Livres
421 101
Membres
337 251

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wild Crows, Tome 1 : Addiction



Description ajoutée par blandinepmartin 2018-01-21T15:17:46+01:00

Résumé

Suite au décès de sa mère, Joe hérite d’un courrier lui dévoilant le nom de son père biologique, ainsi que l’endroit où il vit. Esseulée, et démunie face à son deuil, la jeune infirmière décide de tout plaquer pour partir en quête de ce père inconnu, un certain Jerry Welsh, propriétaire d’un bar et dirigeant d’un club de moto en Californie.

Surpris de découvrir l’existence de sa fille de 27 ans, Jerry accepte malgré tout de lui donner sa chance, et lui fait une place dans son monde à lui, mais aussi dans sa famille : celle de sang, comme celle de cœur. Joe découvre la véritable identité du club. Plus que des passionnés de motos, ces hommes forment un véritable gang ayant la main mise sur toutes sortes d’économies parallèles.

Novice dans ce milieu, Joe s’apprête à mettre les pieds dans un univers dont on ne ressort pas indemne.

-------------------------------------------------

AVERTISSEMENT : ceci est une saga de romance, ET NON PAS de romance érotique. Amateurs de romance hot, ce livre n'est pas pour vous. Le monde des bikers est ici appréhendé d'une manière différente de ce que l'on voit partout, et s'axe sur une relation père-fille.

Le classement en catégorie romance n'est pas le fruit du hasard. Elle apparaitra doucement à compter du tome 2. Pour ce tome 1, laissez-vous simplement embarquer par l'histoire et découvrir l'univers des Wild Crows, l'amour pointera son nez très vite, c'est promis !

Afficher en entier

Classement en biblio - 157 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par blandinepmartin 2017-12-13T15:42:44+01:00

« Mack s’approcha d’un nouveau pas, réduisant à néant ma zone de confort. Je ne flanchai pas, et restai droite.

— On apprend très vite à profiter de chaque instant, à vivre plusieurs vies en une, parce que la nôtre sera sans doute courte et incertaine. Tu ne combats pas pour le diable sans en payer le prix. Pourquoi s’emmerder à suivre les codes d’une société qu’on a choisi de fuir ? Toutes ces règles de bonne conduite, ces manières à la con, la peur du jugement d’autrui, ce sont des foutaises ! Ça ne nous concerne pas. Nous sommes des hors-la-loi, Joe. On ne peut pas faire plus clair.

Ce simple terme me fit tressaillir. Elles étaient donc là, les réponses à toutes ces foutues questions qui me tenaillaient depuis des jours. Il venait de réveiller une part de moi que je ne soupçonnai pas, une part sombre dont j’avais tout à découvrir. Mais elle était bien là, enfouie, ignorée jusqu’alors. Sa noirceur coulait dans mon sang, dans mes veines. Je le sentais dans le moindre battement de mon cœur, dans chaque pulsation. J’étais une des leurs. Que je le veuille ou non, en étant l’enfant de Jerry Welsh, ma place dans ce monde était réservée. Je n’avais ni le casier judiciaire des Wild Crows, ni leur soif de rébellion, mais quoi qu’il en soit, ils me tendaient une main que j’étais sur le point de saisir. Le vent sauvage qui soufflait sur Monty Valley avait quelque chose d’enivrant, et une part de moi ne résisterait pas à son appel, j’en étais plus convaincue que jamais. Mon besoin évident de renouveau, de changement, ne faisait que l’ancrer un peu plus fort dans mon être. Ma place était ici. »

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par blandinepmartin 2018-01-21T15:25:51+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par caizy 2018-07-01T19:16:07+02:00
Argent

J'ai enchaîné les 3 tomes pensant que c'est une trilogie... et non il y en a encore 2. J'ai passé un bon moment de lecture, j'aime l'histoire et les personnages par contre je trouve qu'il y a un peu trop de répétitions et de dialogues coupés par les réflexions des personnages ce qui alourdit le rythme.

Ceci dit j'ai beaucoup apprécié le fait d'avoir le point de vue du père, c'est originale, et ensuite d'Ash.

La romance se met très doucement en place mais ça change et ça ne m'a pas dérangé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clemocien 2018-06-22T20:29:34+02:00
Or

Nous avons la chance d'être partenaires de Blandine pour cette année 2018, j'ai donc pu découvrir en avant-première, par l'intermédiaire du blog, le premier tome de sa série Wild Crows, dont trois tomes sortiront cette année et le dernier en 2019. Si vous avez besoin de vous convaincre de sauter le pas après avoir lu mon avis, n'hésitez pas à aller sur son site, les premiers chapitres sont en libre accès !

Ce n'est pas la première fois que je lis du Blandine P. MARTIN, et si j'ai adoré certains de ses écrits, j'ai également été déçue par d'autres. En m'engageant dans cette nouvelle lecture, j'y suis un peu allée les yeux fermés car les premiers chapitres m'avaient déjà convaincue ! J'ai donc plongé avec Joe au coeur de Montey Valley et découvert un univers addictif (comme le dit si bien le titre de ce premier opus).

Pas de surprise sur l'écriture, c'est bien écrit et très agréable à lire, la plume de l'auteure et fluide, les dialogues ne font pas artificiels et les réparties des différents protagonistes fusent. Ici, personne n'a sa langue dans la poche ! Enfin, sauf en ce qui concerne les affaires qui sont strictement interdites aux femmes; oui oui, nous sommes dans un mode limite misogyne, celui des motards. L'homme tout puissant protège la pauvre femme qui ne rêve que de ça, et personne ne remet cette règle en question, seule Joe est choquée par ce mode de pensée.

Vous l'aurez compris, Joe se retrouve donc incorporée à un gang de motard puisque son père en est le président et qu'elle souhaite plus que tout se rapprocher de lui. Blandine nous présente une histoire tout sauf édulcorée, si les hommes du club sont tous hyper attachants (j'y reviendrai), ils n'en demeurent pas moins dangereux et pratiquent des activités illégales. Joe découvre petit à petit cet aspect de la vie de son père et malgré sa peur , elle se fait plutôt bien à ce nouvel univers. le club devient pour elle une famille, prête à tout pour la protéger. Il est vrai que ce côté famille est très bien exploité, on ressent plus d'une fois tout l'attachement qu'il existe entre les membres des Wild Crows.

Un des risques pris par Blandine, à mon sens, est qu'il y a énormément de personnages. Pourtant, seuls quelques uns ont une place dominante dans ce premier opus et cela ne gène en rien la lecture (je vous rassure, on ne se perd pas en route).

Parlons d'abord de Joe; c'est une jeune femme en deuil, qui vient de perdre sa mère, n'a jamais connu son père et se sent seule, sans attaches. Côté coeur elle n'a pas non plus été gâtée, ainsi, lorsque l'occasion de connaître son père se présente, elle n'y réfléchi pas à deux fois et se lance. Joe est quelqu'un de profondément gentil, qui a besoin de se sentir entourée; elle apparaît comme totalement décalée dans cet univers de motard, mais elle a de la répartie et ne se laisse pas marcher sur les pieds, son objectif premier est de se rapprocher de son père et pour cela elle est prête à tout. Jerry, le père, j'ai trouvé qu'il prenait plutôt bien le fait d'avoir une fille cachée surgie de nulle part après 27 ans d'absence. Mais cela nous semble évident quand on connaît le personnage. Sous ses airs de durs, Jerry a un sens aigu de la famille et dirige d'une poigne de fer ses hommes, auxquels il tient malgré tout comme à des frères. Il est tiraillé entre le besoin de protéger sa fille en la tenant éloignée des affaires du club et celui de tisser un lien avec elle. Jerry est marié avec Mona, qui a également un sacré caractère puisque c'est pour ainsi dire la seule femme qui a le blouson du club; elle inspire le respect et a la tête sur les épaules. Leur fils Casey, est évoqué plutôt brièvement mais il semble ravi de l'apparition d'une soeur ! Bien qu'il soit le fils du président, il doit faire ses preuves pour rejoindre le club et cela semble plutôt bien parti !

Blandine s'intéresse également plus particulièrement à deux autres membres : Ash (pour cendres) et Mack. Ah Mack ! Dans le genre gros lourd dragueur il se pose là. Mais en même temps, il faut avouer que ça marche. Il a un petit quelque chose qui fait craquer et son évolution sur la fin est spectaculaire. Sans trop en dévoiler, j'ai trouvé que Blandine avait parfaitement su rendre son état d'esprit et son comportement dans son addiction. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer ce beau gosse balèze en état de détresse. Ash, quant à lui, nous est d'abord présenté comme quelqu'un de plutôt froid et limite flippant et j'ai trouvé très intéressant de le découvrir un peu plus en profondeur; tout comme Joe, on se laisse prendre à son charme et on se met à l'apprécier.

Là où le bas blesse, c'est que ces hommes n'ont rien d'enfants de coeur et ça, malheureusement, on a tendance à l'oublier lorsque l'on rentre dans le sentimental... on commence à connaître les gens et à les apprécier, oubliant presque de quoi ils sont capables et à quel point ils sont dangereux et sans morale.

Addiction plante le décor de cette petite ville de Montey Valley et de ses habitants. On est beaucoup dans la mise en place de l'action, du décor, des personnages et vient un moment où le récit commence un petit peu à s'essouffler (ou peut être est-ce dû à l'absence de Mack...) et là, boum, Blandine nous pond une fin qui nous laisse sur le c.. rapide, efficace, on ne peut qu'attendre la suite !

Je terminerai en disant que j'ai bien aimé avoir, de temps en temps, le point de vue de Jerry et que j'ai été très agréablement surprise par sa décision à la fin du roman. de plus, ce que j'ai le plus apprécié dans ma lecture c'est qu'à chaque fois qu'on se demande mais pourquoi tel ou tel personnage fait ce qu'il fait ou prend une décision en particulier, Blandine nous expliques très bien l'état d'esprit et les sentiment dudit personnage, notamment sur le pourquoi rejoindre un club; on est donc à chaque fois (ou presque), totalement convaincu par son récit.

Une très bonne découverte donc que cette saga dont j'attends beaucoup des prochains tomes (pas de pression non); mon était d'esprit étant : "ce n'est pas parce-que ça va mal que ça n'ira pas mieux", j'espère juste que certains ne seront pas trop amochés au passage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oceanys 2018-05-24T08:19:47+02:00
Diamant

j'ai plongé tête baissée dans cette lecture et je ne le regrette absolument pas. J'attendais avec impatience cette histoire d'amour qui ne démarrait pas, (normal, y'en a pas !). Mais curieusement j'ai pas été déçue par le contenu de ce roman qui nous embarque dans le monde nébuleux et dangereux des Bikers (J'entends encore le vrombissement des Harley et le bruit des détonations des glock ...). C'est brut, violent, extrême, féroce et sanguinaire. Mais paradoxalement c'est un univers familial, fraternel et affectueux. C'est tout en contradiction. J'ai lu le livre en un jour et je me suis engouffrée dans le deuxième, souhaitant y trouver un réconfort après les évènements ô combien dramatiques du premier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaktus- 2018-05-18T00:09:41+02:00
Diamant

Une jolie histoire sur une relation père-fille crédible, récente mais puissante.

Le tout dans un univers de bikers bien détaillé. Les personnages sont bien construites et développées, rendus plus qu'attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sonia961 2018-05-11T22:41:34+02:00
Lu aussi

Alors quoi dire ... je suis partagée ! J’attendais un fond de romance comme indiqué mais je cherche toujours et je n’imagine pas qu’il y en aura dans la suite vu la fin de ce tome !

Spoiler(cliquez pour révéler)La description est sommaire certe mais ça termine tout de même sur un viol ... j’aurais été moins déçue si « romance » n’etais Pas insçrit dans le descriptif. Je cherchais un roman pépère et guimauve pour me détendre et bien raté !

En revanche, la relation père/fille découverte et amitié est bien présente.

A part cela, l’ecriture Est fluide donc le roman facile à lire et avec peu de page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mounsch 2018-05-09T12:11:35+02:00
Diamant

Énorme coup de cœur pour ce Livre !

J’aime les histoires de bikers. J’aime leur envie de liberté, leur besoin de foncer à toute allure sur le bitume avec leurs grosses cylindrées. La façon dont ils flirtent avec le danger et l’illégalité. Les côtés noirs de leur personnalité. Leur incroyable loyauté envers le club, leurs frères, leur grande famille. J’aime la façon qu’ils ont de mettre leurs femmes sur un piédestal et de les protéger.

C’est tout ce qui fait leur esprit libre. Et c’est également tout ce qu’on retrouve dans ce roman !

Ici ce n’est pas une simple romance comme on en a l’habitude. Ce que j’ai grandement apprécié ! Au contraire, on découvre à travers les yeux de Joe l’ensemble de ce qui fait les Wild Crow.

On y découvre un club soudé, un président aussi dur que touchant, des frères avec des ombres mais tellement attachants. Des personnages qui gravitent les uns autour des autres. Une famille. C’est cette ambiance que j’aime et qui me captive, et on l’a retrouve tout le long du roman.

J’ai une petite préférence pour le personnage d’ash mais je pense que ça n’étonnera pas l’auteur

Il est véritablement parfait comme tu le décris, je l’adore avec ses failles, sa folie, et tout le reste

Et puis comme leur univers est loin d’être rose nos pauvres petits cœurs souffrent ! Parce que la vengeance dans ce milieu dépasse toutes les limites... j’ai pleuré pour Joe, pour Jerry, pour Mack !

Et je n’ai plus qu’une hâte, retourner à Monty Valley !

Un grand bravo

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mogo26 2018-04-29T22:06:44+02:00
Bronze

Un bon premier tome j’ai bien aimé le lire lecture agréable et sensationnelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnitaBlake 2018-04-16T10:54:58+02:00
Or

je suis conquise par cette approche du monde des MC on est pas du tout dans le trash mais dans le rapport humain que les membres ont au sein de leur clan ... l écriture de Blandine vous happe vous saisie vous captive et quelle fin !!!! vivement le prochain tome !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lectures-d-une-vie 2018-04-11T12:26:10+02:00
Or

J'ai tout de suite été prise par ma lecture et je l'ai dévorée, je n'avais envie de faire qu'une chose : lire. D'ailleurs je viens de finir ce premier tome et j'ai terriblement envie de me jeter sur la suite.

Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, j'ai été fascinée par l'univers (je ne connais absolument pas le monde des bikers et j'ai adoré en apprendre plus), j'ai accroché au style d'écriture, et j'ai vraiment aimé les personnages.

Pas un coup de coeur mais j'ai adoré cette lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LLyza 2018-04-03T15:15:02+02:00
Bronze

Hum Hum, cela faisait un petit moment que j'étais tentée de lire cette histoire de biker et avec la petite promo sur les internettes, plus rien ne m'arrêtait. Globalement c'est une très bonne lecture, j'ai apprécié le fait que ce soit une autre version du monde des bikers, loin du sempiternel SOA-like.

Ici, l'histoire se concentre avant tout sur les personnages, sur la relation père-fille et sur ce monde pas toujours très clean. Ce premier tome permet de faire une introduction du Club, du lieu et des différents personnages qui accompagnent l'héroïne. Il y a beaucoup de noms alors c'était bien nécessaire de prendre son temps.

On a les points de vue de Joe, notre héroïne qui découvre ce nouveau coin de Californie, et de l'autre nous avons Jerry, son père qui nous donne un aperçu des affaires, prétexte pour avoir de l'action et un côté plus sombre. Certaines fois le dosage est bon, parfois certains passages sont plus longs et moins intéressants alors que la fin par exemple aurait demandé/exigé plus de temps.

On a quand même une nana qui débarque de nulle part en faisant 8h de route et qui arrive à dégoter un logement et un job direct. Je fais 8h de route, perso je pionce, rien de plus, je ne vais pas faire le service en salle. Je ne parlerais même pas de la fin du premier tome tant elle est bâclée/précipitée, on ne voit pas la descente aux enfer d'un des personnage pourtant crucial et, je n'évoquerais pas non plus l'absence de combat à la toute fin. Il m'a manquée cette montée des émotions qui pourtant était juste indispensable quand on ose s'attaquer à ce genre. Ce n'était pas assez écorché, ce n'était que des faits qui sur le papier sont brutes mais qui ont manqué de mots. Drama pour drama, aucun intérêt.

Evidement, je serais la pour la suite parce que j'ai aimé la plume de Blandine P. Martin, que j'ai d'ailleurs découvert avec ce récit, j'ai aimé aussi la douceur qu'il y avait avec ce personnage de Joe et les interactions avec les autres membres du club des Wild Crows.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Wild Crows, Tome 1 : Addiction" est sorti 2018-01-18T00:00:00+01:00
background Layer 1 18 Janvier

Date de sortie

Wild Crows, Tome 1 : Addiction

  • France : 2018-01-18 (Français)

Activité récente

ariana l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-06T21:39:14+02:00

Les chiffres

Lecteurs 157
Commentaires 42
Extraits 2
Evaluations 60
Note globale 8.23 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode