Livres
511 197
Membres
521 768

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Flashback



Description ajoutée par Philipon 2014-09-27T02:58:12+02:00

Résumé

2035. L'Amérique a beaucoup changé. Le monde aussi. En faillite financière, politique et morale, les États-Unis se sont désintégrés. Le Nouveau-Mexique a été envahi par les Hispaniques de la reconquista, la Californie risque de l'être. Plusieurs États ont proclamé leur indépendance.

Le multimilliardaire japonais Nakamura - qui tire un pouvoir presque illimité de son immense fortune mais aussi de son rôle de conseiller plénipotentiaire pour la construction de l'Amérique - charge Nick Bottom, ancien policier de Denver, de reprendre l'enquête sur l'assassinat de son fils Keigo, survenu six ans plus tôt. Nick a travaillé à l'époque sur cette affaire. Mais depuis la mort de sa femme dans un accident de voiture, devenu accro au flashback, drogue illégale, il a quitté la police.

Le flashback permet de revivre des souvenirs parfaits ; en ce qui concerne Nick, ceux de sa vie avec sa femme. Toute l'Amérique s'y adonne : pour les jeunes c'est le moyen de revisiter leurs turpitudes, pour les vieux celui de retourner dans le monde idéal d'autrefois...

Nick est assisté par Sato, le chef des gardes du corps de Nakamura, samouraï d'un Japon néoféodal qui veille à ce qu'il n'utilise pas, à des fins personnelles, la drogue qui lui est fournie afin qu'il puisse revivre les moments de sa première investigation...

Mais pourquoi Nakamura tient-il à ce que Nick replonge dans cette enquête qui a échoué six ans plus tôt?

Afficher en entier

Classement en biblio - 96 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Laurine-25 2019-12-02T14:31:29+01:00

Il y avait un homme crucifié au-dessus des grilles du Country Club de Denver, dans Speer Boulevard, mais Nick ne ralentit pas pour autant ce lundi matin en se rendant à Six Drapeaux Au-dessus Des Juifs. Les infos téléphoniques ne précisaient pas encore l’identité du crucifié, ni les raisons de son supplice. Le trafic était rapide et fluide, et Nick était obligé de pousser son hongre à fond pour rester dans le flot de la circulation En passant devant, il put tout juste apercevoir quelques véhicules de secours à l’entrée et des pompiers sur des échelles. Autrefois très chic et très cher, ce country club n’en était plus un depuis quelques années, et le terrain de golf et les courts de tennis étaient couverts de centaines de tentes bleues, du genre de celles que les Nations unies envoyaient aux pays du tiers-monde après un tsunami ou une épidémie. Nick ne connaissait personne qui sache à quoi servaient ces tentes, ni d’ailleurs quel pays ou société était maintenant propriétaire du club. Cela ne semblait intéresser personne, Nick pas plus que les autres

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

En préambule, je dirais que ce roman de Dan Simmons est tout sauf politiquement correcte et que pris au premier degré certains le trouveront sans doute réactionnaire voir raciste.

Pourtant le but de la SF est de laisser libre cours à l'imagination même si le futur décrit par un auteur peut déplaire.

Le contexte: Nous sommes en 2031 et non en 2035 d'après mes calculs (je me suis peut être planté mais c'est sans importance) et les Etats-Unis ne sont plus que l'ombre d'eux mêmes suite à la crise économique.

Le Moyen Orient, le Proche Orient, une partie de l'Afrique, l'Europe (France et Allemagne en tête) et le Canada sont sous le joug du Califat Global qui applique la Charia.

Israël a été détruit à coup de bombes atomiques par les Islamistes.

D'ailleurs l'auteur où plutôt son héros reproche beaucoup aux Américains d'avoir laisser tomber l'état Hébreu.

Je ne vais pas tout passer en revue, mais sachez que les Japonais revenus à un régime féodal sont néanmoins une super puissance et ont des conseillers dans certains états Américains comme le Colorado.

Les Américains quant à eux se réfugient dans une drogue qui s'appelle le Flashback et qui leur fait revivre le passé.

C'est dans ce monde terrifiant qu'un ex-inspecteur du nom de Nick Bottom est contacté par un multimilliardaire Japonais pour enquêter sur le meurtre de son fils.

Ce polar d'anticipation qui est un peu long à se mettre en place, finit par devenir un thriller passionnant.

Evidemment ce livre est écrit par un Américain et l'Europe est très survolé.

Les Ecolos et le réchauffement de la planète s'en prennent plein la figure et on ne voit pas très bien pourquoi.

Mais où Dan Simmons est encore le plus critique c'est concernant la politique d'Obama.

Par contre concernant son Califat Global, j'ai trouvé que malheureusement depuis l'écriture du livre en 2011, les années qui passent commencent à lui donner raison.

Mais arrêtons de parler des différentes théories géopolitique de l'auteur pour ne retenir que l'excellent thriller d'anticipation qu'est "Flasback".

Un livre très difficile à lâcher, une fois passé les 200 premières pages.

Ce roman est bien sur très polémique mais étant un grand fan de Dan Simmons et de sa plume, j'ai bien aimé.

Et puis ce que je demande à un roman, c'est tout simplement de m'évader.

"Flasback" y réussit très bien !!!

Adanson Marco.

PS: Nous sommes quand même loin de "L'échiquier du mal", "Hypérion", "Nuit d'été" ou encore "Terreur".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par tommyvercetti 2020-07-04T13:27:47+02:00
Bronze

Alors, comment dire... ?

J'étais enthousiaste avant de le lire, j'aime beaucoup Dan Simmons (Hypérion, l’Échiquier du mal, Ilium/Olympos, Nuit d'été...). Celui-là semblait plus récent, moins populaire, mais de la SF dystopique, chouette !

Hélas, c'est une énorme déception, et encore c'est un euphémisme.

L'intrigue en elle-même n'est pas inintéressante, une histoire policière, une nouvelle drogue, des complots (une fin pourrie mais passons).

Le problème se situe dans le cadre.

La SF est toujours le genre le plus délicat, dans la littérature de l'imaginaire, car c'est là où on va faire passer des opinions éthiques, moraux, ou politiques. En décrivant un monde futuriste dans l'anticipation, la dystopie ou même le space opera, on critique quelque chose ou on le glorifie. Par exemple dans Hypérion Dan Simmons abordait le problème de l'hégémonie humaine, qui colonisait tout et anéantissait les mondes qu'elle occupait. Il relativisait aussi l'existence légitime des exos, ces transhumains modifiés par l'acceptation d'une adaptation à la vie ailleurs. Dans Ilium il y avait une critique d'une classe ultra-riches s'étant extraite du monde en laissant la Terre dépérir, jusqu'à en oublier même leur humanité. Souvent la dystopie décrit un monde où le fascisme a conquis la société, ou les pauvres meurent et les puissants règnent, ou les libertés sont bafouées, etc. Parfois on a un avenir ou d'énormes corporations ont remplacé l'état, une dystopie capitaliste, des dystopies de surveillance généralisée, de désindividualisation forcée, etc.

Bref à travers l'univers décrit dans les SF on a un aperçu du message de l'auteur vis à vis de ces choses.

Et dans Flashback, laissez-moi vous dire que ça fait peur.

Ce n'est pas l'avenir décrit qui fait peur, en tout cas pas à moi, mais c'est Dan Simmons qui me fait peur.

Cet avenir est le cauchemar d'un flippé d'extrême droite. La paranoïa fiévreuse d'un trumpiste républicain conservateur qui, à l'ère d'Obama, transpirait en voyant ce qu'on faisait à son pays. Le décor de ce livre hurle à plein poumons Make America Great Again.

A travers son personnage Nick Bottom, mais surtout par la narration, la description de ces USA de 2035 (le livre a été écrit en 2012), le livre décrit un monde cauchemardesque (attention ce qui suit décrit juste le contenu du livre, je ne cautionne pas) : l'Islam s'est répandu sur le monde (coucou le Grand Remplacement). Les Califats ont profité des politiques migratoires laxistes pour gagner du pouvoir et se répandre partout. Les pays occidentaux se sont écroulés économiquement à cause de leurs politiques de protection sociale (l'Europe surtout, les USA aussi - Obamacare, tout ça...). Le réchauffement climatique était une énorme connerie, les prédictions scientifiques erronées, l'argent investi dans les transitions écologiques ont aussi ruiné l'Amérique.

Les Musulmans, lorsqu'ils ont eu la Bombe, on fait sauter Israël, qui est devenu terre morte.

Le héros, accroc depuis la mort de sa femme au Flashback, se souviens de l'Amérique impérialiste, de la consommation, du tourisme, avec nostalgie.

Le Japon est la plus grande puissance militaire et technologique mondiale, le Mexique est en train de conquérir le Nouveau-Mexique, l'Arizona et la Californie. Bref le peuple étasunien s'oublie dans le Flashback et laisse les étrangers grignoter sa gloire passée.

Donc voilà. J'ai malgré tout pu finir le livre, non sans mal, car l'intrigue était intéressante. Mais je n'ai pas pu me détacher de l'idée que pour imaginer ce futur-là, y apposer ces émotions, cette ambiance, ce héros, ces enjeux, Dan Simmons devait partager ces craintes, ces peurs, l'Islamophobie, le climatoscepticisme ; beaucoup de détails (dialogues ou narration descriptive) sont là pour le rappeler. Je n'ai donc eu aucune sympathie pour le héros, encore moins de nostalgie imaginaire pour des USA libérales impérialistes capitalistes dont le rôle était de répandre la justice dans le monde, d'être les numéro 1, etc. MAGA quoi.

Du coup c'est un livre qui m'a souvent agacé.

Et enfin, la fin Spoiler(cliquez pour révéler) je l'ai trouvée très inintéressante, au final. "Au final", car elle s'amuse à faire semblant, à travers un chapitre (qui suit une situation catastrophique, violente - qui aurait pu être résolue en parlant juste, mais bref) où on a l'impression, comme on y a été confronté plus tôt, que Nick rêve, car tout va bien. Puis là PAF, cuve de Flashback-2, je me suis dit : "une fin tellement logique, noire, désespérante, ok bravo Dan". Mais en fait non, c'était un cauchemar de Nick à propos de ce labo du NCAR. Au final tout va bien dans le meilleur des mondes, Nick est un Texas Ranger, son fils est routier, les USA se relèvent et aident le Japon à gagner contre les Musulmans. Les Juifs vont pouvoir retourner en Israël.

Bref un peu de la merde. ps : je ne vois pas quel niveau de lecture il faut avoir, le message est assez clair dans la défense d'un idéal patriote. Politiquement incorrect ça dépend pour qui ; aux USA je pense que ça va, ça passe. Surtout du côté républicain. C'est même du populisme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Baltak59 2020-06-07T18:53:34+02:00
Argent

Pas son meilleur roman mais très addictif malgré tout.

Après 2 niveaux de lecture et 2 façons de les recevoir... J'ai du mal à me positionner par rapport au monde que décrit l'auteur, une vision "possible" de l'avenir mais quand même "orienté"...

Le thriller en lui même est sympathique mais sans plus...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par call83 2019-11-23T15:36:24+01:00
Or

Excellent roman de science-fiction, ou plutôt d'anticipation, un Dan Simmons toujours original !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celine90 2019-09-04T18:49:41+02:00
Argent

Oeuvre originale dans la production de Dan Simmons. De gros sabots parfois , mais vraiment prenant. J'hésite sur la fin, j'aurais peut-être aimé un final moins optimiste. Je pense que l'auteur nous lance un message d'alerte que cette voie est une voie sans issue. Et avec le débat sur une intervention américaine en Iran, la guerre civile en Syrie, l'instabilité politique en Egypte, la construction du mur en Israël, l'épuisement des ressources de pétrole, la bataille politique et religieuse que se livre les chiites et les sunnites ... il ne faut pas se cacher que l'on ait pas loin d'un incident majeur et qu'il y a de quoi s'inquiéter. Que se passerait-il si l'Iran en réaction à une attaque était vraiment capable d'attaquer Israël à l'arme nucléaire ?

L'auteur nous soumet une version possible de l'histoire. Intéressante, Inquiétante, Dérangeante, reflet de l'idéologie ambiante de ce début de siècle dans nos société occidental

D. SIMMONS réussi parfaitement à transmettre son message d'alerte.

Comme toujours avec D. SIMMONS c'est excellent, bien documenté, réaliste, argumenté... Un peu trop politique fiction ...ressemble aux chaines d'info en continu !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tolomas 2019-03-14T14:07:41+01:00
Bronze

Après les cycles d'Hypérion et d'Endymion et surtout l’Échiquier du Mal que j'ai beaucoup aimé, j'avais envie de lire un autre roman de Simmons.

J'ai choisi Flashback au hasard. Le moins que je puisse dire, c'est que je n'ai pas reconnu la plume de l'auteur.

L'histoire en elle même est relativement prenante, c'est une enquête policière bien troussée, avec rebondissements à la clé (notamment à la fin, là-dessus on ne se sent pas floué).

L’originalité c'est l'univers proposé: un futur où les États-Unis ne sont plus la superpuissance qu'ils sont actuellement, mais un pays "à la Mad Max 1", géré par des États étrangers (principalement le Japon, qui a son agenda secret...).

Ce qui est plus déroutant, ce sont les raisons qui ont conduit à cette situation, et si on se fie au personnage principal Nick Bottom (mais parle t-il vraiment avec la voix de Simmons?), Les Démocrates (Obama) ont vraiment fait n'importe quoi avec la réforme de la santé (accès aux soins), qui a contribué à la ruine du pays. Les écolos alarmistes n'ont pas aidé non plus.

Si on ajoute à ça la naissance d'un "Califat Global" à visée expansionniste et qui souhaite imposer la Charia au monde...

Bref, Dan Simmons semble pour le moins réac' sur ce coup. A moins que ce ne soit que pour dénoncer ces aberrations en nous faisant y réfléchir?? Ou la résultante d'un climat post 2001 aux US? A la lecture de Flashback, je n'ai pas réussi à trancher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo971 2018-11-28T01:55:19+01:00
Bronze

Un bon roman, choisi un peu par hasard. Un peu long à démarrer, mais on finit par ne plus vouloir ou pouvoir le quitter.

Un futur qui semble trop proche, trop possible, trop réel, pour réussir à s'en détacher totalement.

Des personnages torturés, complexes et auxquels on s'attache facilement, même ceux auxquels on ne devrait pas.

Un scénario un peu lent, mais qui s'accélère suffisamment à la fin, tout en gardant son lot de révélations et de rebondissements.

Une fin... mmh, cette fin !

Bref, une jolie découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChloeTissier 2018-10-25T17:29:31+02:00
Pas apprécié

Grosse déception pour le dernier Dan Simmons qui écrit un roman d'anticipation dans un monde devenu cauchemardesque à cause des arabes, du "mensonge" sur le réchauffement climatique, des aides sociales et qui va être sauvé par un ex-flic super armé... Une propagande sans subtilité qui gâche la lecture de ce livre faible sur le plan du scénario (l'anti héros qui est en fait un super héros..) malgré la très bonne idée de la drogue "flashback. Je ne me passionne pas pour la politique mais là c'est un peu gros ; ce livre est un amas de stéréotypes et d'idées raciste envers ce qui n'est pas blanc, américain et chrétien. Bref une horreur, c'est un des pires livres d'anticipation que j'ai lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2018-08-24T19:03:23+02:00
Bronze

L'histoire est sympa, prenante, le monde futuriste décrit assez glaçant. Mais il y a trop de détails, et cela gêne le déroulement de l'histoire.

Dans l'ensemble j'ai bien aimé mais il y a des parties qui m'ont ennuyées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calomento 2018-01-11T12:57:44+01:00
Argent

Ce livre est un peu long a demarrer. Je me suis lassé après 200 pages, pour le reprendre et le terminer quelques temps après.

Le monde décrit est déprimant a souhait, reflet d'une réalité pas si improbable. Les descriptions et explications sont parfois longues pas toujours primordiales, mais jamais ennuyeuses. On essaie de s'imaginer comment les gens peuvent s'en sortir de ce monde sombre.

L'intrigue monte lentement en puissance pour arriver a plusieurs moments prenants et une accélération sur le dernier tiers du livre.

Je n'aurai pas de souvenir impérissable, mais j'ai beaucoup apprécié cette lecture quand même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2016-11-13T13:25:28+01:00
Diamant

C'est l'histoire d'un ancien policier qui, ayant perdu sa femme, est devenu dépendant d'une drogue appelée "flashback". Elle lui permet de revivre son passé avec elle.

Il est contacté par un des maître japonais pour retrouver l'assassin de son fils : affaire non résolue et vieille de 6 ans dont le héros était l'enquêteur principal.

C'est un mélange d'anticipation et de polar : histoire accrocheuse avec de multiples rebondissements.

Afficher en entier

Dates de sortie

Flashback

  • France : 2012-05-10 (Français)
  • France : 2013-10-10 - Poche (Français)

Activité récente

call83 l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-23T15:27:48+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 96
Commentaires 21
Extraits 9
Evaluations 32
Note globale 6.72 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode