et d’une manière qui ne lui paraissait pas naturelle. Possible est que, dans son tourment, Landry ne l’eût pas vu monter derrière les arbres de la rivière, d’autant plus que se tenant depuis deux heures dans le fond du Val, il n’avait pu voir le ciel que dans le moment où il avait gagné le haut. Mais, en fait, il ne s’était avisé de l’orage qu’au moment où la petite Fadette le lui avait annoncé, et tout aussitôt, son jupon s’était enflé ; ses vilains cheveux noirs sortant de sa coiffe, qu’elle avait toujours mal attachée, et quintant sur son oreille, s’étaient dressés comme des crins ; le sauteriot avait eu sa casquette emportée par un grand coup de vent, et c’était à grand’peine que Landry avait pu empêcher son chapeau de s’envoler aussi.

Et puis le ciel, en deux minutes, était devenu tout noir, et la Fadette, debout sur la barre, lui paraissait deux fois plus grande qu’à l’ordinaire ; enfin Landry avait peur, il faut bien le confesser.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre a été un véritable tremplin, pour moi, alors que j'étais enfant ...Il m'avait été offert par mon père qui m'invitait toujours à lire ! et cette fois là, ce fut un succès total car après la lecture de ce roman, je crois que je n'ai plus jamais cessé de lire !

Afficher en entier
Lu aussi

Une belle histoire d'amour sous la plume de George Sand.

Un beau livre à mettre dans les classiques !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par ChristianJuphard 2023-01-29T18:17:49+01:00
Bronze

Délicieux roman où l'on se laisse porter au gré des mots simples et délicats de Georges Sand qui a pris le parti que son histoire se terminerait de manière positive. Un roman feel-good avant l'heure, avec une pincée de Berrichon par dessus. Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Laissez-vous tenter !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaBellePlume 2023-01-07T11:00:27+01:00
Or

Il s'agit de ma seconde lecture pour ce roman. La plume de George Sand est à la fois avant gardiste et traditionnelle. Tout en racontant des contes inspirés de Légendes d'autrefois, elle partage ses idées qui pour l'époque pouvaient paraître "modernes". La lecture de ce roman peut se faire facilement car l'écriture de G.S. est certes écrite d'un français du 19ème siècle mais elle n'est pas pour autant compliquée à comprendre, le vocabulaire utilisé est très proche de celui que nous utilisons. Sa lecture reste un plaisir, ce que j'y préfère ce sont les passages nocturnes éclairés des feux follets ✨️✨️

Afficher en entier
Commentaire ajouté par venava 2022-11-29T09:06:45+01:00
Argent

Une jeune fille, vivant avec sa grand-mère et son jeune frère dans les bois, et un jeune fils de paysan, dans le Berry, tombe amoureux l'un de l'autre au grand désarroi de la famille paysanne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Battle_Boubou 2022-04-08T11:19:06+02:00
Diamant

Quelle joie de relire ce roman, lu la première fois durant mon enfance. La sensibilité des descriptions de George Sand est telle que dans mon souvenir : les personnages, les paysages, les sentiments sont peints, analysés, et lire cette histoire est, comme toujours avec cet auteur (/autrice), une plongée dans le XIXème siècle en France. C'est comme lire un conte. A lire par tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anartiste 2022-01-11T22:22:08+01:00
Lu aussi

Le récit, qui se déroule dans la campagne berrichonne, a le mérite d'être réalise (et pour cause, George Sand y a vécu). Toutefois, j'ai trouvé que le roman était assez lassant à force d'en tourner les pages. Je reste ouverte à la lecture des autres romans champêtres de l'auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cameron10 2021-11-19T18:26:10+01:00
Lu aussi

C'est un roman fort sympathique, l'écriture de George Sand est très agréable et les chapitres s'enchaînent très vite. J'ai aimé Landry et Fadette, je les ai trouvés mignons et j'ai particulièrement apprécié que Landry sache voir au-delà de l'apparence de Fadette. Il est beaucoup plus mature que les autres enfants et même que les adultes, qui restent sur leurs préjugés et leur injustice et sont, en cela, de moins belles personnes que Fadette. Une histoire d'amour charmante qui donne au passage une belle leçon de morale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VampireAcademyTeam 2021-10-24T15:12:31+02:00
Or

Franchement je savais que j'allais aimer, que je ne pourrais que adhérer aux paroles de cette grande dame qu'est George Sand, mais je ne sais pas, j'hésitai toujours à me lancer dans une lecture d'une de ses œuvres. Trop d'attente, d'envies, que je laissai toujours de côté ce livre qui, logiquement, me faisait plutôt envie. Et puis voilà, je me suis enfin lancée, ça a été une véritable découverte, j'ai été passionnée par la description des campagnes, de la méchanceté parfois des habitants, de leurs mœurs et de leurs superstition. En fait il s'est lu très très rapidement bien que le langage soit agréablement bien tourné, très classique disons. Littéralement les morales m'ont à la fois donné plus de crédit à la misanthropie que j'ai tendance à cultiver, tout en me redonnant foi en certaines âmes humaines. Même si, en l'occurrence, vis à vis de la petite Fadette, on l'aime davantage pour sa force de caractère, de résilience et de courage. On comprend son comportement, ses emportements, et ces instincts de vengeance qui la pousse à titiller son monde, même ceux qu'elle aime. Il faut beaucoup de force et d'expérience pour combattre ceux qui vous tyrannisent, qui vous harcèlent et au fond vous jalousent, de votre marginalité, votre singularité et surtout de votre liberté. Pour moi, c'est ce qu'incarne la petite Fadette, une liberté sauvage dans un petit corps fragile certes mais une âme tellement bonne, que l'on ne peut que s'y attacher. Avec les animaux notamment et avec Dieu lui-même. Sa bonté vaut toutes les héroïnes existant dans la littérature classique. C'est une ode à la nature, à la tolérance et à la force de Dieu, qui sait de sa miséricorde et de sa spiritualité, toutes ces croyances là. Pour moi l'écriture, le monde et l'état d'esprit de Sand se rapproche de beaucoup d'André Gide et c'est une grande joie que d'avoir trouvé un auteur supplémentaire à ma Pléiade personnelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vanitalia 2021-10-02T18:29:26+02:00
Lu aussi

Un classique de la littérature que je n'avais jamais lu jusqu'à présent. Je ne regrette pas de l'avoir lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chaarliie 2021-08-17T13:26:01+02:00
Lu aussi

Lu sous la recommandation de ma maman. Pas trop mon genre de lecture mais je suis allée jusqu'au bout. Ce n'était pas nulle mais loin d'être un chef-d’œuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lets_read 2021-07-09T13:15:55+02:00
Argent

Si je n'avais pas eu ce livre à lire à la fac, je pense que je ne l'aurais jamais lu et ça aurait été bien dommage. Je ne dirais pas que c'est un coup de coeur mais j'ai quand même beaucoup aimé cette lecture. J'ai découvert George Sand avec ce roman et ce ne sera certainement pas le dernier.

Afficher en entier

Date de sortie

La Petite Fadette

  • France : 1993-01-07 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 934
Commentaires 102
extraits 15
Evaluations 208
Note globale 7.8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode