Livres
505 458
Membres
513 176

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

11 juin



Description ajoutée par annick69 2017-06-09T16:51:01+02:00

Résumé

Il est des jours que rien ne peut effacer, pas même le temps. Des jours sombres, si noirs qu’ils reviennent nous torturer, laissant planer leur ombre sur nos existences fragiles. Le 11 juin, elle a tout perdu, au point de s’égarer. Puisque la vie n'attend pas et que le passé semble insurmontable, elle s’est fait une promesse.

Déchirée entre la peur d’oublier et le besoin viscéral de libérer son âme, ce qu’elle va faire de cette journée lui appartient. Et ce qu’elle s’apprête à vivre risque de la marquer pour toujours, parce que, parfois les choses ne se passent pas comme prévu.

C’était un 11 juin et cette promesse, vous ne l’oublierez jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Armony22 2017-06-13T11:30:33+02:00

Chaque phrase, chaque mot est un morceau de verre qui me tranche la gorge. J'aimerais que mes larmes lui taillent les veines.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-10-31T13:30:49+01:00
Argent

Encore une magnifique claque littéraire de la part de Matthieu Biasotto, cet auteur de grand talent au style reconnaissable et empreint d’une palette d’émotions extraordinaire.

L’événement déclencheur de ce roman est une fois de plus des plus dramatiques, et le récit à l’excellent suspense et la fin totalement inattendue s’avère terriblement addictif.

Quant aux personnages, peu nombreux et crédibles, ils bénéficient de profils intéressants, chacun recélant des caractères imprévisibles et surtout terriblement humains.

Jusqu’à présent toutes les œuvres littéraires de cet auteur m’ont remué et procuré d’excellents moments de lecture. Je ne peux donc que remercier une fois de plus Mathieu Biasotto.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marcie95 2019-08-15T10:28:46+02:00
Or

J adore tous ses livres

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Annie62 2019-08-05T15:39:53+02:00
Diamant

certains diront que la fin était prévisible, moi je ne trouve pas du tout.

Sujet du début dur , j'ai cru refermé le livre. Puis j'ai continué un peu de mal a rentrer dans l'histoire mai c'est l'histoire de quelques chapitres après on y est, on y reste, on veut savoir la fin. On apprends a aimer les personnages aussi bien un côté que l'autre. et tous ça pour quoi ?? Quel traque ! assez dingue mais Super !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yoyoo35 2019-03-28T10:04:26+01:00
Argent

Moyen dans l'ensemble. Au début, beaucoup de mal à accrocher, à adhérer à l'intrigue, c'est long et on voit venir la suite.

La fin est un peu plus réussie et on commence enfin à s'y accrocher mais c'est un peu tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par arnophie29 2018-12-05T19:32:10+01:00
Or

Je viens de finir ce livre et j'en ai le souffle coupé.... On suit cette histoire haletante et au milieu du livre tout bascule.... Une fin très surprenanteet très belle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2018-03-06T18:16:52+01:00
Lu aussi

Plutôt moyen, je trouve.

Alors d'accord, c'est un thème assez sensible qui touchera plus certaines personnes que d'autres... Mais je ne fais pas partie des personnes touchées. Pour moi, ça reste une histoire basique et horriblement prévisible.

Déjà la base de l'histoire, ça reste un thème assez classique des films d'horreur. Bon, on n'est pas dans un film d'horreur, mais presque. Et un auto-stop qui tourne mal et le psychopathe qui n'est pas vraiment celui qu'on croit.... C'est la base de beaucoup de films. Alors oui : il y a quelque chose de plus derrière, mais comme je l'ai dit, ce n'est pas une thématique qui me touche particulièrement.

Alors la première partie est très lente. De grosses longueurs, une intrigue qui s'éternise et ne semble pas avancer. Un peu trop d'ailleurs, et ça retire le côté angoissant qu'aurait pu (ou dû) avoir ce huis clos.

Puis un twist super prévisible.

Tout ce qui s'est passé par la suite était une évidence : Spoiler(cliquez pour révéler)on devine très vite que "Florian" est à l'origine du drame de la narratrice. Le fait même qu'elle le garde pour elle nous prouve que ça aura de l'importance dans la suite du bouquin. Et si, en tant que narratrice, elle le cache bien dans la première partie, il est évident que leur rencontre n'est pas due au hasard. Alors oui, petit retournement avec l'arrivée du compagnon qu'on croyait tous mort et la "révélation" sur le bébé mais en soi, ça ne relève pas vraiment le niveau

Les explications ensuite : encore une fois, rien de neuf sous le soleil. C'était assez attendu. D'un côté, c'est vrai que ça mise plus sur le réalisme qu'une histoire super glauque et tordue. Peut-être plus facile de s'identifier à ce couple qui a tout perdu. On mise plus sur le côté du pathos, et c'est peut-être finalement ça qui m'a gênée.

La fin est un peu mieux réussie, et conclut plutôt bien les choses, mais sans m'en laisser pour autant un souvenir impérissable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2017-10-31T16:12:37+01:00
Bronze

Chronique de Laurie disponible sur Follow the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/10/25/matthieu-biasotto-11-juin/

Il y a des dates qu’on oublie pas, des dates qui marquent un point déterminant à notre vie. Pour Maud, c’était un 11 Juin, il y a exactement un an. Cette date aurait pu être l’un des plus beaux jours de sa vie, ca aurait du être un jour magnifique, idéal, mais le destin en a décidé autrement. Pour elle, ce jour là, son monde s’est effondré, elle a tout perdu en une fraction de seconde, ce qui l’a plongé dans le noir, le chao, le désarroi…

Depuis, sa vie n’a plus de sens, elle se bat contre ses propres démons. Elle aimerai être plus forte et retrouver le goût de vivre mais sans sa moitié, plus rien ou presque ne lui donne la motivation pour continuer.

Dans un dernier espoir, elle se lance sur les traces de ce qui représentait son bonheur il y a encore quelques mois. Il lui faut trouver des réponses afin peut-être, de pouvoir reprendre un semblant de vie, un peu moins lourde à porter.

Que feriez-vous si vous vous retrouviez dans sa situation ? On ne sort pas indemne d’un 11 Juin. Il y a un avant et un après, il faut apprendre à conjuguer avec. Parfois ces évènements nous transforment de façon irréversible et surtout méconnaissable.

Encore une fois, Matthieu Biasotto nous emmène dans les recoins les plus sombres de nos âmes. tout au long de notre lecture, nous sommes partagés entre la tristesse et la peur. C’est un voyage particulier et plein d’intrigue qu’il nous propose, avec pour seule promesse, que la destinations ne sera pas celle à laquelle on s’attendait encore une fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DamienGruson 2017-10-02T14:31:27+02:00
Diamant

Vous avez lu le résumé ? Hors de question de buller à la plage avec un Mojito ; la virée en gondole à Venise, on oublie ; la journée de RTT à regarder voler les papillons, pas vraiment dans l’ambiance. Non ! On est parti pour se mettre à nu, tout comme l’auteur. On est parti pour en « chier », pour faire exploser toutes nos certitudes, pour remettre en cause toutes nos espérances, pour brûler les étapes de nos convictions et tout remettre à plat.

Bah oui, Matthieu il sait récompenser ses lecteurs, mais à nous aussi de faire un effort, de plonger dans sa tête, intégralement, le temps d’une histoire. Avec 11 juin, attendez-vous à sentir cette étreinte autour de votre cœur, de votre estomac. Attendez-vous à ressentir l’étouffement qui précède l’asphyxie, à vivre par procuration la douleur et l’espérance, à vous battre vous aussi contre vos démons.

Comme annoncé précédemment (voir la chronique de Ewa), Matthieu a repoussé les limites, encore, encore plus. Comment fait-il ? Je n’ai pas vraiment de réponse à cette question, ou alors, en fait si, j’ai un début de réponse : il respecte ses lecteurs, il les respecte tellement qu’il se met à nu pour eux, alors allons apprécier le spectacle offert !

C’est parti !

Maud, Maud, Maud…

Matthieu s’est mis une nouvelle fois dans la peau d’une femme pour ce livre, pour cette histoire, et il nous prouve une fois de plus qu’il maîtrise parfaitement l’exercice.

On commence le premier chapitre et déjà la 4e de couverture nous revient en pleine figure. On va prendre Maud par la main pour l’accompagner tout au long de l’histoire. En fait, on va même la serrer très fort dans nos bras. Oui, on va la prendre dans nos bras, le temps d’un silence qui en dit long, tant la douleur est présente, pesante, poignante. On va lui parler, lui dire que la vie continue, qu’elle n’est pas seule, qu’on est là, nous. Mais à qui ces paroles feront-elles le plus de bien ? À Maud ? Non, en réalité, c’est à nous-mêmes que nous allons faire du bien !

Lorsqu’on connaît la patte de Matthieu Biasotto, on retrouve les passages où il insiste sur la gestion des émotions en y mettant les mots justes. Chaque scène est plantée : visuellement, on accompagne Maud, on comprend que les gestes faits, les décisions prises, les pensées qui la hantent vont nous rendre témoin d’une souffrance profonde, d’une tristesse latente, mais aussi d’une touche d’espoir à portée de mains, cette lueur au bout du « fameux » tunnel qu’on nous vante tant, cette main tendue par le destin peut-être ?

Certains penseront que le livre est long à démarrer, mais il s’agit d’un page-turner addictif : on tourne les pages car on aime ce qu’on lit, même si on souffre ; on tourne les pages car on veut aider Maud dans sa quête et on continue de souffrir ; on tourne les pages car les événements qui l’accompagnent nous laissent tantôt espérer tantôt craindre le pire et on continue de souffrir. Et lorsque l’on arrête de souffrir, on se rend compte de l’importance de nos choix, de nos actes, que chaque être humain est doté d’un libre arbitre, que la vie ne tient qu’à un fil, que l’effet papillon nous revient sans cesse en pleine figure, que tout se vérifie toujours… que rien ne nous est épargné dans la vie, jamais rien.

Je voudrais citer un passage du livre, il ne dévoile rien de l’intrigue, mais je l’ai trouvé poignant, percutant, et tellement vrai :

« Ce matin, il m’apparaît clairement que la vie n’est qu’un rouleau compresseur sans aucune pitié. Elle avance encore et encore en me laissant sur la touche, en méprisant parfaitement mon existence, stoppée net il y a douze mois. Elle ne laisse aucun répit, la vie, elle ne marque aucune pause et ne tolère aucune faiblesse. Et moi, moi je suis tellement fatiguée, j’ai l’impression de courir derrière et de ne jamais pouvoir la rattraper. On n’a pas le droit de boiter, on ne peut pas vaciller sur le quai parce que le train ne s’arrête jamais. La vie c’est marche ou crève. »

Est-ce vraiment utile de commenter ce passage ? S’il fallait le faire, je dirais de prendre le temps de marquer une pause dans son existence, pour constater qu’il y a un fond de vérité qui glace le sang. Que les événements de notre vie nous poussent à faire des choix, ou des non-choix, de les assumer ou les subir. On a tous une part de responsabilité dans ce qui nous arrive, même si on ne maîtrise pas tout, pas toujours en tous cas. C’est une certitude, mais il faut vivre avec.

Pour moi, la promesse que s’est faite Maud nous concerne tous. Une fois le livre ouvert et l’histoire commencée, nous sommes témoin, complice, acteur, confident. On nourrit la tristesse, la colère, les peurs, les doutes, la haine, l’amour, la violence, mais pour quel résultat ?! À vous de trouver la réponse, moi je l’ai trouvée, elle m’a donné le sourire, mais pas que… mais ici on parle de 11 juin, 10e livre de Matthieu, je sais qu’il ne s’arrêtera pas là et j’en suis rassuré !

J’ai lu 11 juin et comme Maud, j’ai entamé une sorte de reconstruction. Nouveau cahier, nouvelle page blanche, mais j’ai gardé le même stylo, la même tasse à café. Oui, car il faut aussi savoir se raccrocher à ce qu’il y a de bon dans sa vie. Le tableau ne peut jamais être totalement noir.

Avant de vous laisser avec Maud et votre conscience, je voudrais ajouter quelques mots.

Sur la couverture qui est juste sublime, comme toujours avec les livres de Matt, ce coquelicot : précieux, sauvage, fragile et pourtant si fort, est déjà un symbole à lui seul, mais après avoir lu 11 juin, on regardera différemment cette beauté de la nature, assurément.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaliscrap 2017-07-14T12:54:19+02:00
Diamant

Maud a tout perdu le 11 juin dernier ... Maud doit faire face à un deuil qui la hante depuis 1 an jour pour jour.... Maud sait que ce 11 juin est décisif et qu'elle doit avancer .. Maud subit ... pleure ... souffre ... Maud est détruite .... Mais aujourd'hui Maud se fait une promesse ... et doit poursuivre sa détresse à sa façon.

Un huit clos pour les 2/3 du livre où nous suivons Maud sur une seule journée, cette journée ou sur son chemin elle rencontre un auto-stoppeur et un jeu de dominé/dominant s'impose entre eux. Tous 2 brisés de différentes façons vont apprendre à se connaitre et vont devoir faire face à un passé qui à détruit leur vie chacune de leur côtés.

Je dois dire que j'ai refermé ce livre avec une envie de HURLER ! J'ai eu de l'empathie, de la tendresse, du désespoir, de la rage et j'ai pris MAUD sous mon aile j'ai voulu l'aider .. en vain ! le lecteur étouffe dans la souffrance de ce personnage et j'en ressors fragilisée par la situation ! Et punaise j'ai eu un ENORME COUP DE COEUR (mon 1er de l'année il était temps) ! Matthieu m'avait déjà fait pleurer dans "le supplément d'âme" et tourmentée dans "Après moi le déluge" mais là il signe un livre d'une haute intensité ... Tous les sentiments sont mélangés, décuplés ! J'ai adoré le twist qui m'a complètement chamboulé, un vrai raz de marée emotionnels .... impossible d'en dire plus sans spoiler! Mais sérieux ce livre est une pépite ! On me l'a offert et franchement j'ai kiffé !!!! Je pense que ce livre restera longtemps gravé dans ma mémoire !

Un éclat au coeur comme je les aime ... sans parler de la couverture qui est juste MAGIQUE !

Bref là vraiment THE MAXI BEST OF pour moi !!!!!! Ce livre est pour moi le meilleur livre de l'auteur à ce jour ! une Pépite <3

Matthieu je vous AIME !!!!!!!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tiinker 2017-07-01T10:53:59+02:00

Une couverture magnifique, un résumé plutôt intriguant et mystérieux, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de relire Matthieu. Encore merci à lui pour me l'avoir envoyé.

Tout commence avec Maud. On comprend qu'elle est en grande dépression, mais pourquoi ? Elle a perdu quelqu'un il y a un an pile. Elle est seule avec un bébé pour lequel elle ne trouve même plus la force de lutter. Alors, forcément, je me suis dit qu'elle avait perdu son mari. Et où va-t-elle ce jour précis ? Pèlerinage ou projet plus funeste ?

Sur sa route, elle tombe sur un type peu agréable mais en détresse lui aussi et pour qui ce jour n'est pas comme les autres non plus. Elle finit par accepter de l'emmener à la ville la plus proche. Ce mec est clairement louche. Evidemment, je me suis dit : il est lié, leurs 11 juin sont liés. Mais comment ? Pourquoi ?

C'est là que l'auteur est fort ! Il m'a menée par le bout du nez, moi qui pensais avoir tout capté ahah. Bien joué ! Je n'ai rien vu venir ! Et autant j'avoue m'être un peu ennuyée au début du roman, je trouvais le même schéma que pour Harper et j'ai eu l'impression de lire une vague copie, autant à un moment donné, il y a eu comme un virage à 360 et je n'ai plus décroché ! La preuve : je l'ai lu d'une traite car je voulais savoir.

Un roman à ne pas lire si vous êtes dépressifs, car vraiment, les personnages ne sont pas joyeux, ça fou souvent les boules ! Mais si vous avez envie d'être retournés, alors foncez !!! Après Chattam, encore un qui me fait voir les coquelicots (que j'adore) autrement :)

Bisous

Pas le temps pour un casting, mais n'hésitez pas à me laisser le votre si vous l'avez lu :) http://lireoudormir.blogspot.fr/2017/07/11-juin.html

Afficher en entier

Date de sortie

11 juin

  • France : 2017-06-13 (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 33
Commentaires 15
Extraits 3
Evaluations 19
Note globale 8.16 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode