Livres
565 437
Membres
618 694

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Carmilla



Description ajoutée par Katniss2201 2015-08-10T20:27:36+02:00

Résumé

Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive. Lorsque surgit d'un attelage accidenté la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne.

Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla…

Métaphore implacable de l'amour interdit, "Carmilla" envoûte jusqu'à la dernière ligne…jusqu'à la dernière goutte de sang! Maître du récit de fantômes et de vampires, l'Irlandais Sheridan Le Fanu est l'un des pionniers du roman de mystère anglais. "Carmilla" annonce le "Dracula" de Bram Stocker.

Afficher en entier

Classement en biblio - 351 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par anonyme 2014-01-02T17:10:00+01:00

Aujourd’hui encore, l’image de Carmilla me revient en mémoire sous des aspects divers et estompés. Parfois c’est la belle jeune fille enjouée et languide ; parfois le démon aux traits convulsés que je vis dans l’église en ruine. Et j’ai bien souvent tressailli, au cours d’une de mes rêveries, en croyant entendre le pas léger de Carmilla devant la porte du salon.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un roman peu connu du XIXème siècle, publié en 1872 (un an avant la mort de l'auteur). Il appartient à la littérature gothique et est décrit comme étant le texte fondateur du récit de vampires qui annonce le Darcula de Bram Stoker, paru vingt-cinq ans plus, en 1897.

Bien que court, Carmilla est un roman intéressant à lire pour comparer la représentation actuelle des vampires à celle d'autrefois, et surtout, pour remonter aux origines des récits vampiriques. On apprend ainsi que ceux-ci reposent le plus souvent sur le folklore allemand.

Dans l'édition de Libretti, on peut également noter une préface de François Rivière, "Sheridan le Fanu et les vampires", très instructive qui replace le roman dans son contexte historique et littéraire.

Quant à l'histoire, elle est racontée par l'intermédiaire de la jeune chatelaine, d'une manière un peu gauche qui cependant renforce le charme de l'ambiance un peu brumeuse, étrange et surnaturelle, sans alourdir trop le texte. Le personnage de Carmilla est en lui-même très excentrique et versatile, toujours d'une humeur un peu langoureuse.

Afficher en entier
Or

Tout est écrit entre les lignes, et il faut rester concentré. Mais si on y arrive, ce roman est vraiment très intéressant. Un genre de précurseur de dracula.

C'est aussi un grand roman sur l'homosexualité féminine, mais ça non plus ce n'est voyant, esprit puritain oblige.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lisa-123 2021-08-13T23:18:54+02:00
Bronze

Une lecture sympathique, mais pour le moins mitigés je l'avoue. J'aurais aimé plus de profondeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ladyazrielle 2021-03-20T23:05:44+01:00
Or

Lu, relu et re-relu au fil des ans. Une image des vampires qui n'est pas commune, et surtout, la 1ere vampire femme de la littérature. Sur fond d'homosexualité, ce livre, pour l'époque est osé à tous points de vue. Je l'ai lu après avoir découvert le monde de Bram Stocker et n'ai pas été déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OlgaPolkov 2020-12-11T16:37:54+01:00
Or

Il est très intéressant de se plonger dans une histoire du XIXème siècle, un livre plus ancien que Dracula où l'on retrouve le mythe du vampire. L'écriture est très belle et travaillée. Le lecteur est plongé dans l'histoire et bien que l'on se doute des tenants et aboutissants de l'intrigue, on ne peut s'empêcher de trembler pour les personnages et d'être transporté dans l'histoire. On note que les caractéristiques des vampires ont bien évolué depuis le temps. Leurs pouvoirs, l'effet du soleil, leur repos, leur façon de se nourrir, le tout est abordé sans entrer dans les détails.Dans un château de Styrie, la jeune Laura tombe sous le charme de la belle et mystérieuse Carmilla, dont l'arrivée énigmatique dans ce lieu isolé marque le début d'une amitié exaltée et très sensuelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-Zombie 2020-10-21T14:01:37+02:00
Lu aussi

Carmilla est un roman court du XIXème siècle qui annonce le Dracula de Bram Stoker.

La vision du vampire est loin de celle, monstrueuse, décrite par Bram Stoker. La goule (ou l'oupyre) est ici avant tout un être sensuel et langoureux aux penchants saphiques. Le livre suggère bien plus qu'il ne décrit ; c'est alors un jeu pour le lecteur de lire entre les lignes.

Même si le livre contient quelques incohérences et raccourcis (surtout à la fin de l'histoire), il reste un classique de la Littérature vampirique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2020-07-30T16:36:13+02:00
Or

Gros, gros coup de coeur pour ce court roman gothique de Joseph Sheridan le Fanu. L'auteur nous ramène aux origines du mythe du vampire, qui redevient une créature dangereuse malgré la séduction et la fascination qu'elle exerce sur les mortels.

L'ambiance et le décor dans lequel nous sommes plongés dès le début du roman donne déjà le ton du récit : le château est isolé, ses habitants sont en quelque sorte livrés à eux-mêmes. Les lieux, sans être lugubres, se prêtent bien à la rencontre avec un vampire et l'on n'est peu étonné de ce qui suit, de la rencontre mystérieuse entre les deux jeunes héroïnes de Sheridan le Fanu.

Carmilla est paru pour la première fois en 1872, sous forme de nouvelle insérée dans l'ouvrage In a Glass Darkly (Les Créatures du miroir en français). Pourtant, si le terme « classique » vient tout de suite à l'esprit en lisant Carmilla, cela ne doit pas effrayer les récalcitrants du style 19ème : le texte est étonnant de modernité. de nombreux détails sont donnés dans le récit, bien entendu, Joseph Sheridan le Fanu prenant le temps de nous présenter ses différents personnages et les lieux dans lesquels ils vivent où évoluent. Mais malgré ces passages descriptifs, il est impossible de s'ennuyer en lisant Carmilla. Comme le précise les éditions du Livre de Poche dans leur résumé, ce roman est envoûtant. Pas seulement à cause du récit en lui-même (une histoire de vampire, c'est quand même toujours passionnant) mais aussi grâce à la qualité de la plume de Joseph Sheridan le Fanu. Excellent conteur, il nous emporte dans une autre époque et un autre monde et c'est presque un choc, une fois le livre refermé (et cela va vite car le récit est – malheureusement trop – court), de retrouver le XXIème siècle.

Un autre élément frappant de ce récit, en dehors de la présence d'un vampire (un vrai, pas un qui brille au soleil comme dans Twilight), c'est la relation entre Laura et Carmilla. Leur amitié semble plus d'une fois près de déborder vers quelque chose de bien plus sérieux (relation homosexuelle ?) ; peut-être pour renforcer cette impression de séduction du vampire : la victime, innocente et surtout inconsciente du danger, se sentant irrémédiablement attirée par cette créature qui, lentement, la vide de son sang. L'auteur ne donne aucun indice quant à la relation entre les deux jeunes filles, chacun peut donc se faire sa propre idée à ce sujet.

En bref : Carmilla n'a réellement que des qualités. Roman gothique à l'ambiance sombre et inquiétante, « vrai » vampire, un peu d'action (surtout en fin de récit), du mystère, de la sensualité. C'est un excellent classique qu'il ne faut pas hésiter à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChouquetteTess 2020-07-30T14:37:16+02:00
Or

Très bon livre même si la fin était pas d’une grande originalité

Le vocabulaire était plutôt simple

Je penses que l’écrivain était une futuriste car l’homosexualité de Carmilla était superbe, à une époque où cela était encore un tabou

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mensonges 2020-04-28T15:04:03+02:00
Or

Novella lue pour mes cours, et j’en ai été ravie parce que j’avais déjà envie de le lire, vu que c’est un des premiers livres à tendance lesbienne qui soit écrit. Lue en anglais du coup, j’ai beaucoup aimé le style de Le Fanu, qui est à la fois un peu vieilli mais aussi un peu moderne. Je ne sais pas si cette ambiance de fantastique qui fait un peu moderne ou si c’est la sensualité lesbienne. Bref, pour ce qui est des personnages, j’ai bien aimé aussi le point de vue de Laura, même si elle est vraiment naïve. Je ne m’attendais pas à avoir un « je » au féminin vu l’époque, et l’auteur s’est bien mis dans la peau d’une femme quand même. J’ai apprécié aussi toute cette atmosphère bien sombre, on est vraiment plongé dans la lecture, le format fait qu’il n’y a pas de longueurs du tout, l’écriture est efficace, belle et concise. Il y a aussi toute cette ambiguïté sur le personnage de Carmilla, qui fait que jusqu’au bout on ne peut pas vraiment la considérer comme une vraie « méchante » ou comme une tentatrice démoniaque. Quant à la présence de la sensualité, c’est plus que ce à quoi je m’attendais, mais quand même un peu moins que ce que je voulais qu’il se passe. Je trouve qu’on a plus de quoi manger au niveau de la relation Carmilla-Laura que pour le côté livre de vampires. En effet, au final on ne parle pas plus de vampires que ça, vu la dimension fantastique du livre, le style de l’époque.

Au final, je recommande ce livre à tous ceux qui sont intéressés par ce qu’ils entendu dire de lui, parce que c’est probablement vrai, et que pour ma part il ne m’a pas déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanie-160 2020-04-26T00:43:45+02:00
Bronze

Un très joli roman, très doux malgré son thème. Une joli romance homosexuelle cachée sous un récit horrifique. Carmilla à été une très bonne lecture pour moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElaineVKer 2020-02-11T14:10:17+01:00
Bronze

Je n’ai jamais été fan de vampires, ni de romans que je qualifie de « vieux ». Mais, alors que je souhaitais écrire un roman avec des vampires, j’ai découvert en me renseignant que cette créature avait une connotation lesbienne, depuis l’écriture de Carmilla, en 1871, soit bien avant Dracula qui s’en est inspiré.

En commençant ma lecture, je ne m’attendais pas à grand-chose : c’est vieux, donc probablement sexiste et homophobe, non ?

Malgré un style d’écriture on ne peut plus plat, j’ai été agréablement surprise. Dès le début, c’est très très lesbien, avec Carmilla qui appelle la narratrice, Laura, « Chérie » et ce genre de passages est très fréquent :

« Elle me donna un baiser sans mot dire.

– Carmilla, je suis sûre que tu as été amoureuse ; je suis sûre que tu as une affaire de cœur en ce moment même.

– Je n’ai jamais aimé, je n’aimerai jamais personne, si ce n’est toi, murmura t-elle.

Ah ! comme elle était belle sous la clarté lunaire ! »

Laura, elle, ressent de l’attraction et de la répulsion mêlée, et j’ai trouvé ça génial : les esprits homophobes de l’époque pouvaient attribuer ce dégoût à la nature homosexuelle de l’attirance, et approuver l’œuvre, tandis qu’en réalité, ce dégoût vient sûrement du fait que Carmilla est une vampire – les animaux le perçoivent, donc l’instinct de Laura peut-être aussi…

la suite ici : https://elainevker.com/blog/2020/01/02/diversite-en-litte-2/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par caroline78 2019-11-04T17:43:24+01:00
Argent

Vraiment facile à lire et très intéressant pour revenir aux sources de la littérature vampirique. Un peu gothique, un peu ennuyant mais d'une lecture agréable, cette nouvelle aborde le sujet du vampirisme avec la sensualité et la langueur très romantique de cette époque. Qui n'a décidément pas pris une ride! Un livre exceptionnel, haletant, terrifiant... Parfait!!!

Bien avant Dracula, (bien mieux même?) Carmilia nous fait blemir...A lire absolument par les passionnés du genre

Les notes du traducteur éclaircissent très justemeent certaines imprécisions de l'auteur sur les derniers chapitre.

Afficher en entier

Dates de sortie

Carmilla

  • France : 2007-08-15 - Poche (Français)
  • France : 2014-10-08 (Français)

Activité récente

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 351
Commentaires 69
extraits 17
Evaluations 100
Note globale 7.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode