Livres
515 521
Membres
529 151

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vernon Subutex, tome 3



Description ajoutée par x-Key 2017-02-25T13:52:32+01:00

Résumé

Vous l’attendez depuis deux ans, le voici !

Vernon Subutex 3, le retour de Vernon, suite et fin de la trilogie.

(Source : Grasset)

Afficher en entier

Classement en biblio - 119 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2017-06-01T22:40:59+02:00

C'était une véritable religion, le silence, chez cet homme. On appelle ça de la pudeur mais ça relève plutôt de la constipation verbale.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

https://planetededimitri.home.blog/2020/04/30/lectures-au-fil-du-confinement-1/

Je suis officiellement un fana de Despentes. Mais quelle auteure ! Un style cru mais poétique, juste et sans morale, dur mais rempli d'espoir. J'avais lu les deux premiers tomes l'année dernière et les avais adorés également. Pour faire court, l'histoire propose de suivre le personnage de Vernon Subutex, ancien disquaire qui se retrouve à la rue. Il va alors renouer avec une multitude d'anciens amis, collègues, fréquentations. Virginie Despentes dresse un must-read évident de la société actuelle qui laisse un message d'espoir silencieux. La société tombe, désunit les individus et les aliène les uns face aux autres : une critique acerbe de l'individualisme et du néo-conformisme. Dans ce mic-mac sociétal, Vernon et sa bande d'amis s'apparentent à l'idée d'une sorte de communauté, décident de créer ensemble des convergences : des raves musicales dans des lieux paumés où le téléphone, la drogue et l'alcool sont proscrits. Juste des gens, du son, du social. Un être ensemble. Un Un. Dans cette parade, Virginie D. profite de ses chapitres pour là encore se concentrer sur un personnage puis un autre et développer un point de vue sur chacun. Inutile de nier que cette saga est littéralement une bombe. Un coup de coeur et un coup de poing face à ce que l'on vit TOUS ensemble. L'histoire en effet a pour toile de fond les attentats qui ont secoué il y a quelques années le pays. L'écriture de Despentes est à chaud : comment vivre ensemble après de tels évènements ? Entre les attentats, la précarité de plus en plus violente, la crise économique, la dualité des dominés et des dominants, comment s'aimer et surtout se construire ? C'est beau, trash, jamais glauque, le récit frôle de près une réalité évidente. Difficile de se dégonfler de l'immersion du récit en s'avouant que ce n'est qu'une fiction. Non. On sent que ces personnages pourraient exister, sont, ont pu ou seront nous un jour.

Les problématiques abordées sont lucides : comment se reconnecter à l'autre ? Espérer ? Peut-on même espérer l'avenir ? La dimension utopique des convergences créées par Vernon et sa bande laisse apparaître une idée, un mouvement de paix sans jamais être idéologique. J'ai avalé le roman en a peine quelques jours et la fin fut bouleversante sans pour autant m'étonner. On est littéralement dans une base de "tiens, prends toi ça dans la gueule" et c'est diablement fort donc beau. Je suis juste un poil déçu du dernier chapitre, un peu trop rocambolesque à mon goût et qui aurait mérité plus de développement pour faciliter la compréhension.

Je ne remercierai jamais assez l'auteure pour la dimension spectaculaire de la trilogie. Un coup de maître juste et poignant sur toutes les identités socio-ethniques. La trilogie Vernon Subutex, c'est du Zola version début XXIe.

- 9/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SMichel 2020-01-01T14:12:25+01:00
Bronze

Un dernier tome à l'image du précédent: il ne s'y passe pas grand chose. On lit avec un intérêt limité le devenir de Vernon et de sa bande d'amis, qui se sont coupés du monde moderne, organisent des "convergences", sorte de rave-parties psychédéliques. Le monde moderne finit par les rattraper, avec la mort de Charles, qui leur lègue la moitié de sa fortune, et le désir de vengeance de Dopalet, qui traîne son agression comme un boulet. La fin du roman, et de la bande à Subutex, laisse dubitatif...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2019-12-10T09:30:32+01:00
Argent

J'ai bien aimé cette trilogie, je suis juste un petit déçu de cette fin. Les personnages et l'histoire était cool sinon, j'ai adoré.

Afficher en entier
Lu aussi

Comment ne pas savourer le début du dernier tome de la trilogie de Vernon Subutex. On attend des révélations sur cet anti héro contemporain mais aussi sur l’issue de ce vagabondage au cœur des personnalités, des sentiments et des ambitions qui se croisent. Pourtant cette euphorie va laisser place doucement à une noirceur palpable, une descente vertigineuse vers les profondeurs les plus obscures de l’esprit humain. Virginie Despentes offre un 3ème tome différent, dans son intention et dans sa construction, et nous prévoie une fin déroutante.

Vernon Subutex est désormais considéré comme un gourou, même si celui-ci n’en a pas du tout l’envie. La petite troupe d’amis très proches organise des soirées très privées, dans lesquelles les participants dansent en transe sans, pour autant, consommer des drogues. Seule la musique que Vernon mixe avec des enregistrements d’Alex Bleach transforme les soirées en « Convergences ». Pourtant, la perspective de toucher un miraculeux et important héritage va faire imploser la communauté.

Les fulgurances littéraires de Virginie Despentes sur l’état de notre société sont toujours de grandes claques renforcées par son écriture coups de poing. Pourtant, j’ai été moins convaincu par ce troisième opus, dans lequel Vernon Subutex passe régulièrement au second plan. Ce parti pris m’a ôté du plaisir de vivre avec ce personnage sublimement décalé des moments inexplicables de bonheur livresque. Un grand regret, donc, d’abandonner Vernon Subutex, alors qu’il avait tant, encore, à nous révéler.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-565 2019-09-12T14:33:06+02:00
Argent

Virginie Despentes écrit ici une fresque ultra-réaliste sur la société dans laquelle nous vivons en 2019. On aime ou on aime pas cette société, mais l'auteur a quand même le don de nous mettre le nez dans des situations étonnantes. Un petit regret pour cette fin (difficile) de trilogie, mais bon pourquoi pas !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kisa 2019-07-21T19:34:29+02:00
Bronze

Une suite et fin magistrale ! Je ne m'attendais absolument pas à ce dénouement. C'est choc, c'est complètement barré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Abyssos 2019-04-22T13:42:10+02:00
Bronze

Dans la continuité du deuxième tome, l'intrigue de ce troisième et dernier tome patauge un peu et peine à avancer. Les tableaux des personnages et les scènes défilent avec une saveur et une valeur ajoutée extrêmement variable. Parfois on accroche à fond, d’autres fois, on se fait chier.

Ce qui est remarquable en revanche et sauve l’ambiance du roman, c’est la propension avec laquelle Virginie Despentes parvient à cristalliser l’histoire d’un pays au travers d’épisodes qui font d’ores et déjà partie intégrante de l’Histoire de France : Nuit Debout, Charlie Hebdo, les attentats du 13 Novembre et ceux vécus en marge, inhérente à l'intrigue qu'elle développe en parallèle (Vernon Subutex et toute sa clique).

Mais voilà, pour le lecteur qui a dévoré l’œuvre de Despentes, cet ensemble est bien trop sage et manque de mordant. Avoir fixé ses attentes par rapport à des livres sortis il y a quinze ou vingt ans est un leurre et ne peut qu’apporter une déception amère. Parce Vernon Subutex ne s'ancre pas dans ce temps là et que sa force est justement de dépeindre notre présent avec réalisme, outre une dimension politoco-sociale, une tripotée de lieux communs et quelques personnages clichés qui ne m’ont pas vraiment plu. Mais encore une fois, si certains personnages clichés sont des composantes de notre société actuelle, pourquoi les enlever ?

Au final, je ressors de cette trilogie avec la vague impression que la portée de cet ambitieux projet littéraire m’a à moitié échappée. Il faut avouer que la lecture des tomes, espacés sur deux ans à chaque fois, n’est pas la plus propice à rentrer dans l’univers dense et riche que Virginie Despentes développe. Nul doute qu’une autre lecture s’impose et qu’elle se fera avec des attentes différentes et une curiosité renouvelée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par camille2159 2019-02-15T20:57:13+01:00
Argent

Plus j'ai avancé dans cette série, plus j'ai été déçue. Trop, beaucoup trop de descriptions de personnages. En soi, ce n'est pas gênant, au contraire, j'avais aimé cet aspect dans le 1er tome. Sauf qu'à la différence du 2e et encore pire dans le 3e, Virginie Despente avait réussi à jongler entre l'intrigue principale et ces descriptions. Cette alternance m'avait énormément plu. Sauf que là, dans ce 3e tome, l'autrice n'a pas jonglé. On commence donc le livre avec à peu près 200 pages de descriptions sans que l'intrigue principale n'avance. Bref, tout le monde sait que trop de descriptions d'un coup = ennuie. La 2e partie du livre a été plus prenante, dommage que ça ne l'a pas été avant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kelenn22 2019-01-08T22:40:28+01:00
Bronze

Un dernier chapitre qui nous sort presque de l'ambiance des trois tomes qui jusque là avaient gardé un ton uni : cynique et sombre jusqu'à en devenir risible. La fin nous emporte ailleurs, dans du plus sombre et surtout bien plus mystique qu'un simple tripe de camé.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne sais que penser de ce (bouquet) final qui vire à la SF mais qui ne manque pas de nous surprendre tout en gardant, au fond, une certaine cohérence avec le reste de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarieHymn 2018-09-19T23:35:31+02:00
Or

Que dire?

J'écris ces mots à chaud, juste après avoir lu ce dernier tome.

J'ai personnellement était emporté par les aventures de Subutex et ses camarades. L'introduction de chaque personnage, dans le détail, était une véritable gourmandise que je dévorais et pourrais volontiers regoûter. C'est une trilogie qui surprend, qui révolte, qui fait plaisir, et qui peint avec une sévérité révolatante notre réalité.

C'est bien pour cela que réside une part d'incompréhension dans un virage suréaliste.

Spoiler(cliquez pour révéler)Les convergences qui démarre dans le deux prenaient sens: dans l'esprit de "secte", l'univers de Vernon après ce qu'il a vécu, ça coulait tout seul. Le reste de l'histoire étant magnifiquement terre à terre, le dernier chapitre me laisse un goût amer. J'aurai presque aimer ne pas le lire, l'avant dernier concluant très bien l'histoire pour moi. Cet épilogue qui s'envole dans un futur étrange, sans musique, à peine décrit, donnant des faux airs de documentaires aux bouquins n'a pour moi strictement aucun intérêt et détonne complètement avec l'esprit immersif du livre.

Cela ne reste que mon avis.

D'autant plus que je conserve pour cette trilogie une affection toute particulière et ces quelques pages troublantes ne pourraient pas me faire oublier l'incroyable qualité de ma lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

Vernon Subutex, tome 3

  • France : 2017-05-24 (Français)

Activité récente

Lo-la l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-17T12:29:26+02:00
Nh l'ajoute dans sa biblio argent
2020-04-03T17:12:53+02:00
Gaby93 l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-02T09:33:13+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 119
Commentaires 16
Extraits 12
Evaluations 28
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode