Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
707 002
Membres
975 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Scholomance, Tome 1 : Éducation meurtrière



Description ajoutée par Elerinna2 2021-12-03T19:08:31+01:00

Résumé

Bienvenue à Scholomance, une école pour les surdoués de la magie où l’échec signifie la mort… Au sens propre. Il n’y a pas de professeurs, pas de vacances et pas d’amitiés, sauf celles qui sont stratégiques.

El Higgins est particulièrement bien préparée pour sa première année. Elle n’a peut-être pas d’alliés, mais elle possède un pouvoir assez puissant pour raser des montagnes. Elle semble de taille à affronter cette scolarité hors normes. Le problème ? Sa magie pourrait aussi tuer tous les autres élèves.

Et lorsqu’elle commence à déterrer les secrets de l’établissement, les dangers se multiplient.

Afficher en entier

Classement en biblio - 485 lecteurs

extrait

« My mom told me that all boys are carrying a secret pet mal around in their underwear, and if you get alone with them they let it out. » p.301

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Trop bon !

L'univers est sombre, avec des monstres dans chaque recoin et pourtant c'est le genre de lecture dans laquelle on se sent bien. Comme une vieille couverture qui t'enveloppe au coin du feu en plein automne alors que tu frissonnes. Génial !

Afficher en entier
Or

Bon les gars, fini la rigolade je vais vous parler d’une dinguerie que je n’ai pas trop vu sur le booksta Français encore (ou alors je suis juste un boulet qui n’est pas abonné aux bons comptes).

Vous aimez le suspens, la magie, les protagonistes super badass, les personnages touchants ? Dans ce cas va acheter l’Educ ation meurtrière. Pourquoi tu ne l’as pas fait avant ?

Je vais commencer avec les points négatifs pour finir sur une bonne note (qui demande la bonne nouvelle avant la mauvaise ? Personne)

Du coup, Je l’ai lu très lentement. En fait, il y avait beaucoup d’informations dans ce tome et pour ne pas les mettre n’importe où Naomi Novik a attendu des dialogues qui amènent le sujet pour le développer. Le problème est qu’elle faisait un grand aparté dans le dialogue pour apporter des informations sur celui-ci. Alors on en perd le fil.

Sur la forme, aussi, tout était très compact alors pour différencier les pensées de la protagoniste, El, et les dialogues…C’était compliqué.

D’ailleurs pour les personnes qui n’aiment pas la description, vous allez peut-être mettre un peu de temps à rentrer dans l’histoire. Galadriel nous raconte la création de l’école, comment fonctionne la magie, les sorts ect… Et des fois elle prend son temps, 2-3 pages je dirais.

Moi, cela ne m’a pas dérangé du tout, j’adore, mais je sentais que j’étais à ma limite, plus m’aurait fait décrocher.

Il y a peu, j’ai vu sur Internet que L’Éducation Meurtrière était le nouveau Harry Potter. ALORS NON, ne partez surtout pas avec cette idée en tête. Il n’y a que le concept d’école de magie qui reste. Prenez Harry Potter… Et décrivez l’INVERSE, vous obtiendrez l’Éducation Meurtrière. Ou HP est chaleureux, bonne ambiance, avec des fêtes, des festins, des amis et de bons professeurs, vous aurez une atmosphère froide et sombre, avec des monstres qui rôdes prêts à tout pour vous manger, de la nourriture rassis et une compétition mortelle à la fin de l’année dans l’Éducation Meurtrière.

Toutefois, ce roman n’est pas de l’horreur, loin de là, il s’agit de légers frissons et plutôt de l’angoisse à certains moments. En effet, il y a aussi un peu de légèreté : un peu de love, de romance (eh oui les amis), pas énormément, mais on sait qu’entre les deux personnages, même s’ils se disent amis, on perçoit quelque chose derrière (malheureusement pas de piment, désolée de vous décevoir, peut-être dans le 2)

El est un personnage si fort, elle est intelligente et douée. Ce que j’ai préféré chez elle est sa sensibilité cachée et elle m’a vraiment beaucoup émue, même aux larmes parce ce que ce qu’elle a vécu, je me suis beaucoup identifié à elle. Et j’ai absolument kiffe son humour, elle nous sortait des expressions ?? Mais en fait elle m’a beaucoup surprise, au début elle me faisait penser à un mix entre une « pick me girl » et une « bad bitch » vous savez, celle qui insulte à tout-va et qui ne respecte aucune convention. La grosse blague, son personnage ressemble à tout sauf à ça, c’est juste qu’elle est rejetée par tout le monde et qu’elle ne veut pas être hypocrite et être amis avec les élèves puissants.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par AnaP 2022-12-03T10:05:27+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai beaucoup aimé ce premier tome.

Bien que j'ai eu du mal au début à tout comprendre, car tout les termes spécifiques à l'histoire ne sont pas forcément expliqués, une fois rentrée dedans j'ai beaucoup aimé l'intrigue

J'ai hâte de me procurer la suite

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé cette lecture qui m'a transporté à la Scholomance.

J'ai trouvé l'histoire très prenante et je l'ai beaucoup aimé malgré tous je n'ai pas vraiment compris vers où cela nous amener appart la fin des études. J'ai hâte de voir vers quoi va nous mener la suite. 

Maintenant les personnages :

- Galadriel : C'est un personnage hyper intéressant et développé qui est plaisant à découvrir notamment à travers ses pensées qui sont très présente et peuvent parfois un peu coupé le récit 

- Orion : C'est sûrement le personnage le plus mystérieux et qui devient de plus en plus intriguant au fur et à mesure du roman. J'ai hâte d'en apprendre encore plus sur lui

- Liu : Mon personnage secondaire préféré, j'adore son évolution dans l'histoire mais aussi son caractère.

- Aadhya : J'avoue qu'au début je n'aimais pas ce personnage qui m'apparaissait comme une simple opportuniste, mais au final, j'ai appris à l'aimer car elle se révèle bien avoir un cœur (qui est tout de même bien enfouie) 

J'ai autant aimé les personnages que l'ambiance dans laquelle il évolue, c'est assez sombre avec des monstres cachés à chaque recoin et où le moindre échec peut se solder par la mort. De plus, j'ai adoré la vibe Dark Acadamia.

Enfin, j'ai adoré le style de l'Autrice, bien que ces chapitres plus longs que l'avenir de certain personnages mais parfois un peu soulé.

En bref, j'ai adoré malgré quelques petits points qui m'ont dérangés. 

Afficher en entier
Lu aussi

J’en ressors assez mitigé. Décryptage ci dessous :

L’écriture : alors d’habitude je ne m’attarde pas sur l’écriture mais là, il le fallait. Je ne sais pas si c’est attrait à la version poche mais tout est condensé. Bien que je ne sois pas fan des « pavés » dans mes lectures, ici cela ne pas trop dérangé au début mais à long terme, ça devient vraiment « dur » à lire. Je m’y certes suis vite accommodée parce que le style d’écriture fait que cela ne semble pas trop lourd. La personnage principale, Galadriel, s’adresse à nous comme si elle raconterait son histoire à n’importe qui. Elle nous immerge et nous emmène dans sa vie, son quotidien. 🍁

L’univers : on se retrouve ici dans un univers magique, dans une école de magie qui a la particularité de décider tout elle-même. Chouette, pas d’adultes, me direz-vous. Mais dans cette école ci, où vous vous devez survivre littéralement pour rester en vie et décrocher votre diplôme, Galadriel s’efforce de se concentrer et de canaliser son pouvoir destructeur.

Moi qui aime aussi les romances, il n’y en a pas ici. Tout est centré sur les amitiés, les alliances qui faut conclure pour avoir une chance d’échapper aux monstres sanguinaires qui rôdent dans l’école, dans les moindres recoins. 🍁

Les personnages : j’ai eu un peu plus de mal avec les personnages. Je me suis un peu attachée à Galadriel puisque, forcément, on sait tous ce qu’elle ressent. Les personnages secondaires sont plutôt bien travaillés mais manque, pour moi, d’une petite chose qui font qu’on s’attache aussi à eux. 🍁

En résumé, un lecture plutôt bonne mais je ne lirai pas la suite. J’ai passé un bon moment oui mais j’ai tellement d’autres lectures qu’il faut que je fasse un choix. 🍁

Afficher en entier
Argent

J’ai beaucoup beaucoup aimé cette lecture.

J’ai adoré le personnage d’Orion et celui de Galadriel, j’ai aussi pas mal apprécié les personnages secondaires! J’ai bien aimé cette histoire d’école et de magie. Ce qui m’a posé problème c’est que contrairement à des livres ou il ne se passe rien ici il se passait TOUJOURS qqlchose, on a vraiment jamais de répit et ça m’a un peu fatiguée et à la fin ça devenait tellement redondant avec Orion qui sauve h24 tout le monde tout le temps sans efforts que ça perdait de sa crédibilité. D’ailleurs jspr que dans le tome deux on comprendra d’ou lui vient cette envie depuis toujours de tuer des malés a ce point car on a pas eu beaucoup d’informations dans ce tome je trouve. J’espère que maintenant qu’ils ont retiré une grosse épine dans leurs pieds, les prochains tomes se concentreront plus sur les personnages et délivrer des informations cruciales sinon je risque de perdre mon intérêt.

Afficher en entier
Or

J'ai mis un peu de temps à m'adapter au style de narration choisi, mais une fois habituée, j'ai absolument adoré. Dès que je m'arrêtais de lire, je ne pouvais pensais qu'au moment où je pourrais y retourner. C'est un univers assez complexe, mais assez intéressant en soi. Surtout, la fin était incroyable.

Afficher en entier
Argent

Je m'attendais pas à ça quand j'ai lu les premières pages et c'est vrai que identifier 'es personnages et le monstres peut être difficile mais on s'y habitue vite et après on a qu'une envie, c'est de lire la suite

P-S: Orian mon chouchou 💕

Afficher en entier
Or

Excellent premier tome pour ma part. Lecture très (trop ?) rapide et très plaisante. On prend vraiment plaisir à accompagner tous ses élèves au sein de leur académie comme qui dirait un peu particulière. J'allais dire que ça donne envie, et c'est vrai, mais en même temps on y réfléchis peut-être à deux fois avant d'y aller, peut-être ...

Afficher en entier
Bronze

Introduction à l’école de Scholomance.

Durant ma lecture, grâce (ce sera peut être à cause pour certains) à la construction du récit en narration interne j’ai de suite été prise dans le récit, comme happée et en mode survie, comme l’héroïne en fait.

Tout est du point de vue de la cynique (et disons le, détestable) Galadriel, tout se passe dans sa tête, en mode narratif et monologue intérieur principalement, avec peu de dialogues.

Une école sans professeurs dans laquelle les élèves sont livrés à eux même et leur propre stratégie pour en sortir … vivants.

Hyper original!

Et oui ici c’est magie et élèves qui deviennent parfois aussi dangereux que les monstres aux aguets.

Pour le moment tout cela reste introductif, après lecture de ce premier tome nous n’en savons encore que très peu au final sur les personnages et leurs objectifs, je suis curieuse d’en voir l’évolution (surtout avec la phrase de fin: pourquoi maman??) car j’ai aimé le rythme très enlevé du récit (lié à la menace permanente qui plane dans l’école notamment), ça défile à vive allure dans la tête de Galadriel et dans les murs de la scholomance!

Une héroïne haute en couleur et originale qui ne se laisse clairement pas dicter sa conduite par les autres, elle y va de la répartie cinglante et de l’agressivité, tout en restant plutôt vulnérable, j’ai bien aimé le combo explosif.

Le roman n’est pas sans faire la critique de notre monde « réel » capitaliste, j’ai trouvé le parallèle assez intéressant je dois dire.

Petit détail qui a ralentit ma lecture : la police utilisée en fantasy chez Jailu que je trouve difficile à lire, je préfère celle de leurs romances que je trouve plus fluide visuellement.

En bref : un 1er tome atypique qui m’a bien donné envie de découvrir la suite des (meurtrières) aventures!

Afficher en entier
Or

Ce livre est passé à ça du coup de cœur mais wow quelle claque ! 😍 ça faisait longtemps que je n'avais pas été autant prise dans un livre. J'ai vraiment plongé avec El et Orion au cœur de la Scholomance

TW : mort, violence, blessures (très explicite), parent absent

Rep : pp indienne et galoise, ps asiatique, pp bisexuelle, école multiculturelle

Omg comment ne pas dire que j'ai adoré ce livre. Mais malgré tout, il passe à côté du coup de cœur à cause de ce début brouillon. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans lintrigue car au début, nous suivons les pensées de la personnage principale El (ou Galadriel de son prénom entier) qui vagabondent dans tous les sens. Et quel bordel 😂

Ce qui m'a tout de suite frappé c'est l'intensité et la profondeur du monde. On se retrouve dans une sorte de Poudlard horrifique où tous les élèves veulent survivre à d'horribles monstres. Mais tous n'y arriveront pas... s'en suivent alors des stratégies diverses et variées sans cesse repenser à cause de El et de son caractère antisocial. On est bien plus loin qu'une simple école, tout est inter-connecté et c'est très bien fait.

J'ai adoré le cast de personnages ! Ils étaient tellement spéciaux et différents des clichés qu'on rencontré habituellement. Certains étaient plein de maladresses, d'autres de colère ou de problèmes. En fait, ils avaient tous de vrais défauts comme les gens dans la vraie vie. C'était crédible et ils n'en étaient tous que plus appréciables. ❤️

Entre les morts et les attaques de monstres, on a le droit à une petite histoire d'amour qui m'a laissé folle dingue. Omg qu'est-ce que je les ai trouvés mignons et arf je les adore.

Afficher en entier
Bronze

J'ai eu du mal à rentrer dans cet ouvrage ! Je me suis dit dans quel univers j'atterris...et puis finalement, je me suis laissée gagner par l'ambiance, quitte à vérifier si je n'avais pas des malés qui se promenait sans mon environnement ^^

Afficher en entier

Dates de sortie

Scholomance, Tome 1 : Éducation meurtrière

  • France : 2022-01-26 (Français)
  • France : 2023-04-05 - Poche (Français)
  • USA : 2020-09-29 (English)

Activité récente

Hailie le place en liste or
2024-02-26T20:35:56+01:00

Titres alternatifs

  • Education meurtrière - Français
  • A Deadly Education (The Scholomance #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 485
Commentaires 85
extraits 32
Evaluations 217
Note globale 7.82 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode