Livres
485 776
Membres
475 369

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Seul le silence



Description ajoutée par Armony22 2018-09-21T18:45:58+02:00

Résumé

Joseph a douze ans lorsqu’'il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d’'une fillette assassinée.

La première victime d’'une longue série qui laissera longtemps la police impuissante. Des années plus tard, lorsque l'’affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s'’installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l'’a touché de trop près.

Lorsqu'’il comprend que le tueur est toujours à l’œ'oeuvre, il n'a d'autre solution, alors que les cadavres se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 407 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par mavie95 2015-03-19T19:02:10+01:00

(Auburn est une prison)

Je me rappelle Auburn.

Une plongée au ralenti dans les ténèbres, les sons et les odeurs de l'humanité vidée de toute valeur et identité. La puanteur de la sueur et de la terre, l'interminable machine humaine ondulante, les rangées enchaînées d'épaules arquées et de dos voûtés, le martèlement des houes et des pioches sur la terre impitoyable, sur les pierres et les cailloux ; les nuits sans sommeil, les toux rauques des poitrines tuberculeuses pleines de mucosités, le gonflement et la douleur des articulations disloquées et des muscles déchirés ; le grincement des lits de camp et de hamacs, le tumulte de la pluie sur le toit en tôle ondulée et les minces cloisons en bois ; les cris des rats, le grattement des insectes, le chant hypnotique des cigales. Piégé dans le ventre de la bête, et de la bête était noire, vorace, jamais rassasiée.

(page 495)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Nathou-3 2020-02-01T22:18:27+01:00
Diamant

Ce livre m'as fait pleurer, retrouver la plume de RJ ELLORY est un vraie bonheur, il as la capacité de raconter une histoire, d'une obsession liée a des meurtres de petites filles, en mettant de la sensibilité et de l'émotion, j'ai était embarquer complétement.

C'est vrai qu'a un moment, je trouvait ça longuet, le livre fait quand même 600 pages, mais quand Joseph reprenait gout a la vie et vivait un bel amour avec son institutrice, ça devenait passionnant, ce livre est un peu les montagnes russes, on pleure, on rit, mais quelle qualité d'écriture, quelle poésie.

L'auteur as eu l'idée géniale avant chaque chapitre, de dire ce qu'il ressentait, et ensuite il conter l'histoire.

Quoi rajouter d'autres, si vous aimez les thrillers avec de la sensibilité et de l'émotion, ne passer pas a coté de ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ama74 2019-11-07T17:02:23+01:00
Pas apprécié

L'histoire était pas plate , bien au contraire l'histoire de Joseph douze ans, lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d'une fillette assassinée puis d'une autre et pendant des années quelqu'un va se tenir dans son ombre a chaque fois qu'il pensera que cela est finit cela recommencera ... cherchez qui et pourquoi ?

Mais voila j'ai traîné sur le livre à suivre , non à lire le journal intime de Joseph , on lit que Joseph a des doutes, on voit Joseph grandir, vieillir , ses rencontres hommes , femmes ... a force on en oublie même le meurtrier qui lui attends son tour ... sans surprise d'ailleurs quand on finit par savoir qui est cette personne , pas d'action , pas de rebondissement ou si peu ... Premier livre que je lis de lui, Je ne sais pas ce que donne les autres livres de cet auteur mais celui ci me donne pas envie de poursuivre sur un autre à moins que ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-42 2019-09-16T09:26:49+02:00
Argent

Retour sur ma lecture de @rj_ellory « seul le silence » @livredepoche

Je qualifierai ce roman de roman noir angoissant car on a très envie de connaître la vérité. Une lecture profonde avec des personnages travaillés, l’histoire de Joseph avec une vie bouleversante en perpétuelle quête pour connaître la vérité. Qui va enchaîner les épreuves de vie.

C’est un roman très sombre qui prend aux tripes et qui bouleverse. Malgré beaucoup de longueurs de par l’écriture de l’auteur qui décrit beaucoup les situations, j’ai beaucoup aimé ce roman dont je garderai longtemps le souvenir. L’auteur a un grand talent et pour un premier roman chapeau bas!

Quant à la fin je ne l’ai pas vu venir sauf quelques pages avant le dénouement c’est réussi pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zhorvirginia 2019-09-03T20:04:11+02:00
Diamant

je pense que c'est un livre magestic j'ai pris ce mot d'un bon film que j'ai vu a vrai dire ellory est tres talentueux il a une ecriture soigneuse , recherchés dans un style simple mais plein de sens et d'emotion ca parle de beaucoups ; une verité n'est pas toujours apparente claire comme l'eau de roche et que une information passée a travers plusieurs bouches ne la fait pas une verité

j'ai aimé ce livre malgres le fait qu'il noir, oppressant glauque comme un nuage noir plaqué audessus de moi tout en etant magnetique je restais cloué a la chaise resignée a terminé le roman a decouvrir la verité savoir plus sur le miserable joseph vaughan vraiment a chaque lecture je perdai espoir de trouver bonheur juste un brin de bonheur apres tout d'un coup y'a la partie ou vaughan rencontre bridjite maccornack et je me suis dis sayé il a...mais oops pas si vite la misere encore pur et simple ce que je decouvre dans ce livre c'est combien le systeme policier etait incompetent jetant des personnes a la prison sans preuves et le systeme judicier qui etait cruel malgres qu'on dit souvent que les choses ne sont toujours ce qu'elles paraissent etre et cette avocat incompetent bref c'etait dur de lire tous ca je ne sais pas combien ca a fallu a ellory pour ecrire ce livre mais ne sais qu'il a vraiment galéré et creusé pour trouvé ca et comme a dit the gardian ca va absolument laisser un souvenir imperissable

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole40 2019-07-15T12:26:07+02:00
Bronze

Une construction de roman intéressante. Toutefois il y a beaucoup de longueurs qui gâchent la lecture... Le dénouement est assez prévisible au final. Assez déçue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2019-06-03T23:56:09+02:00
Or

Une superbe lecture. C'est noir, c'est profond. Que ce soient l'histoire ou les personnages, rien est oublié. Amitié, Amour, Solitude, Injustice, Quête de vérité sont des sujets phares parmi tant d'autres. Une histoire de tueur en série de la pire espèce peu commune menée à tambours battants sur plus de trente ans avec l'Amérique profonde pour décor. Beaucoup d'émotion. A lire sans modération.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pascalebookine 2019-03-11T18:10:01+01:00
Or

"Je sens la chaleur de mon propre sang sur mes mains, et je me demande si je vais continuer à respirer longtemps. Je regarde le corps d'un homme mort devant moi, et je sais qu'à petite échelle justice a été rendue. Revenons en arrière, maintenant, remontons au tout début < …> Tout doit être silencieux, car lorsqu’ils viendront, lorsqu’ils viendront enfin me chercher, nous devrons être en mesure de les entendre." *****

Plusieurs années après avoir découvert R.J. Ellory grâce à ce roman (en version originale, "A Quiet Belief in Angels"… merveilleux titre), j'ai eu envie de m'y replonger pour voir s'il avait gardé sa puissance narrative et je n'ai guère été déçue.

Des coups de feu dans une chambre d'hôtel à New York, deux hommes face à face: l'un est mort et l'autre revient sur les événements tragiques qui les ont menés là.

Joseph Vaughan a douze ans lorsque la petite communauté d'Augusta Falls est secouée par les assassinats successifs de petites filles. Il découvrira même le cadavre de l'une d'entre elles et son incapacité à protéger ces enfants le hantera tout au long de sa vie. Ce récit est entrecoupé par des flashes dans le présent, narrés par Joseph Vaughan plusieurs décennies plus tard, alors qu'il est sur le point de clôturer de manière définitive la tragédie qui a assombri son existence entière.

L'intrigue classique pourrait se suffire à elle-même –le suspense d’une histoire de tueur en série dont l’identité n’est révélée qu’à la fin– mais "Seul le silence" a ce petit quelque chose en plus qui fait les grands romans, à l'instar de Thomas H. Cook ou John Hart. Il émerge clairement, incontestablement, grâce à une très belle écriture, un personnage bouleversant qui dégage une infinie tristesse au fil d'un parcours déchirant, une atmosphère sombre et nostalgique. Le rythme est lent, poétique, on se laisse pénétrer par les images, les personnages, les événements : «Au-dessus de ma tête des feuilles d’automne se recroquevillant sur leurs branches telles des mains d’enfant, des mains de nourrisson : quelque ultime effort plaintif pour capturer les vestiges de l’été jusque dans l’atmosphère, et le retenir, le retenir tout contre soi, car il serait bientôt difficile de se rappeler quoi que ce soit hormis l’humidité maussade, oppressante qui semblait éternellement nous cerner.»

Michael Connelly himself qualifie ce roman de "beautiful and haunting book" et de "tour de force"... ces commentaires à eux seuls sont suffisamment éloquents et je ne peux que vous le recommander, tout comme les autres oeuvres d'Ellory ("Papillon de nuit" et "Les fantômes de Manhattan" pour ne citer qu'eux). A ne pas manquer: la parution en mai 2019 d'une nouveauté, "Le chant de l'assassin", traduction de l'excellent "Mockingbird Songs".

Page Facebook: Pascale Bookine

Blog: pascalebookine.eklablog.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumeIrisee 2018-11-15T19:27:31+01:00
Bronze

La quatrième de couverture me laissait penser à un roman comme je les aime. Hélas, je n'ai pas accroché autant que je l'aurai souhaité. C'est assez lent et sans grande action. Et j'avoue avoir été déçue par la fin. Une prochaine fois, peut-être.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MoonlightReads 2018-11-08T16:08:29+01:00
Pas apprécié

Un thriller avec un protagoniste enfant – du moins au début – et d’atroces meurtres de petites filles, ce roman avait tout pour me plaire non ? (J’exagère, revenez !) (Même si mon cœur balance généralement vers les histoires sombres je l’avoue.) (Mais revenez quand même je suis gentille, je suis même en train d’écouter des chansons Disney là !)

BREF, l’histoire me tentait pas mal, mais pourtant je n’ai pas DU TOUT accroché à ce roman. Dommage.

Déjà, je n’ai pas aimé l’écriture de R.J. Ellory, et ce dès la PREMIÈRE PAGE ! Je me suis dit que ça allait être une lecture fastidieuse. Et ça a été le cas. D’ailleurs je m’y suis mise à deux fois pour lire ce livre en entier. Pourtant, le style d’Ellory a l’air d’être quelque chose d’apprécié au vu des critiques que j’ai pu lire… Mais avec moi ça n’a pas matché, c’est tout.

Encore une fois, le manque d’attachement aux personnages a compliqué ma lecture. Je trouve que Joseph « sonne faux » pour un enfant de son âge, c’est peut-être l’époque qui veut ça (puisque le début du livre se situe vers les années 50) mais c’est quand même quelque chose qui m’a gênée. Et puis bon, je parle de Joseph parce que c’est le personnage principal, mais je n’ai pas trouvé les personnages secondaires assez intéressants pour relever le niveau non plus.

Une autre chose qui m’a « perturbée » (même si c’est un bien grand mot), c’est la relation qu’entretient Joseph avec son institutrice, Mlle Webber, lorsqu’il grandit. Je ne peux pas en parler en détails pour ne rien divulgâcher de l’histoire, mais j’ai trouvé ça assez bizarre, presque « malsain » (là aussi j’utilise un bien grand mot) et c’est dommage parce que c’est un point plutôt important dans l’intrigue et dans la manière dont Joseph va devenir adulte.

Enfin, l’enquête ne m’a pas du tout passionnée et, je ne sais pas si l’identité de l’assassin était prévisible, mais personnellement je l’avais devinée assez tôt, du coup il n’y a pas eu de surprise.

Avec un style et des personnages que je n’aime pas, en plus d’une intrigue qui ne m’a pas surprise… Vous comprendrez que cette lecture a été très (très) longue pour moi.

Voilà, une critique un peu courte (et sans doute horripilante pour ceux qui ont adoré le livre), mais je n’ai plus vraiment d’autres choses à dire, et je n’ai pas envie de démonter ce roman (le peu que j’ai écrit n’est déjà pas sympa, autant faire court).

Ça aura été ma première lecture de R. J. Ellory, ça n’aura pas été facile, mais je pense honnêtement que je lirai d’autres de ses œuvres à l’avenir, au moins pour lui donner une seconde chance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2018-10-24T09:56:06+02:00
Bronze

C'est dense et très noir, pas très facile d’accès mais c'est une lecture qui ne laisse pas indifférent.

Afficher en entier

Date de sortie

Seul le silence

  • France : 2008-08-21 - Poche (Français)

Activité récente

Vero21 le place en liste or
2020-01-17T18:23:18+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 407
Commentaires 75
Extraits 37
Evaluations 109
Note globale 7.73 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode