Livres
595 905
Membres
674 512

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Roue du Temps, Tome 1/14 : L'Oeil du Monde



Description ajoutée par x-Key 2013-11-14T12:05:29+01:00

Résumé

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

« Jordan est parvenu à dominer le monde que Tolkien a révélé. »

The New York Times *****

C’est la Nuit de l’Hiver dans la contrée de Deux-Rivières et, en ce soir de fête, l’excitation des villageois est à son comble. C’est alors qu’arrivent trois étrangers comme le jeune Rand et ses amis d’enfance Mat et Perrin n’en avaient jamais vu : une dame noble et fascinante nommée Moiraine, son robuste compagnon et un trouvère.

De quoi leur faire oublier ce cavalier sombre et sinistre aperçu dans les bois, dont la cape ne bougeait pas en plein vent...

Mais, quand une horde de monstres sanguinaires déferle et met le village à feu et à sang, la mystérieuse Moiraine devine qu’ils recherchaient quelqu’un : pour les trois amis l’heure est venue de partir. Car la Roue du Temps interdit aux jeunes gens de flâner trop longtemps sur les routes du destin...

Afficher en entier

Classement en biblio - 718 lecteurs

extrait

Un autre extrait avec les dialogues :

"La femme sourit. Aussitôt, Rand se demanda s'il ne pouvait pas accomplir pour elle quelque tâche qui lui donnerait un prétexte pour la suivre comme son ombre. Le sourire s'adressait aussi à ses compagnons, il le savait, mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'il était son seul destinataire. Dame Moiraine était vraiment l'incarnation d'un personnage de légende.

Aussi fasciné que Rand, Mat affichait un sourire béat.

- Vous connaissez mon nom, dit la dame, visiblement ravie.

Comme si son séjour, si bref qu'il doive être, n'allait pas alimenter pendant un an les conversations des villageois !

-Mais il faut m'appeler Moiraine, tout simplement... Et vous, comment vous nommez-vous ?

Ewin bondit en avant, prenant de vitesse ses deux aînés.

- Je suis Ewin Finngar, ma dame. Ils connaissent votre nom parce que je le leur ai dit. J'ai entendu Lan vous appeler ainsi - mais je n'espionnais pas, croyez-le bien ! C'est la première fois qu'une noble dame comme vous vient à Champ D'Emond. Nous avons aussi un trouvère, à l'occasion de Bel Tine. Ce soir, c'est la nuit de l'Hiver. Passez-vous chez moi ? Ma mère a fait des gâteaux aux pommes.

- Je vais voir ce que je peux faire, dit Moiraine en posant une main sur l'épaule d'Ewin. (Bien qu'elle eût un air mortellement sérieux, ses yeux pétillaient de malice.) Je ne vois pas comment je pourrais éclipser un trouvère, Ewin... Mais, une fois encore, vous devez tous m'appeler Moiraine !"

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Quel bonheur de se replonger dans cette saga épique avec une nouvelle traduction qui lui apporte un vraie plus !

Plus d'incohérences, plus de phrases alambiquées la lecture en est tellement plus fluide et compréhensive.

Merci Bragelonne ;)

Passons maintenant au roman en lui-même !

Il s'agit juste d'un chef d’œuvre de Fantasy, qui nous ouvre les portes d'un monde incroyable sur un fond de combat du bien contre le mal.

L'histoire des divers personnages nous passionnent, leur personnalité et leur destins étranges nous conduit tout le long de ce roman. Il se passe tellement de chose dans ce premier opus, beaucoup de réponses à diverses questions concernant Rand et les autres, et à la fois la fin laisse présager que tout est encore à faire.

L'auteur est un vrai génie, tout est cohérent, scrupuleusement mené, rien n'est laissé au hasard.

La Roue du Temps est juste un fondamental de la Fantasy pour moi.

Un énorme bijoux littéraire qui a sa place dans chacune de nos bibliothèques. Un roman qu'il faut découvrir et faire partager.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par wopla 2020-04-14T12:57:09+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Au début j'ai eu du mal à entrer dedans : de la high fantasy très lcassique et plutôt convenu. Mais je dois dire que c'est bien écrit et même si c'est long, une fois pris dans l'univers tout va mieux !

J'attendrai 2/3 tomes de la série avant de me faire un avis un peu plus poussé.

J'ai bien aimé découvrir les aventures de rand, perrin, egwene et Mat. Nos personnages principaux.

J'ai comme l'impression que l'intrigue avec les Aes Sedai va aller de l'avant dans la suite et que nous aurons le droit à une histoire moins manichéenne.

Personnages attachants, trame convenue et premier tome bien écrit malgré beaucoup de description.

Un tolkien plus accessible en soit.

Maintenant au tome 2 ! ^^

Afficher en entier
En train de lire

Une nouvelle série que je ne connaissais pas du tout et dont je suis tombée sous le charme. Je l’ai découverte par hasard, en voyant le trailer de la série télévisée adaptée des livres et je me suis demandé ce que ça valait. Après avoir lu des commentaires très positifs sur la saga littéraire, j’ai acheté les premiers tomes et j’ai commencé ma lecture de la première partie de « L’œil du Monde ».

J’ai terminé cette première partie avec le souffle coupé et l’envie de directement ouvrir la suivante pour connaitre la suite.

Le Fantasy fait partie de mes styles favoris et je suis très heureuse d’avoir découvert une nouvelle œuvre avec autant de tomes à lire !

Le style d’écriture est très agréable et fluide, les personnages sont intéressants et les aventures et mésaventures qu’ils vivent sont vraiment prenantes. Tous les ingrédients que j’apprécie sont présents pour en faire une lecture enrichissante et dépaysante. J’ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Diamant

Parmi les grands incontournables de la fantasy figure la saga de La Roue du Temps de Robert Jordan. Si sa maladie ne lui a pas permis de la terminer, il a cependant laissé des notes, permettant à Brandon Sanderson de clôturer la série.

Pour ma part, je suis encore loin de la fin, n'ayant lu à ce jour que les deux premiers tomes des publications Bragelonne. Cette dernière maison d'édition a d'ailleurs suivi le format original des romans dans un premier temps avant d'en proposer une version poche, scindée pour chacun des tomes en deux. Pour celles et ceux qui souhaiteraient donc se lancer dans l'aventure, il vous faudra donc faire un premier choix sur le format. Les grands formats sont particulièrement lourds et épais et ne sont pas très pratiques si vous souhaitez transporter votre exemplaire.

Autre alternative également : la version audio. Personnellement, elle ne me correspond pas. Si je l'ai tentée, c'est principalement pour me replonger dans le premier tome avant de reprendre la suite mais j'ai eu plus de mal à accrocher dans ce format alors que j'avais beaucoup aimé la lecture.

Et maintenant, rentrons dans le vif du sujet !

Rand vit une vie relativement paisible sur les terres de Deux-Rivières avec ses amis et les autres villageois. Leur vie est rythmée par les saisons et les seules nouvelles du monde extérieur qu'ils ont sont celles colportées par le trouvère de passage. Jusqu'au jour où Moiraine, une Aes Sedai, et Lan, son homme lige, arrivent. Là, c'est un peu le début des ennuis pour les villageois. Alors même que le Ténébreux rassemble ses forces pour retrouver le Dragon, la magicienne s'est mise en route pour tenter de le retrouver avant lui. Dans ce monde, seules les femmes peuvent utiliser le pouvoir de l'Unique sans sombrer dans la folie. Or, le Dragon réincarné est destiné à être le plus grand ennemi du Ténébreux mais puise dans une source de pouvoir souillée, le condamnant à la folie et pouvant mener à la destruction du monde. Moiraine en est sûre, le Dragon est l'un des jeunes garçons : qui de Rand, Mat ou Perrin est le Dragon ? Ne pouvant se permettre d'attendre, l'Aes Sedai annonce aux trois amis que le Ténébreux est à leur recherche et qu'il leur faut se rendre sans tarder à Tar Valon. C'est là le début d'un périple qui sera marqué par l'aventure et le danger.

Impossible de ne pas penser au Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien à la lecture de ce premier tome. Les similarités sont nombreuses : que ce soit dans la forme comme dans le fond. La structure est, sur bien des points, identiques à la célèbre trilogie : un village paisible, assez replié et éloigné de tout, de jeunes amis menant une vie tranquille, l'arrivée d'un(e) étranger(e) annonciateur(trice) de grands événements, de redoutables créatures lancées à leur poursuite, un seigneur du mal, bref, je ne vais pas vous refaire le schéma récurrent de ce type de fantasy. Est-ce pour autant une redite de l'oeuvre de Tolkien ? A mon sens non. J. R. R. Tolkien a posé des bases qui sont devenues les piliers fondamentaux de la fantasy telle que nous la connaissons aujourd'hui, cela ne veut pas dire que toutes les oeuvres qui ont suivi ne sont que de pâles copies.

Compte tenu de l'ampleur de l'univers de La Roue du Temps, le développement se fait très progressivement et Robert Jordan a pris le temps de poser dans ce premier tome de nombreux éléments. Forcément, les descriptions sont nombreuses et foisonnent. Pour se lancer dans cette lecture, il vaut donc mieux ne pas y être allergique !

Pour celles et ceux que les descriptions à rallonge ne rebutent pas, nul doute que vous trouverez dans La Roue du Temps un récit épique et ce premier tome, bien que conséquent, est une très bonne introduction.

Si ma première lecture a été un coup de cœur, l'écoute quant à elle a été plus difficile. Je ne reviens pas sur les talents de conteur d'Arnauld Le Ridant mais la durée du livre audio est vraiment très importante (34 heures) et l'histoire demande une attention toute particulière. Comme j'écoute ça en fond lorsque je suis au travail ou dans les transports, J'ai décroché à plusieurs reprises. Heureusement, comme je connaissais déjà le roman, j'ai pu me remémorer l'essentiel et faire facilement les liens lorsque c'était nécessaire. Et compte tenu de tout ce dont je me souvenais, je me rend compte que ce roman m'a vraiment marqué !

Conclusion

La saga de La Roue du Temps est un classique de la fantasy et à la lecture de ce premier tome on comprend aisément pourquoi. Robert Jordan a su s'approprier les éléments posés par J. R. R. Tolkien pour développer son propre univers, un univers riche et complexe, ayant mené à la création d'un cycle ambitieux.

Nota Bene

Un mot rapide sur la série télé que je viens de commencer : je n'adhère pour le moment pas du tout. En cause : une série bien trop lissée et victime de son époque. Les caractéristiques de chacun des personnages sont gommées au profit d'une diversité affichée au détriment de l'oeuvre. Robert Jordan s'étant livré à des descriptions précises, pourquoi avoir prix des libertés ? Si le roman avait laissé une marge d'interprétation, d'accord, mais là ce n'est pas le cas... L'exemple le plus flagrant concerne Rand et son aspect physique, censé détonner avec celui des habitants de Deux-Rivières, point qui a tout de même son importance dans la suite de la saga littéraire. Or, dans la série disponible sur Amazon Prime, les habitants de Deux-Rivières présentent une multitude de physiques très différents… Un peu comme si Peter Jackson avait peuplé la Comté de hobbits (jusqu'ici ok) d'elfes, de nains et d'hommes (whaaaat ???!!!).

Comment justifier cela dans la suite des épisodes ? Soit une impasse est faite dessus soit on aura droit à une explication bancale. Pourtant, bien que n'étant pas une spécialiste de la réalisation de films et séries, il me semble que ce n'était pas un point particulièrement difficile à réaliser…

Pour moi, la base de la série télé ne respecte pas les bases de l'univers de La Roue du Temps et il m'est assez difficile de passer outre. Je vais quand même essayer de poursuivre en essayant de me détacher de l'oeuvre originale pour peut-être réussir à l'apprécier. Mais les libertés prises dès le début du premier épisode me font peur pour la suite.

https://flowerpanda04.wixsite.com/pandaflower/single-post/la-roue-du-temps-tome-1-l-%C5%93il-du-monde-de-robert-jordan

Afficher en entier
Argent

https://exulire.blogspot.com/2022/04/la-roue-du-temps-tome-1-lil-du-monde.html

Loin d'être une connaisseuse de la littérature de Fanasy, mon expérience se limite à la littérature beaucoup plus jeunesse. C'est suite au visionnage de la série éponyme sur Amazon Prime, et du fait que ce livre m'avait été offert pendant le confinement en dématérialisé, que j'ai succombé à ce premier tome.

Et il faut bien vous l'avouer, heureusement que j'avais vu la série avant, sinon, je pense que je me serais vite perdue tant ce tome est riche et loin de ma zone de confort. Cependant, malgré une trame qui est assez similaire, on est quand même loin de ce que l'on retrouve dans l'adaptation télévisuelle. Peu importe, j'avais, les personnages en tête, les décors incroyables, et le fil conducteur : s'était largement suffisant pour moi pour comprendre cette épopée.

Car oui, comme souvent en fantasy, nous allons suivre plusieurs personnages à travers un univers imaginaires empli de créatures effroyables, une guerre contre le Mal ou le seul but est la victoire du bien pour sauver le monde tel qu'il existe encore.

Robert Jordan plante rapidement le décors dès le début de son premier tome, avec des personnages qui ne sont jamais sortis de leur petit village rural (ancestral) et qui coulaient des jours plus ou moins heureux. Mais le destin, ou devrais-je dire, la Roue du temps en a décidé autrement, et leur vie va se retrouver chamboulée et ils vont devoir se battre, quitter leur lieu de vie et partir découvrir le reste du monde poursuivi par le Mal qui s'incarne sous différentes formes.

C'est à partir de là que le roman prend une autre dimension, j'ai trouvé le récit beaucoup plus intéressant et surtout moins long que le début qui clairement manque de cohérence. L'auteur a développé un univers riche et nous permet de le découvrir à travers les yeux de plusieurs de ses personnages.

Malgré une part importante de la narration pour le jeune Rand, je me suis sentie beaucoup plus proche des autres personnages et en particulier de Perrin. C'est à travers ces changements de points de vues, que nous appréhendons plus facilement leurs caractères, leurs doutes, les événements de leur passé qui ont déterminé ce qu'ils sont maintenant et leur réactions face au Mal.

Je note également après la lecture de ce tome, que le style est bien plus masculinisé que ne l'est la série. En particulier pour Moiraine qui, je trouve perd de sa superbe dans le roman. Les autres personnages féminins sont également présents mais l'auteur ne les a pas porté, pour le moment, sur un pied d'égalité. Mais cela n'est pas encore très gênant, mais j'en attends plus dans le prochain tome. Oui, je sais mon petit côté mixité et égalité ressort en disant cela.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je voulais lire la série avant de la regarder...

Je ne peux pas dire que je n'ai pas vraiment aimé, c'est juste que le monde est très riche et que j'ai eu du mal à accrocher. Trop de personnage, d'histoires dans l'histoire... même avec le lexique à la fin j'étais perdu, sans comprendre réellement le fond de l'histoire... je me suis arrêtée au trois quarts, peut-être que je le reprendrai et qu'il vaut mieux regarder la série avant ?

A voir...

Afficher en entier
Diamant

Je suis ravie d'avoir enfin découvert ce classique de la fantasy parce que c'est vraiment un excellent livre. Ce n'est certes pas le plus original mais il est très efficace, l'intrigue a beau tenir sur plus de 1000 pages je n'ai jamais ressenti la moindre longueur, ça reste toujours passionnant, même si l'identité du garçon que poursuivent les trollocs est assez évidente l'intrigue offre suffisamment d'action pour tenir en haleine. Côté personnage je regrette que les personnages féminins en dehors de Moraine soient assez insupportable (et ont tendance à toutes aimer Rand si elles sont dans sa tranche d'âge). A l'inverse les personnages masculins en dehors de Mat sont tous passionnants à suivre, j'ai eu un vrai coup de cœur pour Lan même et Rand est aussi un protagoniste attachant et réussi.

Je lirais la suite avec grand plaisir (même si y a encore de nombreux tomes avant de voir le bout).

Afficher en entier
Or

Un début de saga assez immergeant, j'ai passé un bon moment même si l'univers est très riche et complexe.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai regardé la série avant de lire ce tome et on a plus de détails sur les personnages et le monde qui est riche et complexe.

Mon personnage préféré est Morraine elle me rappelle Kahlan dans l'épée de vérité et j'aime bien le côté girl power de cette saga.

Après on sent que ce tome a été écrit il y a un petit moment et ce n'est pas un livre où on tourne les pages rapidement car il faut quand même se concentrer pour tout comprendre et prendre son temps pour le lire pour l'apprécier à sa juste valeur.

Ce n'est pas un livre qui au début est riche en action pour nous expliquer l'univers mais ce n'est pas non plus un livre lent car on n'exploite chaque personnage et ça demande du temps et c'est appréciable d'avoir leurs point de vue à chacun.

J'ai bien aimé ce tome et je lirai la suite.

Afficher en entier
Or

Très bon début de saga! On s'attache aux personnages, même les plus mystérieux! Seul petit bémol: certains passages sont assez long et pas très utiles à l'avancée de l'histoire.

Afficher en entier
Or

Un livre où il fait bon de découvrir un monde complexe et varié.

Des personnages foisonnant et des intriques qui s'entrelacent avec pertinences.

J'avais un peu peur de retrouver le monde de Tolkien ( ou le même fonctionnement) à la lecture des premiers chapitres. Les héros obligés de fuir poursuivit par des créatures ressemblant à des Nazgûls. Puis arrivent les Trollocs ( qui pouvaient être les pendant des orcs ). Mais très vite, même si je trouve qu'effectivement l'intrigue trouve des échos dans la fantasy classique, il est forcé de constater que les personnages, l'ambiance et le monde trouve une place singulière. On se laisse alors porté par l'aventure, la découverte et la multitude d'interprètes que nous propose ce livre. Car oui, la force majeur de Jordan s'est de nous abreuver de personnages en tout genre peuplant son monde comme une sorte de jeu vidéo où il est impossible de trouver un pixel vide.

Cette profusion peut en rebuter quelques uns, mais je n'en fait pas parti. Son écriture puissante nous amène là où il fait bon de tourner les pages.

Une saga à suivre.

Afficher en entier

Date de sortie

La Roue du Temps, Tome 1/14 : L'Oeil du Monde

  • France : 2016-05-25 (Français)

Activité récente

Grospat l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-21T01:42:10+02:00
Dorhkom l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-20T22:05:35+02:00
FaFha l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-08T15:09:05+02:00
Katou67 l'ajoute dans sa biblio or
2022-04-24T22:36:06+02:00

Titres alternatifs

  • The Wheel of Time - 1 - The Eye of the World - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 718
Commentaires 81
extraits 33
Evaluations 171
Note globale 8.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode