Livres
515 882
Membres
529 737

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L'Ombre du vent



Description ajoutée par newmoon 2010-11-06T17:53:27+01:00

Résumé

Le récit débute à Barcelone, après la guerre civile, marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Un matin de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le cimetière des livres oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est convié par son père, modeste boutiquier de livres, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y 'adopter' un volume parmi des centaines de milliers. Il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans de nombreux secrets : 'L' Ombre du vent'. Pourquoi les romans de cet auteur mystérieux sont-ils brûlés les uns après les autres ? Pourquoi tant de mystère ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 156 lecteurs

Extrait

Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie : ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

N'ayant plus vraiment une nature très sensible depuis quelques années, je ne pleure plus, et j'ai rarement les larmes aux yeux. La première et seule fois où je me souviens avoir pleuré pour un livre, c'était quand j'avais 13 ans, en lisant Harry Potter 2, et en apprenant la réalité du monde.

Mais pour ce livre-ci, ce fut très différent de tous ceux que j'ai lu entretemps. Dans les cent premières pages, j'ai eu les larmes aux yeux - ou du moins la gorge serrée - deux fois. Une fois de tristesse, et une fois de joie. Et de nombreuses fois par la suite de ma lecture, je me suis surpris à sourire naturellement - pas un rire du à l'humour, ou à une blague, mais un sourire qui me faisait un instant me sentir bien. Vraiment bien.

Ce n'est probablement donc pas un mensonge que j'ai lu, plusieurs fois, avant de commencer la lecture de l'Ombre du Vent, qui parlait de magie et de beauté. Car j'ai vraiment eu l'impression de lire un livre nouveau, de découvrir à quel point l'emprise de certains autres romans, ou l'abandon qui pouvait s'en suivre, était léger comparé aux sentiments que m'ont procurés celui-ci.

L'histoire se présente comme le récit d'un jeune garçon qui va, à partir d'un coup de foudre pour un livre, chercher à percer les mystères et secrets de l'auteur qui semblent se dresser sur sa route, comme des portes fermées, ou des poupées russes, ainsi qu'il est dit dans le quatrième de couverture. Je ne me souviens pas avoir déjà lu d'adaptation de l'espagnol, donc je ne saurais dire si le style est du au talent de l'auteur, ou s'il est inérent à la langue traduite, mais c'est un vrai régal, sans que ce soit simple pour autant. C'est toujours plein de poésie, de beauté, tout en gardant sa part de noirceur et de ténèbres lorsque l'histoire s'y prête. Seule chose que j'ai pu lui reprocher, c'est évidemment l'histoire, si nette, précise et parfaite, tellement bien huilée et dont l'éclat de la magie dissimule les accrocs de la réalité et lisse le tout. ça lui enlève de la crédibilité. Mais d'un autre côté, son caractère magique et envoutant surpasse ce détail, et on la prend pour ce qu'elle est : un conte, une aventure palpitante où on n'est toujours surpris, ou on rit, on pleure, et on a peur. Vraiment une réussite, donc. A lire.

Afficher en entier
Diamant

Waouh. Sans conteste mon coup de cœur de l'année.

J'ai immédiatement été happée. Dès la première page. Sans espoir de retour. C'est le genre de livres dont on veut absolument connaître la fin, mais sans jamais qu'il ne finisse. Entre deux moments de lecture, il m'arrivait de complètement oublier l'histoire, comme un rêve au réveil, mais il me suffisait d'une ligne et c'était comme si je ne l'avais jamais quitté.

L'écriture est juste incroyable, pleine de poésie, et insuffle avec brio une touche de fantaisie et d'impénétrable dans cette Barcelone d'après guerre qui ne parvient pas à guérir de ses plaies. Elle vous emporte complètement.

Et l'intrigue ! Une merveille de dosage entre la poésie et le suspens.L'énigme se ramifie de page en page dans une enquête haletante entre l'investigation et le parcours initiatique. Spoiler(cliquez pour révéler)Quel bonheur quand les histoires de l'écrivain et de son lecteur s'entremêlent jusqu'à ne faire qu'une !

C'est en outre un merveilleux hommage aux livres et aux amoureux des livres. Difficile pour un lecteur de ne pas être touché en plein cœur !

Lisez-le. Ce petit bijou tout en finesse vous submergera d'émotions aussi changeantes que les mots, parfois tendres et pétillantes, parfois amères et violentes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Ce livre a été lu avec passion. Intriguée, j’ai suivi la quête de Daniel, tantôt avec le sourire, tantôt avec de l’anxiété, voire même de la frayeur, mais toujours avec avidité. J’ai adoré ce roman tout simplement.

Je ne fais décidément rien jamais comme les autres, j’ai lu ce roman 15 ans après ses prix, mais je ne regrette rien. Magie de la lecture : quand tu nous tiens.

Véritable coup de coeur, je lui mets aisément 10/10.

http://mcchipie.over-blog.com/2020/08/l-ombre-du-vent-carlos-ruiz-zafon.html

Afficher en entier
Or

J'étais un peu réticente à la lecture de ce livre étant donné son grand succès. Mais quel roman! Un de ces livres que l'on n'oublie pas, qui reste dans votre souvenir comme un ami et que l'on aura envie de retrouver un jour.

Afficher en entier
Bronze

Je ne connaissais pas Carlos Ruiz Zafon, mort récemment. Je dois dire que j'ai été déçue par "L'Ombre du vent", traduit en trente-six langues, vendu à douze millions d'exemplaires et que l'on présente comme son chef d'oeuvre. Certes les 500 pages de ce roman se lisent facilement. Il a une intrigue de type policière. La ville de Bracelonne est très présente et se dessine dans le roman une géographie de ses rues et lieux, où les personnages reviennent et croisent les ombres de l'Histoire. Intéressant aussi cet emboîtement des romans et le jeu de miroir entre le personnage-écrivain et le jeune personnage auteur. Mais en l'occurence, ce jeu et l'écriture de Carlos Ruiz Zafon sont loin d'égaler ceux du maître en la matière, qui est selon moi Borgès, qui aura sut bien mieux m'envouter, dans une forme plus courte.

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai lu plus de 200 pages et je n'accroche pas du tout au scénario.

L'histoire est ennuyeuse, il n'y a pas d'action, l'écriture est pourtant poétique mais il ne se passe rien de transcendant. Je ne comprends pas l'engouement autour du titre.

J'abandonne ma lecture car c'est mou, plat. Bref je n'accroche absolument pas, j’espérais autre chose, les personnages ne sont pas exceptionnels, je ne les trouvent pas intéressants.

Je préféré lire un autre roman car je m'ennuie, certains passages sont trop descriptifs, il n'y a pas de suspens non plus.

Afficher en entier
Or

Un livre très beau, plein de poésie. Le style est fluide et l'histoire m'a tout de suite passionnée. On s'attache aux personnages, et on "vit" avec eux.

Afficher en entier
Argent

Une belle lecture, malgré quelques incohérences malvenues. Spoiler(cliquez pour révéler)Peut-on réellement connaître la naissance future d'un enfant le lendemain de l'acte ?

Afficher en entier
Diamant

J'avais découvert ce livre il y a 6 ans grâce à ma professeure de Français, qui était parvenue à me convaincre de lire cette brique au lieu d'un autre ouvrage pour l'examen de fin d'année. Déjà à l'époque, j'avais envie de la remercier parce que ce livre avait été un véritable coup de cœur. Aujourd'hui, j'ai eu envie de le relire pour voir si mes impressions étaient toujours les mêmes. Elles n'ont fait que se confirmer : l'Ombre du vent est encore aujourd'hui mon livre préféré.

Pourquoi le lire ? Déjà, de par la diversité des genres qui se marient et s’entremêlent dans cet ouvrage. Les intrigues sont autant policières que sentimentales, en passant par une bonne dose de mystère et quelques rappels historiques. Cela peut sembler complexe dit comme ça, mais cela donne surtout une certaine profondeur à l'histoire. Et quelle histoire ! Je ne compte plus les retournements de situation que l'auteur est parvenu à intégrer à son récit. Il gère excessivement bien le suspens et parvient à garder cette aura mystérieuse tout au long de l'histoire.

Zafon est également parvenu à créer des personnages divers et variés, avec des backgrounds plus intéressants les uns que les autres. Aucun personnage ne semble superficiel. Ils ont tous une certaine profondeur qui les rends plus réalistes. Je ne me suis pas spécialement identifiée à l'un d'entre eux, mais je me suis tout de même fortement attachée à ces individus aux vies palpitantes.

La plume de l'auteur contribue elle aussi à renforcer la tangibilité de l'histoire. De très belles citations ont d'ailleurs vu le jour grâce à cet ouvrage.

En conclusion, lisez ce livre, je vous promet que vous ne serez pas déçu !

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre ! Il est très bien écrit avec une atmosphère de mystère pleine de suspense et une petite touche de fantastique très appréciée. Tout ce qu'il faut pour happer le lecteur dans l'histoire ! À lire ++

Afficher en entier
Or

Avec un style littéraire très joli et certaines phrases d'une grande poésie, Carlos Ruiz Zafon nous entraine dans les rues de Barcelone à la suite de Daniel Sempere, fils de libraire lui même sur les traces de Julian Carax, auteur mystérieux au passé trouble. Leurs deux histoires s'entremêlent pour n'en former qu'une, comme si leurs destins étaient liés, comme si Daniel devait devenir la meilleure version de Julian. Tout est mystère à découvrir, tout est trouble, tout est secret. On avance comme un chercheur sachant qu'il suit la bonne piste, qu'il trouvera une vérité après tous ces méandres. Et en même temps, en voit Daniel grandir, évoluer avec cette histoire, on s'émeut de ses blessures, de ses rêves…

Un très joli roman, prenant et touchant qui ne néglige pas le suspens et que je conseille.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L'Ombre du vent

  • France : 2004-01-18 (Français)
  • France : 2013-04-04 - Poche (Français)

Activité récente

Yapafe le place en liste or
2020-07-31T08:47:55+02:00
Clace le place en liste or
2020-07-27T11:33:32+02:00

Titres alternatifs

  • La Sombra del Viento - Espagnol

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 2156
Commentaires 297
Extraits 214
Evaluations 565
Note globale 8.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode