Livres
451 707
Membres
397 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora



Description ajoutée par Virgile 2009-10-07T14:20:22+02:00

Résumé

On l'appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L'autre moitié pense qu'il n'est qu'un mythe. Les deux moitiés n'ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l'épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n'en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu'une mystérieuse menace plane sur l'ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire... Entre Oliver Twist, Il était une fois en Amérique et Arsène Lupin, les aventures d'un audacieux criminel et de sa bande de fripouilles !

Afficher en entier

Classement en biblio - 519 lecteurs

Extrait

-Je ne vole que parce que ma chère vieille famille a besoin d'argent pour vivre.

Locke Lamora déclama cette réplique en levant son verre [...] Les autres commencèrent à le conspuer:

-Menteur! entonnèrent-ils.

-Je ne vole que parce que ce vilain monde ne me laisse pas mener d'honnêtes affaires! s'écria Calo en levant son verre.

-MENTEUR!

-Je ne vole que parce que je dois subvenir aux besoins de mon fainéant de frère jumeau, dont l'indolence a brisé le cœur de notre mère ! dit Galdo en donnant un coude de coude à Calo.

-MENTEUR!

-Je ne vole que parce qu'en ce moment j'ai de mauvaises fréquentations, déclara Jean.

-MENTEUR!

Finalement, ce fut au tour de Moucheron d'accomplir le rituel; le garçon leva son verre en tremblant légèrement et hurla:

-Je ne vole que parce que c'est trop marrant!

-SALAUD!

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Excellent premier roman et excellent tout court!

Locke, la rose de Camorr n'est jamais celui qu'il prétend, mais sa force réside dans son sens de la mise en scène, son aplomb et son ingéniosité.

La verve et le panache sont ses maîtres mots; épater, exagérer pour mieux détrousser, c'est sa méthode. En fait, Locke Lamora est un voleur. Mais quel voleur! Cependant, un jour son plan tourne plutôt au vinaigre et il se retrouve, lui et sa bande en face de redoutables magiciens...

Ce roman est plein d'entrain, d'humour, de bagarres, de cavales, de cul-de-sac, de rebondissements... mais aussi de larmes, de peur, de misère, d'astuce, de blessures, et d'amertume. Mais jamais d'ennui!

Scott Lynch mêle roman de cape et d'épée et fantasy. Dans son monde, il y a des pierres et des vestiges anciens et mystérieux qui avec cette certaine clarté qui illumine Camorr lui donne presque une dimension onirique.

Original à plusieurs titre, il vaut le détours.

Afficher en entier
Diamant

Suis tombee sur ce livre au detour d'un rayon, et j'ai franchement hesite a l'achat... Je n'aurai pas du. En fait, j'aurai du acheter toute la trilogie tout de suite!

Des le titre, le livre intrigue et pousse a lire. Quand vous le commencez, verouillez la porte, eteignez votre portable, changez votre repondeur en "Je ne veux pas vous repondre, laissez moi tranquille", et tentez de rester dans cet etat beni le temps necessaire: une fois que vous vous ferez aspirer, vous ne sortirez plus!

Les personnages sont tres attachants, pour ne pas dire qu'ils sont dans le classement des plus attachant que j'ai rencontre. Ils virevoltent dans un univers tres credible, rempli de morales tires d'une vie de voyou, rediges comme il se doit. Laissez le style fleuri a la porte, car sous la main de Scott Lynch et de l'excellent traducteur Karim Chergui, vous serez dans les mauvais quartiers des villes portuaires, avec tout ce que cela implique. Un petit malus pour les descriptions parfois outrageusement longues, qui veillent cependant a la credibilite de la ville de Camorr- de plus, elles se lisent vraiment bien, avec des touches d'humour, aussi, vous finirez par ne plus y faire attention.

Une autre excellente note pour le scenario: je ne vous gacherait pas le plaisir par un spoiler. Lynch ne laisse absolument RIEN au hasard: mefiez vous du prejuge et de l'apriori, il n'y a qu'une analyse longue et reflechie qui vous permettra a dejouer les pieges tendus a la Ronce de Camorr...

Parlant de lui, c'est certainement l'un des personnages les plus agreables du monde "voleur" de la fantasy. L'ego enfle juste ce qu'il faut, un sens du bien douteux, double d'une morale et d'un sens de l'honneur inebranlables, il faut parcourir ces 600 et quelques pages pour decouvrir ne serait ce que le quart de sa personalite, pour decouvrir dans les 30 dernieres que nous ignorons encore beaucoup.

En somme, pour cesser cette expose, allez vous procurer ce bouquin: les deux editions sont sympas, avec des couvertures des plus potables, et ce pour tous les esprits. Ne vous cachez pas derriere le prix! Ce serait manquer de respect a cette oeuvre fantastique, et meme le Gardien Vereux ne vous accordera pas ce pretexte la.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-17T21:49:22+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Une écriture fluide, une intrigue bien ficelée, des personnages intéressants, on s'immerge facilement dans l'histoire.

Afficher en entier
Argent

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-lies-of-locke-lamora-scott-lynch/

Ma notation: 4/5

Ça faisait belle lurette que je voulais lire The Lies of Locke Lamora. Il faut dire que je n’avais entendu que du positif au sujet de cette série, notamment qu’elle était une version plus complexe et mature de Six of Crows. Et comme j’adoreee cette duologie, bah, l’argument a suffi à lui-même! Il est vrai que les manigances sont extrêmement bien ficelées, si bien que je me suis fait berner plusieurs fois. Cependant, il manquait ce petit truc pour le rendre addictif et remarquable. On sent qu’il s’agit d’un tome d’introduction et que le meilleur reste à venir. Enfin j’espère!

Tout ce que vous aviez lu à propos des stratégies intelligentes élaborées par Locke Lamora est vrai. Sérieux, c’est du génie! Donnez à ce héros de quoi se déguiser, un rapide descriptif de la situation économique ou politique, et celui-ci vous prépare un stratagème hyper travaillé pour lequel même la personne la plus avertie tomberait dans le panneau. Locke un imposteur de haute qualité qui se fond complètement dans son personnage: il est capable de changer sa voix, son accent, sa tenue, son âge, sa culture, sa classe sociale… Il peut même jouer plusieurs personnalités à la suite!

Après, la comparaison avec Six of Crows s’arrête vraiment avec les plans concoctés. L’histoire en elle-même n’a rien à voir avec un casse. Ici, il s’agit purement de vol, d’arnaque, de personnification et, ouais, parfois, de meurtre. Oui, oui. Camorr est une ville cruelle: les enfants doivent rejoindre les gangs pour ne pas mourir de faim (lorsqu’ils ne sont pas vendus sur le marché de la prostitution) et les gentils peuvent mourir dans la souffrance pendant que les méchants se baignent dans la luxure et le pouvoir. Quant aux prisonniers, ils sont jetés en pâture pour amuser les nobles!

Je me suis bien plu dans cet univers où pratiquement tout peut se produire et où nos protagonistes sont à l’abris de rien. Le paysage est typique de la ville de Venise avec ces vieilles bâtisses et ses canaux, rendant Camorr presque impossible à quitter! A cela s’ajoute une mixture de trains de vie, marquée par la pauvreté et la décadence, ainsi que la mythologie faisant essentiellement office de subterfuge pour se venger et s’enrichir. Et même si la magie est présente via les Bondsmagi et les monstres, les héros ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour s’en sortir! Il n’y a aucune place pour la chance. La situation peut partir en vrille à tout moment!

Par rapport aux protagonistes, j’ai adhéré à leur simplicité. Locke n’a rien de beau ou de fort, ce qui le sauve, c’est son esprit vif et calculateur. Il a régulièrement besoin de ses amis pour le défendre lorsqu’il fait face à quelqu’un de plus costaud que lui! C’est un peu pareil avec les autres héros. Jean a la force brute mais pas le cerveau pour les opérations, et Galdo et Calo sont bons en matière de déception et de rapidité. Après, individuellement, je ne me suis pas attachée à eux car ils ne sont pas super développés quoi… Je les apprécie davantage en groupe! J’ADORE LES GROUPES.

Sinon, j’ai aimé la moralité grise des personnages. Il y a même des passages où leur éthique s’avère contradictoire! Les Salauds Gentilshommes préfèrent voler l’argent sans blesser personne, c’est un fait. Mais ils n’hésitent pas à mettre la vie de certains en danger si cela va dans le sens de leur plan. Néanmoins, à un moment donné du récit où un péril menace des habitants, les héros choisissent de faire le bien alors que ça ne sert pas tellement leur arnaque… Wut???

Niveau intrigue, elle est assez bateau je dois dire: quelqu’un cherche à prendre le pouvoir sur tout et tout le monde. Voilà. Mais bon, moi, je suis là pour la magouille et la corruption, mouhaha. Locke n’est pas le seul gars intelligent dans le récit, vous savez! Puis la narration était bien en plus, j’ai bien aimé les flashbacks entre le passé et le présent, ça m’a permis de mieux connaître les héros et de mieux cerner leurs motivations! ET D’AIMER LE GROUPE!!!

Plusieurs lecteurs avaient parlé d’un début de romance entre Locke et un autre type mais je n’ai rien vu. Je suis déçue de ce côté-là pour le coup…

Bref, ça a été une bonne lecture mais pas un coup de coeur. Maintenant que le contexte et l’histoire sont posés, j’espère que la suite sera super!

Afficher en entier
Argent

Brillant !! Histoire diabolique, personnages très attachants et originaux (tout comme l'univers dans lequel ils évoluent). C'est vraiment une surprise ... Et une très bonne.

C'est intéressant à lire avec assez de suspens.

Afficher en entier
Or

Ce livre m'a été prêté par une amie qui l'avait trouvé drôle et je n'ai largement pas été déçue! Malgré quelques difficultés à entrer dans le livre au départ (d'une part parce que je n'avais pas la tête à ça à ce moment-là et d'autre part parce que l'intrigue démarre en pleine action dans un univers avec lequel il faut se familiariser assez brusquement), j'ai été finalement entraînée dans les aventures des Salauds Gentilshommes par l'humour cynique (et pas toujours bien fin, il faut l'admettre...) des personnages et par le plaisir de découvrir la ville de Camorr. L'intrigue à base d'escroqueries à tiroir et de vendetta a un petit air d'Ocean's Eleven sans prétentions, avec une fin plus noire. Sans doute pas l’œuvre littéraire du siècle, mais un bon moment de lecture pour se changer les idées...

Afficher en entier
Bronze

Je pense avoir manqué quelque chose dans ce roman. Je cherchais à le lire depuis longtemps et j'étais persuadée de l'apprécier à la lecture des commentaires et connaissant l'amour que certaines de mes connaissances portent à cette série. Peut-être que j'en attendais trop, finalement ?

Scott Lynch a pourtant construit un univers complet et intéressant et, de ce fait, les interludes furent, contrairement à beaucoup j'ai l'impression, mes passages préférés. L'intrigue principale m'a laissé de marbre, de même que les personnages. Qu'ils vivent, qu'ils meurent, qu'ils soient heureux ou non... j'ai rarement eu aussi peu d'empathie pour les personnages d'un roman. Peut-être est-ce dû à la traduction mais j'ai trouvé les dialogues et leur façon de s'exprimer insupportables ce qui a rendu la lecture extrêmement pénible et je suis sûre de ne pas lire la suite. Une petite déception, donc, dommage car l'univers lui-même vaut le détour.

Afficher en entier
Diamant

Mon premier commentaire sur ce roman et pourtant déjà ma deuxième relecture.

Un énorme coup de cœur pour tout l'univers des Salauds Gentilshommes et j'attends depuis plus d'un an que sorte le 4ème tome.

Mais concentrons nous sur ce premier tome, qui est une entrée en matière dans l'univers tellement jubilatoire et excitante qu'elle mérite tout les superlatifs.

Le premier point positif de ce roman, c'est un univers géographique étendu et développé. Bien que ce tome se passe exclusivement dans la cité de Camorr, il laisse entrevoir toute l'étendu d'un continent rempli de cités états et de royaumes se livrant à des conflits de pouvoir. Et de plus, Camorr elle même est décrite avec une telle ingéniosité qu'on peut se figurer avec facilité ses quartiers mal famés comme les plus huppés. Et l'atmosphère de la ville elle même est retranscrite par l'auteur: une ville de commerce, de profit et de cruauté où les Camoriens forment une population à part sur le continent: intransigeants, ils n'oublient ni ne pardonnent jamais.

Autre gros point positif, ce sont les personnages : Locke, redoutable génie voleur et sa bande de Salauds Gentilhommes, mais aussi leurs ennemis, alliés ou adversaires: les Barsavis, rois parmi les voleurs, le Roi Gris et son fidèle Fauconnier ainsi que l'Araignée du Duc. Chaque passé est développé, expliquant les choix et motivations de chacun.

Le dernier et ultime point positif, c'est la richesse de l'intrigue. Alors que le début de l'histoire semble sourire aux arnaques de notre chère Ronce de Camorr, peu à peu, l'engrenage se grippe et l'étau se resserre autour des personnages principaux jusqu'à ce que tout semble perdu...

Enfin, il me reste un point à soulever bien que je ne sache si il est positif ou négatif : le roman alterne entre flash back et intrigue présente à chaque chapitre. Ses flash back pour la plupart centré sur Locke Lamora peuvent pertuber la lecture dans les premiers temps, puisqu'il est difficile de suivre les intrigues passées et présentes sans en oublier quelques détails. Mais en contrepartie, ils nous apportent notre meilleur atout pour comprendre Locke à travers les machinations de son enfance et son évolution parmi les Salauds Gentilshommes. Ils sont aussi de puissants vecteurs de l'atmosphère du roman et de l'univers.

Afficher en entier
Or

superbe, bien que le début soit un peu fastidieux ,je suis seulement agacé par les interludes qui ne servent qu'a casser le rythme

Afficher en entier
Argent

J'ai commencé ce livre grâce à une petite balade dans les forums, où il était vivement recommandé et j'en attendais donc beaucoup. Il ne m'a pas vraiment déçu : le livre est original, bien écrit, intéressant. Les personnages sont chouettes et j'adore l'intelligence de Locke et le fait qu'il s'adapte continuellement à toutes les situations. Je me suis également fort attachée aux jumeaux. Si le suspense n'est pas insoutenable, des surprises sont tout de même présentes tout le long du roman. Il est long certes mais il y a peu de moments creux et cela ne m'a donc pas dérangé, tout comme les flashbacks qui permettent de comprendre les personnages sans que ce soit trop lourd ou condensé au début du livre.

Cependant, il manque un je ne sais quoi pour rendre cette lecture addictive et excitante. Ce n'est que mon avis, mais j'ai l'impression que l'émotion n'était pas assez présente. Les arnaques de Locke sont drôles mais il manque un but à ses manœuvres (et il est le premier à dire qu'il n'a pas besoin de cet argent). Il est également assez dépourvu de sentiments et semble souvent ne pas s'intéresser aux autres, même si ça peut faire partie de son personnage. Mais cela m'a empêché de m'attacher à Moucheron par exemple, alors qu'on sait que cette petite bande s'adore. J'avais moi aussi envie qu'il arrive à la vengeance qu'il poursuit, cependant elle n'était pas prenante (et si cela pourrait avoir un énorme sens spirituel je doute que ce soit le cas ici).

Bref un livre intéressant, original et sympa à lire mais que je ne mettrai pas dans mes incontournables malheureusement.

Afficher en entier
Argent

Je suis vraiment très mitigée sur cette lecture. Je ne sais pas si c'est moi qui en attendais trop ou si ce n'était pas le bon moment mais j'ai vraiment trouvé ça long, très long...

Contrairement à ce que j'ai pu lire à droite à gauche, les retours dans le passé sous la forme d'interludes ne m'ont pas dérangée du tout, je dirais même que ce sont les passages que j'ai préférés. J'aurais vraiment eu du mal à m'attacher un minimum au personnages dans eux. De plus, sous cette forme d'interludes, ils sont clairement identifiable donc ça ne gêne pas la lecture.

Le début m'a paru extrêmement long et est peut-être une des raisons majeures qui ont fait que je n'ai pas accroché plus que ça. J'avais vraiment l'impression de lire une sorte de remake d'Oliver Twist à la sauce Kaamelott... D'ailleurs, les dialogues m'ont dérangée tout au long de ma lecture même si sur la fin j'avais un peu réussi à les accepter comme faisant partie du récit. Il y a trop de référence à des concepts ou à du vocabulaire actuels pour que je réussisse vraiment à m'immerger dans l'univers. C'est très dommage parce que je pense que ça doit avoir pas mal de choses à raconter mais je ne pense pas prendre le temps de lire la suite avant d'avoir pas mal écumé ma PAL.

Afficher en entier
Diamant

Un livre plein d'esprit, de retournements de situations, et franchement, l'écriture est excellente. En bref, une nombre littéraire, qui se lit vraiment d'une traite.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora

  • France : 2013-03-13 - Poche (Français)
  • France : 2016-06-15 (Français)

Activité récente

Aellips l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-25T23:42:41+01:00
EloBrad l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-07T16:05:03+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 519
Commentaires 81
Extraits 61
Evaluations 142
Note globale 8.43 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Lies of Locke Lamora (Gentleman Bastard #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode