Livres
486 029
Membres
475 757

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le vieux qui lisait des romans d'amour



Description ajoutée par Lilou 2009-08-09T21:02:16+02:00

Résumé

Lorsque les habitants d'El Idilio découvrent dans une pirogue le cadavre d'un homme blond assassiné, ils n'hésitent pas à accuser les Indiens de meurtre. Seul Antonio José Bolivar déchiffre dans l'étrange blessure la marque d'un félin. Il a longuement vécu avec les Shuars, connaît, respecte la forêt amazonienne et a une passion pour les romans d'amour. En se lançant à la poursuite du fauve, Antonio José Bolivar nous entraîne dans un conte magique, un hymne aux hommes d'Amazonie dont la survie même est aujourd'hui menacée.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 261 lecteurs

Extrait

p-15

-Maintenant, voyons.Comment tu le trouve, celui-là?

-Il me serre.Je peux pas fermer la bouche.

-Allons donc!Tu parles d'une bande de délicats!

Bon, on en essaye un autre.

-Il flotte. Si j'éternue ,il tombe.

-T'as qu'à pas t'enrhumer, couillon. Ouvre la bouche.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Un roman délicatement envoûtant qui relate la barbarie des hommes civilisés irrespectueux des terres colonisées et en parfaite désharmonie avec la nature (faune et flore). Parfois poétique, parfois burlesque, l'auteur peint une fresque colorée et vivante (presque fantastique) de l'Amazonie. Un pur délice !

Afficher en entier
Argent

Un livre que j'ai d'abord découvert par son adaptation théâtrale (mise en scène de Patrick Chevalier). J'avais trouvé cette pièce plutôt ennuyeuse mais empreinte d'une atmosphère vraiment particulière, humide et étouffante, qui m'avait donné envie de juger cette œuvre à la source.

Et j'ai été agréablement surpris par ma lecture, d'abord parce que contrairement à la pièce de théâtre, plusieurs personnages interviennent et l'action est plus présente (la chasse au jaguar notamment).

Ce que j'ai aimé dans cette courte histoire, c'est qu'elle soulève plein de thèmes intéressants: la colonisation (et l'acculturation des peuples colonisés), l'écologie (la déforestation), le tout porté par l'histoire belle et simple de ce vieil homme, qui, ayant vécu dans sa jeunesse parmi une tribu d'Indiens, se voit confier la tâche de mener une expédition pour tuer un jaguar mangeur d'homme. Mais ce vieillard n'aspire plus qu'à une chose: lire des romans d'amour...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

D'un côté, mon bureau frisquet, un soir de réveillon et mon clavier qui attend mes mots.

De l'autre, la forêt amazonienne colorée, bruyante, riche de dangers et d'émerveillements.

D'un côté, Croquignolle qui s'apprête à déguster un bon repas de St-Sylvestre, les pieds sous la table.

De l'autre, Antonio José Bolivar qui chasse sa nourriture avec la technique efficace des Shuars.

D'un côté, la lectrice éclectique qui fuit les romans d'amour.

De l'autre, un vieux monsieur qui apprend à lire pour découvrir Paris et Venise sous le regard de personnages amoureux.

D'un côté un fond de musique jazzy et des pétards au loin qui annoncent la nouvelle année.

De l'autre, le bruit du félin en chasse, le chant de la pluie dense sur les feuilles, l'hymne rythmé des Indiens au bord du fleuve.

D'un côté, un Moscato pour lancer les festivités.

De l'autre, un Frontera pour éloigner la peur.

C'est cela que j'aime dans la lecture : le mélange des horizons, des expériences et des sensations.

Au côté de Luis Sepulveda, j'ai découvert ce coin de terre amazonienne avec mes cinq sens. Avec le 6ème également. Cet auteur a le don de peindre sous nos yeux, avec une précision délicate, l'univers qu'il a choisi. Ses mots sont colorés, riches, denses. Sa plume est poétique. Elle peut devenir très crue pour dépeindre la réalité d'une rencontre mortelle.

J'ai voyagé avec le vieux qui lisait des romans d'amour. Je ne me suis pas ennuyée. J'ai tenté d'apprendre la vie sans confort, la survie en conditions extrêmes, la richesse des rencontres et les croyances ancestrales d'un peuple éveillé. J'ai aimé ce voyage. Je n'en ressors pas indemne.

Je referme cette année littéraire 2019 avec ce petit roman passionnant et décapant ! Et avec une envie décuplée de continuer à lire, à vivre ces voyages si dépaysants en 2020 !

Afficher en entier
Argent

Ce livre a beau être court et petit, il n'en demeure pas moins intéressant. Il nous transporte dans la foret amazonienne, à une époque où les colons commençaient à affluer, détruisant tout sur leur passage. Nous avons donc droit à une leçon d'histoire et de sensibilisation à préserver la foret d’Amazonie, compromise par le comportement inapproprié des étrangers. Un bon moment passé loin de chez moi.

Résumé maison: Antonio José Bolivar est venu vivre en Amazonie avec les shuars, il y a longtemps. Reconnu par les colons comme un vieux chasseur qui a une vaste connaissance de la jungle impitoyable, le maire, un homme désagréable et détesté, le mandate pour chasser un jaguar qui assassine des colons. Mais pour le vieil homme, c'est le jaguar qui est à plaindre, elle qui a perdu ses petits et son mâle en raison de la folie des chasseurs, qui n'ont pas le moindre respect pour la nature. Il accepte néanmoins de partir chasser le fauve meurtrier, afin de garder sa maison et de pouvoir retourner au plus vite à ses romans d'amour.

Afficher en entier
Bronze

Un roman court mais efficace, original. Roman qui amene une reflexion sur l'impact de l'homme (le colon) et de la civilisation sur la forêt amazonienne et sur les peuples primitifs. A découvrir.

Afficher en entier
Lu aussi

Un roman court qui nous fait voyager en Amazonie à travers la nouvelle vie d'Antonio Bolivar qui vit dans la forêt et qui a dû réapprendre à vivre. Malgré quelques longueurs par moment c'est un livre qui se lit bien et qui transmet le respect de la nature, chose de nos jours trop souvent oublié par l'Homme...

Afficher en entier
Lu aussi

Une histoire qui passe un message et qui donne à réfléchir sur l’impact de l’homme sur la nature. Nous rencontrons Antonio José Bolivar dans son village d’El Idilio, ou il coule ses vieux jours. Son plaisir il le trouve dans les romans d’amour que le dentiste lui apporte deux fois par an. Mais un jour un gringo est amené mort au village tué par un jaguar. Le maire ne laisse pas le choix à Antonio il doit pour protéger les habitants tuer cet animal. Etant le seul à avoir passé de longue année dans la tribu Shuars, des indigènes d’Amazonie, il connait leur façon de traquer, de se déplacer et surtout de survivre dans la forêt. L’auteur nous fait indirectement passer un message sur la déforestation, l’impact de l’homme au sein du poumon de la planète. L’indifférence de tout à chacun le temps qu’on n’est pas touché. Une petite lecture intéressante et relativement rapide.

Afficher en entier
Argent

J'ai beaucoup aimé ce roman.

Luis Sepúlveda est un auteur que j'ai étudié en espagnol il y a plusieurs années. En étudiant à nouveau un de ses textes cette année, j'ai pris la décision de lire un de ses romans. Mon choix s'est arrêté sur celui-ci, car le titre m'inspirait et le résumé me laissait une très bonne impression.

J'ai adoré la plume de l'auteur pour son côté pédagogique. Il prend le temps de décrire la vie d'Antonio José Bolivar avant son arrivé à El Idilio et de nous expliquer comment il a appris à vivre en compagnie des Shuars. Les descriptions ne sont pas très nombreuses, mais elles nous permettent de comprendre leurs modes de vie.

L'intrigue est bonne et elle se déroule assez rapidement, puisque le roman fait moins de cent-cinquante pages. En termes d'action, il ne se passe pas grand-chose. Cependant, Luis Sepúlveda introduit une réflexion intéressante et instructive sur les répercussions du comportement des colons sur l'Amazonie. Tous les habitants de l'Amazonie, aussi bien les humains que la faune et la flore, sont impactés par leurs présences.

En tout cas, ce roman était une bonne petite lecture.

Afficher en entier
Or

J'avais du lire ce livre en espagnol et j'ai vraiment adoré ! Il est , certes, court mais on y découvre la dure vie dans la forêt amazonienne tout en étant embarqué par la passion des livres qu'a notre personnage principal. Ce livre est pleins d'actions mais ne manque pas de descriptions et fait bien réfléchir. C'est un hymne à la douce nature qui nous entoure et change notre façon de la voir.

Afficher en entier
Diamant

J ai adoré cet ouvrage dans lequel se mêle la dure réalité de la vie en forêt amazonienne et la poésie de l'amour des livres.

L'auteur nous invite à une réflexion sur ces peuples primitifs avec lesquels il a vécu plusieurs mois. J'ai rarement lu autant de poésie dans de la prose. C'est fluide, mais loin d'être simpliste. Au contraire, chaque mot semble être à sa place et avoir sa raison d'être. Chaque mot se savoure. La plume nous fait clairement voyager, et on est transporté illico presto dans la moiteur de l'Amazonie. D'habitude, je suis assez peu réceptive aux trop longues descriptions, mais là, j'en ai adoré chaque mot.

Ce bouquin, c'est une ode au respect. De son voisin, mais aussi de l'humanité. De l'Amazonie, mais de la nature entière. D'un félin, mais de toute la faune. Ce n'est pas un livre écolo-chiant pour autant, c'est un poème, un chant du cygne, de l'émotion couchée directement sur papier qui appelle à l'amour. C'est beau et dramatique en même temps.

Il y a aussi de la réflexion derrière tout ça : quelle influence apporte l'homme quand il colonise, mondialise ? Quelles sont les conséquences pour la faune, la flore, les autres hommes ? Et surtout, cela n'empêche pas les passages où l'écriture devient crue et montre la férocité de l'homme et la beauté parfois cruelle de la nature.

À lire.

Afficher en entier
Argent

Une aventure courte, mais, qui contient tellement de vérités à elle seule. À lire au moins une fois dans sa vie. C'est poignant, authentique, drôle et triste en même temps.

Afficher en entier

Date de sortie

Le vieux qui lisait des romans d'amour

  • France : 2012-04-11 - Poche (Français)

Activité récente

SySD l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-18T00:06:08+01:00
Mespha l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-13T15:52:53+01:00

Titres alternatifs

  • Un viejo que leía novelas de amor - Espagnol

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 1261
Commentaires 188
Extraits 43
Evaluations 290
Note globale 6.92 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode