Livres
594 311
Membres
671 757

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Birthday



Description ajoutée par PatateB4 2021-01-29T20:17:26+01:00

Résumé

Eric et Morgan sont nés le même jour, dans le même hôpital. Ils sont meilleurs amis depuis toujours. Mais à mesure qu’ils grandissent, leurs secrets les séparent. Morgan est mal dans sa peau ; ne se sent pas garçon. Eric ne s’affirme pas, de peur de déplaire à son père tyrannique. Tous deux changent, ils se soutiennent puis se séparent… Parviendront-ils à se retrouver ?

« Merveilleusement écrit, Birthday est une pierre de plus à l’édifice grandissant de la littérature trans, mais aussi de la littérature générale. » Booklist

« Ce livre pourrait bien sauver des vies. » Camryn Garrett

« Les personnages de ce livre vous hanteront longtemps. » The New York Times

Afficher en entier

Classement en biblio - 85 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par pot-de-fleur 2022-04-24T17:12:04+02:00

Que fait-on, sous l’eau, lorsqu’on ne peut ni remonter, ni descendre plus bas et qu’on risque d’étouffer si on reste sur place?

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par CindySB 2022-03-31T13:06:35+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Erilyon 2022-04-14T11:44:28+02:00
Diamant

Ce livre est une merveille, une perle, une beauté ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de pause à certains passages pour savourer ce que je lisais. Chaque page m'a bouleversée et m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. Une belle et merveilleuse histoire, énorme coup de cœur ♡

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thomaelle 2022-02-16T21:56:06+01:00

Il y a longtemps j'avais mis "Birthday" de Meredith Russo dans ma wish list sur les conseils enthousiastes de Pikiti Bouquine et quand ce livre est paru en français, je me le suis procuré évidemment. Et, je ne l'ai pas lu. Mais pour le pumpkin Autumn challenge je me suis lancée. Et j'ai bien fait. Pikiti avait raison, ce livre est un petit bijou. Le parcours de Morgan qui est né garçon mais se sent fille est si touchant, douloureux.... J'ai souvent eu des vagues de compassion, de tristesse, de peur pour elle. On la suit, elle et son meilleur ami Eric, sur plusieurs années, toujours à leur anniversaire (car ils sont nés le même jour) et ainsi nous suivons leur évolution, les non-dit qui les séparent...

Une histoire passionnante qui devrait être reconnue d'utilité publique, car elle ouvrirait bien des esprits !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LisaMalius 2022-02-02T11:28:43+01:00
Bronze

Ce livre était présenté dans ma bibliothèque, la couverture m’a attiré et je l’ai emprunté. Je ne m’attendais pas à un tel tsunami d’émotions. Un vrai coup de cœur, je l’ai lu en une demi-journée, une fois commencé, je ne pouvais plus le quitter. A priori, en tant que cis, je ne peux moins m’identifier au personnage, mais pourtant j’avais vraiment l’impression d’être dans sa tête. On a qu’une envie c’est de lire le moment où elle accepte qui elle est.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maelbest 2021-10-30T14:09:44+02:00
Diamant

J'ai lu ce livre et vraiment il est magnifique d'habitude je n'accroche pas mais là.

Tu passe à la joie à la tristesse si facilement. Il est magnifique vraiment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luna-31 2021-10-13T09:51:41+02:00
Or

La première chose que je veux dire c'est que l'histoire de Morgan et Eric a été mon compagnon de transport en commun pendant un mois et qu'iels m'ont permise de ne plus voir le temps passer.

Il m'a fallu un peu de temps pour vraiment me mettre à apprécier l'histoire mais je n'en ai été que plus agréablement surprise. J'ai vraiment apprécié l'évolution de la mentalité des personnages au cours des années.

La seule chose que j'aurais peut-être à redire, mais qui n'est pas forcément un point négatif, c'est qu'une fois qu'elle s'est acceptée et qu'elle est prête à s'exposer, j'ai l'impression que tout se débloque très vite pour Morgan. Je souhaite à tous.tes que ça se passe comme ça mais ça me semble assez idéaliste qu'il n'y ait qu'une opposition explicite à ses choix, et encore ce n'est pas envers elle mais envers son ancien elle.

Mis à part cela, ce livre m'a mis du baume au coeur en me faisant découvrir un auteur de qualité que j'aimerais vraiment découvrir d'avantage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Quelqu_un_e 2021-10-06T15:04:38+02:00

J'ai beaucoup aimé ce livre, qui m'a beaucoup touchée et fait réfléchir, d'une façon plus intense que "Celle dont j'ai toujours rêvé" (l'autre roman de la même autrice, Meredith Russo)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joany13 2021-09-23T15:28:06+02:00
Bronze

Mon premier livre sur la transidentité!

J'ai bien aimé le concept du livre (on retrouve les deux personnages à chaque anniversaire), mais j'ai aussi trouvé que ça comportait certaines lacunes. D'abord, le fait que l'on voit seulement le « résultat » après une année passée, plutôt que l'évolution des personnages en tant réel, ça a fait en sorte que je me suis moins attachée à eux, et je me sentais moins investie dans l'histoire. C'était comme si quelqu'un me racontait seulement des p'tits bouts d'un roman qu'il avait lu. Probablement dû à ce découpage également, je n'ai pas vraiment ressenti les émotions d'Éric et Morgan, car je ne les connaissais pas assez pour être capable de me mettre à leur place.

Ensuite, j'ai trouvé la fin un peu trop facile. Spoiler(cliquez pour révéler)Morgan est chanceuse, son meilleur ami accepte tout sans difficulté aucune, et il se rend soudainement compte qu'il est amoureux d'elle depuis toujours. M'ouais, je suis pas sûre que ça se passe comme ça dans la vraie vie, mais bon. La fin était également un peu trop rapide; j'aurais aimé voir plus de l'évolution de Morgan (encore une fois, c'est dû au concept du livre).

Mention spéciale, c'est la première fois que je croisais le pronom « iel » dans un roman. En tant que correctrice, la forme conjuguée des verbes m'a un peu dérangée (avec les points); je crois qu'il faudrait trouver une meilleure façon de faire dans le futur, étant donné que ce terme risque de devenir de plus en plus présent.

Alors voilà, un bon roman, je l'ai dévoré en deux jours, mais il manquait clairement quelque chose pour qu'il soit inoubliable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaef 2021-08-17T12:04:26+02:00
Bronze

Sympathique mais un poil larmoyant. Néanmoins, j'ai apprécié la fin même si j'ai préféré le premier livre de L'autrice à celui-ci.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowen 2021-07-18T16:50:44+02:00
Or

C'était vraiment un bon roman, avec une écriture très simple mais l'histoire en elle-même est dure à lire, si vous êtes trop sensibles, faites attention à vous. L'utilisation du "iel" et de l'écriture inclusive est vraiment agréable, et elle est bien amenée!

J'ai cependant noté deux points négatifs: il y a une faute d'orthographe dans la traduction (enfin, au moins une), et j'ai trouvé que l'histoire d'Eric n'était pas aussi marquante que celle de Morgan.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2021-06-26T02:42:01+02:00
Or

Pour ce roman, je dois d'abord préciser une chose. Après avoir terminé cette lecture qui m'a grandement enthousiasmé, j'apprend à mon retours en librairie un détail sur l'autrice qui, je pense, fait alors peser un certain dilemme. Alors voici: il semble que l'autrice, transgenre, aurait été arrêtée du temps de sa vie en tant qu'homme pour violence conjugale. Pas de procès, mais beaucoup de condamnations sur les réseaux sociaux par des citoyens qui appellent au boycott. Loin de moi l'idée de débattre ici du bazar d'accusations qui sont hors du système judiciaire, en tant que libraire, ce qui m'intéresse est ce que nous allons faire de ce livre. Parce que je l'ai adoré. En outre, et c'est bien là ce qui m'exaspère, ce roman traite très bien d'un sujet très rare, à savoir l’adolescence transgenre. C'est donc coincé entre une "tache au CV de l'auteur" et son œuvre pertinente que je me retrouve à écrire cette critique.

En outre, et ça je dois dire que ça me travaille, je conçois difficilement que nous puissions tasser volontairement ce roman bien écrit, bien monté et qui pourrait aider des jeunes, alors que dans les rayons jeunesse, nous avons de œuvres qui font exactement l'inverse en valorisant éhontément des relations conjugales toxiques et des rapports violents, justement.

Donc, sachez-le, il y a des allégations contre l'autrice, mais maintenant, je m'attarde sur le sujet qui nous intéresse: le roman.

Monté en sept parties, une pour chaque année, comprit entre leur 13e et 18e anniversaire, c'est Éric et Morgan, deux garçons d'un village du Tennessee, qui vont se partager la narration. Nés le même jour dans le même hôpital, un jour de tempête de neige historique, ils sont inséparables. De part et d'autre, ceci-dit, ils ont un enjeux majeur. Pour Éric, benjamin d'une fratrie de trois garçons, c'est sa relation avec son père, un homme contrôlant, conservateur, ancré dans le vieux archétype du "mâle viril" intolérant et macho. C'est pourquoi Éric suit docilement le chemin que son père a tracé pour son p'tit dernier. On l'aura comprit, la famille est un enjeu pour Éric, car les relations entre le père et les trois enfants sont houleuses, castrantes, de moins en moins affectueuses. Tout est question de football, d'attitude "mâle" et de prestige, ce qui va à contre-sens de la nature plutôt paisible d'Éric, amateurs de livres, de guitare et de cheveux longs.

De l'autre côté, nous avons Morgan, qui à 13 ans, se remet tant bien que mal du décès de sa mère, qui a perdu sa lutte contre le cancer. Son père et lui ont du mal à communiquer, même si on sent la bienveillance de ce dernier pour son garçon. Néanmoins, Morgan vit un mal être qui s'accentue, très lié aux changements corporels de ce corps qu'il n'aime pas. Si Morgan regarde les filles, c'est qu'il aimerait en avoir les attributs. S'il regarde ne se considère pas gay, c'est qu'il ne se considère guère comme un garçon. Oscillant entre ce qu'il qualifie de "maladie" et d'un état transgenre qui n'a pas encore de nom, Morgan se sent perdu et incompris. Non seulement il ne comprend pas ce qu'il vit, il cumule les échecs à tenter de faire une vie normale. Le fait de vivre dans un état du Sud américain, de ne plus avoir sa mère, de ne pas en avoir parler ( même pas à Éric) et de vivre du harcèlement à l'école sont autant de facteurs de risques. Le drame était prévisible.

Nous suivons donc les sept journées d'anniversaires des deux amis, qui ont des sentiments ambigus l'un pour l'autre, questionnant leur orientation sexuelle, leur perspectives d'avenir et leur identité. Éric voudrait tant pouvoir soutenir Morgan, mais ce dernier se referme sur lui-même. Morgan voudrait mettre des mots sur ce qu'il vit, mais finit surtout par empirer sa situation.

On a trop rarement la chance d'avoir de genre de récit à la fois pertinent et porteur d'espoir, spécialement en ce qui attrait au transgenre, encore assez peu représenté en littérature jeunesse, comparativement aux homosexuels et bisexuels, dont on dispose une bonne base désormais. Non seulement très touchant parce que nous avons beaucoup de précisions sur leur état mental et psychologique, c'est aussi touchant de voir une si belle amitié en action. J'ai trouvé bien aussi de voir le désarrois et la détresse du papa de Morgan, qui était désemparé faute d’instruction sur le sujet, mais qui avait réellement à cœur le bien être de son enfant. En accord avec cette vieille mentalité qui traine encore dans certains endroits, les hommes ne font pas dans les sentiments, les émotions et l'écoute: ce sont des rocs, des durs. Voyez le résultat. C'est d'ailleurs un peu ça le drame dans ce livre: on ne parle pas, que ce soit des émotions ou du transgenre. On y connait l'homosexualité, en revanche, et d'ailleurs, nombre de personnages s'en moquent allègrement, ce qui est assez en phase avec l'état social sur le sujet dans cette partie des USA. Mais le transgenre? Le mot fini par apparaitre vers la fin, avec la psychologue et le réseau de soutient. On pourra donc dire que le fait de ne pas connaitre cette singularité combiné à l'intolérance ambiant n'ont certes pas aidés, mais c,est un milieu dans lequel des jeunes transgenre vivent réellement. Ça ajoute au fait que ce genre de roman est important, pour aborder le sujet, pour propager l'info et normaliser la condition transgenre. Comme pour tout ce qui constitue une minorité sociale, d'ailleurs.

J'ai trouvé également que Éric faisait un personnage masculin merveilleux, très loin de ces bad boy ténébreux qui sont souvent au cœur des relations toxiques évoquées précédemment. Loin de ces cœur d’artichaut à beau visage aussi. Éric a un QE vraiment digne de mention, une force d’empathie et une tendresse remarquable. Une perle ce gars! Toujours là pour son ami. J'ai presque envie de dire qu'il est trop beau ( dans les deux sens du terme) pour être vrai, mais on a envie d'y croire.

Morgan a un côté saboteur, presque masochiste, une âme à vif. Un sacré contraste avec Éric, en somme. Mais ça ne se voit pas avant un moment, quand sa colère et son mal être passe par les comportements déviants. On a un lent crescendo avec Morgan, entre ses 13 et ses 16 ans et ça m'aura même étonné qu'il n'ait pas confié ses soucis à au moins un des personnages, parce que ça faisait mal à voir ( enfin, lire plutôt).

Comme l'autrice est elle-même transgenre, je suppose que ça explique en partie la justesse du sujet. Mais son écriture aussi est bien menée. L'idée de monter le roman avec cette structure était bien trouvée, on a couvert 5 ans d'adolescence avec ce procédé et ainsi pu voir l'évolution des deux protagonistes assez bien. Alterner entre Éric et Morgan aussi était intéressant, d'une part parce que leurs enjeux étaient différents, mais aussi parce qu'on peut ainsi voir le regard de l'un sur l'autre, la nuance entre ce qui parait ou non.

Petit constat: vers la fin, on peut apercevoir un déterminant assez nouveau: le "iel", qui désigne les personnes à la fois ( ou ni l'un ni l'autre) homme et femme.

Autre petite précision: au début du roman, il est bien spécifié que de propos offensant pour la communauté LGBTQ sont présents, parce qu'il y a des personnages homophobes et intolérants ( ou juste ignorants).

Vous trouverez quelques numéros et sites de support aux personnes transgenre à la fin du roman, également.

Alors, je conclus en disant que, n'eut été cette nouvelle concernant l'autrice, j'aurais aimé le mettre dans mes incontournables du mois. Ce qui se passe au privé pour l'autrice ne change rien au fait que son œuvre est salutaire et peut-être même bénéfique pour la littérature jeunesse moderne. Je demeure convaincu que c'est un bon roman pour mieux cerner un potentiel état d'esprit d’adolescent transgenre, nous mener sur cette route pas encore très connue ni comprise qu'elle constitue. Et j’ajoute que c'est une belle histoire d'amour, qui repose sur le respect, la communication, la complicité et le désir d'aller de l'avant ensemble, critères qui sont souvent manquants dans bon nombre d’œuvres jeunesse dites "romantiques" américaines, troquées pour la beauté, le statut et l'argent.

S'il y a des allusions à la sexualité, il n'y a pas de scènes sexuellement explicites. S'il y a des bagarres, il n'y a pas de scènes de violence outrancière. C,est donc un roman destiné aux adolescents à partir du premier cycle secondaire ( 13 ans et +).

Afficher en entier

Dates de sortie

Birthday

  • France : 2021-03-11 (Français)
  • Canada : 2021-05-06 (Français)
  • USA : 2019-05-21 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 85
Commentaires 18
extraits 6
Evaluations 42
Note globale 8.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode