Livres
478 035
Membres
459 281

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Épées de glace, Tome 2 : Le Châtiment de l'Empire



Description ajoutée par Gkone 2015-11-16T20:15:05+01:00

Résumé

« Olivier Gay nous donne là de la grande Fantasy. Une intrigue parfaitement maîtrisée avec une écriture puissante qui nous entraîne dans une épopée sanglante et tragique, grandiose et pathétique, et surtout très humaine. » – Jean-Luc Rivera, ActuSF

Le Boucher est vaincu. Prisonnier de l’Empereur, chaque heure qui passe le rapproche inexorablement de son exécution. Mais un empire est-il capable de détruire une légende ? Alors que Shani et Mahlin cherchent une solution désespérée pour sauver Rekk, certains au sein même du pouvoir pourrait voir quelque avantage à sa libération...

Aucun fer ni aucune blessure ne feront oublier sa vengeance au Boucher. Que l’Empire se prépare ; les épées de glace sont en marche.

Afficher en entier

Classement en biblio - 82 lecteurs

Extrait

Lorsqu'il y a peu d'ennemis, je les tue. Lorsqu'il y en a beaucoup.... Je leur déclare la guerre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai enfin pu lire la suite de cette duologie de fantasy française et quel bonheur ! Celui-ci, plus violent que le premier, nous offre un fort lot de rebondissements, dont la perte d'un personnage central qui vient nous briser le coeur et nous demandait jusqu'où va le sadisme de l'auteur (SPOILER : jusqu'à la fin et les toutes dernières pages !).

La plus belle évolution revient au personnage féminin, Shani, même si je peux comprendre qu'elle dérange dans son comportement et le rapport des personnages masculins à celle-ci. Rikk devient davantage "humain" dans ce tome, même si il reste fidèle à lui-même et à son image de Boucher. On découvre son charisme encore davantage, son emprise sur les hommes du Nord qu'il gère et sa vengeance qui lui permets de rester en vie durant toute l'intrigue. Néanmoins, certains de ses choix restent très contestables et pourraient ennuyer des lecteurs.

Un deuxième tome qui conclut la duologie avec brio, avec deux dernières pages sous forme d'épilogue qui bouleversent toutes nos certitudes et tout ce qu'on l'a cru comprendre de l'intrigue. Je ne peux que le conseiller aux amateurs de fantasy, puisqu'en plus, elle est française celle-ci !

Afficher en entier
Or

Happée par le récit j'ai enchaînée le 2éme tome après la fin du premier. Ce commentaire est donc pour les 2.

Au début du premier tome on découvre un personnage haut en couleur comme je les aime. Deria est une jeune noble arrivant à la cour de l'empereur, mais qui détonne dans ce monde masculin où les femmes n'ont pas vraiment leur mot à dire. Car Deria est la fille d'un très redoutable guerrier (ou Boucher), sait manier les mots comme sa lame, et n'a pas pour habitude de se laisser dicter sa conduite.

Elle va se lier avec un jeune soldat et une servante et va changer leur vie, enfin plutôt sa mort va la changer...

C'est très difficile pour moi d'aller plus loin sans tout vous raconter.

En gros beaucoup d'action , une intrigue vraiment intéressante pour ma part sur les 2 tomes. Mais il est vrai que le 2éme tome est bien marqué par le "je tue à tout va on parle peut-être après". Cela ne m'a pas réellement choqué le personnage concerné collant bien à cette image...

Jusqu'au bout finalement l'auteur nous ballade par rapport à l'assassinat de Déria et j'ai bien aimé être surprise ainsi.

L'écriture m'a plu, les personnages aussi, l'intrigue encore plus. Je ne sais pas pourquoi ce n'est pas un coup de coeur car honnêtement on en était pas loin du tout.

Afficher en entier
Or

Un second tome aussi captivant que le premier ! Je vais très vite m'attaquer à la série "La main de l'empereur" maintenant.

Afficher en entier
Bronze

J'avais classé en Argent le précédent tome mais celui ci , honnêtement je ne peux le mettre qu'en bronze !! Ce livre permet de conclure l'histoire entamée dans le premier tome. Les personnages sont encore plus insipides et l'intrigue inexistante ou presque, seule la toute fin est réussie et a créé un tant soit peu de surprise mais ce n'est pas suffisant pour rattraper la médiocrité du reste.

Afficher en entier
Diamant

Rekk est toujours empreint de vengeance, les petits jeunes sont devenus plus matures et responsables bien qu'ils soient toujours un peu agaçant.

Ce tome 2 reste dans la logique du premier tome: de la vengeance et des batailles. Le scénario est toujours bien construit et cohérent avec les réactions des personnages. j'aurais bien aimer quand même savoir la suite, la fin est un peu abrupte. Mais le dénouement, notamment du meurtre de Deria est pensé. ^^

Afficher en entier
Argent

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- La lecture commune, cette expérience palpitante ---

Comme prévu, Saiwhisper et moi avons poursuivi notre lecture de ce diptyque. Verdict ? Même si ce second tome s'inscrit globalement dans la lignée du premier, nous avons toutes deux relevé des différences assez marquantes, bonnes ou mauvaises.

J'ai donc un certain nombre de choses à dire. Mais avant, je tiens à remercier Saiwhisper pour cette lecture commune qui s'est révélée fort agréable. J'espère pouvoir remettre ça très prochainement !

--- Une fin pour un début ? ---

Pour rappel, je n'avais pas totalement adhéré à la fin du Sang sur la lame, ce qui avait fait naître en moi quelques appréhensions pour ce second volet. En le commençant toutefois, j'ai été plus que surprise par une révélation de taille. Je ne vous en dirai pas plus, rassurez-vous, mais je ne peux m'empêcher de penser que les chapitres concernés auraient été bien plus efficaces à la fin du premier numéro, afin de raviver l'intérêt du lecteur. Et oui, un cliffhanger, même s'il est frustrant, fait toujours son effet !

--- Une suite écrite dans la précipitation ? ---

Là encore, je m'interroge, car j'ai eu cette impression en tournant les pages du Châtiment de l'empire. Cependant, cette remarque n'est pas forcément négative ou, tout du moins, pas entièrement. J'ai en effet constaté que les chapitres étaient plus courts, plus dynamiques également, offrant davantage de rythme au récit.

Mais ce changement n'est pas sans conséquence, puisque l'auteur a, en parallèle, un peu trop abusé des facilités scénaristiques. D'ailleurs, Saiwhisper partage mon avis à ce propos. En d'autres termes, l'histoire manque d'approfondissement, de détails. J'avais parfois la sensation de survoler les événements, et non pas de les vivre.

--- Nos héros au coeur de l'action ---

L'évolution des personnages est incroyable. Amorcée dans le premier volet, elle parvient ici à son apogée. Néanmoins, difficile pour moi d'approuver complètement les choix d'Olivier Gay dans ce domaine, car tout va bien trop vite. Quoi qu'il en soit, chaque protagoniste avait un rôle à jouer.

J'ai d'abord été étonnée par Laath dont la personnalité se veut multiple. Il peut ainsi changer de visage en quelques secondes, affrontant les dangers à sa façon. Shani, quant à elle, se révèle pleinement. Davantage guerrière que servante, elle dévoile tout son caractère. Et quel caractère ! Olivier Gay en a peut-être fait un peu trop à son sujet, mais on oublie vite ce faux pas lorsque la belle se met en colère.

Enfin, n'oublions pas Rekk. Je l'ai découvert sous un nouveau jour dans ce dernier opus. D'ailleurs, je crois que l'auteur a souhaité accentuer l'ambivalence qui le caractérise, car il s'est montré aussi cruel qu'attachant. Une excellente méthode pour surprendre le lecteur !

Le seul qui n'ait pas grandi, c'est Malhin. Toujours fidèle à lui-même, il enchaîne les bourdes sans comprendre que son comportement est tout bonnement… puéril ? En bref, je n'ai pas vraiment apprécié ce personnage, trop fade à mes yeux et à ceux de ma binôme.

--- La vengeance à tout prix ---

Ce que je déplore dans le châtiment de l'empire, c'est que l'on perd de vue les divergences politiques. Personnellement, j'avais hâte de retrouver les comploteurs de l'ombre. Mais la vengeance de Rekk prend le pas sur le reste. de ce fait, les chapitres consacrés à Mandonius et à Theorocle m'ont semblé trop peu nombreux et l'intrigue un peu moins captivante.

Cet aspect de l'histoire revient toutefois en avant-plan vers la fin, mais pas de la meilleure des manières. Une fois encore, j'ai trouvé que l'auteur se précipitait. Résultat : une fin bâclée et une lectrice frustrée ! Deux même, puisque Saiwhisper me rejoint aussi sur ce point.

--- Lire ou ne pas lire La Main de l'Empereur ? ---

Après Les Épées de glace, Olivier Gay a écrit un préquel dédié à Rekk dans ses jeunes années. J'avais donc l'intention de me le procurer pour pouvoir le lire par la suite. À présent, je me demande si c'est une bonne idée. Certes, ce diptyque m'a plu, mais il n'est pas aussi bien que je l'espérais.

Saiwhisper m'a néanmoins affirmé que La Main de l'Empereur est un cran au-dessus, ce qui paraît logique puisque Les Épées de glace est la toute première saga éditée de l'auteur. Vous l'aurez donc compris, je suis en plein dilemme…

Afficher en entier
Diamant

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais pour ma part, lorsque je finis une série, je suis toujours partagée entre deux émotions contraires et paradoxales : d’un côté, je suis très heureuse de savoir enfin le fin mot de l’histoire, et de l’autre, je suis totalement effondrée de devoir quitter les personnages que j’ai accompagnés durant plusieurs tomes. Mais dans le cas des Epées de glace s’ajoutent également la frustration intense qu’entraine cette fin atrocement ouverte qui laisse espérer une suite (par pitié, monsieur Gay, une suite, pour la survie de vos lecteurs !) et l’ahurissement complet mêlé de profond respect face à cet ouvrage dont on rêverait tous d’être l’auteur tellement il est … bah parfait, le mot est dit.

Poussés - dans les deux sens du terme - par Rekk, Mahlin et Shani ont fait le grand saut dans le fleuve, tandis que le Boucher se fait charcuter par l’épée de son adversaire et finit dans une geôle aussi inhospitalière qu’efficace. Pour le faire s’évader, Laath, Mahlin et Shani vont devoir s’associer à Eleon, l’assassin prodige qui refuse de laisser sa proie se faire exécuter alors que c’est à lui de le tuer au terme d’une traque. Mais la soif de vengeance de Rekk reste inassouvie … L’Empire, déjà fragilisé par la mort de l’Empereur Marcus et l’ascension au pouvoir de l’impétueux et prétentieux Héritier Théorocle, déjà vulnérable face au risque de soulèvement du peuple Koushite, va devoir se préparer à faire face à une menace bien plus grande encore : la colère du Boucher, qui ne compte pas renoncer à venger la mort de sa fille, quel que soit le prix à payer …

Trop souvent, les seconds tomes commencent avec un long, pénible et ennuyant rappel des événements antérieurs, pour replonger le lecteur dans l’ambiance. Ici, rien de tout cela : on retrouve nos personnages là où on les avait laissés, et l’action redémarre au quart de tour comme si rien ne s’était passé, comme s’il n’y avait pas eu de coupure et de changement de livre. Pour moi qui lit toujours - sauf quand cela n’est pas possible - les tomes d’affilée, c’est une aubaine : tout est encore bien frais dans ma tête et je suis ravie de pouvoir me replonger aussitôt dans de l’action et non pas de la rétrospective ! Plus généralement, ce second et dernier tome est riche en actions, en rebondissements, en coups de théâtre, en révélations … Pas moyen de s’ennuyer, et surtout, pas moyen de s’arrêter de lire tant chaque fin de chapitre est absolument insupportable : on tourne les pages comme si on était poursuivis par des assassins fous furieux, comme si l’avenir du monde dépendait de la suite de l’histoire, comme si il y avait urgence à savoir ce qui va se passer parce que c’est trop terrifiant de ne pas savoir. Je vous préviens, ce livre est dangereux pour les cœurs fragiles ou les âmes sensibles !

Car on ne va pas se mentir, ce second tome est encore plus violent, plus sanguinolent que le premier. Le mot d’ordre : pas de quartier. L’auteur n’hésite pas à malmener lecteur et personnages. Il y a du sang, de la sueur, des larmes, il y a de la douleur, de la frayeur, de la peur. Il y a des meurtres, il y a des trahisons … Ne vous attachez à personne, n’ayez confiance en personne, cela faut à la fois pour nos héros et pour nous-mêmes. Plus d’une fois, je suis restée bouche bée, interloquée, médusée, estomaquée, incapable de croire à ce que je venais d’apprendre tellement cela semble impossible, inimaginable, impensable. Parfois, c’est la colère qui suivait cet état d’ahurissement, parfois, c’était tout simplement de l’admiration face à ce rebondissement inattendu, et parfois aussi, c’était les deux à la fois. Même si c’est parfois un peu frustrant de se rendre compte que l’auteur nous a mené par le bout du nez du début à la fin, cela reste la preuve que l’auteur en question est un véritable génie !

Pour tout dire, j’ai beau chercher, je ne trouve rien à reprocher à ce second tome. Les personnages sont toujours aussi complexes, toujours aussi intéressants, toujours aussi insaisissables, finalement. On ne sait jamais quelle direction ils vont prendre, quel choix ils vont faire, de vrais électrons libres impossibles à cerner ! Certains personnages que nous pensions sans cœur se révèlent être terriblement et profondément humains, d’autres que nous croyions inoffensifs s’avèrent être plus fourbes que le roi des fourbes … Impressionnant, déstabilisant. L’intrigue est toujours aussi bien menée, aussi emberlificotée, si bien ficelée que l’on se demande bien, au fur et à mesure qu’approche la fin, comment tout cela va réussir à se démêler. Et aussi étonnant que cela puisse paraitre, mais cela se démêle très rapidement, de façon très brutale, mais très efficace également. Je ne suis d’ordinaire pas trop pour la tactique « on fonce dans le tas », mais je dois reconnaitre que cela marche finalement plutôt pas mal ! Et enfin, la plume est toujours aussi extraordinaire, c’est à la fois sombre (c’est quand même l’histoire d’une Vengeance faite homme qui vient châtier un Empire, comme le dit le titre) et léger (j’aime décidément énormément l’humour d’Olivier Gay, qui débarque au moment le plus impromptu pour donner lieu à des situations cocasses, des conversations burlesques), avec en prime cette petite touche d’émotions (j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pour les cinquante années à venir !). Chapeau.

En bref, ce livre, c’est LE livre que j’aurai aimé écrire, celui qui réunit tout ce que j’aime, celui qui a réussi à me surprendre, celui qui m’a donné envie de me relever au milieu de la nuit pour savoir la suite, celui que je n’avais finalement pas vraiment envie de terminer car je ne voulais pas quitter ces personnages, cet univers, aussi éblouissant qu’impitoyable. C’est le livre qui me rappelle pourquoi j’aime tellement la fantasy. Mais c’est aussi le livre qui me fait me sentir toute vide : qu’est-ce que je vais bien pouvoir lire, maintenant ? Je n’ai qu’une envie : aller me procurer La main de l’Empereur pour retrouver Rekk, mais surtout, aller harceler l’auteur nuit et jour pour qu’il m’écrive une suite, j’veux savoir ce qui se passe ensuite ! Alors voilà, lisez ce livre, lisez ce dyptique, car même si vous n’en ressortirez pas complétement indemnes, vous verrez, elle est parfaite, cette saga !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/11/les-epees-de-glace-tome-2-le-chatiment.html

Afficher en entier
Or

Shani a une évolution intéressante dans ce tome, elle s'affirme et devient plus sûre d'elle. C'est peut-être l'un des seuls points positifs de ce tome.

Je ne comprend pas certaines décisions de Rekk Spoiler(cliquez pour révéler)il tue Dareen, excusez-moi mais en quoi c'est logique ? Oui je veux bien il a des défauts c'est un homme cruel mais à ce point là c'est insensé, on termine sur une fin un peu bizarre pour moi la boucle n'est pas bouclée Rekk n'est pas allé au bout de sa mission, certains personnages s'en sortent sans problème quand ils devraient en avoir.

Afficher en entier
Argent

Pas d’ellipse temporelle, on commence le tome 2 à la suite du tome 1 et on replonge directement dans l’aventure. On commence Mahlin et Shani qui survivent miraculeusement à la fin du tome 1 et qui vont s’efforcer de tirer Rekk des ennuis. On retient son souffle en espérant que tout se passe au mieux. Parfois oui, parfois non.

Tout comme dans le 1, on a un aperçu des pensées de chaque personnage, ce qui permet de mieux les comprendre et d’éviter de tomber dans la dichotomie bon/mauvais. Comme dans la vraie vie, personne n’ai totalement bon ou mauvais, mais chacun a ses pensées et des objectifs.

On finit au tout dernier moment par comprendre qui a assassiné Deria et c’est une grosse surprise.

Il y a beaucoup de retournements de situation, jusqu’à la dernière page ! Et comme je le pensais à la fin du 1, tout n’est pas comme on le croyait.

J’ai adoré suivre à nouveau les personnages, Rekk et sa vengeance, Malhin, et Shani qui poursuit son évolution. Elle, je l’adore !

Par contre, il nous faut une autre série qui nous parle de ce qu’ils deviennent par la suite. Parce que si l’histoire des Epées de glace est terminée, celle de Rekk et Shani est loin de l’être, elle.

Note : 9/10 https://laforetdespages.wordpress.com/2018/01/28/les-epees-de-glace-2-le-chatiment-de-lempire-dolivier-gay/

Afficher en entier
Diamant

J'ai sauté sur ce second tome dès que j'ai pu, la fin du tome 1 ayant été trop cruelle pour moi.

J'ai vraiment apprécié la prise de position de Shani, qui s'affirme et devient une femme forte et de caractère. Mais j'ai aussi versé quelques larmes pour certains personnages....

Une belle fin mais qui me donne envie de lire une suite Spoiler(cliquez pour révéler)avec Rekk et Shani.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Épées de glace, Tome 2 : Le Châtiment de l'Empire

  • France : 2016-01-08 (Français)
  • France : 2017-06-16 - Poche (Français)

Activité récente

lokeso le place en liste or
2019-11-03T16:41:02+01:00
Sexile le place en liste or
2019-10-24T19:54:06+02:00
anne58 le place en liste or
2019-07-27T09:50:55+02:00

Titres alternatifs

  • Le Boucher et la Servante, tome 2 : La Servante - Français

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 82
Commentaires 15
Extraits 4
Evaluations 36
Note globale 7.83 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode