Livres
494 102
Membres
491 795

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Above All, Tome 1 : Embarquer



Description ajoutée par Mihai_Diana 2018-09-08T00:34:20+02:00

Résumé

Engagée dans l’armée, Alexi Snow est, à 26 ans, une jeune lieutenant et ingénieure en météorologie. Mobilisée en mer pour une mission de trois mois, elle embarque à bord du Percival Lowell, bien déterminée à faire ses preuves et montrer ses compétences dans un univers constitué majoritairement d’hommes. Mais ce serait compter sans le capitaine Andreas van Allen, son supérieur hiérarchique… Charismatique et arrogant, il remet en doute dès son arrivée la capacité de la jeune femme à s’adapter. Leurs premiers échanges sont houleux, et Alexi devra tout mettre en œuvre pour résister à ses provocations et son humeur changeante… mais surtout au pouvoir hypnotique et à la fascination qu’il exerce sur elle. Une irrésistible attirance à laquelle il semble prêt à céder lui aussi. Entre ciel et mer, une tumultueuse relation s’instaure et Alexi se lance dans un jeu dangereux, quitte à se brûler les ailes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 964 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Folize 2016-11-01T11:55:27+01:00

J’attendais patiemment que les ordinateurs s’éteignent. Abîmée dans mes pensées, j’entendis à peine la porte s’ouvrir.

- On fait encore du zèle à cette heure, Lieutenant ?

Pour la vingtième fois de la journée, je tressaillis en l’entendant se manifester derrière moi.

Van Allen se tenait sur le seuil de la porte, son épaule appuyée nonchalamment sur l’épais encadrement métallique, les bras croisés sur sa poitrine.

Je commençais déjà à me sentir toute chose.

Mesure de précaution numéro un, ne pas le regarder.

Je lui tournai le dos et empilai sur le bureau les rapports que j’avais consultés. Soudain, la lumière s’éteignit et la pièce fut plongée dans la pénombre. Je me retournai et vis sa main posée sur l’interrupteur. La lueur blafarde de la veilleuse au-dessus de la porte donnait à ce superbe connard une allure intimidante. Du moins, encore plus que d’ordinaire.

Bien que j’eus tenté de lutter toute la journée, je constatai encore que l’effet qu’il produisait sur moi était à la fois phénoménal et absurde. Je me sentis incroyablement idiote.

- J’ai encore besoin de lumière ! aboyai-je, à défaut de pouvoir lui donner un ordre.

Il ne bougea pas.

- Non. Vous avez surtout besoin d’aller au lit.

Dans le vôtre, alors ?

Je le dévisageai.

- C’est ce que je m’apprêtais à faire avant que vous ne veniez une fois de plus profiter de la situation.

- Profiter de la situation ? s’exclama-t-il, outré. Et de quelle manière, Snow ? Je ne crois pas m’être montré incorrect.

- Sauf votre respect Capitaine, je trouve que vos manières n’ont rien de professionnelles cette fois.

Je me dirigeai vers la table, au centre de la pièce, et rassemblai les documents que j’avais utilisés dans l’après-midi.

Penser à ces statistiques intéressantes, à ces courbes captivantes.

Non, tout compte fait, penser aux courbes n’était pas une bonne idée…

La porte claqua et je continuai de me concentrer sur ma tâche comme s’il s’agissait de la chose la plus importante au monde.

Je ne l’entendis pas approcher tant les pulsations de mon cœur résonnaient dans ma tête, jusqu’à que je sente son souffle sur ma nuque.

- Voulez-vous savoir ce qui ne serait pas professionnel, Alexi ?

Je me retournai vivement et fis face à ses prunelles pâles, troublées par une nouvelle ombre.

- Je pense l’imaginer… murmurai-je.

Il s’approcha très près de mon visage. Trop près.

- Allons-y, j’ai besoin d’avoir votre avis sur la question. Qu’est-ce que vous dites de… ça ?

Il hésita une seconde, puis posa sa main sur ma taille.

Je me figeai.

Sa main glissa sur ma hanche.

- Ou de ça.

Mon souffle se fit court. Encore une fois, mon cœur s’emballa. Je trouvai tout de même la force de lui répondre.

Pas celle de lui en coller une...

- Je pense que… je pense maintenant être en mesure de vous traîner devant les instances du JAG.

- Oh vraiment ? dit-il en collant cette fois son torse contre ma poitrine. Je ne vous ai pourtant pas entendu protester.

- Je n’en ai pas encore eu le temps… articulai-je avec de plus en plus de peine en sentant une autre partie de son corps durcir contre mon ventre.

Je ne faisais donc pas qu’agacer le capitaine Van Allen…

Il sourit, plus beau que jamais. Plus arrogant, et plus insupportable aussi.

- Et à cette distance, Snow ? Suis-je encore professionnel ?

À mon grand désespoir, je couinai.

Lui ricana, ravi par l’effet de sa manœuvre.

Il posa ses mains sur la table, par-dessus les miennes, et je me penchai en arrière pour tenter de lui échapper. Dans une autre vie, je me serais jetée à son cou.

- J’imagine qu’avec ça vous êtes susceptible de croupir pieds et poings liés au fin fond d’une geôle, soufflai-je contre sa joue.

Ce soir-là, il sentait encore le tabac, le cuir et la gomme brûlée. Un mélange singulier, âpre et décadent.

- Pieds et poings liés ? susurra-t-il tandis que ses yeux s’assombrissaient encore.

Mon Dieu, que quelqu’un me vienne en aide !

Il recula soudain d’un pas et ce fut comme si la bourrasque d’un vent glacial venait de me cingler le visage.

Je compris mieux pourquoi Drake avait parlé de banquise, la veille.

J’étais à moitié vautrée sur la table, dans un état d’excitation et de panique avancé. Je me redressai d’un bond et cherchai à reprendre mes esprits.

Van Allen en profita pour me porter l’estocade.

- Je ne vous ai toujours pas entendu protester, Snow. En réalité, vous êtes gouvernée par les mêmes instincts que ceux dont vous vous moquez. Vous, Donovan, et toutes celles qui se joindront à vous. N’était-ce pas une belle démonstration ?

Son culot me laissa sans voix.

- Je vais vous laisser méditer là-dessus, lieutenant Snow, dit-il en s’éloignant vers la porte. Mais sachez que, pour moi, le dossier est classé.

Je crus ne jamais m’être sentie plus humiliée que ça.

- J’espère maintenant compter sur notre bonne entente, sans qu’elle ne soit parasitée par vos états d’âme.

- Mes quoi ? m’insurgeai-je enfin.

Comment s’y était-il pris pour retourner à ce point la situation contre moi ?

J’avais encore beaucoup à apprendre…

- C’est vous qui avez commencé ! commençai-je à hurler. Vous vous foutez de moi !

- C’est bien de cela dont je voulais parler, Alexi… continua-t-il en ignorant ma colère.

J’allais le massacrer !

- C’est quoi votre problème ? J’étais on ne peut plus sérieuse, tout à l’heure, quand…

Je m’interrompis lorsque les néons se rallumèrent. Andreas Van Allen, dans toute sa splendeur et sa suffisance, apparut nimbé de lumière, comme à son arrivée, la main posée sur l’interrupteur.

Il m’adressa un dernier sourire angélique.

- Bonne nuit, lieutenant Snow.

Avant de disparaître

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Les couvertures, le titres m'ont interpellés et c'est pour cela que j'ai commencé ma lecture. Je pensais donc avoir affaire à une histoire d'A dans le milieu de l'aviation… la réalité est toute autre.

Je suis déçue parce que Battista Tarantini a une jolie plume, un bon rythme et qu'elle a choisit un background original pour une romance mais elle l'a gâchée en nous pondant un truc au rabais. Dés les premiers chapitres, la tension sexuelle s'installe sans qu'il n' y ait une réalité, une cohérence avec le lieu. On se croirait dans un soap opéra… ou pire, une romance paranormale !

Je pose les bases : nous sommes dans un porte avion, Alexis Snow est envoyée pour trois mois pour un remplacement. Ce n'est pas sa première mission, elle est dans l'armée depuis au minimum 4 ans. Avant, elle était censée devenir pilote. Qu'en déduit-on ? Une nana dans un milieu d'hommes doit fournir 3 fois plus pour prouver qu'elle mérite, elle n'est surement pas aussi niaise qu'une secrétaire qui se ferait culbuter sur le bureau de son patron milliardaire. N'est-ce pas ? Elle ne s'énerverait pas pour un rien ou ne pleurerait pas parce que ses culottes en coton se retrouveraient sur un bureau ?

La personnalité de ces deux personnages principaux est complètement loupée. En face, le trou du cul lunatique n'est pas mieux. Leurs altercations sonnent creusent, leurs échanges donnent dans le superficiel. Il y a d'autres manières pour faire monter la sauce sans pour autant écarter les jambes dés les premiers échanges. Surtout quand on sait que l'un a été trompé et l'autre marié… Où sont les états d'âmes ou tout simplement, l'implication d'un tel acte au sein de l'armée ? Aucun des deux n'a peur pour son poste ? On se tape donc 12 chapitres à ça.

Battista Tarantini a une jolie plume entrainante qui m'a plu mais l'histoire n'a rien de passionnante. Elle plaira à celles qui aiment les histoires de fesses et qui veulent que ça envoi dés le début. Après, il est difficile de dire qu'il s'agit d'érotique car il y a peu de scènes mais si on enlève la partie "on s'engueule, on bosse, on baise", il ne reste pas grand chose. Juste un peu son addiction à la clope, au gin et quelques manoeuvres de boulot avec les avions.

Lire ou ne pas lire le tome 2 ? Je n'en vois pas l'intérêt, je ne vois pas d'évolution possible, par contre, je tenterais un prochain projet.

Afficher en entier
Argent

Un bon début : Le lieutenant Alexi Snow, ingénieure en météorologie pour la Navy, embarque à bord de l’USS Percival Lowell pour un remplacement de 3 mois dans la section chargée d’établir les dossiers météo nécessaires au bon déroulement des missions des pilotes de chasse embarquée. Dès le début, des tensions apparaissent entre elle et le Capitaine Van Allen, son supérieur en charge la météo et de l’escadron des Silver Dragons. Son indicatif Ice lui va comme un gant ; beau, froid, arrogant, dominateur et marié, il ne laisse pourtant pas Alexi indifférente. Mais ce jeu entre eux et la tension sexuelle qui en découle va avoir raison d’eux... Pour ne rien arranger, un des homme de l’équipage lui fait du chantage et Van Allen va devenir son instructeur quand elle découvre que l’État-major veut qu’elle participe à un programme destiné à promouvoir la carrière des femmes au sein de la Navy et être l’un des exemples dans l’opération médiatique qui y sera associée en tant que pilote, activité qu’elle a arrêté il y a 4 ans suite à une déception amoureuse... Un 1er tome qui place le décor et quel décor ! Appartenant à la génération Top Gun, ce livre ne pouvait que me plaire ! Il est facile de se croire sur le porte avion. Le couple principal est explosif et sensuel avec une tension palpable mais le fait qu’il soit marié m'a gêné. Les personnages secondaires sont vraiment sympas notamment le Capitaine Drake. Un bon moment.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai bcp aimé malgré le fait qu'il y a certains mots techniques un peu compliqués et aussi que l'auteur mélange les noms des personnages, on est un peu perdu au début mais on s'y fait ensuite. J'ai directement commencé le 2e tome après avoir terminé celui-ci.

Afficher en entier
Lu aussi

Pas mal. L'histoire se laisse lire, j'ai bien aimé l'insertion du thème de l'armée, militaire tout ça. Je trouve original le fait que la protagoniste soit une femme, sauf que voilà, au fil des pages elle devient vraiment insupportable. Dans le sens où, je n'en pouvais plus de l'entendre juré à chaque page, de dire des grossièretés sans cesse, et parfois pour un rien. Un gros manque de respect avec ses collègues et son supérieur hiérarchique, honnêtement ça m'a beaucoup dérangé. Après problème aussi avec le fait que l'auteur mélange les noms et prénoms des personnages, on se perds et on ne sais plus qui est qui, c'est dommage. Sinon, dans l'ensemble j'aime la plume de l'auteur, l'histoire se lit vraiment facilement.

Afficher en entier
Pas apprécié

Déçue est le mot que J'emploirai. Honnêtement j'avais quelques attentes sur ce roman et je suis tombée de haut. Commençons par un gros point négatif :

Alexi. Pour quelqu'un qui s'est engagé dans cette voie, souvent prédominée par la genre masculine, je suis déçue de son comportement. Je trouve ça limite rabaissant pour la femme. Spoiler(cliquez pour révéler)dès qu'elle rencontre Van Allen, ça y est c'est l'attirance, l'électricité, comme par hasard c'est le seul homme à lui faire ressentir tout ça et forcément c'est réciproque ! La blague. .

De plus, je trouve que la relation s'installe trop rapidement à mon goût car à ce stade on peut même pas parler de romance mais d'attirance sexuelle. En sachant que Spoiler(cliquez pour révéler)le mec il est marié. Sérieusement ? Ils ont aucun scrupules à avoir une relation sexuelle alors que le gars n'est pas libre ? et à côté de ça, Alexi est la première à prôner le professionnalisme etc. Alors qu'à la première occasion elle se monstre irrespectueuse vis à vis de Van Allen son supérieur. De mon point de vue son comportement est immature et c'est encore plus décevant pour une femme d'une vingtaine d'année. Pour enfoncer le clou ce qui m'a aussi agacée c'est son penchant pour l'alcool et la cigarette. Pour moi ça a un peu détruit l'image que je me faisais d'elle.

Mais ce n'est pas tout ! Spoiler(cliquez pour révéler)pourquoi dépeint on une image aussi péjorative des hommes ? À croire qu'ils se résument à être que des prédateurs sexuels. Alors je veux bien croire qu'il y ait du sexisme et que ça ne doit pas être facile tous les jours dans ce milieu mais là c'est plus possible. On aurait dit pour la plupart des ados en chaleur dès qu'ils voyaient une femme.

Vraiment j'ai essayé de faire un effort, de passer outre ses petits détails mais au bout d'un moment, j'en avais marre. C'est dommage car j'aime beaucoup l'écriture mais Trop de points négatifs ont gâché cette lecture. Par conséquent je n'ai pas pu m'attacher à l'héroïne ni au héros au caractère bipolaire Spoiler(cliquez pour révéler)un moment il tient le rôle de supérieur et se montre très froid et insensible puis l'instant d'après il devient chaud comme la braise et il en oublie tout ses principes pour une femme qu'il ne connaît pas et qu'il semblait presque détester au départ. La logique ?

Et j'aurai voulu que l'auteur créée une véritable romance qui ne se repose pas forcément sur une attirance sexuelle ! Je n'étais transportée, et c'est triste mais c'est comme ça. Voilà voilà, j'ai dit pas mal de choses négatives mais ca ne vous empêche pas d'aller découvrir par vous même. Pour ceux qui recherchent une vraie romance, je ne vous le conseillerai pas personnellement.

Afficher en entier
Lu aussi

Ayant apprécié ma lecture il y un moment déjà, je suis partie sur une relecture de la série.

Je ne suis pas déçue. Bon, il faut dire que j'ai une mémoire de poisson rouge donc, je ne me souviens pas de tout, voire pas de grand chose... Mais j'ai apprécié ma lecture de ce premier tome.

Très addictif !

Alexi a un sacré caractère, peut-être parfois un peu too much sans pour autant que cela soit vraiment gênant. Andreas réagit étrangement, avec misogynie mais n'en reste pas moins attachant. Il est tard mais je vais (re)commencer le second tome avant d'aller dormir ^^

Afficher en entier
Diamant

C'est marrant, les commentaires négatifs pour ce livre lui reproche exactement ce que j'ai adoré. Oui alexi est une chieuse, assez immature, qui jure comme un charretier et passe son temps une clope au bec et un verre de gin a la main. Andreas est misogyne (en apparence) beaucoup trop froid et caracteriel, arrogant et marié. En d'autres termes ce sont des etres humains. Avec leurs defauts qu'ils gardent jusqu a la fin de la trilogie. Si il y a bien une chose qui m ennuie dans les autres romances c'est le manque de relief des personnages. On nous offre du rebel a tout va mais en 10 pages il est tout gentil tout mignon, et de la nana soi disant grande gueule qui se laisse dominer constemment. Ca m ennuie mais a un point. La non ils sont brut fougueux déchainés et reellement passionnés. Franchement alexi pourrait etre une pote tellement elle m'a eclaté. Peut etre parce que je suis un peu comme elle (en moins chiante quand meme j'espere). Pour une histoire qui porte sur une attirance sexuelle plutot viscerale je trouve que les parties de jambes en l air sont bien dosées. Jamais trop longues et souvent intenses. Parce que ca aussi ca me gave quand au bout de 10 pages la nana en est encore a deboutonner son chemisier.

J'ai une grosse passion pour les avions alors forcément j'ai eu un max de papillons dans le ventre. La plume est fluide, jamais barbante, les joutes sont droles et rafraichissantes. Même si tout s'enchaine tres vite, je comprends leurs attirance parce qu'ils se ressemble beaucoup tous les deux. Ils sont aussi intransigeants et pete c******* l'un que l'autre, mais aussi passionnés et vivants. J'ai deja relu ce livre une bonne dixaine de fois. C'est la premiere fois que je relis une romance. Et je sais que je recommencerais encore et encore. Je pense que si le premier tome ne vous plait pas il faut se forcer a lire la suite parce que l'histoire gagne en intensité. Meme si pour ma part j'ai eu un coup de foudre immédiat. Et puis surtout il n'y a pas de mievrerie. L'attirance laisse place a l'amour doucement, la confiance aussi vient petit a petit, mais ils ne passent pas leurs temps a se dire des mots doux cul cul qui sonnent faux. Voila pour moi c est un 50 sur 20.

Afficher en entier
Pas apprécié

Un livre que je n'ai pas du tout aimé. Je n'ai pas du tout apprécié les personnages principaux, surtout Alexi qui est.. chiante du début à la fin.

Je déconseille.

Afficher en entier
Diamant

Excellente histoire qui a sa part de romance, d'humour, de mystères et de suspense. Les personnages sont également géniaux.

Afficher en entier
Diamant

j'ai Adoré !!!!! foncez tête baissé, les trois tomes sont génial

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Genis 2019-06-24T09:57:04+02:00
Diamant

j'aime bien l'univers dans laquel l'auteur nous a emener

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pegh 2019-06-18T22:20:34+02:00
Diamant

J'ai adoré ! L'ambiance porte-avion et pilotes de chasse, m'a fait me retrouver à l'époque de Top Gun, et c'est vraiment une super idée !

En plus on a à faire à une héroïne forte et bravache, qui nous donne envie de l'accompagner pour cette aventure. Que dire de sa relation avec Ice, qu'on imagine très bien dans son uniforme d'apparat ...

Vraiment hâte de lire la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

Above All, Tome 1 : Embarquer

  • France : 2017-05-31 (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 964
Commentaires 121
Extraits 15
Evaluations 274
Note globale 7.95 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode