Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
718 253
Membres
1 030 479

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques de Castellane, Tome 1 : Le Pare-Lame



Description ajoutée par PatateB4 2024-02-28T18:14:28+01:00

Résumé

L'un a été élevé pour régner, l'autre pour mourir.

Dans la cité de Castellane, où tout le monde cherche à s'enrichir et à gagner du pouvoir, Kel est choisi pour devenir le Pare-Lame, la doublure du prince héritier Conor Aurélien. En tant que tel, son destin est de protéger celui qu'il considère comme son frère et de mourir pour lui.

Lin fait partie des Ashkar, une communauté isolée possédant les dernières traces de magie au monde. Doctoresse, il lui est permis de se déplacer à Castellane pour soigner les malades. Cependant, elle ne peut guérir la seule personne qui compte pour elle sans accéder à un savoir interdit.

Approchés par le mystérieux Roi Chiffonnier qui leur promet à chacun ce qu'ils désirent le plus, Kel et Lin découvrent qu'une conspiration menace tout ce qu'ils connaissent. Réussiront-ils à protéger leurs proches dans un monde sur le point de sombrer dans le chaos ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 100 lecteurs

extrait

« Je suis le bouclier du prince, dit-il. Je suis son indestructible armure. Je saigne pour qu'il n'ait pas à saigner. Je souffre pour qu'il n'ait pas à souffrir. Je mers pour qu'il vive éternellement. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Je connais Cassandra Clare grâce à sa série The Mortal Instruments que j’aime beaucoup. J’étais donc impatiente de la découvrir en fantasy et dans un genre plus adulte. J’admets que les débuts ont été compliqués hormis le prologue, passionnant, dans lequel nous rencontrons Kel encore enfant et ce qui va advenir de lui. La suite a été plus fastidieuse à mes yeux avec moult descriptions et un univers riche alambiqué avec tout un panel de noms à retenir. Pour tout dire, l’intrigue met du temps à se mettre en place.

Le roman se découpe en deux points de vue à la troisième personne, celui de Kel et celui de Lin. Kel est le pare-lame du prince Conor et Lin une femme doctoresse qui fait partie du peuple des Ashkar qui ne reconnait pas le pouvoir en place et la famille Aurélien. Pour la création de son univers, Cassandra Clare s’appuie beaucoup sur notre monde réel et ses religions. L’idée est bonne, mais peut perdre aussi le lecteur parce qu’il faut aussi emmagasiner tout un tas d’informations et parfois c’est assez indigeste.

Dans ce premier tome, nous avons la présentation de l’univers, et de tous les personnages (il y en a pléthore et certains ne servent pas l’histoire en cours). Les intrigues sociopolitiques et religieuses sont passionnantes à suivre. On suit Kel et son désir de protéger au mieux son prince. Un héros qui va découvrir à ses dépens que, ce en quoi il croyait, n’est pas si juste et simple que ça. Kel est un personnage intéressant bien qu’encore trop plat et fade à mon goût. Il se laisse un peu trop porter malgré les évènements et les rebondissements. Quant à Lin, si j’ai préféré ses parties, elle reste encore trop énigmatique. On ne sait pas trop ce qu’elle désire vraiment au fond d’elle hormis sauver sa meilleure amie qui est malade. Pour ce qui est de Conor, c’est sans doute le protagoniste qui m’a le plus intriguée avec le Roi Chiffonnier, mais ces deux personnages sont terriblement nébuleux et on ne sait pas du tout à quoi ils jouent véritablement.

Mon impression au sujet de ces différents personnages est que c’est encore très flou, trop peut-être, cela dit cela ne m’a pas empêché d’adorer. Car oui, même si j’ai eu du mal au début, j’ai quand même pris un très grand plaisir à lire cette histoire. Pour les lecteurs qui attendent de la romance, il y en a deux, mais elles restent en filigrane et n’en sont absolument pas le fil de l’intrigue.

Pour terminer cette review, je dirais que j’ai quand même réussi à trouver quelques similitudes avec The Mortal Instruments, notamment avec cette histoire de pare-lame. Et niveau intrigue politique, etc., il y a un petit air de Game of Thrones (c’est très léger) pas désagréable. Ah ! Et l’astronome du roi Markus m’a rappelé Grima Langue de Serpent dans le Seigneur des Anneaux.

Enfin voilà. La fin se termine sur l’ouverture d’une plus grosse intrigue qui promet une suite épique, c’est ce que j’espère.

Afficher en entier
Argent

Je n’avais lu que des retours positifs sur ce livre en particulier sur booknode. Ayant dévoré les TMI, adorant Cassandra Clare et ses personnages j’avais HÂTE.

La déception est énorme. Honnêtement la seule raison pour laquelle je n’ai pas abandonné en cours de route c’est pour l’autrice. La note d’argent revient à l’univers dont on ne peut pas nier qu’il est très bien construit et pour certains personnages à qui je me suis attaché malgré tout. Mais c’est un tome de 700 pages INTRODUCTIFS. Et honnêtement, l’univers ne mérite pas 700 pages d’introduction.

Mon intérêt s’est éveillé au bout de 400 pages et la encore je devais supporter 2 pages de description et de réflexion des personnages au milieu de l’action. C’était très agaçant. Je pense qu’elle était tellement fière de son univers (et en soit elle peut) qu’elle voulait TOUT nous partager d’un coup. De même elle présente beaucoup de notions d’un coup au lieu de l’éparpiller petit à petit ce qui fait qu’on retenir beaucoup de noms et de fonctions d’un coup. Je n’aime pas les lexiques annexes et tant normal mais parfois quand on écrit son livre d’une certaine façon, c’est nécessaire.

De même, je finis le livre de sept cent pages rappelons le, sans savoir qui est l’ennemi ? Le mystère c’est bien, mais la c’est too much. Le cliffhanger de fin est selon moi pas bidouillé si tant est qu’on puisse parler d’un cliffhanger.

Parmi les personnages j’ai beaucoup aimé Lin et son amitié avec Mariam. Mayesh est également un personnage que j’ai apprécié. J’ai eu beaucoup, beaucoup de mal avec Conor. Je le trouve immature, égocentrique et je n’aime pas du tout sa relation avec Kel. Kel qui manque à mes yeux d’opinions et de personnalité propre par ailleurs.

Honnêtement si je lis le deuxième tome, se sera principalement pour combler la frustration du premier tome ne n’avoir que si peu de réponse à certaines questions mais pas vraiment par hâte de connaître la suite. J’ai d’ailleurs survolé les trois cent dernières pages pour aller à l’essentiel et éviter les descriptions sans fin d’une ville qui n’avait pas besoin d’autant pour qu’on s’en imprègne.

Une amère déception pour ma part.

Afficher en entier
Or

Un peu long au démarrage mais j’ai adoré : un complot politique complex, les personnages ont une vraie personnalité, complexe et attachante. J’ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Diamant

Cassandra Clare est reconnue par sa saga The Mortal Instruments, mais je n’avais pas encore pris le temps de la lire. C’est donc avec grand plaisir que je découvre sa plume avec Les Chroniques de Castellane. Et quelle plume ! Elle m’a transportée du début à la fin. Elle regroupe tous les éléments qui permettent de m’immerger complétement dans un récit : fluidité, précision et richesse. Elle palliait parfaitement la longueur des chapitres (pouvant aller jusqu’à 50 pages). Je n’ai pas vu le temps passer.

Je salue le travail remarquable de l’autrice concernant le worldbuilding de l’univers Dense, complexe, réfléchi et abouti, il est présenté dès les premières lignes de manière immersive. Malgré la multiplicité des lieux et des personnages, leur introduction est bien réfléchie pour éviter toute confusion. Le contexte politique et sociologique est extrêmement bien développé, rendant l’histoire encore plus réaliste. Le tout est agrémenté d’une petite touche de magie qui me rend extrêmement curieuse. On la voit peut dans ce premier tome et j’espère vraiment qu’elle sera développée dans le prochain.

Les personnages ne sont quant à eux pas mis de côté. Le lecteur en suit principalement trois au travers de point de vue différents. Ils sont tous très bien développés. Je dois avouer m’être surtout attachée à Lin qui apporte une petite touche de douceur dans cet univers sombre. Elle est bienveillante, attentive, patiente, à l’écoute et se donne pour les autres. Elle a également un côté un peu farouche qui m’a énormément plu. Kel est également un garçon très touchant. De par sa condition, j’ai eu peur pour lui à plusieurs reprises. Beaucoup de mystères planent autour de lui et j’ai hâte d’en découvrir plus. Connor est le personnage que j’ai le moins réussi à cerner. Il est sombre, torturé et doit faire face à sa condition de prince qui semble le peser énormément. Il cache énormément de potentiel et je me demande ce que l’autrice lu réserve pour la suite.

Certains critiques ont mentionné un manque d'action, mais je ne partage pas cet avis. Oui, ce tome est introductif. Il pose les bases de l’univers pour permettre de bien le comprendre, mais il n’en est pas moins fourni en action. Ici, il n’est pas question de grandes batailles épiques, ni de quête à travers le monde, mais de conflits politiques, de complots, de mensonges, de trahison. L’action est plus centrée sur les intrigues de cour et les relations entre les personnages. Les révélations et retournements de situation étaient nombreux. Un plaisir à découvrir !

Je ne suis pas passée loin du coup de cœur. Les chapitres un peu longs et le côté assez introductif ont fait légèrement baisser ma note, mais j’en attends énormément pour le deuxième tome ! Je ne peux que vous recommander ce roman qui m’a époustouflée.

Afficher en entier
Argent

La plume de Cassandra Clare m'a élevé, m'a formé pendant mon adolescence, c'est un réel plaisir de la retrouver dans un nouvel univers.

Et quel univers !

Castellane et son royaume sont attrayants, parfaitement décrit, si bien qu'on s'y sent naturellement chez nous, comme si on avait toujours connu cet endroit.

Les personnages sont également très puissant, avec des histoires personnelles intrigantes et complexes.

Conor correspond vraiment à l'idée que je me faisais d'un prince qui profite d'avoir une doublure pour vivre sa vie tant qu'il le peut. Tout comme Kel correspond à l'image que je me fais de cette fameuse doublure qui fait passer la vie de son prince avant la sienne. Et leur relation, pépite (oui je suis très fan de la trope bromance alors j'ai été gâté). L'amour entre eux deux est si beau (je ne vous dit pas de quel genre d'amour, à vous de le découvrir en lisant).

J'ai eu plus de mal avec le personnage de Lin, elle est très mystérieuse et malgré qu'on la découvre petit à petit dans le tome, qu'on comprenne mieux ses choix, ses idéaux et sa personnalité, elle reste un personnage dont l'attachement sera probablement complexe pour ma part.

Les autres personnages sont également un véritable travail d'orfèvre de la part de CC, écrit parfaitement et à dessein de son univers. Je veux en savoir plus sur Merren !

Maintenant, ce tome est très introductif de l'univers. Il n'est pas chiant et long à lire, il se lit même très bien, mais la majeure partie de ce premier tome sert clairement à mettre en place l'univers, que le lecteur comprenne bien dans quoi il s'engage (connaissant la dame, on part sur une longue saga). Dans ce tome, on visite le royaume de Castellane, on apprend à connaître les personnages et l'action, le coeur de l'intrigue des tomes suivants prend place. L'action à proprement parlé dans ce premier tome démarre assez tardivement.

A titre personnel, cela ne m'a pas dérangé car la lecture était fluide, mais je pense qu'il prendra clairement tout son sens avec les tomes suivants.

J'ai impatience de les retrouver dans le prochain tome, la dernière page m'intrigue fortement.

Afficher en entier
Argent

https://le-temps-dune-chronique.blogspot.com/2024/05/les-chroniques-de-castellane-cassandra.html

𝑫𝒂𝒏𝒔 𝒍'𝒖𝒏𝒊𝒗𝒆𝒓𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝑪𝒉𝒓𝒐𝒏𝒊𝒒𝒖𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝑪𝒂𝒔𝒕𝒆𝒍𝒍𝒂𝒏𝒆, où les éclats de magie se mêlent aux intrigues de palais, le premier tome intitulé "Le Pare-Lame" nous plonge dans un tourbillon d'aventures et de mystères, orchestré avec maestria par Cassandra Clare. J'ai été immédiatement happée par ce récit dense et captivant, où chaque page révèle de nouveaux secrets et éclaire les recoins sombres de la cité de Castellane.

𝑪𝒆 𝒑𝒓𝒆𝒎𝒊𝒆𝒓 𝒐𝒑𝒖𝒔 se distingue par la richesse de son univers et la complexité de ses personnages. Cassandra Clare déploie tout son talent de bâtisseuse de mondes pour créer une cité foisonnante, où se mêlent intrigues politiques et luttes de pouvoir. Les différentes strates de la société castellanaise sont tissées avec finesse, nous offrant un panorama riche et fascinant à explorer.

𝑳'𝒊𝒏𝒕𝒓𝒊𝒈𝒖𝒆 est menée de main de maître, oscillant entre moments de tension, de révélations et de tragédies. Si la première moitié du livre peut sembler un peu lente, elle pose néanmoins les bases essentielles pour appréhender la complexité de l'univers créé par l'autrice. Les mystères qui jalonnent le récit titillent la curiosité du lecteur, promettant de nombreuses révélations à mesure que l'histoire progresse.

𝑴𝒂𝒍𝒈𝒓é 𝒍𝒂 𝒑𝒓𝒐𝒇𝒖𝒔𝒊𝒐𝒏 de noms et de lieux, l'histoire reste accessible, portée par des personnages profondément humains et des relations complexes. La plume élégante de l'autrice nous guide à travers les rues sombres de Castellane, mélangeant habilement magie et aventure urbaine.

"𝑳𝒆 𝑷𝒂𝒓𝒆-𝑳𝒂𝒎𝒆" est une fantasy où l'on plonge avec délice dans un monde aux contours riches et nuancés. Cassandra Clare offre une lecture immersive et addictive, éloignée de ses précédentes sagas tout en conservant son talent.

Afficher en entier
Diamant

Lu, terminé et dévoré.

Le 1er quart du livre était peut-être un peu lent, le temps d'introduire les personnages et l'univers très riche, mais une fois passé cette étape, c'était difficile de s'arrêter !

L'autrice a une maitrise impeccable de l'univers qu'elle a créé et on se retrouve donc totalement immergé dedans, entre mystères et complots. J'ai trouvé tous les personnages vraiment attachants et intrigants. Ils ont tous leurs qualités et leurs défauts, et surtout, leurs secrets.

J'ai également énormément apprécié la romance qui est très discrète (mais bien là), qui prend son temps et qui n'empiète pas sur l'histoire.

La seule chose qui m'a réellement dérangée étaient les quelques (rares) messages inclusifs totalement inutiles et peu subtils dans l'histoire, uniquement là pour dire "Hey regardez ! C'est pas que hétéro !".

Bref, mis à part ce petit détail, j'ai adoré cette lecture et l'attente du second tome va être terriblement longue !

Afficher en entier
Or

Premier livre de cette autrice, mais je dois bien avouer que ce n'est pas ce qui m'a convaincue... Et oui, comme beaucoup, c'est cette magnifique édition qui m'a fait sauter le pas. Et je ne regrette rien. L'univers est riche et bien construit, je n'ai pas l'habitude de lire de la fantasy et pourtant, je n'ai pas été noyée sous le flot d'informations. Je suis simplement conquise. Plus que de l'action, ce sont des mystères, des complots, une intrigue bien ficelée qui nous donne envie de lire un chapitre de plus, et ce jusqu'à la fin du livre. Certains passages peuvent être longs, mais je le perçois comme une façon de mettre en place le contexte, les intrigues (et elles sont nombreuses!)

À l'honneur: des intrigues politiques et des personnages aussi énigmatiques que charismatiques (On pense bien sûr au Roi Chiffonnier).

Pour faire bref, c'est un livre prenant, mais si vous êtes adeptes des gros combats sanglants, des histoires d'amour où les intéressés s'embrassent au bout de 100 pages, passez votre chemin!

Afficher en entier
Or

Nous voici encore avec un livre de qualité tant visuel qu’écrit de l’autrice Cassandra Clare. Aimant beaucoup son style d’écriture et ses univers; je ne fut pas étonnée d’avoir appréciée cette lecture et son monde terriblement bien construit. Je ne sais pas si mon avis sera de qualité mais en tout cas ça viendra du coeur.

Les personnages ici sont complexes et intéressants. Au départ je me perdais un peu par rapport à certains noms mais c’est vite passé. Les liens entre les personnages ici sont plus amicaux, familiaux, rivaux et affectueux sans être dépourvus de travail et de profondeurs. je me suis facilement attachée à Kel, le pare-lame. J’ai eu un sentiment ambiguë vis à vis de Connor, le prince. De la méfiance envers leur « groupe ». Et j’ai eu également de l’affection pour Lin. Ils sont tous complexes, humainement bien construit et il est difficile de ne pas vouloir savoir ce qui va leur arriver.

Quant à l’univers il est assez dense. Pas mal de lieux, de nom de routes, de noms de protagonistes. C’est un livre très politique sur de nombreux aspect, avec la complexité qui va avec. Il y a aussi un peu de religion du côté de Lin. Cette densité couplé à une romance peu existante peu facilement déranger certains d’entre vous. Mais j’ai trouvé l’intrigue captivante, nous tenant en haleine tout en se demandant où on va. Elle se fait doucement et on voit que l’autrice maîtrise parfaitement son roman! On devine des choses mais d’autres nous laissent dans le flou…

📖 Des chapitres long, un rythme intéressant, une écriture fluide et des changements de points vues réguliers entre Kel et Lin. Ce livre peut en dérouter plusieurs mais ce ne fut pas mon cas. L’univers est riche et encore une fois complexe mais merveilleusement mené. Les intrigues politiques, les trahisons, les loyautés et les secrets … Un petit chef d’oeuvre qu’est ce livre. Mais qui ne plaira pas à tout le monde c’est certain. Hâte de lire la suite!

Afficher en entier
Or

**Personnages**

Bien qu’on suive le POV que de deux personnages, Kel et Lin, à travers eux, on en découvre beaucoup d’autres. Ce qui fait qu’on se retrouve avec un petit cercle de personnages que l’on suit tout au long de notre lecture. De plus, ils sont tous très différents de part leur statut, leur origine et leur personnalité. De quoi ravir tout le monde et de permettre à chaque lecteur d’avoir son petit préféré. Les personnages sont tous très bien développés, avec un backstory qui explique leur comportement et leur choix. J’ai hâte de découvrir plus sur chacun d’eux dans la suite de la saga. De plus, on a le droit à de la représentation de la communauté LGBTQIA+ et ça, ça fait toujours plaisir.

Ce qui est intéressant aussi c’est qu’au début, ils ne se connaissent pas entre eux de manière général, et qu’ils vont finir par être lié les uns aux autres d’une manière ou d’une autre.

**Univers**

J’ai bien aimé l’univers même si pour le moment on est resté qu’à Castellane durant ce tome. Mais on entend parler des autres royaumes et autres cultures que j’espère on découvrira plus dans la suite.

On a des éléments sur le passé de ce monde ce que je trouve intéressant et qui je pense va avoir un rôle plus tard dans l’intrigue.

La partie sur la magie est intrigante car elle fait presque partie du passé. On se retrouve avec un système de magie très différent de ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant notamment à cause de ses limites. Avec la magie vient tout un ensemble de légendes, mythes et croyances qui pourrait bien jouer un rôle important dans le futur.

Et petite info qu’on aime bien en tant que français, à Castellane, il parle occitan, une langue romane qui était parlé dans le sud de la France.

**Intrigue**

On se trouve dans le premier tome d’une saga de fantasy adulte donc il sert beaucoup de mise en place de l’univers et des intrigues. Il permet aussi au lecteur de découvrir les personnages et leur lien. Pour qu’à la fin de la lecture de ce volume, le lecteur soit prêt à se lancer dans l’intrigue principale de la saga qui est souvent complexe.

Malgré cette grosse mise en place, je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture (j’avoue, j’ai lu certaines descriptions en diagonales) car elle est parsemée de petites intrigues. Ces dernières nous permettent de bien comprendre les relations politiques entre les différents royaume, les jeux de pouvoirs en cours à Castellane mais aussi de commencer à nous questionner sur certains personnages, certains complots…

La fin de ce livre ne finit pas sur un plot twist énorme donc ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas en PLS à attendre la suite qui n’est pas encore sortie.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Chroniques de Castellane, Tome 1 : Le Pare-Lame" est sorti 2024-04-11T09:57:38+02:00
background Layer 1 11 Avril

Dates de sortie

Les Chroniques de Castellane, Tome 1 : Le Pare-Lame

  • France : 2024-04-11 (Français)
  • USA : 2023-10-10 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Sword Catcher (Sword Catcher, #1) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 100
Commentaires 17
extraits 3
Evaluations 29
Note globale 8.14 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode