Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 950
Membres
1 009 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ma cousine Rachel



Description ajoutée par Mondaye 2013-11-23T17:58:29+01:00

Résumé

Philip, sans la connaître, déteste cette femme que son cousin Ambroise, avec lequel il a toujours vécu étroitement uni dans leur beau domaine de Cornouailles, a épousée soudainement pendant un séjour en Italie. Quand Ambroise lui écrira qu'il soupçonne sa femme de vouloir l'empoisonner, Philip le croira d'emblée. Ambroise mort, il jure de le venger. Sa cousine, cependant, n'a rien de la femme qu'imagine Philip. Il ne tarde pas à s'éprendre d'elle, à bâtir follement un plan d'avenir pour finir par buter sur une réalité de cauchemar. Ce don du suspense psychologique, que le nombreux public de la célèbre romancière anglaise lui reconnaît dans chacune de ses oeuvres, est particulièrement présent dans Ma cousine Rachel.

Afficher en entier

Classement en biblio - 233 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mondaye 2014-03-09T11:46:06+01:00

Dans l'ancien temps, on pendait les gens au carrefour des Quatre-Chemins.

On ne le fait plus. Maintenant, quand un assassin paie sa dette à la société, cela se passe à Bodmin, après jugement en due forme aux assises. Je parle des cas où la loi le condamne avant que sa propre conscience ne l'ait tué. C'est mieux ainsi. Cela ressemble à une opération chirurgicale, et le cadavre reçoit une sépulture décente bien que la tombe reste anonyme. Dans mon enfance, il en allait autrement. Je me rappelle avoir vu, petit garçon, un homme enchaîné et pendu au carrefour où se croisent les quatre chemins. Son visage et son corps étaient enduits de goudron afin d'en retarder la corruption. Il resta pendu là cinq semaines avant d'être décroché et ce fut la quatrième semaine que je le vis.

Il se balançait sur son gibet, entre ciel et terre, ou, comme me le dit mon cousin Ambrose, entre ciel et enfer. Il n'atteindrait jamais le ciel et l'enfer qu'il avait connu était perdu pour lui. Ambrose toucha le cadavre du bout de sa canne. Je le vois encore, remuant au vent comme une girouette sur un pivot rouillé, pauvre épouvantail qui avait été un homme. La pluie avait pourri sa culotte, sinon son corps, et des lambeaux de coutil se détachaient, comme des bandes de papier, de ses membres enflés.

C'était l'hiver et un passant facétieux avait enfoncé une branche dans le gilet déchiré, à l'occasion des fêtes. Je ne sais pourquoi cette plaisanterie apparut à mes yeux de sept ans comme le suprême outrage, mais je ne dis rien. Ambrose avait dû m'emmener là dans un dessein précis, peut-être pour éprouver mes nerfs, pour voir si je me sauverais, ou rirais, ou crierais. Etant tout ensemble pour moi un tuteur, un père, un frère, un conseiller, en fait tout mon univers, il me mettait continuellement à l'épreuve. Nous fîmes le tour du gibet, il m'en souvient, Ambrose taquinant le pendu avec sa canne ; puis il s'arrêta, alluma sa pie et posa la main sur mon épaule.

- "Tu vois, Philip," dit-il. "C'est là où nous finissons tous par arriver. Les uns sur un champ de bataille, d'autres dans leur lit, d'autres suivant leurs destins particuliers. On n'y échappe point. Il n'est jamais trop tôt pour apprendre cette leçon. Mais voilà comment finit un criminel. Que cela soit un avertissement à tous deux d'avoir à vivre sagement. "

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par unpalaisdelivres 2023-03-12T04:09:04+01:00
Diamant

C'est mon tour premier Daphné Du Maurier et je suis assez surprise je pensais pas que cette lecture m'obsèderai a ce point même quand je ne le lisais pas j'y pensais ^^. J'ai bien aimé le côté thriller psychologique : Rachel oie blanche ou veuve noire ? Je le relirai avec plaisir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ewa-6 2022-09-11T22:34:35+02:00
Or

Envoûtant…

Coupable ? Innocente ? Dans tous les cas obsédante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Utopie 2021-07-29T18:33:05+02:00
Lu aussi

J'en avais beaucoup entendu parler beaucoup d'avis dytirambique, et je devais trop en attendre car ce livre ne m'a pas du tout touché.

C'est pas mal mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemin 2021-02-18T12:47:00+01:00
Argent

Charmant et envoutant. Il ne se passe pas grand chose dans ce roman, tout se joue en subtilité, dans votre esprit. Que vous pensiez Rachel coupable ou Philipp atteint de maladie, toute l'histoire se déroulera dans votre tête, dans les non-dits... jusqu'à vous malmener et vous faire douter à tout va.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rozine 2020-12-22T15:03:45+01:00
Or

Excellent livre. L'histoire est vraiment bien menée. On est pris au jeu de l 'auteure. Elle arrive à nous mettre le doute dans notre esprit. Je ne savais qui croire, la cousine Rachel ou Philip. Et je ne le sais toujours pas !! Un livre qui nous fait réfléchir encore après l' avoir fini. A lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arwen14 2019-08-20T15:54:17+02:00
Diamant

Prenant, captivant, la hâte qui nous prend à chaque fin de chapitre...

Pour au final, rester dans cette constante incertitude, de savoir si Spoiler(cliquez pour révéler)Rachel est coupable ou innocente, comme le disait Philip. Et ce personnage, Philip, à travers lequel on vit l'histoire, voit ses plans chamboulés à la rencontre de sa cousine Rachel, et qui semble suivre les pas de son cousin...

Très bien écrit, de manière détaillée et laissant des bribes d'informations çà et là, mais sans en donner trop...

J'ai beaucoup apprécié la lecture, et conseillerais ce livre :D

Je suis également curieuse de découvrir l'adaptation cinématographique que Roger Michell en a fait...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khrolz 2019-05-08T14:49:17+02:00
Or

J avais adoré Rebecca. Je retrouve un peu de cet univers dans Ma cousine Rachel. L auteure nous tient en haleine jusqu'à la fin qui reste mystérieuse et laisse notre imagination faire le reste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessSwann 2019-01-18T17:25:08+01:00
Diamant

Alors, j'ai adoré ce roman même si j'avoue que le début où nous découvrons Philip m'avait laissée un peu sceptique... Mais passé le prologue, je suis rapidement rentrée dans l'histoire et le personnage de Rachel n'y pas pour rien ! Rachel est fascinante et j'ai aimé la manière dont l'auteure nous promène d'une opinion à l'autre. Tantôt coupable, tantôt victime de la folie d'Ambroise puis de l'obsession de Philip on ne sait jamais trop si Rachel est une "sainte" ou une manipulatrice hors pair. La fin du roman d'ailleurs nous laisse libres de nous faire notre propre version de l'histoire.

Rachel a-t-elle empoisonné Ambroise ? A-t-elle manipulé Philip ? Est-elle responsable de la maladie de Philip ?

Pour ma part, j'ai choisi d'être du côté de Rachel. Oui, elle est dépensière mais je considère que cette frénésie d'achats est une réaction à sa fausse couche et à l'annonce qu'elle ne pourra jamais plus porter d'enfants. A quoi bon économiser, se créer un patrimoine, sans personne à qui le transmettre ? De la même manière, je ne pense pas qu'elle repousse Philip parce qu'elle avait déjà obtenu tout l'argent qu'elle désirait, je pense que c'est tout simplement pour ne pas le condamner à ne jamais fonder de famille, elle souhaite qu'il ait une vie "normale" (je parle en rapport avec l'époque) et que le moment venu, il ait un héritier à qui transmettre le domaine (vu qu'il le récupérera à sa mort). C'est pour cela que la fin m'a semblé très cruelle à la fois pour Philip et pour Rachel (cruelle mais cependant excellente).

Ce que j'aime : la plume de l'auteure qui rythme parfaitement l'histoire, le personnage de Rachel fascinant d’ambiguïté, l'évolution de Philip, le fait que nous puissions nous faire notre propre opinion sur les personnages

Ce que j'aime moins : euhhh j'aurais voulu savoir ce que Louise devenait

En bref : Un excellent roman bien cadencé qui remet en cause à chaque chapitre ce que l'on croit avoir compris

Ma note

9/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Grenat 2018-11-15T19:04:25+01:00
Bronze

Pour qui à lu, Rebecca, chef d œuvre incontestable de Du Maurier, il n'y a, malheureusement, pas beaucoup de surprise quand au déroulé et à la finalité du récit. On se doute rapidement que la si accomplie Me Ashley est moins virginale qu'elle n'y paraît et que Philippe, pauvre agneau aveugle, malgré de nombreuses alarmes, va se laisser piégé. On n'y coupe pas. Lecture agréable car le style est fluide et aisé mais sans surprise. Une lecture agréable mais non inoubliable.

Afficher en entier
Argent

Après avoir été assommée (dans le sens « choc » du terme !) par Rebecca en 2016, je savais que ce n'était qu'une question de temps pour que je retrouve la plume de cette auteure si particulière.

Dans Ma cousine Rachel, l'ambiance est assez légère, champêtre. Tout comme dans Rebecca, le narrateur est un personnage un peu naïf et qui ne sait à qui se fier... Ici Philip, 24 ans, dont l'oncle et tuteur est décédé brutalement peu après son mariage avec... une cousine Rachel. Les doutes qui se profilent sont-ils infondés, dus à une extrême paranoïa, cousine Rachel est-elle gentille mais un peu dépensière, ou bien pire ?

Toutes les questions sont en suspens et on avance en douceur, pour notre plus grand plaisir !

Le mystère et les doutes surviennent à pas de velours, mais à aucun moment l'atmosphère n'est angoissante. Le jeune Philip est presque ensorcelé par sa douce cousine et refuse de prendre en compte tous les indices et les avertissements. En ce sens, j'ai été un peu déçue car sa psychologie était relativement grossière, alors que certains autres aspects psychologiques sont finement analysés !

De la même façon, la fin est brutale et peut-être même un peu injuste, car on n'a pas eu le temps de vraiment comprendre Rachel et ses motifs : à chaque lecteur de se faire son opinion ! D'ailleurs, j'aurais beaucoup aimé parler de ce roman de vive voix avec un.e autre lecteur.rice, pour vérifier et confronter mes impressions…

Une bonne lecture, mais qui ne vaut pas le coup de massue qu'avait été Rebecca !

Afficher en entier

Date de sortie

Ma cousine Rachel

  • France : 1993-12-30 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • My Cousin Rachel - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 233
Commentaires 27
extraits 9
Evaluations 71
Note globale 8.24 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode