Livres
614 222
Membres
711 639

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Loups de Riverdance, Tome 4 : Elijah



Description ajoutée par phoenixcendre 2017-09-09T22:01:58+02:00

Résumé

Traumatisé par son passé, Elijah vit en reclus entre ses plants de tomates et son amitié pour James, un ancien enfant battu. Sa vie prend un nouveau tournant quand James l'entraîne à sa suite pour savourer sa liberté toute neuve, tandis que sa meute d’adoption s’emploie à lui démontrer qu’un loup soumis n'est pas un loup faible. Lorsqu’il sauve la vie d’un homme, Elijah se retrouve mêlé bien malgré lui à une quête qui l’entraînera au cœur d’une guerre sans merci. Feys belliqueux, dragons orgueilleux, loups, vampires et démons alliés dans une folle équipée, c'est beaucoup pour un doux oméga. Loin de chez lui, Elijah parviendra-t-il à vaincre sa peur pour saisir l’amour qui se présente à lui ? Il a beaucoup à gagner. Ou tout à perdre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 506 lecteurs

extrait

« — Quoi Je n’ai même plus le droit de jouer au grand méchant loup avec les humains ou les vampires, maintenant ? Cette meute devient bien trop œcuménique à mon goût ! Et pourquoi tout le monde est gay ?

James ouvre la bouche pour répondre, lorsqu’une voix sensuelle et mélodieuse, aussi douce que le miel s’immisce dans la conversation :

— Parce qu’il n’y a rien de mieux qu’une queue, ma chère !

James éclate d’un rire surpris, tandis que le nouvel arrivant serre un instant la Lupa dans ses bras, avant de se glisser devant elle, et de tendre la main à mon ami :

—Enchanté, je suis Lucas, le beau-père de Léo.

La mâchoire de James traînerait par terre si c’était physiquement possible, devant le sourire charmeur de la magnifique créature qui se tient devant lui. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

J'ai bien aimé le personnage d'Elijah, même si parfois j'aurais aimé qu'il chouine un peu moins. J'ai vraiment adoré les pitreries de Lucas et les expressions de Logan m'ont faite mourir de rire.

Dans l'ensemble, ce fut une bonne aventure (malgré quelques longueurs dans le récit) avec un couple mignon qui apprend à se connaitre. On a aussi droit a quelques batailles bien sanglantes et un peu terrifiantes.

Et pour finir, ce fut un plaisir de retrouver et de suivre l'évolution de tous les autres personnages rencontrés dans les tomes précédents.

J'ai hâte de lire le dernier tome qui, je l'espère, sera sur Benny et Jim.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un plaisir certain de retrouver cet univers de loup-garou et de romance MM. Je suis heureuse de continuer mon aventure auprès de cette meute inédite, pleine de sentiment et de force, je suis enchantée de lire une nouvelle fois la plume de H. V. Gavriel, une auteure sachant manier les mots aussi bien que les émotions et les rebondissements. Dans ce quatrième volume, on entre dans les pensées de Elijah, un loup peu commun, les Omégas ne sont pas souvent mis en lumière dans les romans. Et avec cette œuvre, c’est une révélation totale, ce nouveau personnage est à l’opposé de Lucas, Léo et Logan et il s’adapte extrêmement bien au monde atypique de la meute de Riverdance. Je suis rentrée facilement dans cette histoire, où les combats se déroulent dans un ailleurs ; toutefois, les détails sur les complots peuvent alourdir le texte et donnent un aspect quelquefois confus. Ce volume aborde encore une fois des thèmes forts et touchants en dehors du style fantastique, c’est d’ailleurs pour cette raison que mon amour pour cette saga reste intact. De plus, les liens entre chaque protagoniste sont vraiment séduisants tout au long du récit, entre amour et amitié, loyauté et honnêteté ; l’ensemble est une chaîne venant du cœur.

Elijah est un homme blessé par la vie, son passé et son ancienne meute. Maltraité, rabaissé, et désaimé des siens, à trente ans il est renfermé sur lui-même. Ses peurs le guident entièrement, ses crises de panique ont le pouvoir, au point de le faire évanouir. Depuis son nouveau départ, avec l’aide de Léo, il ne se laisse approcher par personne, il se cache dans son jardin et les festivités ne sont pas conformes à ses tourments. Seule son amitié pour le jeune James est importante pour lui, lui permettant de s’ouvrir petit à petit aux gens et aux gestes d’affection avec lesquels il n’est pas particulièrement à l’aise. Elijah est bouleversant, au plus profond de nous-même on est affecté par lui et ses souffrances, ses craintes. Sa soumission en tant qu’Oméga n’est pas une faiblesse, malgré toutes ses croyances ; au contraire, dans son inconscience il puise un pouvoir, celui de créer une connexion entre son entourage, et ressent les émotions de ses prochains. Sa sensibilité est magnifique, parfois très jeune ; pour un homme, cette capacité à se laisser aller à la tristesse est presque inconnue. J’ai admiré ce loup blanc, particulier et adorable dans sa façon d’être, unique par son rang rarement exploré, éprouvant intensément et aimant autant en douceur qu’en chaleur, tout chez Elijah a le goût de la bienveillance.

James, jeune humain de vingt ans, blessé par la vie et son père, seul depuis la perte de sa mère ; il grandit dans un sentiment d’abandon. Grâce à l’association « Un toit pour moi », ce garçon fait la rencontre de Elijah. Un héros bénéficiant d’une maturité et capable d’apporter un réconfort certain aux autres, de plus son sourire et sa joie de vivre sont sublimes. Il impose une légèreté, débordant d’un amour puissant. Malgré tout, James est impulsif, ses réactions peuvent tout chambouler au cours de l’intrigue. C’est un personnage simple, naturel ; avec des rêves et envies, commettant des erreurs et étant apte à les cerner. Sa curiosité, son besoin d’intégrer une famille, de découvrir l’aventure et de saisir l’amour font de lui un jeune homme attendrissant et remarquable. Détenant une personnalité tendre, maîtrisant l’humour, je l’ai imaginé de plusieurs façons ; les yeux rieurs, les lèvres étirées dans un geste de confiance, mince et beau sur un visage encore enfantin, la musique de son rire chantant l’innocence et son énergie, ses larmes coulant sur ses joues rosées exprimant sa détresse. Je me suis clairement prise d’affection pour James, et il équilibre parfaitement l’histoire en dépit de son âge ; sa fraîcheur est exaltante.

La trame de cette suite est beaucoup plus complexe que les précédentes, avec énormément d’informations à assimiler. L’histoire est pourtant intéressante et bien menée, seulement la narration est parfois dense et j’ai eu des difficultés à cueillir toutes les précisions. Un univers où on voyage dans une contrée étrangère, avec la sensation de retrouver des airs de la saga « Les Royaumes invisibles » de Julie Kagawa. Néanmoins, l’originalité encercle ce roman, les développements permettent de se faufiler dans un monde absolument inégalé avec des révélations sur les Dragons, sur les pouvoirs d’un mage, et les capacités de Elijah ; absorbés par les détails des lieux, du périple de nos protagonistes. En effet, les personnages secondaires sont essentiels pour cette saga, ils font tourner le récit sans fausses notes et offrent l’humanité exceptionnelle de l’œuvre. La relation entre Elijah et James est harmonieuse, idéale pour nos deux héros et ils forment un couple où la douceur est importante, la compréhension et la complicité partagées indispensables à leur bien-être. Ils m’ont fait vivre des frissons, des battements de cœur, des enchantements dans mes yeux ; ensemble, ils se transmettent courage et bravoure, par l’amour, les peurs personnelles vont se libérer. Le suspense émerge sur plusieurs parties du livre, dès le début, impossible de soupçonner où l’auteure nous entraîne ; page après page, les surprises s’enchaînent et les éclaircissements gardent du mystère jusqu’au dénouement. Par ailleurs, le nœud de ce synopsis est indéniablement les émotions, j’ai senti ma gorge se serrer maintes fois ; éprouvant des sentiments intenses tout du long, de la sincérité sur des fonds de crainte, des secrets dévoilés de la part des personnages frappants notre âme, du dévouement au désir ; l’évolution sur les ressentis sont le Saint Graal.

L’auteure détient un talent impressionnant pour témoigner les émotions des héros, et avec ce quatrième volume elle prouve sa richesse envers le vocabulaire. D’une écriture puissante, intarissable sur les approfondissements, H. V. Gavriel accorde la possibilité de rêver, d’éprouver et de s’évader. La plume n’est pas perpétuellement fluide, la narration brise de temps en temps le rythme de l’intrigue et de la romance. Cependant, je suis charmée par son style vraiment propre à elle, par des phrases plus belles les unes que les autres, traçant une lumière dans un monde occasionnellement ténébreux. J’apprécie fortement le choix de l’auteure sur la longueur des chapitres, régulier et produisant un effet addictif envers le récit. H.V. Gavriel est une écrivaine inspirante, dotée d’une adresse pour animer les pensées, le cœur, les actions et la profondeur, sa générosité ne font aucun doute.

En conclusion, « Elijah » frôle de peu le coup de cœur, en raison de l’état des renseignements manquent épisodiquement de clarté et déclenchent quelques longueurs. En revanche, les sentiments parfument l’ensemble de ce tome, les sensations éprouvées soulèvent avec gloire les valeurs et l’esprit des personnages. En outre, Elijah est attachant par son caractère sensible, sa soumission n’est pas une faiblesse ; il doit juste trouver sa place parmi les siens. Son humeur mélancolique et son absence de confiance en lui importent, pour repérer ses progrès. Et, James, ce jeune humain, est naturel et sa personnalité fougueuse justifie son attitude, ses décisions ; empreint de ressource et de charisme. Déjà autonome comme un adulte, son passé est presque derrière lui, et il compte construire son avenir. L’union se base sur une amitié magnifique et pure, ils s’aiment dans le silence le plus complet au commencement de l’ouvrage ; j’ai perçu ça comme un avant-goût débordant de tendresse et de simplicité. Enfin, Marcus, Lucas, Logan, Dimitri, Léo et Zach accompagnent parfaitement le bon déroulement de la trame, leur présence est indispensable et donne du baume au cœur ; renouer avec eux, cela est familier, de telle façon qu’on est dans un nuage de bonheur de les suivre encore. Du mystère sur une atmosphère surnaturelle et magique, une aventure étonnante et des péripéties nous tenant en haleine, entre bataille, manigance, recherche et affinité ; le suspense est digne du genre et de la saga. H.V. Gavriel signe un avant-dernier tome très riche, exotique par l’expédition dans le monde des Feys, une quête où les personnages vont s’allier, surpasser leurs angoisses et créer une harmonie entre eux. L’auteure ornemente le récit par une histoire d’amour délicate, ses mots incitent à dévorer les pages, malgré la consistance sur la narration. Un roman déracinant, une écriture éblouissante, savoureuse et des héros mémorables par leur état d’âme.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2022/08/les-loups-de-riverdance-tome-4-elijah.html

Afficher en entier
Argent

Bon roman malgré à nouveau quelques incohérences. J'ai apprécié de voir abordés la place des omégas (c'est rarement le cas), la douceur face à la force et l'importance des liens. Toutefois, je n'est pas apprécié le changement d'univers.

Afficher en entier
Or

J’ai apprécié cette nouvelle aventure des loups de Riverdance, avec cette fois Elijah en héros principal. Même si c’est un personnage plutôt passif, j’ai apprécié le suivre, et j’ai beaucoup aimé ce côté doux et attendrissant qui donne envie de le câliner. J’attaque le dernier tome avec plaisir

Afficher en entier
Or

Un très bon tome sur le doux Elijah. Un personnage très attachant, touchant avec ses peurs, ses fêlures, ses failles. De prime abord, il parait faible, craintif. Mais au final, il se révèle être un homme fort, capable de braver de multiples dangers pour sauver celui qu'il aime. Jamie. Un jeune homme, humain intrépide qui va se retrouver propulsé au milieu d'un monde surnaturel par amour. Leur histoire est très belle, tendre, où la compréhension et la communication ont leur place. Ils apprennent peu à peu à se dévoiler, surtout pour Elijah après les traumatismes vécus dans son adolescence. J'ai adoré la manière dont les choses sont amenées entre eux et la compréhension dont fait preuve Jamie notamment dans l'intimité.

Et puis que d'aventures ! La plus grande partie du roman se déroule dans le pays des Feys. Et sincèrement j'ai adoré. Spoiler(cliquez pour révéler)Au début, j'ai un peu rechigné en croyant que Jamie ne serait pas présent pour le voyage. Mais c'était sans compter sur son caractère impulsif... Quel bonheur ! Même si j'ai pleuré quand je l'ai cru mort... Très beau moment bien que très très triste ! Beaucoup d'action, des batailles très bien décrites, des conspirations, des ennemis et des réponses à nos questions. Enfin ! Et puis retrouver les autres couples, Lucas et Marcus mais surtout Logan et Dimitri. Je suis absolument fan de ce couple. J'aime leur relation entre franche camaradie et amour fusionnel.

En conclusion, triste de voir la fin se profiler et hâte de découvrir l'histoire de Sean et Cody. Une très bonne série qui mêle MM et fantasy avec brio. Foncez !

Afficher en entier
Or

Dans ce tome, nous découvrons Elijah, l’Oméga de la meute de Riverdance. J’ai adoré ce livre, on suit un Oméga, soumis de la meute. On ne voit jamais ça dans les livres, c’est toujours des dominants tandis que là, Eli a totalement sa place. C’est aussi un homme brisé, son histoire est triste. Elijah est attachant, j’ai beaucoup aimé ce roman, voir ce loup changé et accepté son passé, accepté aussi de faire confiance à sa meute.

On découvre aussi Jamie, on le voit apparaître de temps en temps dans les autres romans. Il est plutôt mignon. J’ai bien aimé cette histoire entre ses deux hommes.

Ce roman est rempli d’aventure, de découvertes, de changements. On y apprend des nouvelles, on revoit les anciens des autres tomes. Je ne peux pas en parler sans spoiler mais c’était génial, entre la reconstruction d’Elijah et cette aventure, c’est génial. C’était une romance palpitante et adorable.

J’ai été un peu déçue de l’épilogue, je m’attendais à autre chose mais sinon le roman est tout simplement parfait. Je crois que c’est le meilleur pour l’instant.

J’ai juste une remarque à faire, Marcus et Lucas sont devenus tellement mielleux que s’en est écoeurant tandis que Logan et Dimitri sont parfaits !

Je ne suis pas prête de laisser derrière moi cette saga, il ne me reste qu’un tome. Découvrir cette série a été une agréable surprise, je ne suis pas déçue. Je me suis lancée dedans un peu au hasard et c’est juste génial.

Hormis les scènes de sexe un peu trop présente, sauf dans ce tome 4 qui sont légères. Ça faisait du bien de ne pas être acculer de toutes ses scènes qui chargent le livre. Ses passages n’apportent pas grand chose en général contrairement à ce tome où Elijah réapprend à vivre.

Afficher en entier
Pas apprécié

Décidément, HV Gavriel et moi, c'est plutôt une relation compliquée. Les deux premiers tome de la série des Loups de Riverdance figurent, avec la saga Prince Captif, parmi les premières romances gay que j'ai lue. Et si j'adorais l'univers mis en place, les intrigues policières (surtout pour le premier livre où elle était très palpitante; j'ai moins accroché à celles du second opus), toute la partie romance ainsi que la psyché des personnages, pas toujours très maitrisée, combinés à une plume parfois assez lourde par moment font que j'avais décidé d'abandonner la série au terme du deuxième tome (sur 5).

En lisant le synopsis de sa dernière série (Magik), j'avais décidé de lui redonner une seconde chance et j'ai bien fait vu qu'en plus d'un monde uchronique très sympa et d'une chouette enquête policière, on se retrouvait avec un duo de protagoniste (deux jumeaux) plutôt bien réussi et une plume bien plus agréable.

C'est la raison pour laquelle je me suis dit: "Eh! Et si je redonnais une chance aux loups de Riverdance, en lisant un des derniers tomes de la saga? J'aimais bien l'univers et, étant donné qu'elle aura là plusieurs livres à son actif, on devrait se rapprocher de ce qu'elle a fait pour Magik!"

Grossière erreur. Dans ce quatrième opus, on retrouve tous les défauts des précédents opus avec en plus une intrigue qui mets du temps à démarrer et en plus ne m'a pas convaincu. Je me suis vraiment ennuyée durant toute la première partie du volume, surtout consacrée à la mise en couple des personnages. Et malgré toutes ses longueurs, la relation Elijah/James est mal abordée et pas assez approfondie.

Concernant les personnages, autant j'appréciait Elijah pour sa douceur dans les premiers volumes, autant ici il est devenu insupportable de niaiserie et chouinait vraiment trop à mon gout. Mais le pire reste son compagnon, James, puisque tout du long j'ai eu l'impression d'avoir affaire à un gamin impulsif qui n'en faisait qu'à sa tête, ce qui le rend très agaçant. Il est tellement peu attachant qu'on a l'impression que l'auteure n'arrête pas de faire répéter à Elijah toutes les qualités qu'il trouve à Jamie (sa force, son courage malgré son passé tragique etc.) - passages redondants qui sont rapidement devenu très pénible à lire - parce que les actes de James ne montrent pas celle-ci.

De manière générale, j'ai trouvé la plume de HV Gavriel très, très lourde et je trouve que les différents thèmes exploités (le viol, les séices physiques,...) sont abordés bien trop rapidement, sans être détaillés.

Ce n'est seulement qu'à la moitié du livre que les choses décollent up peu, mais même là j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueurs, ce qui fait que leur road-trip dans un nouveau monde féérique (dont les infos/géographie te sont livrées trop vite pour que tu les assimiles et t'y retrouves) ne m'a pas convaincue non plus malheureusement. C'est d'ailleurs celui-ci qui donne le seul réel point positif du livre (à mes yeux): le retour et la réapparition des protagonnistes des anciens romans comme Logan et Dimitri ou Marcus et Lucas (dont les pitreries font sourires), un point positif pour les fans.

Bref, au final une lecture que j'ai trouvé assez soporifique, ce qui m'énerve pas mal vu qu'en terme de World-building, HV Gavriel nous a proposé (que ce soit au travers de Magik ou des 2 premiers tomes des Loups de Riverdance) des choses intéressantes, qui auraient pu donner d'excellents romans.

Afficher en entier
Diamant

Super lecture. J'étais un peu sceptique au début puis tout compte fais j'ai bien aimé. Surtout le voyage qu'ils ont effectué, je pense que c'était un petit plus intéressant que j'aime le plus, tout comme quand Lucas (dans le 1er tome) était dans l'autre monde pour se former.

Hâte de lire le dernier tome de la saga, mais je vais d'abord faire une pause et lire Le Choix, de HV GAVRIEL, que j'ai commandé auprès de l'auteure et eu ma petite dédicace :)

Afficher en entier
Argent

Encore un tome en demi teinte pour moi...

Si j'ai vraiment adoré les personnages d'Elijah et Jamies, adoré leur relation, douce et forte, et également adoré retrouver Logan, j'ai nettement moins aimé retrouver la plume de H.V. GRAVRIEL.

Sur ce tome, peut-être plus que sur les autres, j'ai vraiment été dérangé par sa plume et surtout les longueurs et les lourdeurs de celle-ci.

On retrouve le personnage d'Elijah, déjà croisé sur les deux précédents tomes. J'ai vraiment trouver ce personnage, au passé torturé, absolument magnifique, très touchant mais aussi très courageux. J'ai adoré sa relation avec Jamie, tout en douceur, pleine d'hésitations et de maladresses mais surtout riche d'un amour inconditionnelle.

Dans l'ensemble j'ai aimé l'histoire, du moins la première moitié du livre, malheureusement, en milieu de lecture, j'ai eu une très longue traversé du désert. Spoiler(cliquez pour révéler)qui correspond à peu après l'arrivée en Faerie jusqu'au drame de l'avant dernière bataille. Pour moi, il y avait environ 150 pages en trop.

J'aime voyager à travers les mondes et les univers différents mais ici, le voyage en Faerie n'a servi que de décor, d'excuse. J'aurai préféré qu'il soit davantage exploité au service de l'histoire. Tout comme les personnages secondaires rencontrés qui sont certes attachants mais (une fois encore) j'aurais préféré qu'ils soient d'avantage développés.

Je lirai sûrement le dernier tome, histoire de finir la saga.

Afficher en entier
Or

J’ai adoré Elijah!

A savoir, contrairement aux tomes 2 et 3, il s’agit là plus d’une aventure psychologique que d’action.

Nous suivons Elijah qui est un homme traumatisé, devenu très craintif et renfermé.

Quel bonheur de découvrir cet homme doux et sensible, de le voir dépasser ses craintes par amour et braver l’aventure.

J’ai adoré ce personnage très touchant et émouvant.

J’ai beaucoup aimé la deuxième partie également Spoiler(cliquez pour révéler)découvrir la Faerie, voir ici encore Elijah se transformer en un homme courageux pour pouvoir sauver son homme, même si j’ai trouvé quelques longueurs sur cette partie

Une plume un peu plus douce au niveau des scènes de sexe, mais toujours autant de lourdeur dans le choix du vocabulaire, qui n’est clairement pas utile.

C’est ce point qui me fait classer ce livre en or car avec une plume plus douce, à l’image de son personnage, j’aurais pu le classer en diamant.

Et quel plaisir de retrouver de manière plus importante les protagonistes des autres tomes, partis à l’aventure avec notre doux Elijah.

Bref, je me suis réconcilié avec Riverdance dans ce tome.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Loups de Riverdance, Tome 4 : Elijah

  • France : 2017-11-17 - Poche (Français)

Activité récente

Evep5 le place en liste or
2022-09-10T23:21:13+02:00
Loua7 l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-22T23:15:12+02:00
Aetna l'ajoute dans sa biblio or
2022-02-23T18:59:15+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 506
Commentaires 67
extraits 16
Evaluations 178
Note globale 7.82 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode