Livres
395 036
Comms
1 387 378
Membres
289 742

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Above All, Tome 1 : Embarquer



Description ajoutée par Mlle-Lakata 2015-06-23T17:06:48+02:00

Résumé

Avant, mon créneau c’était la météo. Jusqu’à ce que j’embarque à bord de l’USS Percival Lowell et croise la route d’Andreas Van Allen, pilote de chasse sur ce monstrueux navire.

Comme à Hollywood, le capitaine Van Allen est charismatique, frondeur… Terriblement sexy ! Et c’est mon supérieur, que j’ai rencontré dans des circonstances qui me laissent présager le pire, moins d'une heure seulement après mon arrivée...

Comment suis-je censée faire la pluie et le beau temps quand je ne rêve que de le démolir ? À moins qu'il ne s'agisse d'autre chose...

Afficher en entier

Classement en biblio - 637 lecteurs

Or
186 lecteurs
PAL
164 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Folize 2016-11-01T11:55:27+01:00

J’attendais patiemment que les ordinateurs s’éteignent. Abîmée dans mes pensées, j’entendis à peine la porte s’ouvrir.

- On fait encore du zèle à cette heure, Lieutenant ?

Pour la vingtième fois de la journée, je tressaillis en l’entendant se manifester derrière moi.

Van Allen se tenait sur le seuil de la porte, son épaule appuyée nonchalamment sur l’épais encadrement métallique, les bras croisés sur sa poitrine.

Je commençais déjà à me sentir toute chose.

Mesure de précaution numéro un, ne pas le regarder.

Je lui tournai le dos et empilai sur le bureau les rapports que j’avais consultés. Soudain, la lumière s’éteignit et la pièce fut plongée dans la pénombre. Je me retournai et vis sa main posée sur l’interrupteur. La lueur blafarde de la veilleuse au-dessus de la porte donnait à ce superbe connard une allure intimidante. Du moins, encore plus que d’ordinaire.

Bien que j’eus tenté de lutter toute la journée, je constatai encore que l’effet qu’il produisait sur moi était à la fois phénoménal et absurde. Je me sentis incroyablement idiote.

- J’ai encore besoin de lumière ! aboyai-je, à défaut de pouvoir lui donner un ordre.

Il ne bougea pas.

- Non. Vous avez surtout besoin d’aller au lit.

Dans le vôtre, alors ?

Je le dévisageai.

- C’est ce que je m’apprêtais à faire avant que vous ne veniez une fois de plus profiter de la situation.

- Profiter de la situation ? s’exclama-t-il, outré. Et de quelle manière, Snow ? Je ne crois pas m’être montré incorrect.

- Sauf votre respect Capitaine, je trouve que vos manières n’ont rien de professionnelles cette fois.

Je me dirigeai vers la table, au centre de la pièce, et rassemblai les documents que j’avais utilisés dans l’après-midi.

Penser à ces statistiques intéressantes, à ces courbes captivantes.

Non, tout compte fait, penser aux courbes n’était pas une bonne idée…

La porte claqua et je continuai de me concentrer sur ma tâche comme s’il s’agissait de la chose la plus importante au monde.

Je ne l’entendis pas approcher tant les pulsations de mon cœur résonnaient dans ma tête, jusqu’à que je sente son souffle sur ma nuque.

- Voulez-vous savoir ce qui ne serait pas professionnel, Alexi ?

Je me retournai vivement et fis face à ses prunelles pâles, troublées par une nouvelle ombre.

- Je pense l’imaginer… murmurai-je.

Il s’approcha très près de mon visage. Trop près.

- Allons-y, j’ai besoin d’avoir votre avis sur la question. Qu’est-ce que vous dites de… ça ?

Il hésita une seconde, puis posa sa main sur ma taille.

Je me figeai.

Sa main glissa sur ma hanche.

- Ou de ça.

Mon souffle se fit court. Encore une fois, mon cœur s’emballa. Je trouvai tout de même la force de lui répondre.

Pas celle de lui en coller une...

- Je pense que… je pense maintenant être en mesure de vous traîner devant les instances du JAG.

- Oh vraiment ? dit-il en collant cette fois son torse contre ma poitrine. Je ne vous ai pourtant pas entendu protester.

- Je n’en ai pas encore eu le temps… articulai-je avec de plus en plus de peine en sentant une autre partie de son corps durcir contre mon ventre.

Je ne faisais donc pas qu’agacer le capitaine Van Allen…

Il sourit, plus beau que jamais. Plus arrogant, et plus insupportable aussi.

- Et à cette distance, Snow ? Suis-je encore professionnel ?

À mon grand désespoir, je couinai.

Lui ricana, ravi par l’effet de sa manœuvre.

Il posa ses mains sur la table, par-dessus les miennes, et je me penchai en arrière pour tenter de lui échapper. Dans une autre vie, je me serais jetée à son cou.

- J’imagine qu’avec ça vous êtes susceptible de croupir pieds et poings liés au fin fond d’une geôle, soufflai-je contre sa joue.

Ce soir-là, il sentait encore le tabac, le cuir et la gomme brûlée. Un mélange singulier, âpre et décadent.

- Pieds et poings liés ? susurra-t-il tandis que ses yeux s’assombrissaient encore.

Mon Dieu, que quelqu’un me vienne en aide !

Il recula soudain d’un pas et ce fut comme si la bourrasque d’un vent glacial venait de me cingler le visage.

Je compris mieux pourquoi Drake avait parlé de banquise, la veille.

J’étais à moitié vautrée sur la table, dans un état d’excitation et de panique avancé. Je me redressai d’un bond et cherchai à reprendre mes esprits.

Van Allen en profita pour me porter l’estocade.

- Je ne vous ai toujours pas entendu protester, Snow. En réalité, vous êtes gouvernée par les mêmes instincts que ceux dont vous vous moquez. Vous, Donovan, et toutes celles qui se joindront à vous. N’était-ce pas une belle démonstration ?

Son culot me laissa sans voix.

- Je vais vous laisser méditer là-dessus, lieutenant Snow, dit-il en s’éloignant vers la porte. Mais sachez que, pour moi, le dossier est classé.

Je crus ne jamais m’être sentie plus humiliée que ça.

- J’espère maintenant compter sur notre bonne entente, sans qu’elle ne soit parasitée par vos états d’âme.

- Mes quoi ? m’insurgeai-je enfin.

Comment s’y était-il pris pour retourner à ce point la situation contre moi ?

J’avais encore beaucoup à apprendre…

- C’est vous qui avez commencé ! commençai-je à hurler. Vous vous foutez de moi !

- C’est bien de cela dont je voulais parler, Alexi… continua-t-il en ignorant ma colère.

J’allais le massacrer !

- C’est quoi votre problème ? J’étais on ne peut plus sérieuse, tout à l’heure, quand…

Je m’interrompis lorsque les néons se rallumèrent. Andreas Van Allen, dans toute sa splendeur et sa suffisance, apparut nimbé de lumière, comme à son arrivée, la main posée sur l’interrupteur.

Il m’adressa un dernier sourire angélique.

- Bonne nuit, lieutenant Snow.

Avant de disparaître

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par sorello 2017-11-28T20:39:11+01:00
Bronze

Le contexte est original, on voit régulièrement des hommes militaires mais on est jamais totalement immergés. Alexi fait parti intégrante de cette univers, une femme de caractère (parfois légèrement irréfléchie/immature cela dit) dans un milieu d'hommes.

c'est pas un coup de coeur mais c'est une très bonne surprise par contre, parce que j'ai aimé tout les personnages, principaux comme secondaires. on ne termine pas le livre avec une héroïne transie d'amour dégoulinant, alexi fait partit des personnages féminins que j'apprécie parce qu'on ne la dénature pas au profit de son attirance pour Van Allen, parfois elle fait un peu midinette mais globalement elle reste la même femme de caractère qui sait ce qu'elle veut.

globalement, j'ai tout aimé dans ce roman, c'était une bonne lecture et j'y ai passé un bon moment, pas au point de le lire et le relire mais assez pour me lancer dans la suite avec plaisir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WordsofLove 2017-10-23T15:43:26+02:00
Diamant

Alexi Snow embarque à bord du Percival Lowell pour une mission de 3 mois qui consiste à établir les relevés météorologiques pour la Navy. Une femme dans un univers d’hommes qui plus est dans l’armée vous laisse imaginer que sa tâche ne s’annonce pas facile mais notre ingénieur n’est pas du genre à se laisser faire.

Le confinement du porte-avion ainsi que le caractère bien trempé de notre Miss Météo promettent des étincelles avec toutes les personnes qui oseront se frotter à elle. Enjouée par cette mission au départ, elle va vite déchanter dès lors qu’elle rencontrera son supérieur, le capitaine Andreas Van Allen.

Il est arrogant, il la déstabilise et se montre intransigeant avec elle. Alexi est désarçonnée et perdue mais contre toute attente ces confrontations la galvanisent. Le capitaine Van Allen fait naître en elle un sentiment de trouble même si elle refuse de l’admettre.

Cette mission s’annonce palpitante et à l’opposé de la quiétude qu’elle s’était imaginée, surtout quand elle découvre que ses fonctions à bord du porte-avion sont bien différentes de ce qu’on lui a exposées….

C’est un pur plaisir de redécouvrir les mots que Battista a couchés sur papier. On ressent de la maîtrise dans ses textes et dans les recherches effectuées pour coller au plus près de l’univers militaire. Elle nous offre des personnages forts avec des mots tranchants et percutants. On est absorbé par ces joutes verbales et on en redemande. Dès lors, vous êtes emportés sur les vagues que sème le porte-avion.

Alexi tout d’abord, âgée de 26 ans, est une héroïne un peu « guerrière », elle sait de prime abord qu’être une femme dans un monde où la testostérone est à son paroxysme relève d’un défi. Mais cela ne lui fait pas froid aux yeux, elle peut compter sur sa repartie et son expérience passée pour venir à bout des plus récalcitrants.

Tout l’intérêt ici est de cerner le personnage masculin qu’est Andreas Van Allen (et là j’ai envie de pousser un soupir d’extase), il est beau, séduisant mais borné et quelque peu acariâtre. Cependant, dès qu’il est dans les parages, Alexi perd le contrôle. Il a ce pouvoir de souffler le chaud et le froid qui nous rend dingue et quand la température grimpe il ne fait pas dans la demi-mesure...en d’autres mots il envoie du LOURD !!!

Dans les dédales des couloirs, vous rencontrerez également d’autres militaires tout aussi attachants et heureusement certains seront d’un grand réconfort pour notre Miss Météo.

La vie sur le Percival Lowell s’annonce épique pour Alexi. Elle va vivre une mission des plus intéressantes sur le plan professionnel mais également humain.

Reste à savoir où tout cela la mènera

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane-1-2-3-4 2017-10-12T11:21:33+02:00
Or

J'ai trouvé cette lecture originale et passionnante, ce type de situation n'est pas vraiment courant, même si on a envie de frapper Van Allen pour son comportement parfois on en arrive à l'apprécier et d'un côté il est très mystérieux , Alexi est forte quant à elle et à la tête sur les épaules j'aime son côté "je suis ultra borné".

J'ai adoré le livre et côté armée qui est bien exploité!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Issa_ 2017-09-16T01:54:21+02:00
Argent

Bien que j'ai eu du mal à plonger dans l'histoire, j'ai quand même apprécier la plume de l'auteure et la façon qu'elle nous fait connaître le quotidien sur un porte-avion. Ils sont plutôt rare les romans dans cet univers. Les dialogues sont bons, les personnages sont tous dotés d'une forte personnalité et j'ai bien hâte d'en savoir davantage sur la relation naissante entre Alexi et Van Allen.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ubik72 2017-09-11T01:40:06+02:00
Bronze

Cela faisait longtemps que j'avais lu un livre romantique et je ne suis pas déçue par mon choix. À voir si le rythme de tient avec la suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyTomohisa 2017-09-05T15:20:20+02:00
Pas apprécié

J'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre même si le résumé m'intéressait. Au final je n'ai pas réussi à le terminer...peut-être plus tard ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par macaronauchocolat 2017-08-26T12:17:10+02:00
Or

J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome qui met en place l'univers de Battista Tarantini. Les personnages sont charismatiques et les dialogues mordants. L'univers de l'armée américaine, rare dans ce genre de roman, est vraiment très appréciable et représente un gros point fort de cette lecture. En effet, on est plongé dans le quotidien des soldats d'un porte-avion. Enfin, la relation Ice et Alexi s'annonce explosive, torride et passionnée. Un très bon premier tome pour moi donc.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par isalou29 2017-08-26T00:25:00+02:00

je me suis régalée !!

Tout d'abord un grand bravo Pr le travail de recherche tant ds les termes que les méthodes et même les états d'esprit ! J'ai reconnu à plusieurs reprise des situations "militaires" ds un contexte parfaitement crédible

Ensuite des personnages attachants, plein de caractères mais ni trop ni trop peu (j'aime les femmes de caractère

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2017-08-24T15:07:59+02:00
Diamant

http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/08/24/above-all-tome-1-embarquer-battista-tarantini/

Embarquer est le premier tome de la saga emblématique de Battista Tarantini : Above All. Évoluant sur les eaux de l’océan Pacifique, Alexi et Andreas vous invitent à monter à bord du Percival Lowell à la découverte d’une histoire passionnante sous couvert de plaisirs coupables.

Si vous me suivez régulièrement, vous savez d’ores et déjà toute l’admiration que je porte à l’auteure. Elle a cette écriture unique qui rend ses textes soignés, terriblement addictifs et incontestablement inoubliables.

Que vous ayez ou non déjà succomber au Silver Dragons, cette lecture ne vous apportera que du bonheur. Il s’agit pour ma part d’une relecture, pourtant mon engouement n’a pas perdu de sa saveur bien au contraire, j’en ai encore plus apprécié chaque instant. Les dialogues sont vifs, percutants, provocants. Les joutes verbales sont exquises, les réparties explosives et les rebondissements palpitants.

Après une première rencontre fracassante, le moindre échange entre le lieutenant Snow et le Capitaine Van Allen prend des allures de règlement de compte torride dont on attend impatiemment l’apogée. La tension entre Alexi et Andréas est palpable, électrique. Elle embrasse les sens, les pousse à succomber à cet incontrôlable désir. L’histoire prend alors une tournure sensuelle, menaçant de basculer au moindre effleurement. Plus le temps passe, plus la situation leur échappe, et ce pour notre plus grand plaisir.

Ce roman est certes doté d’un érotisme évident, mais il possède bien d’autres atouts notamment la multitude de personnages qui entourent notre couple. Sous le regard polaire du capitaine et la pertinence de miss météo évolue une équipe soudée dont les liens se renforcent jour après jour. Mention spéciale pour Teddy Bear pour lequel on ne peut que craquer.

De plus, la transgression des règles commise par les officiers va mettre à jour la véritable nature de certains. C’est alors que le récit prend une tournure plus sombre où règnent manipulation, perversion et harcèlement.

Dire que je suis fan d’Above All est un euphémisme tant cette saga a marqué mes lectures. Mon attachement pour cette histoire est sans faille et mon amour pour Ice inégalable. C’est donc tout naturellement que j’attribue à nouveau un très gros coup de cœur pour Embarquer, un livre dont vous ne pourrez plus vous passer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sariahlit 2017-08-19T22:36:42+02:00
Or

J’ai parcouru rapidement ce premier volet : Embarquer se lit facilement. La plume de l’auteure est fluide et les pages défilent sans qu’on en ait conscience. Quand je suis parvenue à la fin de l’ouvrage, je n’avais qu’une envie : connaître la suite avec ce final pour le moins frustrant. Je suis ...

http://www.sariahlit.com/2017/08/above-all-1-embarquer.html

Afficher en entier

Date de sortie

Above All, Tome 1 : Embarquer

  • France : 2017-05-31 (Français)

Activité récente

raphMK l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-21T20:04:41+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 637
Commentaires 82
Extraits 9
Evaluations 148
Note globale 8.01 / 10

Évaluations