Livres
458 491
Membres
411 917

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Héritières, Tome 1 : Il était une fois un Duc



Description ajoutée par marce217 2016-06-08T16:42:59+02:00

Résumé

Enfant, Isolde Goodnight croyait aux histoires merveilleuses de son père, écrivain à succès. À vingt-six ans, l’adversité lui a fait renoncer à ses rêves de petite fille. C’est alors qu’une lettre lui annonce un héritage inattendu. Pleine d’espoir, Isolde puise dans ses derniers deniers pour rejoindre Gostley Castle. Là-bas, elle est terriblement déçue : son parrain ne lui a pas légué d’argent, mais un château sinistre ! Pire, l’ancien propriétaire y réside toujours. Un malotru balafré, qui se présente comme le duc de Rothbury et... qui est aveugle. Comment pourrait-elle décemment le chasser de cette demeure, désormais leur seul refuge à tous deux ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 269 lecteurs

Extrait

Elle inclina le visage vers le sien. Il sentit son souffle contre son cou, de tendres volutes de chaleur.

— Et depuis que je suis toute petite, chuchota-t-elle, je rêve de mon premier baiser. J’ai toujours su au fond de mon âme qu’il serait romantique, tendre et d’une douceur foudroyante.

— Eh bien, vous découvrez qu’il n’en est rien. À votre âge, vous devriez être habituée aux déceptions.

— Détrompez-vous.

Elle resserra les poings sur sa chemise.

— J’ai choisi de me battre contre la désillusion. Vous ne gâcherez pas mon premier baiser. Je ne vous laisserai pas faire. Vous allez m’embrasser de nouveau, sur-le-champ. Et mieux que tout à l’heure.

Il secoua la tête, incrédule.

— C’est terminé. D’ailleurs, même si je vous embrassais encore, ce ne serait plus votre premier baiser.

— Si, puisqu’il fait partie de la même étreinte.

Nom d’un chien ! Où les femmes allaient-elles chercher ces préceptes ? Les conservaient-elles dans un manuel quelconque ? Parfois, il se demandait si la gent féminine ne se composait pas de juristes détentrices d’un code du Droit Romantique qu’elles dissimulaient obstinément aux hommes.

— Cessez de tergiverser. Vous pouvez certainement faire mieux que ce baiser. Après tout, vous avez fait l’amour sur le dos d’un cheval assez souvent pour en tirer des généralités. Vous devez donc embrasser mieux que cela. Je ne quitterai pas cette tourelle tant que…

Il la saisit par les épaules et l’embrassa avec plus de force, essentiellement pour la réduire au silence mais aussi pour étayer son propos : si elle rêvait de moments tendres et romantiques, Ransom n’était pas son homme. Dans le domaine du plaisir physique, il était agressif, impérieux, et fier de l’être. Alors, s’il devait enfoncer le clou deux fois, soit.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

http://leslecturesdeveralice.blogspot.com

Lu en VO.

Isolde Ophelia Goodnight... Avec un nom pareil, on ne peut que s'attendre à vivre et à se pâmer dans les affres de la passion la plus intense, non? En pure héroïne submergée de larmes et d'éclats passionnés, non?

Sauf qu'Izzie a depuis longtemps abandonné toute velléité romantique. Izzie n'est qu'une femme quelconque, que l'on surnomme dans toute l'Angleterre "le petit coeur anglais", ancrée dans l'imaginaire de milliers de lecteurs comme une pure petite fille aux grands yeux bleus... Une image complètement à l'opposé de la réalité.

"One by one she'd let go all of those girlish dreams [...] What fairy tales were left over for a plain, impoverish, seventy-six years old woman who'd never even been kissed? "

En toute simplicité, deux cents livres pourvoiraient fort bien à son idéal, ne serait-ce que pour combler son estomac qui crie famine. Et, pourquoi pas, s'offrir le luxe d'un petit toit entouré d'un jardinet providentiel.

C'est alors que l'espoir d'un avenir meilleur se profile : le testament mystérieux d'un lointain parrain... un voyage, celui de la dernière chance, tant sa bourse est vide, dans le nord du pays...un château sinistre plombé de pluie et de brouillard... Un homme sombre et menaçant...

Quelle rencontre romantique ! La belle et la bête : lui se tient dans l'ombre, désobligeant, insolent, elle tombe à ses pieds, de faim et de fatigue.

Izzie n'en revient pas : elle a hérité d'un château ! Mais Ransom William Dacre Vane, onzième Duc de Rothbury, ne compte certainement pas lui abandonner son château familial, aussi inhospitalier soit-il : car c'est de cela qu'il s'agit. Depuis quelques mois, il s'y terre, handicapé par les graves blessures qu'il a reçues sur le continent. Il n'a plus de vie. Il n'en veut plus. Amer, il est meurtri de bien des façons, car la vie ne lui a pas vraiment fait de cadeaux. Face à lui, intrépide, perspicace et déterminée, Izzie retrousse ses manches. De toutes façons, elle n'a rien à perdre.

C'est certain, Tessa Dare, en pleine possession de ses moyens, est incontestablement une grande lorsqu'il s'agit d'écrire des romans enlevés, drôles, charmants et intelligents.

-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Drôle de romance.... J'ai souvent souri et je n'ai pas vu le temps passer. Un bon moment de détente

Afficher en entier
Or

'ai vraiment passé un bon moment avec cette romance historique.

Afficher en entier
Argent

Quand j’ai commencé ma lecture, je pensais être complétement plongée dans le 19e siècle. Je ne m’attendais pas à trouver des anachronismes. Au début, ça m’a pas mal perturbé, puis ça finit par me faire sourire. Je pense que ces anachronismes m’ont empêché d’entrer complétement dans l’histoire. Il y a des moments tellement délirants et improbables pour l’époque que cela m’a sûrement freiné dans ma lecture. Apparemment, c’est le style de l’auteure. Si je l’avais su avant, j’aurais davantage apprécié ce roman.

A part ça, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Izzy, et son duo avec Ransom. J’ai beaucoup ris, beaucoup levé les yeux au ciel (souvent lié aux anachronismes d’ailleurs :p ) et j’ai pris plaisir à lire ce roman.

Afficher en entier
Diamant

C'est la première fois depuis la Ronde des saisons de Lisa Kleypas que j'éclate, purement et simplement, de rire devant un historique. J'ai adoré Izzy, et surtout ses dialogues avec Ransom ! C'était absolument parfait, du début à la fin ! Je ne l'ai pas lâché, jusqu'à le finir. Grrr... Je ne m'en remets pas, j'ai toujours un petit sourire au coin. Parfait je vous dis.

Afficher en entier
Diamant

Une très belle lecture j’ai apprécié ce livre.

Afficher en entier
Argent

J'ai eu quelques difficultés à situer le roman dans le temps. Quelques passages laissaient à désirer; inconsistances, incohérences. Quelques bons filons d'histoire mal développés. Malgré tout, une gentillette histoire d'amour.

Afficher en entier
Bronze

J'ai trouvé le début de la romance prenante mais je m'y suis très vite désintéressée.

Les personnages deviennent de moins en moins intéressant au fil des pages et la fin du livre était plutôt fade.

Afficher en entier
Argent

J'ai vraiment passé un bon moment avec cette romance historique. C'est mon premier livre du genre (à part les "classiques" de Jane Austen ou les soeurs Brontöe). Je me doute bien que certains codes historiques ne sont pas respectés, que par rapport à l'époque les dialogues sont probablement peu réalistes... Mais ça ne m'a pas dérangée. Les scènes érotiques ne sont pas non plus légion, ce que j'ai apprécié (je n'aime pas dans les livres quand il y a des scènes de sexe juste pour des scènes de sexe, qui ne servent à rien dans l'histoire).

Par contre la scène finale est un peu what the fuck Spoiler(cliquez pour révéler)genre il y a du cosplay et tous les fans arrivent par aider ? c'était un peu too much ^^, mais c'était marrant.

Un roman très frais qui fait passer un agréable moment, sans prise de tête !

Afficher en entier
Diamant

C'est mon deuxième roman de cette auteure et chaque fois c'est un véritable enchantement!

C'est enlevée, c'est plein d'un humour charmant et c'est original!

Un savoureux mélange d'historique et de new adulte, qui en fait un roman très contemporain...

notre sexy Duc est presque aveugle et se terre dans son château, sauf que celui ci a été vendu sans son consentement, et arrive la nouvelle propriétaire qui en a hérité de son parrain... Lui ne veux pas d'elle mas elle ne veux pas partir car elle n'a plus nulle part ou aller, la cohabitation va se révéler explosive!!! Je n'en dit pas plus pour que vous puissiez découvrir ce charmant roman qui m'a énormément plu, il va s'en dire gente damoiselle et damoiseau que je vous recommande ce roman qui a pour trame de fond les contes!

Afficher en entier
Or

Bonne entrée en matière pour cette nouvelle série. Et la touche d'humour avec l'arrivée des "fans" est plutôt bienvenue. Une bonne romance historique.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Héritières, Tome 1 : Il était une fois un Duc

  • France : 2016-03-09 - Poche (Français)
  • USA : 2014-01-28 - Poche (English)

Activité récente

Zeyno l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-12T00:42:25+01:00

Les chiffres

Lecteurs 269
Commentaires 38
Extraits 29
Evaluations 78
Note globale 7.99 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Romancing the Duke (Castle Ever After #1) - Anglais
  • Romance com o Duque - Portugais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode