Livres
523 563
Membres
541 251

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Faust



Description ajoutée par MlleAnastasia 2011-04-26T17:36:38+02:00

Résumé

MÉPHISTOPHÉLÈS : - Je veux ici m'attacher à ton service, obéir sans fin ni cesse à ton moindre signe ; mais, quand nous nous reverrons là-dessous, tu devras me rendre la pareille. FAUST - Le dessous ne m'inquiète guère ; mets d'abord en pièces ce monde-ci, et l'autre peut arriver ensuite. Mes plaisirs jaillissent de cette terre, et ce soleil éclaire mes peines ; que je m'affranchisse une fois de ces dernières, arrive après ce que pourra. Je n'en veux point apprendre davantage. Peu m'importe que, dans l'avenir, on aime ou haïsse, et que ces sphères aient aussi un dessus et un dessous. MÉPHISTOPHÉLÈS - Dans un tel esprit tu peux te hasarder : engage-toi ; tu verras ces jours-ci tout ce que mon art peut procurer de plaisir ; je te donnerai ce qu'aucun homme n'a pu même encore entrevoir.

Amazon.fr

Afficher en entier

Classement en biblio - 332 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Nelouchou 2017-06-29T21:56:49+02:00

Je suis l'esprit qui toujours nie ; et c'est avec juste : car tout ce qui existe est digne d'être détruit, il serait donc mieux que rien n'existât. Ainsi, tout ce que vous nommez péché, destruction, bref, ce qu'on entend par mal, voilà mon élément.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Blog_Oceane 2020-08-31T10:53:39+02:00
Argent

Je vais vous parler d'une œuvre majeure de la littérature allemande : la pièce de théâtre Faust de Goethe (j'ai lu la traduction de Nerval car Villiers de L'Isle-Adam est un pote de Nerval et qu'il aime Goethe surtout son Faust). Goethe est un écrivain important de la littérature allemande (c'est celui que tout le monde sort en premier), il est notamment connu pour 2 œuvres dans le romantisme allemand surnommé "sturm und drang" (la tempête des passions si on doit traduire en gros) : Faust dont j'en parle juste après et Les Souffrances du jeune Werther, ce sont des "best-seller" à l'époque. Spoiler(cliquez pour révéler)Petite anecdote pour le roman que je viens de citer, il était tellement populaire dans l'Europe qu'il y a eu une vague de suicides pour faire comme le protagoniste.

Voici les informations de base, maintenant parlons de cette célèbre pièce de théâtre qui est le titre de 2 pièces à la base inspiré d'un conte populaire. Je raconte sans spoiler la fin mais c'est l'histoire du docteur Faust qui fera un pacte avec le diable au doux nom Méphistophélès (je ne parle pas d'un membre du serveur). Ce dernier lui offre la jeunesse et ses services (oui il a des pouvoirs notre Satan) en échange de son âme. Fin, je ne dévoilerais pas la suite.

J'ai personnellement adoré l’œuvre car qu'est-ce qui est à l'origine de ce pacte ? L'orgueil de Faust qui cherche à vouloir surpasser sa condition, à tout savoir et cela me rappelle Frankenstein dans Frankenstein de Shelley et Edison dans L'Eve future de Villiers de L'Isle-Adam (je les ai étudié en littérature comparée d'où je compare Faust avec les romans cités précédemment), ils ont tous des docteurs qui cherchent à se surpasser au-delà des limites et enfreignent par la même occasion les lois de la nature, les lois divines. Ainsi l'orgueil de Faust va le détourner de Dieu et le plonger tout droit dans les bras de Méphistophélès. De plus, j'ai l'impression de retrouver de nombreuses tripartitions dans la pièce. Déjà une tripartition spatiale : la terre (les hommes comme Faust), l'enfer (le diable Méphistophélès) et le ciel (Dieu), une tripartition aussi est à relever entre la volonté, la raison et les sentiments.

Maintenant, j'aimerai me pencher rapidement sur la figure de la femme incarnée par Marguerite (au passage on retrouve encore une fois l'association de la femme aimée avec la fleur), Faust en tombera éperdument amoureux (je n'ai pas le passage d'Hélène dans la version que j'ai lu donc je ne peux évoquer que cette figure-ci). Elle est l'opposante "principale" de Méphistophélès car au lieu de céder à la peur, à la tentation comme Eve (j'avoue qu'ici Faust serait une Eve qui cède), elle résiste et se sacrifiera mais l'amour reste éternel et gagnera contre le malSpoiler(cliquez pour révéler) grâce aux prières de Marguerite, Faust est libéré du pacte. Cette notion de pacte se retrouve au passage dans les romans que j'ai pu citer. Dans Frankenstein, le pacte se fait entre Frankenstein et sa créature mais ce pacte comme celui dans Faust ne sera pas respecté tandis que dans celui de L'Eve future, le pacte entre lord Ewald et Edison est respecté en quelque sorte cSpoiler(cliquez pour révéler)ar à la fin lord Ewald perd son andréide.Enfin, on retrouve encore une fois la figure de Prométhée dans Faust qu'on retrouve dans les 2 autres romans que j'ai citer, le docteur Faust est un Prométhée qui cherche à se surpasser dans le savoir mais il a cédé à la tentation. Ainsi, cette figure tombe à l'eau partiellement car Faust devra supporter les conséquences de ce pacte comme Prométhée qui sera puni pour avoir volé le feu.

Pour conclure, j'ai pris du plaisir à lire cette œuvre et j'ai énormément apprécié le diable, Méphistophélès (j'aurais pu en parler mais je risque de faire xx pages) et je vous conseille de lire cette œuvre qui sera importante pour son temps et pour les allemands, c'est court et intense.

Bref, je suis sous le charme comme vous avez pu le constater.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2019-08-12T23:11:00+02:00
Bronze

Un très bon livre, le personnage est complexe et passionnant, sa psychologie fait réfléchir le lecteur.

Afficher en entier
Bronze

Une lecture sur laquelle je plaçais peut-être un peu trop d'espoirs...

 

Classique de la littérature allemande (et, par là, de la littérature toute entière), Faust m'avait longtemps attiré, par le thème — surtout — : la mythologie chrétienne m'intéresse beaucoup ; comment ne pas être tenté, alors, par cette pièce sur le pari entre Dieu et le Diable ?

J'ai beaucoup aimé la dimension lyrique du personnage de Faust, on remarque la très nette marque du romantisme sur ses répliques, notamment dans ses tirades torturées qui témoignent de son déchirement et de son mal-être. Toutefois, n'étant pas germanophone, je ne sais si cette dimension est du fait de Goethe ou de la traduction, un peu trop enflammée, du Nerval romantique.

J'ai eu un peu de mal à me repérer dans l'œuvre, faute peut-être d'une structure traditionnelle en actes et scènes, et d'une lecture pas assez concentrée qui m'a fait passer à côté d'informations capitales. En résulte ce qui a rendu la découverte si poussive : ouvrir ce livre me plongeait dans une profonde somnolence.

Je me suis à plusieurs reprises interrogé sur la mise en scène, chose rare, notamment du fait de changements réguliers de décors et d'intervention de personnages très particuliers (esprits, animaux,...). Reste à trouver des adaptations scéniques qui lèveront le voile sur ces mystères.

Attentes trop élevées, j'en parlais au début, parce que je m'étais fait une vision erronée de l'œuvre. La dimension "mythologique" disparaît après la première scène pour ne plus jamais réapparaître, ou par touches ténues ; de plus, la pièce ne porte presque pas sur les errements de Faust, prêt à céder à la tentation.

 

Une intéressante découverte malgré des attentes déçues (mea culpa) et une immersion trop superficielle dans la pièce (bis).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2019-03-17T10:59:22+01:00
Argent

Pour une lecture au second degré, évidemment avec pour s'amuser une application anthropologique sur notre société actuelle, quand je dis "s'amuser", c'est un bien grand mot.. . mais prendre du recul face aux émotions dont les médias nous submergent, un début de liberté, ce livre y aide. Faust fait partie des oeuvres littéraires majeures, souvent citées et commentées, alors j'ai trouvé interessant de les vivre de moi même. En effet comme c'est avant tout de la poésie, en même temps qu'une pièce de théatre, je me suis laissé emporter dans un tourbillon onirique. J'y ai rencontré beaucoup de tragique comme je m'y attendai mais également beaucoup de fantaisie. Comme cela souvent été dit, l'être humain est au centre de ce voyage conçu par Goethe... Une lecture intéressante (retour aux sources du mythe) mais certains passages sont assez lourds. J'ai même eu du mal à plonger dans l'histoire, et je trouve que parfois les différents chapitres s'enchainent en laissant de gros vide. Le thème du pacte avec le diable est intéressant, l'éternel lutte du bien et du mal. Il faut essayer de la lire une fois dans sa vie !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElenaLeRoux 2018-12-06T11:48:26+01:00
Or

Belle traduction par Gerard de Nerval qui Pernet d'aborder l'oeuvre de Gothe ....Pour une lecture au second degré, évidemment avec pour s'amuser une application anthropologique sur notre société actuelle, quand je dis "s'amuser", c'est un bien grand mot.. . mais prendre du recul face aux émotions dont les médias nous submergent, un début de liberté, ce livre y aide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par divas 2018-05-13T10:51:31+02:00
Lu aussi

C'est une lecture relativement intéressante dans le cadre d'un cours, mais je ne lirai certainement pas ça pour mon plaisir personnel bien qu'il soit fort constructive. J'ai tout de même bien accrocher à l'histoire du pacte entre Faust et le diable Méphistophélès. Ce mythe est une très bonne représentation du sujet entre le Bien et le Mal que chaque homme doit faire au cours de sa vie, et qui reste encore d'actualité. Très bon livre pour l'enrichissement personnel!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natiguane 2017-12-12T18:40:27+01:00
Argent

J'ai bien aimé cette lecture pour la fac. Une histoire courte, simple, avec des personnages appréciables et un peu d'humour. Je n'en demande pas plus!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexiali 2017-10-12T15:35:22+02:00
Argent

lecture assez compliqueé mais sympathique une fois qu'on est complètement dans l'histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexiali 2017-10-12T15:22:48+02:00
Argent

Un classique que je ne pensais pas aimer mais après l'avoir comparé avec d'autres livres "Faustiens" malgré quelques passages un peu longs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2017-10-10T07:00:49+02:00
Lu aussi

EXTRAORDINAIRE !

J'ai trouvé ce livre captivant, complexe, intéressant et génial, malgré qu'il y ait des passages mous et un peu longuets parfois perdre le passage. N'empêche que je comprends pourquoi ce livre a pour titre livre universelle, dans la littérature allemande particulièrement, en effet j'ai trouvé ce livre instructif. L'histoire est assez tordue je dois avouer mais au fil de l'histoire on plonge dans les scènes avec Faust et Méphistophélès. Goethe ne respecte pas les règles d'or des dramaturges (sans actes, sans scènes). Je l'ai trouvé très original d'ailleurs avec la mise en scène du Diable dans le récit qui a fait un pacte avec un alchimiste qui rêve de découvrir le monde universelle (à ce que j'ai compris). Pour conclure, un livre à lire obligatoirement et il ne faut pas le laisser sur le côté car c'est une vraie pure oeuvre littéraire !

Afficher en entier

Date de sortie

Faust

  • France : 2011-09-06 (Français)

Activité récente

Sheri l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-04T11:51:33+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 332
Commentaires 38
Extraits 7
Evaluations 79
Note globale 7.36 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode