Livres
355 371
Comms
1 226 020
Membres
228 805

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cinquante nuances de Grey


Note globale 7.92 / 10

Classement en biblio - 15 906 lecteurs

Or
4 267 lecteurs
PAL
713 lecteurs

Résumé

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets …

Afficher en entier

Extrait

- Je te présente comment ? "Papa, voici l'homme qui m'a déflorée et qui veut entamer une relation sado-maso avec moi ?" J'espère que tu cours vite.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!

Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.

Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

Afficher en entier
Diamant

SENSUEL, SOMBRE ET AMER COMME LE CHOCOLAT.

Le parcours initiatique d'Ana, jeune femme innocente qui fait son apprentissage auprès de Christian Grey, maniaque du contrôle et dominateur affirmé aux pratiques BDSM.

Phénomène de société, le Best-Seller qui a défrayé la chronique dans de nombreux pays est arrivé en France.

Un livre à la fois gentiment coquin, sombre de par l'état d'esprit torturé de " M. 50 nuances " et drôle tant dans le ton de nombreux dialogues que dans les répliques de notre petite ingénue.

Spoiler(cliquez pour révéler)
J'ai particulièrement apprécié l'anecdote de l'allusion de Christian à sa salle de jeux, interprété par Anastasia comme une pièce enfermant XBOX et PlayStation, cela m'a bien fait rire.

Oui, j'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai trouvé émouvant davantage qu'érotique. Personnellement j'ai savouré la complexité de Christian qui enferme une dualité en lui, son personnage est bien travaillé sans trop en révéler, dégageant à la fois noirceur, mystère et délicatesse, totalement addictif me concernant bien que cet ouvrage soit très loin de mes lectures de prédilection ( Bit-Lit ou Fantasy ).

Ce livre déclenchera la controverse, on adhèrera complètement ou pas du tout à l'histoire, comme on peut déjà le constater à travers les différents commentaires.

De mon côté il me tarde d'avoir la suite entre les mains début janvier.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Pas apprécié

Je ne comprend pas le succès de ce livre.

Je trouve l'histoire très simple, peut être même "niaise", avec des scènes de romances très détaillées... Aucun intérêt pour moi.

Je me suis quand même forcé à lire ce livre par curiosité et non, je ne comprend toujours pas cet engouement.

Afficher en entier
Argent

Après un harcèlement intensif de mes collègues de travail féminin je me suis enfin décidé à lire ce livre. N'étant pas fervent de ce genre de littérature j'avoue avoir était agréablement surpris par l'écriture fluide de ce roman, les personnages sont complexes et bien travaillés. L'érotisme qui s'en dégage est intense même si je trouve les passages un peu long et un peu répétitif mon goût. Par contre que l'on me fasse pas croire que c'est un roman d'amour.

Afficher en entier
Pas apprécié

L'une des pires lectures que j'ai eu. L'écriture est franchement mauvaise, très enfantine et mal travaillé. Certaines scènes (voire toutes) sont grotesques. La pseudo romance m'a fait lever les yeux au ciel plus d'une dizaine de fois, en tant que femme j'ai franchement eu honte du comportement de l'héroïne. Au bout de deux scènes de sexe j'en ai eu marre et j'ai commencé à les sauter, autant vous dire qu'il ne restait plus grand chose à lire. Bref, un livre qui regroupe tout ce qui va mal dans notre monde et l'exemple parfait de ce qu'on devrait éviter.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je ne l'ai pas fini. Quel déception. Je ne comprends pas encore aujourd hui comme un tel livre s'est retrouvé longtemps dans les meilleurs vente. Aucune envie non plus de lire le reste de la collection. Je retourne à mes thèmes de prédilection : Thriller, Histoire et autres.

Afficher en entier
Lu aussi

de ma vie je n'ai jamais vue un roman aussi amer et délicieux comme le chocolat noir l'histoire et certe compliqué mais inttriguante sa te donne envie de percer les secrets de christian qui sont cacher a travers ces yeux gris sombre. pour un roman dans ce genre c'est parfaitement écrit l'auteur décris parfaitement le déroulement de l'histoire, mais il y a aussi des personnages dans cette histoire qui on carrément perdu la raison comme mrs robinson il faut être assez fou pour faire ce quelle a fais en tous cas moi le livre ma beaucoup plus et j'ai envie de percer les mystérieux secret de christian grey

Afficher en entier
Pas apprécié

Comment ne pas être déçue. Comment ? J'aime beaucoup les livres, j'en lis de toute sorte, des romans d'action, policiers, fantastiques, mais aussi d'amour, de romance. Intrigué par cette purée d'avis divers sur ce roman, attrayant et quelque peu excitant, il se trouve que j'ai emprunté ce bouquin a une amie. Chouette ! De la lecture érotique, un bon moyen de faire connaissance avec un nouveau genre et de se laisser frissonner de plaisir ... Hum. Je me suis donc laissée tentée par la littérature érotique.

Que dire alors ? Un commentaire constructif, oui. J'essaye. Étant donné que cela fait longtemps que je l'ai lu, j'espère ne pas me tromper sur certain point. Vous m'excuserez d'avance.

Le souvenir que je garde de cette lecture est avant tout ma très grande déception. En effet, ce livre est terriblement passable, voire affligeant dans certain de ses dialogues. L'histoire est ni mauvaise, ni bonne et part sûrement d'une bonne intention mais... Mais c'est un raté. Un plouf, un grand plongeon vers les bas-fonds de la littérature.Grossomodo l'histoire pourrait être intéressante et vivante, c'est un sujet nouveau, traité différemment, pourquoi pas ? Je ne suis pas contre.

Regardons les personnages. Ils sont creux, vides, lourds mais lourds ... ! Et que je me répétè et que je pédale dans la semoule ! Machin Grey joue le grand brutal, le beau mystérieux, mais ses "bébés" tombent dans l'excessif, ses regards brûlants deviennent écœurants et son profil d'homme riche et fatal devient vite ennuyant. Et cela encore plus lorsqu'il commence à s'adoucir et à tomber amoureux de sa petite esclave : Madame Anastasia, le summum de la cruche. Des paupières qui papillonnent, des soupirs langoureux et des réflexions qui me laissent perplexes ... Franchement, j'ai eu honte de tous ces stéréotypes.

Mais revenons à Christian. Par curiosité, j'ai lu certain de vos commentaires et j'ai été très surprise de vos critiques. Certain parle de la dualité de ce cher monsieur. Quelle dualité ? La crevasse grotesque qui sépare son profil de beau dragueur et son cœur de petit agneau ? Laissez moi rire ! C'est affligeant. Certes, c'est une très bonne idée que de nous créer un personnage complexe, mais si tu vas dans la complexité, il faut l'assumer, et là, l'auteure passe totalement à côté de la plaque !

Je suis navrée de le dire mais le style de l'auteur est banal et répétitif. Ces phrases frôlent la structure classique : sujet, complément, verbe, mais pas plus ! Comment n'être pas déçue quand un livre qui est sur toutes les langues se révèlent être aussi mal écrit ? Par mal je n'entends pas "mal" dans le premier sens du terme. Il y a des points, des métaphores sûrement, quelques figures de style autre, des virgules, des beaux mots, mais quel agencement ! Les mots ne traversent pas l'esprit, ne sautent pas à la gorge. Je sais que beaucoup d'auteurs ne possèdent pas de style particulier et se contentent d'écrire de bonnes histoires, mais quand on a ni le style ni l'histoire qu'il faut et qu'on ne sait pas rédiger un roman de 500 pages sans écrire 100000 fois la même chose je me demande ce qu'on fait sur les étagères de plusieurs milliers de personnes.

Bon, parlons maintenant des scènes de sexe, que j'attendais impatiemment ! Sans étonnement elles sont également très répétitives ...

Contrairement à d'autres personnes, c'est peut être ce qui m'a le plus plu dans le livre, ahah. Pourquoi ? Parce que pour moi, un livre sombre et qui se dit BDSM se doit de contenter ses lecteurs avec une dose de sexe, et que c'est le seul pari que l'auteure a réussi à tenir. (en partie) Réussir, tout est relatif. C'est planplan et au bout de trois scènes je savais qu'Anastasia allait se faire prendre, mouiller et gémir en se mordant la lèvre. Allez les enfants, on se réveille ! Quand on parle de baise on y va à fond.

Certain dise aussi que cette façon de coucher ne reflète pas "l'amour". Les petits, la base de cette relation est de faire mal, de désirer, de grogner, pas d'aimer. Même si ce sentiment nait par la suite. J'ai été particulièrement étonné de voir des commentaires du style "l'amour ne repose pas sur ça", désolée de vous contredire, mais l'amour peut reposer sur n'importe quoi. Quelle est cette loi comme quoi l'amour repose sur des bisous dans le cou, des caresses par-ci par-là ? La violence peut faire partie d'une relation. La violence sexuelle, si elle est contrôlée et approuvée par les deux partenaires, peut fait parti d'une relation. Bref, on est pas là pour ça. Et personnellement, les scènes de sexe ne m'ont pas choquée. Évidemment ici le plaisir repose sur la douleur, évidemment, il y a des coups, des cris, mais arrêtez de gémir en disant "c'est pornographique".

Bien-sûr, je suis d'accord, ce livre ne reflète pas l'idée que je me fais de l'érotisme.

Alors voilà, je me presse de finir, car je pédale un peu dans le vide et je pense que les gens qui ont commencé ont déjà arrété leur lecture.

J'espère n'avoir pas écrit tout ça en vain.

Je vous rappelle que ceci est un avis personnel et que j'assume entièrement. Étant ouverte d'esprit et de relativement bonne humeur quand on me parle de roman, je suis ouverte à toutes discutions.

Afficher en entier
Diamant

Hey bien la trilogie est la perfection, on nous montre l'univers des SD mais version plus tendre, saupoudrer de sombre avec la partie torturé de Christian qui donne un petit quelque chose d'attirant

Afficher en entier
Bronze

J'ai beaucoup plus apprécié le livre que le film !

Les personnages ont plus de profondeur, et on en apprend beaucoup plus sur Christian.

Il y a quelques points négatifs, tels que la répétitivité de certains passages ainsi que de certains dialogue

Spoiler(cliquez pour révéler)
( je crois qu'on a tous compris qu'Anastasia sent bon et qu'elle mouille beaucoup !

Je lirai volontiers les tomes suivants.

Afficher en entier
Pas apprécié

C'est par l'existence du film, et le remue ménage médiatique auquel il a été sujet, que j'ai fait la connaissance de ce livre. Je suis tombée dessus par hasard, et je me suis mise à le lire, par curiosité, avant d'être surprise par les choses suivantes:

Premièrement, et ce dès la première ligne, cet ouvrage a plus les allures d'un brouillon d'écrivain amateur que du roman romantique, libérateur et totalement addictif que vante sa quatrième de couverture.

Deuxièmement, à la cinquième page, l'écriture est devenue insupportable et j'ai failli renoncer à le lire.

Cependant, la curiosité l'emporta sur l'agacement, et je décidai de finir ce livre, comme un défi. Mais, là encore, ce fut une déception incroyable: les nombreuses scènes de sexe étaient lassantes et répétitives. Je trouvais cela, mélangé aux réflexions d'Anastasia, plus qu'affligeant.

Dans le même temps, j'appris que Cinquante Nuances était une fan fiction de Twilight, ce qu'on peut remarquer avec la similitude entre la relation obsessionnelle, le personnage masculin lunatique, ou encore le meilleur ami amoureux du personnage féminin depuis toujours.

Pour résumer, Cinquante Nuances de Grey est un récit insipide et sans aucune originalité.

Afficher en entier
Argent

l'histoire est assez banale mais sympa une romance pas aussi dark que ce que je pensais en la commencent

Afficher en entier

Dates de sortie

  • France : 2012-10-17 (Français)
  • France : 2015-01-28 - Poche (Français)
  • France : 2012-04-12 (English)
  • Canada : 2012-10-04 (Français)
  • USA : 2011-06-20 (English)

Activité récente

Ritta l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-23T00:16:21+01:00
Pfc22 l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-22T15:50:53+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 15 906
Commentaires 1 749
Extraits 126
Evaluations 2857
Note globale 7.92 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Cinquante Nuances de Grey, Tome 1 - Français
  • 50 nuances de Grey - Français
  • Fifty Shades of Grey - Anglais
  • Cinquenta Tons de Cinza - Portugais
  • As Cinquenta Sombras de Grey - Portugais
  • Cincuenta sombras de Grey - Espagnol
  • Пятьдесят оттенков серого - Russe
  • Femtio nyanser av honom - Suédois
  • Πενήντα αποχρώσεις του γκρι - Grec