Livres
505 786
Membres
513 536

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Loups de Riverdance, Tome 1 : Lucas



Description ajoutée par anonyme 2014-10-31T18:54:09+01:00

Résumé

L'histoire d'amour impossible entre un loup alpha et un jeune homme au passé trouble.

Lucas a toujours vécu en marge de la société. Traqué par sa propre famille, il n’a jamais pu poser ses bagages. Pourtant, il continue de rêver à une vie rangée : un petit copain régulier, des amis… Il pense trouver tout cela dans cette petite ville des North Cascades. Cependant le monde surnaturel n’est pas le seul à abriter le mal et le jeune homme va voir ses rêves de bonheur piétinés. Brisé, il est recueilli par Marcus. Un homme beau, fort, plus âgé, qui fait battre le coeur de Lucas. Mais Marcus est avant tout l’Alpha de la meute locale et lorsque le passé de Lucas le rattrape et que les cadavres commencent à s’empiler, la nature même du jeune homme va devenir un danger pour les loups…

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 386 lecteurs

Extrait

— Tu veux bien me montrer ton loup, Marcus ? lui lancé-je, l’air enjoué, mais la voix un ton plus bas que d’habitude.

J’entends un rire étranglé. Derek sans doute, qui a parfaitement saisi le double sens de mes propos. Apparemment, cela a échappé à Marcus, quoiqu’une légère rougeur sur le haut d’une oreille m’en fasse douter, son teint doré lui épargnant l’embarras du rose qui monte aux joues et qui me trahit si souvent, moi dont la peau est à peine teintée de miel. Il me fixe, longuement, puis acquiesce.

Il se lève de table, recule dans un coin et enlève ses vêtements, tee-shirt, chaussures, jean, boxer… Je savoure chaque moment, chaque seconde de ce strip-tease improvisé, ses gestes pleins de grâce, assurés. La nudité ne trouble guère les loups-garous, et cet homme-là est de toute façon très sûr de lui, toujours. Il me regarde, tout son corps semble vibrer, et quand il tombe à quatre pattes, il n’est déjà plus un homme, mais un hybride, nimbé de lumière. La fourrure envahit son corps comme si sa peau se retournait au fur et à mesure, et qu’elle avait toujours été dessous ; son visage est devenu museau, le spectacle est d’une incroyable beauté… Et soudain, j’ai le loup alpha devant moi. Un grand loup, il doit presque faire le double d’un loup naturel, sa fourrure est sable, or et argent mêlés, ses prunelles azur sont toujours là, mais cerclées d’ambre liquide, dans les yeux fendus de Canis lupus. Il est… magnifique.

Je me lève doucement, j’avance vers lui, fasciné, tombe à genoux, je tends la main droite, effleure son crâne, ses oreilles duveteuses qu’il baisse sous le contact, je descends sur son cou musclé, ses épaules, son échine… Il frissonne, je frissonne aussi, j’immobilise ma main dans sa fourrure, je voudrais enfouir mon visage dans son encolure. Je lutte contre cette impulsion et relève lentement ma main. Je reste un instant à genoux, il fait demi-tour, me jette un regard de loup par-dessus son épaule, regagne le coin de la pièce et commence la transformation. Je tourne la tête tout en me relevant, je ne vois qu’une lumière dorée du coin de l’œil, et je vais me laisser tomber sur la première chaise à ma portée. L’expérience était… intense. J’ai les mains qui tremblent, et une vague envie de pleurer.

Sheena lance une plaisanterie pour faire retomber la tension, tout le monde rit. Je me lève, les jambes encore un peu tremblantes, pour débarrasser la table des reliefs des côtes de bœuf, et mettre les assiettes à dessert. Marcus, qui s’est rhabillé en silence, attrape la tarte aux fraises sur la desserte et l’apporte à table. Tout le monde se rassoit pour déguster le gâteau. Léo craque le premier.

— Ben merde, dis quelque chose, Lucas !

— Qu’est-ce que tu veux que je dise ?

— Je n’en sais rien… ce que tu penses de tout ça ? Qu’on soit des loups-garous. Je veux dire, ça te fait flipper ? Ou quoi ?

— Vous êtes ce que vous êtes, une chouette famille et des gens bien, et que je connaisse votre vraie nature lycanthrope n’y change rien. Je veux dire, Léo, tu peux chasser les lapins la nuit dans la campagne, hurler à la lune et aimer porter de la fourrure… tu restes mon ami. Et je te bats toujours à Warhammer et Assassin’s Creed. Juste une chose, évite de me faire la bise après t’être léché le cul, ça va pas le faire.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Je suis très partagée quant à mon ressenti en fin de lecture. Déjà je l'ai trouvé trop long, une bonne 100ne de pages en moins aurait rendu le livre plus trépident.

Lucas est au départ un perso que j'aimais bien mais au bout d'un moment, toutes ses ruminations et ses larmes m'ont tapé sur les nerfs. Ce type est censé être un survivant. Que diable !! Spoiler(cliquez pour révéler)La scène de la salle de bains par contre m'a retournée.

Marcus j'avoue m'a sidérée à plusieurs reprises. Quand il décide de se jeter sur Lucas, c'est soudain, sans délicatesse et ce qu'il lui dit m'a fait me demander s'il était réellement un "homme fait".Spoiler(cliquez pour révéler)Sans compter qu'il n'hésite pas à se détourner de Lucas sans vraiment se battre ; tu parles d'un alpha ayant trouvé son compagnon. Et puis il se pointe un an plus tard comme une fleur, des excuses plein la bouche et quelques larmes.

La fin est bâclée.Spoiler(cliquez pour révéler)Ils se réconcilent au bout de 5 minutes montre en main.

Dommage l'univers mis en place est comme j'aime, sombre sans concessions. L'ouvrage est bien écrit. Mais...

Néanmoins par curiosité ou masochisme, allez savoir, je lirais le suivant !!

Afficher en entier
Diamant

Il est des livres dont dès l’annonce, puis la découverte du résumé et de la couverture, vous savez qu’ils vont être des coups de coeur. Hé bien Lucas fait parti de ces livres.

Nous connaissions H.V. dans la romance contemporaine et bien je dois vous dire que ses talents ne se limitent pas à celle-ci, la romance paranormale, bit-lit est un sujet dans lequel elle débute avec brio.

Lucas est un personnage auquel on s’attache tout de suite, on ne connaît tout de lui qu’au fur et à mesure car le talent de l’auteure est d’arriver à nous le livrer en entier mais par pan, petit à petit. Autant l’intrigue se révèle petit à petit ainsi que son personnage lié intrinsèquement à celle-ci. Lucas est un être hors du commun, et non je ne vous révélerais rien mais sachez que le côté psychologique de son personnage sera travaillé à l’extreme et tout aura un sens. L’auteure ne laisse rien au hasard et surtout elle préserve la beauté de l’âme de ce personnage. Et Marcus, Marcus et bien on craque pour lui, c’est archétype même du mâle qu’on doit aimer. Il offre un contraste saisissant avec Lucas qui est plus sombre, d’ailleurs Marcus est la lumière de Lucas dans les ténèbres au final.

Pour les fans de romance gay et bien vous serez servi, certes il y aura des scènes sensuelles mais au départ c’est pour montrer la solitude de Lucas et l’état de son coeur si demandeur d’amour, puis ces scènes deviendront vraiment représentatives de cet amour en gardant un peu de pudeur comme si l’innocence était de retour. H.V. encore une fois nous crée un couple intense et surtout elle donne le temps à la tension et la romance de s’installer. On la voit évoluer doucement jusqu’à ce que … ;-)

Les amateurs de Bit-lit seront aussi comblés car l’univers représenté dans ce roman sera riche et varié et surtout on sent que l’auteure connait son sujet et s’est documentée. Je suis aussi fan devant l’éternel de Bit-lit et je dois dire que pas une fois je n’ai pris en défaut la mythologie créée par l’auteure. Tout se tient et surtout s’appuie sur le folklore que nous connaissons tous, rendant ce monde bien vivant.

Pour l’histoire en elle-même, on pourrait avoir peur en s’apercevant que le roman fait près de 600 pages mais ce ne sont que 600 pages de plaisir. Je n’ai absolument pas ressenti de lenteur ou lourdeur de style. Certes j’aurais voulu que certaines choses avancent peut êtres plus vite mais les personnages n’étaient pas prêts pour cela donc au final on piaffe d’impatience mais cela nous fait encore plus vite dévorer les pages les unes après les autres.

Vous aurez fini par le comprendre ce roman est un réel coup de coeur que je recommande aussi bien aux fans de romance gay que fans de romance paranormale. Ce nouveau virage dans les romans qu’H.V. nous offre est une bénédiction et je veux absolument la suite des loups de Riverdance. Rarement je n’ai dévoré un livre aussi vite. D’ailleurs j’ai eu la chance de l’avoir cet après-midi et après mon travail je n’ai fait que le lire sans pouvoir m’en détacher, que dis-je le dévorer…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un livre pas mal dans son ensemble. Le scénario n'est pas mal, c'est assez sombre.L'histoire racontée est celle de Lucas.

J'ai bien aimé Lucas, c'est un personnage torturé, au passé difficile et une personne assez sensible, à la recherche d'amour. Par moment, je trouve qu'il ne fait pas son âge et fait assez enfant. Par son comportement, son couple avec Marcus peut apparaître assez bizarre. On dirait plus une relation enfant/parent que véritable couple.

Marcus quant à lui, je trouve qu'il est assez peu présent dans le livre, au moins pendant plus de la moitié du livre.

J'ai bien aimé la relation Léo/Lucas, il y a un véritable lien entre eux. Puis le personnage de Léo change un peu de ce qu'on peut rencontrer dans les autres romans, il est doux, innocent.

Je trouve la fin assez baclée, je trouve cela un peu facile qu'au bout de 15 mois, Marcus se pointe comme un cheveu sur la soupe et est pardonné en 5 minutes.

Je ne comprends pas trop pourquoi sa s'appelle les loups de Riverdance car la meute est peu présente dans l'histoire, très vite survolée.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis assez partagée sur ce livre.

Tout d'abord, je l'ai trouvé un peu trop long, du coup le récit traîné un peu par moments. D'autant plus que la narration est guindée et utilise un langage usité, qui n'est pas vraiment en accord avec l'époque contemporaine du livre (il y a de nombreux mots dont j'ai dû chercher les définitions).

Par contre la fin, quant à elle, est trop rapide et bâclée et je l'ai trouvée très décevante !

Ensuite, en ce qui concerne les personnages j'ai bien accroché avec Lucas et Léo, mais j'ai eu plus de mal avec Marcus. Je trouve qu'il n'est pas assez présent dans l'histoire et avec une personnalité déroutante, mais pas forcément dans le bon sens du terme.

Concernant le couple Lucas/Marcus, je n'ai pas réussi à vraiment "ressentir" leurs sentiments et leur romance. C'est un peu plat et assez distant.

Je vais tout de même lire le tome suivant, pour voir si j'accroche mieux.

Afficher en entier
Diamant

Si je m'attendais à ça...ce livre est tellement plus que j'espérais, tellement plus profond, plus fantastique, plus sensé.

J'ai autant aimé le côté solaire de Marcus que la noirceur angélique de Lucas, le récit de ses longues pérégrinations qui font de lui ce personnage pluriel : jeune homme amoureux, assassin, prostitué, prince déchu, combattant émérite, nomade... Marcus n'aurait pas pu avoir plus raison en le traitant d'oignon avec des couches et des couches qui constituent ce qu'il est !

N'ayez pas autant d'hésitations à le lire que moi, foncez !

Afficher en entier
Bronze

Je n’ai pas réellement accroché avec le jeune héros parce que je ne suis pas fan de sa personnalité et de son caractère, mais j’ai quand même beaucoup apprécié l’histoire et l’univers !

Afficher en entier
Or

Ce livre restera mon bébé, c'est le tout premier livre homoromance que j'ai lu et j'ai a-do-ré. Même s'il y a quelques maladresses de l'auteur, notamment au nivre de la longueur... il y a des moments où l'histoire avançait très lentement mais tout était très long.

Le roman est très érotique je me souviens qu'il y avait peu de chapitre sans scène de sexe mais il n'empêche qu'on accroche au personnage, même si Lucas n'est pas celui qui m'a fait le plus accroché, il est très compliqué de je trouve.

Bref c'était un vrai bonheur et j'avais eu la surprise de voir qu'il s'agissait d'une série et non pas d'un one-shot.

Afficher en entier
Lu aussi

je m'attendais à mieux. C'est une bonne histoire mais j'ai eu du mal à m'accroché, je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas réussi à m'attaché aux personnage, c'est dommage.

Afficher en entier
Pas apprécié

Difficile de choisir par quoi commencer.

Je n’ai même pas envie de commenter les personnages principaux mais j’estime que c’est nécessaire.

Lucas a un potentiel gâché. Les premiers chapitres s’escriment à lui bâtir une vie douloureuse, à le faire tomber au plus bas, à éveiller la compassion la plus profonde du lecteur… et puis tout d’un coup, c’est fini. Marcus débarque, ça y est, clap de fin, on arrête tout, Lucas devient quelqu’un d’autre. Marcus également. « The mystérieux mâle alpha omg trop viril j’adore » se met à donner du « je t’aime bébé » à chaque dialogue. Indigeste. Non pas que la virilité soit incompatible avec les mots doux, loin de moi une idée aussi ridicule. Simplement, une fois en couple avec Lucas, il devient une toute autre personne et le changement est assez brutal et peu crédible. En fait, on ne retrouve en lui presque rien de ce qui a attiré Lucas (le physique mis à part…).

De quoi, les autres personnages ? Mouais, non. Vraiment, non.

Une multitude de scènes bien trop plates et naïves qui contrastent avec la violence de certains chapitres, comme s’il fallait instaurer un certain ratio - un peu de douleur mais ouhlala, vite, on compense avec plein de bisous et de déclarations gnangnan.

Des querelles amoureuses dignes d’adolescents.

Des scènes d’amour sans queue (hihihi) ni tête, passant d’une bestialité inattendue à une tendresse extrême. Scènes d’ailleurs omniprésentes, lassantes et franchement inutiles.

Spoiler(cliquez pour révéler)Parlons aussi de la rencontre avec le vampire dont j’ai déjà oublié le nom et qui s’est servi de Lucas. La tension n’est-elle pas retombée un peu trop vite ? Marcus dédramatise bien facilement, lui demandant s’il a apprécié l’expérience et s’il aimerait reproduire ce genre de morsure au lit. Pardon ? Deux lignes après que Lucas ait sous-entendu avoir été violé, hein. Bon.

Des « retournements de situation » mal amenés et presque risibles. L’annonce de l’existence de la meute ? Tout sauf naturelle et crédible. Elle devait intervenir dans l’intrigue, on l’a balancée là, point barre, évènement suivant s’il vous plaît !

Pour couronner le tout, un affrontement final qui se veut épique mais qui est somme toute plutôt grotesque, décousu. Trop d’éléments jetés pèle-mêle au milieu de la bataille. C’était franchement drôle, oui.

« Les loups de Riverdance » ? The who, the what, the when, the why, the where ? J’aurais presque dû calculer la part de l’intrigue réservée à la meute en elle-même, vraiment.

Et le petit mot de la fin, alors là. L’évocation du « talent » de l'autrice pour donner vie « à un héros torturé et inoubliable et à un univers très travaillé »… non, je vais m’arrêter ici, vraiment. C’est trop pour moi. Je risquerais d’être méchant.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis mitigée sur ce premier tome. J'ai apprécié ma lecture mais certains points m'ont laissé sceptique :

- Lucas est accepté au sein de la Meute mais ne fait que des conneries. Ils rentrent plusieurs fois en sang, met en danger Leo, les Locos se vengent de lui en attaquant des membres de la Meute. Sans que jamais on ne lui fasse de reproches ou que Marcus insiste réellement pour avoir des explications. Tout ça passe crème. Mais c'est une meute de loups garous ou le pays des bisounours ?

- Ils dévoilent facilement leur secret je trouve, et ne s'étonne pas que Lucas le prenne aussi bien.

- les loups sont les véritables absents du livre. Dommage.

- Marcus manque un peu d'alphatitude quand même. Il en a parfois, et d'autre fois, j'ai l'impression que c'est un chaton. L'impression d'avoir deux personnages différents.

- c'est un peu trop long quand même. Presque 500 pages, il y a des longueurs

Afficher en entier
Diamant

très bon livre avec une belle histoire à la clé. Toute au long du roman on en apprend un peu plus sur l'histoire de Lucas et ce qu'il est réellement Il n'est pas aussi fragile qu'il en l'air mais il est quand même très arrogant par moment et il ne manque pas de culot pour provoquer ses ennemies.

Puis il y a Marcus qui devient touchant de part son amour pour Lucas et du faite qu'on croit qu'il n'est pas du tout attirer par lui....

Il y a quand même beaucoup de longueur mais ce livre ce lit très bien et les fin est belle même si on reste un peu avec des questions sans réponse. Voilà bonne lecture à tous

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Loups de Riverdance, Tome 1 : Lucas

  • France : 2014-11-21 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-02-18 - Poche (Français)

Activité récente

JulyLmd l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-24T13:45:26+02:00
Luna00 le place en liste or
2020-05-16T19:05:00+02:00
Klaudja l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-05T17:17:25+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 1386
Commentaires 205
Extraits 34
Evaluations 419
Note globale 7.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode