Livres
380 632
Comms
1 330 855
Membres
265 403

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Été où je suis devenue jolie



Description ajoutée par Ophie 2011-04-10T13:54:25+02:00

Résumé

Comme chaque été, Belly, sa mère et son frère passent les vacances chez Susannah et ses deux fils, Conrad et Jeremiah. Belly est très attirée par le sombre Conrad, même s'il reste indifférent à elle. Sous le soleil éclatant, les nuages pointent à l'horizon : Belly accumule les conquêtes sous ses yeux tandis que Jeremiah se déclare à elle alors qu'elle le considère seulement comme un ami.

Entre les pichets de thé glacé, les baignades nocturnes, le sel de l'océan sur la peau, un drame couve. Belly dont le coeur bat la chamade, sent que quelque chose va changer, pour toujours...

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 042 lecteurs

Or
1 237 lecteurs
PAL
561 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Pamie 2011-07-02T22:35:04+02:00

-Action a-t-il dit en s'adossant nonchalamment au canapé.

-D'accord. Embrasse une personne de cette pièce! a-t-elle (Taylor) lancé en le regardant d'un air confiant.

Le temps s'est comme suspendu pendant que nous attendions la réaction de Jeremiah.[...]

-Facile, a fini par dire Jeremiah en se redressant puis en se frottant les mains, avec un sourire.

Taylor lui a rendu son sourire avant d'incliner la tête sur le côté, de sorte que ses cheveux lui tombaient dans les yeux.

Mais c'est vers moi qu'il s'est penché en demandant :

-Prête?

Et sans me laisser le temps de répondre, il a pressé ses lèvres contre les miennes.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Pamie
Or

Un excellent livre qui promet une excellente série! Il nous donne carrément un avant-goût de l'été! Belly, l'héroine du livre est tout simplement adorable, elle est jeune, intelligente, mais un peu naïve ; pour notre plus grand plaisir. On ne peut pas s'empêcher de s'imaginer à la place de Belly : quel gars choisir? comment réagir? Depuis que j'ai fini de le lire, je ne penses qu'à quel point j'ai hâte de lire la suite! ^^ Je vous recommande fortement ce roman. Bonne lecture! ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maya18
Diamant

Un roman très frais vraiment agréable à lire, je me suis surprise à rire toute seule pendant certains passages et à avoir la boule au ventre à d'autres... On se reconnaît très facilement dans les relations entre les personnages, surtout entre Belly et son frère Steven, et toute cette agréable histoire nous cache une réalité de la vie qui peut tout faire basculer... J'ai hâte de lire la suite !!!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Limeria 2017-08-06T20:49:54+02:00
Or

Une romance d'été légère, avec des flash-back, des garçons, des fêtes, et des baignades, une lecture d'été parfaite quoi ! C'est assez niais je l'avoue mais au final, elle traite aussi d'un sujet grave, ce qui fait un bon équilibre !

Spoiler(cliquez pour révéler)
Ce qui me dérange par contre, c'est que comme par hasard cet été là les deux frères tombent amoureux d'elle je trouve que c'est un peu abusé, mais vu que je m'attendais un peu à des niaiseries, c'est acceptable.

Bref j'ai beaucoup aimé et je le conseille à toutes les ados qui rêvent d'amour en été !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-rz 2017-07-21T22:13:22+02:00
Bronze

Une lecture très agréable à lire, parfaite pour l'été. Belly à des réactions parfois un peu immatures mais ce n'est pas très dérangeant. Bref une lecture très simple qui se lit vite parfaite pour bouquiner sur la plage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alicja 2017-07-16T15:36:32+02:00
Argent

C'est une lecture parfaite pour l'été ! Entre baignades, sable chaud, premiers amours, fous rires et tensions dramatiques, ce roman est plus profond qu'il n'y paraît au premier abord. Evidemment, ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre et il est tourné ado-jeunesse, avec une héroïne parfois immature, mais il ne trompe nullement sur ses intentions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Con-fused 2017-07-12T16:40:34+02:00
Bronze

Une petite histoire mignonne, sympa, avec un univers simple et touchant. On vit dans la maison d’été avec les quelques personnages pendant quelques pages, c’est plutôt agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melisende_123 2017-07-09T18:04:26+02:00
Argent

Romance déterminée au public adolescent . Ecriture simple mais efficace. un scénario un peu cliché je pense , mais je m'y attendais en ouvrant ce livre ! cependant , on est vite happé par l'histoire et les personnages sont relativement attachants . Une lecture sans prise de tête pour l'été, mais qui ne vaut pas non plus un 10 sur 10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyllie1602 2017-07-09T17:55:11+02:00
Diamant

L'histoire est vraiment simple mais bien. On devient vite addict à la lecture !!!Très bien écrit.

J'AI HATE DE LIRE LA SUITE !!!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyper-lectrice 2017-07-06T22:37:36+02:00
Or

Ce livre fait parti de ces rares livres à vous plonger et vous maintenir captif de l'histoire dès le premier chapitre, et jusqu'au derniers. Les personnages sont attachants, drôles, et parfois déchirant.

Le roman ce lit vite, pour ma part j'ai mis à peine trois heures, mais c'est parfait comme ça j'ai pu lire les trois tomes en une journée! :-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doremi 2017-07-01T14:59:08+02:00
Diamant

Roman que je conseille à lire l'été. L'écriture est très "simple" (si je puis dire) ce qui rends la lecture fluide. Les chapitre sont plutôt court donc c'est plutôt pratique lorsqu'on aime finir le chapitre qu'on est entrain de lire avant de le refermer pour faire autre chose.

Les flash-back sur les souvenirs de Belly avec Conrad et Jeremiah nous permettent de vraiment comprendre le genre de relation qu'elle entretient avec chacun d'eux.

Spoiler(cliquez pour révéler)
On retrouve tout de même le schéma habituel du bad boy et du gentil garçon avec au milieu la fille un peu naïve
mais l'auteure l'illustre avec brio.

J'adore cette trilogie et je ne lasse pas de la lire lorsque l'été arrive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chocochat 2017-06-30T16:58:20+02:00
Argent

Un bon livre, plein de fraicheur et sans prise de tête. Les personnages sont assez attachants. On se reconnaît dans certaines relations (notamment la relation frère/sœur de Steven et Belly lorsqu'ils se chamaillent). La fin m'a beaucoup touchée et je pense que je lirai les tomes suivants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassy33 2017-06-28T19:45:13+02:00
Or

L'été où je suis devenue jolie est un très bon roman qui respire la fraîcheur, l'été et l'adolescence avec tous les sentiments, les doutes, les interrogations et parfois même les conflits qu'elle engendre. L'histoire de Belly n'a rien de très original ; on se contente de suivre le quotidien d'une jeune fille de 15 ans qui passe ses grandes vacances à se baigner, à bronzer, à rêver des garçons, à essayer de prouver à ses deux amis d'enfance qu'elle a mûri, et à se remémorer les bons et mauvais moments qu'elle a passé dans cette maison sur la plage.

Dis comme ça, le scénario pourrait paraître répétitif et plutôt banal, mais ce n'est pas le cas. Malgré son manque d'originalité, ce roman reste très addictif, captivant et facile à lire. D'un chapitre à l'autre, on peut jongler entre le présent et le passé, et c'est l'une des particularités de ce livre que j'ai beaucoup aimé ; en fait, j'attendais souvent avec impatience de replonger dans les souvenirs de Belly, tous plus attendrissants les uns que les autres. La plume de l'auteure étant parfaitement accessible - même aux jeunes lecteurs - rend la lecture encore plus fluide, et comme le tome n'est pas bien épais et que la plupart des chapitres sont assez courts, on parvient très rapidement à la dernière page, sans vraiment s'en être rendu compte. Autre point positif ; la facilité déconcertante avec laquelle l'auteure parvient à nous faire ressentir tout un tas d'émotions dans une histoire aussi "basique" ; on rit ou sourit très souvent car l'humour est presque omniprésent, mais certains passages peuvent soudain plomber l'ambiance et nous faire retrouver notre sérieux ou nous plonger dans une espèce de nostalgie, puisqu'il est assez facile de s'identifier à Belly et de calquer nos propres souvenirs de jeunesse à ceux de l'héroïne. Sur le moment, on ne se rend généralement pas compte des opportunités qui passent sous notre nez sans qu'on fasse un quelconque effort pour les saisir, on ne s'aperçoit pas du temps que l'on perd à bouder dans son coin pour un rien, ou à se fâcher pour des futilités, mais une fois qu'il ne reste plus que des souvenirs de tous ces instants passés, on regrette de ne pas avoir su révéler le fond de notre pensée, de ne pas avoir suffisamment profité de certains moments, de certaines personnes, et c'est exactement ce que l'on ressent à travers les pensées de Belly, notamment à la fin, lorsqu'elle se demande si cet été était le dernier qu'elle a passé avec Jeremiah, Conrad et Susannah dans cette maison.

En ce qui concerne les personnages, ils ont bien entendu une énorme importance dans ce genre de récits, car même s'il n'est pas rythmé par de grands événements, par de fréquents rebondissements et par une grande dose de mystère - ce qui est tout à fait logique dans une romance comme celle-ci puisqu'elle n'est ni liée à du fantastique, ni mise à l'épreuve par une histoire policière ou horrifique -, les protagonistes sont nombreux, vivants, et parviennent sans aucune difficulté à porter le scénario d'eux-mêmes.

Commençons par Belly, l'héroïne. Même si elle n'a que 15 ans, elle ne paraît pas aussi jeune que ce que je craignais avant de débuter ma lecture. Elle se rapproche davantage des 16 ans puisqu'elle les fête un mois plus tard et n'a plus rien avoir avec la gamine qu'elle était quelques années auparavant, ce qu'elle cherche d'ailleurs à prouver aux deux frères pendant une bonne partie du tome. À propos de son caractère, même si j'ai bien aimé le fait qu'elle ose dire ce qu'elle pense - la plupart du temps - et qu'elle soit assez à l'aise avec les garçons puisqu'elle les connaît depuis toujours, je dois admettre qu'elle ne représente pas mon type d'héroïne favorite. En fait, le problème avec Belly, c'est que je l'ai trouvé trop indécise, et certaines de ses réactions (voire même de ses actes) m'ont agacé. Depuis le début, elle dit aimer Conrad mais elle fait finalement bien plus d'efforts pour le rendre jaloux que pour lui plaire, et c'est vraiment quelque chose que je n'ai pas apprécié chez elle. Elle voulait presque clamer sur tous les toits qu'elle était mature mais j'ai trouvé que ses choix ne coïncidaient pas toujours avec son souhait. Parfois, elle me semblait trop capricieuse, comme si elle croyait qu'elle allait obtenir tout ce qu'elle souhaitait juste parce qu'elle le demandait, et ce qui m'a le plus énervé, c'est qu'elle se serve de Cam, un garçon pourtant si gentil et attentionné, dans le seul et unique but de rendre Conrad jaloux. J'ai eu l'impression qu'elle a passé une bonne partie de l'été à fanfaronner, à se rendre aux fêtes des gens peu fréquentables des environs pour jouer à l'adolescente dévergondée, et à traîner avec Cam pour montrer aux frères Fisher qu'elle était désormais aussi expérimentée qu'eux. Cela dit, même si tous ces points m'ont déplu, Belly reste un personnage attachant, notamment lorsqu'elle se remémore certains de ses souvenirs, passe du temps en compagnie de Jeremiah, lui confie ses secrets et reste là pour lui quand il en a besoin, et quand elle est complice avec Susannah avec qui elle partage beaucoup de choses. En fait, Belly semble justement très réaliste parce qu'elle est loin d'être parfaite, mais j'aurais tout de même préféré qu'elle prête un peu plus attention aux gens qui l'entourent, qu'elle ne se dispute pas inutilement avec Conrad pour des raisons futiles en se comportant comme une gamine, et qu'elle pense un peu moins à elle.

Mon coup de cœur de ce premier tome, contrairement à beaucoup de lectrices j'imagine, est Jeremiah. Je l'ai vraiment adoré du début à la fin, et encore le mot est faible. Je pense que si j'étais Belly, je n'aurais pas pu résister à son charme bien longtemps et au lieu d'être attirée par Conrad, j'aurais définitivement eu des sentiments pour Jer'. Ce personnage est extrêmement attachant, et il représente vraiment le genre de garçons que j'apprécie dans les œuvres fictives : il est à la fois ouvert, drôle, attentionné, bienveillant, toujours souriant, attendrissant et vraiment adorable. Le fait qu'il soit grand et blond le rend encore plus parfait, et je n'ai pas pu m'empêcher de l'imaginer comme Kise de Kuroko no Basket, parce qu'il lui ressemble aussi bien physiquement que mentalement. Le fait qu'il essaie toujours de détendre l'atmosphère, qu'il dissimule sa peine ou sa tristesse derrière de larges sourires, qu'il soit toujours là pour veiller sur Belly, lui apprendre à conduire, la ramener à la maison, et plein d'autres petites attentions dans ce genre-là, font de lui un personnage extrêmement attachant, et c'est la raison pour laquelle je suis déçue que Belly ne voit que Conrad depuis son enfance. Elle a pourtant toujours été plus proche de Jeremiah, avec qui elle partageait presque tout, jouait régulièrement, riait et se sentait à l'aise, mais comme toute bonne héroïne, il faut qu'elle soit attirée par le bad boy, par le garçon qui la fera bien plus souffrir... Des fois, j'ai envie de m'en arracher les cheveux ; faut-il toujours que les romances soient aussi prévisibles, identiques et destinées à blesser le gentil garçon du triangle amoureux ?

Spoiler(cliquez pour révéler)
Sa déclaration d'amour était vraiment touchante et j'étais dégoûtée que Belly ne puisse pas répondre à ses sentiments... J'espère que son regard sur lui changera peu à peu et qu'elle lui accordera une chance dans le prochain tome, même si je me doute qu'elle finira avec Conrad puisque c'est toujours le premier amour qui l'emporte... En tout cas, j'aimerais vraiment que Belly se rende un peu plus compte de tout ce que fait Jer' pour elle et qu'elle fasse en sorte de ne jamais le faire souffrir.

Conrad est sans doute le personnage préféré de beaucoup de lectrices mais ce n'est pas mon cas. Je crois que je commence à me lasser des bad boy adulés par toutes les filles juste parce qu'ils ont davantage de caractère, sont distants, froids et inaccessibles, et conduisent à une romance bien plus "explosive", malmenée et complexe. Pourquoi préférer le garçon qui nous fera souffrir et douter quand un autre, tout aussi intéressant et attachant, nous rendra bien plus heureuse sans que l'on ait besoin de passer par tous ces obstacles qui ne servent, au final, qu'à nous blesser ? C'est quelque chose que j'arrive de moins en moins à comprendre. Parfois, j'aimerais que les auteures se renouvellent un peu et qu'elles accordent davantage d'intérêt au second personnage du triangle amoureux qui n'existe bien souvent que pour consoler l'héroïne avant d'être rejeté comme si ses propres sentiments étaient complètement futiles.

Bref, pour en revenir à Conrad, même s'il est beau, mystérieux et visiblement torturé, je dois avouer que son comportement m'a assez fréquemment agacé. En fait je comprends pourquoi Belly est attirée par lui car quelque part, ils se ressemblent beaucoup sur leur façon d'agir ; ils sont tous les deux très indécis et au bout d'un moment, ça en devient pénible. Un coup il traite Belly de gamine, la repousse, et lui montre clairement qu'il n'est pas le moins du monde intéressé par elle, et la seconde d'après il se montre protecteur envers elle, et parfois même doux. Du coup, c'est assez difficile de prévoir ses réactions et il est presque impossible de le cerner. Dans un sens, tout ça le rend énigmatique, c'est sûr, mais en même temps, c'est le protagoniste que l'on connaît le moins bien et que l'on ne parvient pas toujours à comprendre. En vrai, je n'ai rien contre lui car son attitude s'explique quand on apprend plus tard le drame qui couve derrière tous ces moments de plénitude et d'insouciance, mais je pense tout de même qu'il aurait pu se montrer un peu plus agréable envers Belly, et ne pas constamment se montrer indécis (en plus, il se permet de le reprocher à Belly alors qu'il est vraiment mal placé pour la critiquer sur ce point puisqu'on peut se demander à quoi il jouait avec Nicole avec qui il n'arrêtait pas de traîner).

Cam, au début, ne semble pas être un personnage qui va prendre de l'ampleur au fil des chapitres, et pourtant c'est le cas. D'ailleurs, le fait qu'il se rapproche de Belly m'a fait plaisir car il m'a plu dès leur première rencontre (enfin, deuxième dans un sens, puisqu'ils s'étaient déjà vus en 4ème). Le fait qu'il soit mi-américain mi-japonais l'a rendu encore plus intéressant à mes yeux, et je suis contente de la personnalité que l'auteure lui a attribué car elle correspond parfaitement à ses origines asiatiques. Cam est un garçon respectueux, poli, attentionné, doux, délicat et patient, mais il sait également se montrer drôle et taquin, et j'ai aimé chacune de ses apparitions. Je l'ai très vite trouvé touchant et même si ma préférence va à Jeremiah, je n'étais absolument pas contre une relation entre lui et Belly. En fait, j'espérais justement qu'ils finiraient par sortir ensemble, car Cam était mon favori juste après Jer'.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Du coup, quand leur relation a fini par évoluer, j'étais aux anges. Je trouvais qu'ils formaient un couple adorable, mais quand j'ai remarqué que Belly se servait de lui pour rendre Conrad jaloux, j'ai été déçue de constater qu'elle n'était pas si amoureuse de Cam que ça. J'ai eu l'impression que si elle avait accepté de sortir avec lui, c'était uniquement pour prouver qu'elle était devenue une adolescente libérée, qu'elle savait s'y prendre avec les garçons et qu'elle était en âge de plaire à Conrad. J'ai vraiment été déçue qu'ils s'éloignent après que Cam ait remarqué la même chose et ce qui m'a encore davantage déplu, c'est le fait que Belly n'essaie même pas de le recontacter une seule fois, qu'elle ne réponde à aucun de ses deux coups de fil et qu'elle tire un trait sur lui dès l'instant où elle s'est rendue compte qu'elle aimait toujours Conrad. Elle n'a pas éprouvé de remords à faire souffrir Cam de cette façon alors qu'elle ne voulait pas, de son côté, que Conrad agisse de la même manière avec elle. C'est franchement contradictoire et totalement irrespectueux pour Cam... C'est à se demander à quoi servait ce personnage, s'il disparaît aussi rapidement de l'histoire alors qu'il a pris de l'ampleur au fur et à mesure des chapitres...

Susannah, quant à elle, est un très beau personnage. On ressent très vite le lien qui l'unit à Belly, leur complicité et leur proximité, qui laissent presque penser que Belly aime davantage Susannah que sa propre mère. Même si elles ne se voient que l'été, on remarque tout de suite que Susannah est presque comme une deuxième mère pour Belly, sûrement parce que celle-ci est bien plus ouverte, chaleureuse, enjouée et à l'écoute que Laurel. Dans tous les cas, sa bonne humeur constante est communicative, et on voit bien que Jeremiah est son fils. Ils se ressemblent pas mal tous les deux, et d'ailleurs le lien que Susannah entretient avec ses deux enfants est tout aussi touchant. D'habitude, les parents ne sont pas vraiment mis en avant dans ce genre de romans, mais ici, Susannah fait partie des protagonistes et elle n'est certainement pas reléguée au second plan. Elle est tout aussi attachante que le reste de la famille, et à travers les souvenirs de Belly, on se rend compte qu'elle a toujours veillé sur tous les enfants, en leur accordant pas mal de libertés et en créant une atmosphère idyllique dans cette maison de vacances.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Assez rapidement, nous apprenons qu'elle a eu un cancer, mais elle semble complètement rétablie maintenant. Toutefois, certains indices nous prouvent qu'elle n'est pas aussi en forme qu'elle le laisse paraître ; dès le début je me suis doutée de quelque chose, quand on sait qu'elle fait la sieste, qu'elle se couche tôt, qu'elle passe beaucoup de temps dans sa chambre avec Laurel, et que le premier jour, elle n'est pas là pour les accueillir contrairement aux étés précédents. Quand on apprend, à la fin du tome, que son cancer est revenu et qu'il est cette fois-ci bien plus agressif, tout s'explique, notamment les soi-disant sorties shopping et musées qu'elle faisait avec Laurel alors qu'elles allaient en réalité à l'hôpital. C'est vraiment horrible de se dire qu'une personne aussi gentille, bienveillante, généreuse et aimante qu'elle est frappée deux fois par cette maladie. Elle ne mérite vraiment pas de mourir aussi jeune, de subir tous ces soins, et de connaître de nouveau cette douleur. En finissant le livre, on ne sait pas si elle est toujours vivante, même six mois après lorsque Conrad vient chercher Belly pour une raison qui nous est inconnue, mais je continuais à garder espoir qu'elle survive encore, au moins pendant un tome, car je l'appréciais vraiment beaucoup. Le problème, c'est qu'en lisant le résumé du deuxième volume, j'ai vu qu'elle était déjà morte, elle n'a pas pu résister bien longtemps à ce deuxième cancer bien plus agressif que le précédent, et je suis vraiment dégoûtée que l'auteure ne l'ait pas sauvée, qu'elle ne lui ait pas permis de vivre plus longtemps, et qu'elle l'ait éliminée aussi rapidement. Entre Nos étoiles contraires et L'été où je suis devenue jolie, on dirait presque que même guéri(e) du cancer, il finit toujours pas revenir pour nous tuer en très peu de temps, et même si c'est pour paraître le plus réaliste possible et nous montrer la dure réalité de cette maladie, j'aimerais que certains auteurs nous prouvent que l'on peut véritablement s'en sortir, car certaines personnes en guérissent complètement. Enfin, tout ça pour dire que je déteste lire des romans traitant de ce genre de maladies car à chaque fois, je ne peux pas m'empêcher de pleurer, d'y réfléchir encore et encore, et ça me rend malade, en quelque sorte. Je préfère lire des histoires qui me divertissent, qui me changent les idées, plutôt que de me plonger dans un roman qui va me faire brouiller du noir et me faire stresser.

Pour terminer sur les personnages, je suis légèrement déçue que Steven ait dû partir vers le milieu du tome, pour visiter des facs avec son père, car même s'il ne fait pas parti de mes personnages préférés, il était très drôle, notamment quand il charriait sa sœur, et dans les flashbacks, on se rend bien compte qu'il était toujours en train de la taquiner, de se battre avec elle, de la ridiculiser, et du coup, le fait qu'il soit quasiment absent cet été rend la maison plus vide qu'elle ne l'était les années précédentes.

Quant à Taylor, même si elle n'apparaît pas vraiment dans ce tome, mis à part dans les souvenirs de Belly, je ne peux pas m'empêcher de parler d'elle pour dire à quel point cette fille m'a gonflé. Quand elles avaient toutes les deux 13 ans, Belly a invité Taylor, sa meilleure amie, dans cette maison de vacances pour une semaine. Mais finalement, au lieu d'en profiter pour passer du temps ensemble, Taylor a consacré sa semaine entière à draguer Conrad, puis Jeremiah, puis même Steven. Dès qu'elle rencontrait un obstacle avec l'un des garçons ou qu'elle le trouvait soudain moins intéressant, elle se tournait vers un autre d'entre eux, et on dirait même qu'il y avait une sorte de compétition qui l'opposait à Belly, comme si elle souhaitait prouver à son amie qu'elle, elle pouvait tous se les taper en une semaine alors que de son côté, Belly était seulement considérée comme une petite sœur par les deux frères Fisher. Bref, ce n'est vraiment pas le genre d'amie que j'aurais pu avoir, et je ne sais pas comment Belly a fait pour garder le contact avec une peste pareille.

Pour conclure, L'été où je suis devenue jolie est un roman très frais qui se lit rapidement et qui comporte de nombreux personnages qui sont pour la plupart vraiment attachants, mais qui m'a tout de même déplu sur pas mal de points, notamment au niveau des choix de certains protagonistes. Dans l'ensemble, c'est tout de même une très belle découverte qui me laisse un bon souvenir, mais à cause de sa fin un peu trop émouvante à mon goût et de la suite qui promet d'être encore plus triste, je ne sais pas si je lirai les deux prochains tomes. J'en ai envie pour connaître le fin mot de cette histoire et revoir ses personnages - surtout Jeremiah - mais j'ai peur de pleurer bien trop souvent, surtout dans le deuxième volume, et j'avoue que cela me rebute pas mal.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Été où je suis devenue jolie

  • France : 2010-06-02 (Français)
  • France : 2013-05-15 - Poche (Français)
  • Canada : 2010-05-31 (Français)
  • Canada : 2013-12-25 - Poche (Français)
  • USA : 2009-05-05 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 4 042
Commentaires 718
Extraits 92
Evaluations 966
Note globale 8.33 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Summer I Turned Pretty - Anglais
  • Summer, Book 1 : The Summer I Turned Pretty - Anglais