Livres
477 516
Membres
458 174

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle des Robots, Tome 6 : Les Robots et l'Empire



Description ajoutée par Lyli 2010-12-17T19:34:52+01:00

Résumé

Plusieurs décennies se sont écoulées depuis les événements narrés dans "les robots de l'aube". Le docteur Amadiro voue une haine inextinguible à Gladia Gremionis pour avoir fait échouer ses plans de domination de la galaxie. Avec l'aide de Mandamus, un jeune et brillant scientifique, il ourdit à nouveau un plan d'éradication de l'humanité. Pour le contrer, Gladia est toujours assistée de Daneel, le robot humaniforme, et de Giskard, l'androïde télépathe, aux aptitudes nombreuses mais limitées par les restrictions qu'imposent les lois de la robotique. Et leurs choix seront d'autant plus ardus qu'une nouvelle loi, la loi Zéro, va faire son apparition...

Afficher en entier

Classement en biblio - 184 lecteurs

Extrait

— Comme le coucher ou le lever des astres ?... Excuse-moi, Daneel, je n’avais pas l’intention de plaisanter. De quels souvenirs parles-tu ? D’une voix plus basse encore, Daneel répondit : — Madame, je veux parler des souvenirs de mon partenaire de jadis, le Terrien Elijah Baley. Et Gladïa demeura là, figée, si bien que Daneel dut lui-même prendre l’initiative, finalement, et faire le geste pour que s’ouvre la porte

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

La tension monte entre Spatiens et Coloniens, résultat de plusieurs décennies de rancœurs, de mépris, et d'un désir de certains à contrôler l'expansion de l'humanité à travers la galaxie.

Asimov clôt ce superbe cycle, en arrivant à nous faire éprouver de l'attachement pour les robots Daneel et Giskard, d'une loyauté sans faille.

Afficher en entier
Or

La fin d'un grand chef d'oeuvre.

J'aurais préféfé une fin plus joyeuse, malgré que le lecteur soit bien prevenu et que j'ai parfaitement ignorer ces indices. Malgré tout je prefererai Daneel mais je me suis beaucoup attache à Giskard. Je me serais bien effrondrer de pleurs apres ma lecture.

Neanmoins, c'est une fin où je n'ai plus grand chose à redire : apres cinq tomes à parler des robots, nous avons enfin leur point de vue, car les humains sont plutot secondaire dans ce rome. Je les trouve bien trop humain, bien que cela ne me deplaise pas. Même si le point de vue reste exterieure, les deux androïdes et nous même tentons de les connaitre par leur dialogue. Dialogue qui leur permet d'évoluer aussi, en frôlant la mort de très près parfois. Je trouve aussi qu'ils m'ont l'air bien livre. A peine enchainé à... disons la servitude. Pour le bien ou pas, ils sont plutôt autonomes, ils manipulent des gens...

Elijah est devenu une légende, les trois tomes précédent aussi. Curieux quand nous savions comment il était traité. Les scènes des quelques retrouvailles entre lui et les robots sont bien trop court ! Sans compter que je le vois comme le guide, le mentor des robots et en particulier de Daneel, en plus du grand homme. Autre différence, les robots ne font pas autant de secret que lui et ce n'est pas plus mal.

Nous gardons quelques repères, mais pour l'essentiel, il y a également beaucoup de repère absent : Elijah bien sur, et même Folstofe (bien qu'il était decrit comme moche ou je ne sais plus comment quelqu'un qui rirait de sa mort doit rester dans l'eternité).

Pour la nouvelle loi. Pourquoi pas, même si j'ai encore des réserves. Je ne la trouve toujours pas assez claire, sans compter qu'elle est centré sur les humains.

Mon coeur se serre de tristesse en pensant à la fin du livre. Cela n'aurait-il pas pu en être autrement ?

Dans tous les cas, que je peux que (pas que que évidement) louer le talent d'Asimov.

Une histoire à vivre. Même si la fin brise le coeur.

Afficher en entier
Diamant

Dernier tome pour conclure, un petit bijou. Car depuis le 1er tome on a suivi les reflexions d'Asimov, les lois a creer, rechercher leurs limites, d'ou revoir des definitions connues depuis l'aube de l'humanité pour arriver à faire cohabiter une nouvelle société, crée par l'homme

Afficher en entier
Or

Et me voilà avec ce goût doux-amer en bouche, la douceur d'avoir fini une excellente série, et l'amertume de se dire que je ne pourrais jamais plus la lire pour la première fois... J'ai vraiment énormément aimé le cycle des robots et j'ai un petit pincement au coeur en en tournant la dernière page !

Ce tome-ci en particulier est vraiment intéressant. Cela se passe plusieurs décennies après le décès d'Elijah, on ne retrouve donc plus la paire Elijah/Daneel Spoiler(cliquez pour révéler)excepté vers le milieu du roman où Elijah souhaite revoir son coéquipier avant sa mort ... dans la première partie du roman on nous laisse à croire qu'Elijah n'a revu Daneel qu'une fois, lorsque qu'il est venu voir Gladia sur Aurora, mais il l'a en fait vu une dernière fois, dans un moment particulièrement émouvant et déterminant pour la suite de l'histoire !!

On se retrouve à présent avec une équipe plus originale, R.Daneel l'humaniforme associé à R.Giskard dont on a découvert la télépathie dans le tome précédent. Ce qui rend ce tome vraiment intéressant, c'est que les deux robots évoluent beaucoup, et par d'eux-même, ce qui est plutôt original, et vraiment agréable à lire ; on rentre vraiment dans le cerveau positronique des deux robots et on comprend beaucoup mieux leur vision du monde, ce que les autres tomes n'apportaient pas avec autant de profondeur !

Un gros coup de coeur pour ce dernier tome qui clôt bien la saga, quoiqu'en laissant quelques questions en suspens ... (par exemple, la quasi-totalité de la question solarienne)

Spoiler(cliquez pour révéler)Et cette fin ... M.Asimov, c'est terrible de nous faire ça dans les derniers paragraphes du tout dernier chapitre du tout dernier livre... Pitié pour nos petits coeurs tendres de lecteurs ...

Afficher en entier
Or

Roman qui voit l'introduction de la loi zéro pour compéter les lois de la robotique. Comme quoi Asimov était un grand visionnaire.

Afficher en entier
Or

Le vrai titre, c'est "Les robots ET l'empire" et pas "Les robots de l'empire"...

Afficher en entier
Or

Encore un magnifique roman d'Asimov.

La logique pure des robots évolue encore et en arrive à certains paradoxes qui seront autant de bâtons dans les roues du trio Gladia-Daniel-Giskard. Spoiler(cliquez pour révéler)Elijah étant mort depuis longtemps.

Une intrigue, non plus policière mais politique toujours aussi passionnante.

Afficher en entier
Diamant

Ce roman est excellent, on est toujours dans un univers de robots et on découvre une nouvelle loi ce qui nous plonge encore plus dans le futur...

Afficher en entier
Bronze

Sacré Daneel, que l'on retrouve lors de l'épilogue du cycle de fondation.

Afficher en entier
Or

Un livre passionnant (j'adore Daneel )on retrouve d'anciens personnages mais hélas Elyjah est mort et n'apparait pas dans ce dernier tome.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cycle des Robots, Tome 6 : Les Robots et l'Empire

  • France : 2001-03-27 - Poche (Français)

Activité récente

Badhash l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-18T18:16:57+02:00
Dreynos l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-18T20:26:41+01:00
Esline l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-23T19:35:16+02:00

Titres alternatifs

  • Robots and empire - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 184
Commentaires 11
Extraits 11
Evaluations 27
Note globale 8.37 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode