Livres
594 954
Membres
672 713

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora



Description ajoutée par Virgile 2009-10-07T14:20:22+02:00

Résumé

On l'appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L'autre moitié pense qu'il n'est qu'un mythe. Les deux moitiés n'ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l'épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n'en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu'une mystérieuse menace plane sur l'ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire... Entre Oliver Twist, Il était une fois en Amérique et Arsène Lupin, les aventures d'un audacieux criminel et de sa bande de fripouilles !

Afficher en entier

Classement en biblio - 707 lecteurs

extrait

-Je ne vole que parce que ma chère vieille famille a besoin d'argent pour vivre.

Locke Lamora déclama cette réplique en levant son verre [...] Les autres commencèrent à le conspuer:

-Menteur! entonnèrent-ils.

-Je ne vole que parce que ce vilain monde ne me laisse pas mener d'honnêtes affaires! s'écria Calo en levant son verre.

-MENTEUR!

-Je ne vole que parce que je dois subvenir aux besoins de mon fainéant de frère jumeau, dont l'indolence a brisé le cœur de notre mère ! dit Galdo en donnant un coude de coude à Calo.

-MENTEUR!

-Je ne vole que parce qu'en ce moment j'ai de mauvaises fréquentations, déclara Jean.

-MENTEUR!

Finalement, ce fut au tour de Moucheron d'accomplir le rituel; le garçon leva son verre en tremblant légèrement et hurla:

-Je ne vole que parce que c'est trop marrant!

-SALAUD!

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Excellent premier roman et excellent tout court!

Locke, la rose de Camorr n'est jamais celui qu'il prétend, mais sa force réside dans son sens de la mise en scène, son aplomb et son ingéniosité.

La verve et le panache sont ses maîtres mots; épater, exagérer pour mieux détrousser, c'est sa méthode. En fait, Locke Lamora est un voleur. Mais quel voleur! Cependant, un jour son plan tourne plutôt au vinaigre et il se retrouve, lui et sa bande en face de redoutables magiciens...

Ce roman est plein d'entrain, d'humour, de bagarres, de cavales, de cul-de-sac, de rebondissements... mais aussi de larmes, de peur, de misère, d'astuce, de blessures, et d'amertume. Mais jamais d'ennui!

Scott Lynch mêle roman de cape et d'épée et fantasy. Dans son monde, il y a des pierres et des vestiges anciens et mystérieux qui avec cette certaine clarté qui illumine Camorr lui donne presque une dimension onirique.

Original à plusieurs titre, il vaut le détours.

Afficher en entier
Diamant

Suis tombee sur ce livre au detour d'un rayon, et j'ai franchement hesite a l'achat... Je n'aurai pas du. En fait, j'aurai du acheter toute la trilogie tout de suite!

Des le titre, le livre intrigue et pousse a lire. Quand vous le commencez, verouillez la porte, eteignez votre portable, changez votre repondeur en "Je ne veux pas vous repondre, laissez moi tranquille", et tentez de rester dans cet etat beni le temps necessaire: une fois que vous vous ferez aspirer, vous ne sortirez plus!

Les personnages sont tres attachants, pour ne pas dire qu'ils sont dans le classement des plus attachant que j'ai rencontre. Ils virevoltent dans un univers tres credible, rempli de morales tires d'une vie de voyou, rediges comme il se doit. Laissez le style fleuri a la porte, car sous la main de Scott Lynch et de l'excellent traducteur Karim Chergui, vous serez dans les mauvais quartiers des villes portuaires, avec tout ce que cela implique. Un petit malus pour les descriptions parfois outrageusement longues, qui veillent cependant a la credibilite de la ville de Camorr- de plus, elles se lisent vraiment bien, avec des touches d'humour, aussi, vous finirez par ne plus y faire attention.

Une autre excellente note pour le scenario: je ne vous gacherait pas le plaisir par un spoiler. Lynch ne laisse absolument RIEN au hasard: mefiez vous du prejuge et de l'apriori, il n'y a qu'une analyse longue et reflechie qui vous permettra a dejouer les pieges tendus a la Ronce de Camorr...

Parlant de lui, c'est certainement l'un des personnages les plus agreables du monde "voleur" de la fantasy. L'ego enfle juste ce qu'il faut, un sens du bien douteux, double d'une morale et d'un sens de l'honneur inebranlables, il faut parcourir ces 600 et quelques pages pour decouvrir ne serait ce que le quart de sa personalite, pour decouvrir dans les 30 dernieres que nous ignorons encore beaucoup.

En somme, pour cesser cette expose, allez vous procurer ce bouquin: les deux editions sont sympas, avec des couvertures des plus potables, et ce pour tous les esprits. Ne vous cachez pas derriere le prix! Ce serait manquer de respect a cette oeuvre fantastique, et meme le Gardien Vereux ne vous accordera pas ce pretexte la.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-17T21:49:22+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Une référence lorsque l'on aime les histoires de voyous ... La plume est superbe, l'histoire captivante. Espérons que nous aurons la fin de cette histoire ...!

Afficher en entier
Diamant

Cela faisait longtemps que Les Salauds Gentilshommes attendaient gentiment dans ma pile à lire. Au final, je me demande pourquoi je n'ai pas eu la courtoisie de leur prêter un peu de mon temps plus tôt. Surement avais-je peur de me faire détrousser, et à raison !

Ce livre est un vrai petit hybride doublé d'une sacrée pépite : mettre les pieds dans cette Venise fantastique remplie de malfrats et battie sur les ruines d'un ancien Empire mystérieux est déjà un régal en soit. C'est un cadre pittoresque à souhait, décrit à merveille avec ces différents quartiers et le drôle de code de conduite qui va avec. On est dans un élément particulier qui dégage une saveur unique et offre un décor parfait pour les aventures de notre voleur baratineur et acteur en chef, le cher Locke Lamora.

Suivre ce personnage dans ces plans alambiqués, son arrogance attachante et les déconvenues qui lui pendent au nez se révèle particulièrement satisfaisant. Du moins avant que l'histoire et les conséquences ne se fasse trop sérieuse et qu'on passe du rire aux larmes ! Le ton est toujours bien dosé et si le livre prend parfois son temps sur un élément ou un autre, le tout s'enchaîne agréablement sans nous laisser sur notre faim.

J'ai hâte de mettre la main sur le second tome et retrouver nos amis pour d'autres aventures en espérant pouvoir découvrir un autre lieu tout aussi haut en couleurs !

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu beaucoup de peine à me mettre dans l'histoire. Il y a beaucoup de longueur, de mélange de temporalités, de point de vue différent. J'ai eu l'impression qu'il ne se passait rien durant les 500 premières pages. Mais la fin m'a beaucoup plu. Je lirai certainement la suite à la condition que ce soit dans la même veines que les 100 dernières pages.

Afficher en entier
Argent

Les Gens Biens, parmi lesquels font partis les Salauds Gentilhommes, sont les criminels de la ville de Camorr, sous la protection du capa Barsovi, qui fait office de parrain.

Les Salauds Gentilhommes sont une petite bande, d’abord dirigée par Chains, puis par Locke Lamora, la fameuse Ronce de Camorr, que l’on pense être soit une sorte de bienfaiteur envers les pauvres, soit un mythe. Leur but ? S’attaquer aux pairs, aux nobles de la ville, malgré l’accord, nommé « la paix secrète » conclu entre le duc et le capa Barsovi, et en garder jusqu’au dernier denier.

Mais l’autorité du capa Barsovi est mise à mal par un certain Roi Gris, chef mystérieux d’une bande de voleurs assassins menaçant toute la cité de Camorr, ce qui va plonger Locke et ses amis dans une aventure qu’ils étaient loin d’avoir vu venir, entre ruses, jeux de pouvoir et de loyauté, déguisements en tout genre… encore faudrait-il rester en vie.

C’est une lecture très agréable, de la pure fantasy, mélangeant du mystère, de l’action, de l’escroquerie (beaucoup d’escroquerie relevant du génie !), de l’amitié et surtout de l’aventure.

La lecture m’a parue assez dense, de par la multitude de détails, les descriptions riches ; on voit que l’auteur maîtrise son sujet, et il nous plonge dans l’intrépidité de la ville de Camorr, avec tous ses cultes et ses codes. L’univers en lui-même est très bien construit. Toutes les informations portées à notre connaissance ont un but et ne sont pas là par hasard, on en découvre les sens au fur et à mesure de la lecture. Et c’est là qu’il ne faut absolument pas être fatigué pour lire cette saga, sous peine de passer à côté de certaines informations.

Les personnages sont bien construits, que ce soit Locke, sa bande de Salauds Gentilhommes, les Gens Biens... Certains évènements (que je ne citerai pas) sont douloureux pour eux, et vont surement servir pour les tomes suivants.

Dans tous les cas, c’est une lecture pour laquelle il faut accepter de ne pas tout comprendre tout de suite, et dont les méandres se dévoilent au fur et à mesure. C’est très bien fait, et même si la lecture peut être longue par moment, le final est époustouflant.

La saga se compose de 5 tomes (7 prévus), dont 3 traduits par Bragelonne.

Afficher en entier
Or

On l’appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L’autre moitié pense qu’il n’est qu’un mythe. Les deux moitiés n’ont pas tort. En effet, sachant à peine manier l’épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n’en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu’une mystérieuse menace plane sur l’ancienne cité de Camorr. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire…

Attachants, humainement imparfaits, fauteurs de trouble avertis, anti-héros, ces Salauds Gentilshommes ont tout pour plaire au lecteurs de Fantasy. Et lorsqu'on en vient à penser que les choses se passent trop bien pour eux, l'auteur nous cueille avec des rebondissements en rafale.

On aime ces voleurs, avec ou sans fard.

Afficher en entier
Diamant

Un livre de Fantasy revigorant !! Je n'ai pas su un seul moment anticipé les actions ou la finalité de l'histoire et c'est génial ! Des surprises, une écriture Extra, des personnages vraiment bien construit. Je recommande !!

Afficher en entier
Or

[Lu en anglais] Une lecture vraiment unique! Le style d'écriture est vraiment différent de ce que j'ai lu auparavant et l'humour est vraiment présent (ce qui est plutôt rare dans ce genre). N'allez pas croire que l'histoire est légère puisque l'humour est fort présent... Tout au contraire! L'histoire est sombre, l'intrigue est violente et riche en rebondissements. Les personnages principaux sont prêts à tout pour assurer leur survie et celle de leurs proches ce qui les rend incroyablement attachants et humains. Un excellent début de série! Bonne lecture!

Afficher en entier
Or

J'avais un peu peur de me perdre dans ce gros tome puisque n'étant pas une habituée de ce genre de littérature, mais ce livre s'en sort très bien au final ! Même si il était long je n'ai pas ressenti ces passages ''de trop'' mais il y a tellement d'action que l'on ne s'ennuie pas du tout. Si ce n'est que parfois le vocabulaire riche de prénoms et de lieux ont failli me perdre. Les personnages étaient aussi fort attachants j'ai trouvé ! Locke Lamora est vraiment un super héros/anti héros. Voleur, menteur et Salaud Gentilhomme !

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce livre. Il comporte certes beaucoup de descriptions, ce qui rajoute en longueur, mais elles sont bien écrites et nécessaires à la compréhension et la visualisation du monde créé par Scott Lynch.

J'ai beaucoup aimé les interludes entre les chapitres. Ce sont des tranches de la vie passée des personnages, ce qui permet de s'attacher à eux encore plus vite.

J'ai également adoré l'univers et les personnages. Tout repose sur la stratégie, l'illusion et le mensonge. J'ai eu deux petits coups de mou dans le lecture de ce livre, que je n'ai sinon quasiment pas lâché (et pourtant il fait plus de 500 pages). Le premier vers la moitié du livre, car je ne savais pas vers quoi se dirigeait l'intrigue, mais cela a vite été résolu. Le deuxièmeSpoiler(cliquez pour révéler) a été lorsque certains personnages principaux sont morts, ce qui m'a fait décrocher et perdre de l'intérêt, tellement j'étais triste. Mais cela n'a pas duré non plus car l'action m'a happée à nouveau. De plus, j'ai bien aimé la fin et j'espère que l'on en apprendra plus sur Sabetha dans les tomes suivants.

En tout cas je recommande ce livre.

Afficher en entier
Diamant

CE LIVRE EST GÉNIAL NONDIDJÛ, VOUS DEVEZ TOUS LE LIRE !!!

Oups, pardon, j’ai pas fais exprès. Mais effectivement, ce livre est incroyable et je ne sais pas par où commencer. Certains l’ont peut-être remarqué, je ne mets JAMAIS de 10/10, parce que je pars du principe que rien n’est parfait… Bah voilà, j’ai trouvé la perfection, et ce pour plusieurs raisons :

1) L’écriture est superbe, tout en fluidité et finesse, avec toutefois un bon vocabulaire (j’adore découvrir de nouveaux mots)

2) Pas de temps morts, et même quand y’a moins d’actions (mais honnêtement, j’ai pas l’impression qu’il y a tellement de moments calmes), ces moments sont mis à profit pour mieux connaitre les personnages, leur passé, leur vie, ou encore l’histoire de la ville. Mais dites-vous que RIEN N’EST LAISSÉ AU HASARD DANS CE LIVRE !

2) Une putain de carte !

3) Un univers méga complet, qui s’installe comme il faut avec notamment des flashbacks. De la magie, des êtres mystérieux, une histoire et une mythologie de l’univers très travaillées.

4) Une amélioration constante de votre vocabulaire d’insultes (souvent très imagées)

5) Une belle représentation des femmes. Hé oui, univers « médiéval » oblige, c’est un monde assez masculin, mais il y a pourtant pas mal de personnages féminins bien badass, et ces dames ne se laissent pas facilement impressionner !

6) Enfin, le meilleur pour la fin : Locke Lamora.

(oui, c’est tout, j’ai pas besoin d’en dire plus, Locke Lamora se suffit à lui-même en tant qu’argument valable)

Si vous le lisez pas, c’est pas grave hein, ça fait moins de personnes avec qui se partager Locke, mais bon vous passez sûrement à côté du livre de votre vie

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora

  • France : 2013-03-13 - Poche (Français)
  • France : 2016-06-15 (Français)

Activité récente

Mimio le place en liste or
2022-05-01T18:14:59+02:00
Atalyo le place en liste or
2022-04-16T23:11:17+02:00

Titres alternatifs

  • The Lies of Locke Lamora (Gentleman Bastard #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 707
Commentaires 106
extraits 80
Evaluations 209
Note globale 8.48 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode