Livres
451 235
Membres
396 506

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Cité des Ténèbres, Les Origines, Tome 3 : La Princesse Mécanique



Résumé

Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se reserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur cœur...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 220 lecteurs

Extrait

Jem repris son arc et laissa la flèche s’envoler; elle atteignit la créature sur le flanc. Le géant ver démoniaque se tordit de douleur, ondoyant alors que son énorme tête se penchait d’un côté et de l’autre, déracinant les massifs d’arbustes. Les feuilles remplirent l’air et les garçons se jetèrent dans la poussière, Gidéon reculant avec son épée Seraph à la main, essayant d’y voir grâce à sa lumière.

« Il vient vers nous », dit-il à voix basse.

Et effectivement, c’était le cas, la flèche toujours dépassant de sa peau grisâtre et mouillée, se déplaçant à une vitesse incroyable. Un sursaut de sa queue cogna le coin d’une statue, l’envoyant valser dans la piscine décorative à sec, où elle se brisa en mille morceaux.

« Par l’ange, il vient juste d’écraser Sophocles », dit Will. « Est-ce que personne n’a plus de respect pour les classiques de nos jours ? »

Source: Dans notre petite bulle

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Geez, best book ever !!!

Je regrette qu'on ne puisse pas mettre une note de onze aux personnages, parce que c'est le grand point fort du bouquin.

J'adore la façon dont il est si intensément relié aux Mortal Instruments, et au présent de Jace et Clary, par des allusions aux allures de private jokes, tantôt drôles, tantôt émouvantes, et juste surexcitantes pour les fans comme moi. Les noms de famille, la couleur de leurs cheveux, aussi, qui se répercute de génération en génération, de façon suffisamment marquante pour faire sourire tous les aficionados, les détails, tels que le pendentif rouge, dont je me demandais justement d'où il venait, et puis, bien sûr, LE lien entre les deux séries, qui était déjà annoncé en quelque sorte dans City of Lost Souls, que tout le monde avait déjà plus ou moins deviné, mais qui pose un nouveau mystère dans l'épilogue de Clockwork Princess, un mystère qui fait monter mon impatience de trois crans.

Spoiler(cliquez pour révéler)Tout le monde se doutait déjà que Brother Zachariah était Jem, mais QUI a découvert le remède, et COMMENT ? J'aurais parié sur Jace et son feu divin, mais Clary et ses runes ont une chance aussi… ou quelque chose de plus général ? Toujours est-il que quand on relit les passages où le Frère Zachariah a la parole dans City of Lost Souls, tout s'éclaire

Néanmoins, là où beaucoup ont critiqué l'auteur pour avoir fait un "remake" des Mortal Instruments, je dois les détromper. J'étais de cet avis au tout début, mais en lisant le tome 3, il devient évident que… les personnages ne pourraient pas être plus différents. Relire City of Lost Souls m'a d'ailleurs filé un mal de crâne lorsque j'essayais de relier les deux entre eux.

Dans les Mortal Instruments, les personnages sont plus indépendants, et l'amour entre eux, plus égoïste. Dans les Infernal Devices, tout est dans l'altruisme, le sentiment familial, la profondeur de leur (res)sentiments, de leur douleur, de leur amitié… bien sûr, c'est quelque part aux dépends du Big méchant, mais on pardonne, parce que ça sonne tellement vrai… Et la fin est d'une beauté ! (enfin, quand je parle de la fin, je parle de l'épilogue en entier, avec ce qu'elle nous apprend sur ce qui s'est passé, sur ce qui se passera dans City of Heavenly Fire…)

Vraiment, la profondeur des personnages est impressionnante. Ils ont un véritable relief. Revoir le personnage de Magnus lui rajoute vraiment de la consistance dans les Mortal Instruments, ce qui rejaillit sur les autres personnages. D'autant que maintenant, on connaît une partie de son histoire. On sait ce qu'il ressent lorsque Alec lui parle de Will, la boîte de Woolsey Scott prend une autre dimension…

Je sais que je déborde sur le commentaire de la Cité des Ténèbres, mais il est impossible de commenter l'un sans l'autre. Ils sont aussi différents qu'ils sont complémentaires.

De la romance, de l'humour comme s'il en pleuvait, et beaucoup, beaucoup de serrements de cœur (jamais je n'avais éprouvé autant de compassion, d'affection, de compréhension envers des personnages)… Et toujours l'univers sombre, gracieux et incroyable des Shadowhunters.

Je suppose que si vous êtes là c'est parce que vous êtes déjà au courant que ce livre est une pure merveille, un véritable trésor. Sinon, eh bien reprenez au départ. Tome 1, City of Bones. Si si. On l'apprécie d'autant plus que l'on se sent impliqué dans l'univers, qu'on le connaît dans ses détails, que l'on comprend les allusions.

Afficher en entier
Diamant

Mais quel livre, bon sang de bonsoir de flûte, quel livre ! J'en sors secouée comme rarement. Je trouve l'évaluation un peu dure pour le suspens, étant donné que je n'aurai JAMAIS soupçonné la fin que nous as choisi Cassandra Clare. Et le pire, c'est que je suis sous le charme !

Clockwork Angel était très bon. Clockwork Prince était excellent. Et Clockwork Princess est l’apothéose de ces deux livres géniaux. J’ai pleuré durant toute la moitié du livre.Alors, je suis peut-être hypersensible, je me suis peut-être trop attachée à ces personnages, j’ai peut-être oublié pendant un instant que tout cela n’était pas vrai… Mais je peux quand même vous assurer que Cassandra Clare, avec ce livre, est entrée dans la cour des très grands. Ou si ce n’est pas l’avis de tout le monde, eh bien tant pis, elle est alors entrée dans MA cour des Trèèèèès Grands.

Maintenant je vais relire la série complète des Mortal Instruments, même si je l’ai déjà fait récemment. Parce qu’il y a tellement, tellement de choses qui vont prendre un nouveau sens, une nouvelle tournure après ce livre, que je ne sais pas comment je vais faire pour attendre la sortie du dernier des Mortal Instruments.

Sur ce… « At last, the wheel comes full circle ».

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Magnifiquement tome ! J'ai ce livre dans ma PAL depuis un moment mais je m'étais ''faussement'' fait spoiler et donc, j'ai eu très peur de le lire. Au final, j'ai pris mon courage à deux mains et... ça s'est passé comme je voulais malgré que j'avais la boule à la gorge en fin de temps, et une envie de pleurer. Ce livre est sublime !!!

Afficher en entier
Diamant

Ce tome 3 conclut admirablement bien cette saga, c'est sans aucun doute mon préféré ! J'ai beauoup pleuré sur la fin, quand je me suis rendu compte que cette série était finie. Je la préfère largement à la saga principale et c'est un déchirement de la quitter si rapidement. Ces "Origines" sont justes magiques, merveilleuses, superbes ! Je recommande à 1 000 000 000 000 % !

Afficher en entier
Or

Le meilleur de cette gamme "Origine"! Une histoire avec des dénouements incroyables! Énormément de liens avec l'histoire principale!

Juste... J'ai pleuré...

Afficher en entier
Diamant

Waw. J'ai tout simplement adoré ce dernier tome. Ayant lu le tome précédent presque un an auparavant, je ne savais pas à quoi m'attendre pour ce troisième opus. Eh bien, une chose est sûre, j'ai bien fait de (enfin) le lire !

Un coup de coeur pour les personnages (WILL, TESSA, JEM), sans exception. Cecily est intrépide et adorable, les Lightwood évoluent énormément et on en vient à les apprécier. Aussi, Charlotte, Henry, Sophie et Magnus sont approfondis dans ce tome, pour mon plus grand bonheur. Chaque personnage apprend de ses erreurs, mûrit et s'améliore, ce qui les rend tous plus attachants.

L'histoire d'amour est magnifique, tout simplement. Je n'ai pas d'autre mot.

La trame de l'histoire est rapidement mise en place, et tout s'enchaîne, sans essoufflement. Un petit bémol au niveau de la fin, que je trouve un rien trop facile, mais qui n'altère en rien mon amour pour ce livre.

La plume de Cassie est fidèle à elle-même, c'est à dire belle, poétique et fluide. Cet univers est toujours aussi entraînant, je ne m'en lasse pas.

En somme, c'est un excellent tome qui clôture en beauté cette super saga !

Afficher en entier
Or

Après avoir lu les 6 tomes de la saga principale, je me suis tourné vers cette trilogie en espérant l'aimer autant. Pari à moitié gagné. J'ai bien aimé certains personnages, dont Jem qui joue le rôle principale dans mon appréciation de cette trilogie. Malheureusement, je n'ai pas autant accroché à Tessa qu'à Clary et l'époque comme l'intrigue principale ne m'ont pas fait accroché. Actuellement, c'est la trilogie que j'ai le moins aimé de toute la saga mais ça reste bon quand même et je pense qu'il faut absolument les lire quand on est fan de la saga, sans quoi on passe à côté de certaines choses ! :)

Afficher en entier
Or

On m’avait mise en garde pour ce livre mais je ne m’attendais pas à un tel déluge d’émotions. Ce dernier tome clôt à la perfection une trilogie hors norme.

Ce qui est merveilleux avec Cassandra Clare, c’est qu’elle sait où elle va et comment elle veut nous y emmener. Après avoir minutieusement préparé le terrain avec Le Prince Mécanique, l’auteure ne perd pas de temps et nous conduit, à brides abattues si je puis dire, vers une conclusion absolument bouleversante. Ce tome se lit d’une traite. Le commencer, c’est prendre le risque de se couper de toute vie sociale le temps de sa lecture. J’ai eu un mal fou à poser ce roman. Chaque moment est d’une grande intensité et les chapitres nous laissent toujours sur le fil du rasoir…

L’action est présente, c’est très rythmé mais pas que. Attendez-vous également à une avalanche d’émotions. Comme dans les tomes précédents, Cassandra Clare n’épargne personne, et surtout pas ses personnages. La relation entre nos trois protagonistes est mise à rude épreuve, de bien des façons. Les sentiments sont à vif. Je ne m’attendais pas à tout ça. Je n’étais pas prête… du tout (Cf cet échange de tweets avec Siham). Je me suis tellement attachée à Will, Jem et Tessa que j’ai absolument tout vécu à fond. Et c’était beau…douloureux, en un sens, mais tellement beau !! Et si je pensais être au bout de mes surprises, je me trompais. Le coup de grâce est venu de cet épilogue à couper le souffle. Puissant, tendre et cruel à la fois. Là encore, surprise totale et énorme coup au cœur !!

Tout cet amour, ces émotions ressentis au fil des pages on le doit à Cassandra Clare et a sa faculté à créer des personnages absolument extraordinaires. Will, pour commencer. Il aura ravi mon petit cœur et l’aura gardé jusqu’au bout. On est bien loin du garçon prétentieux et hautain des débuts. Le masque s’est brisé et c’est désormais un jeune homme brûlant d’une envie de vivre que nous avons. Son évolution est bouleversante. Il est fascinant et merveilleux, tout simplement. Jem est lui aussi exceptionnel à sa façon. Il est l’opposé de Will sur bien des aspects mais quand il s’agit de vous briser le cœur, il est tout aussi doué. Quant à Tessa, la jeune femme est une vraie battante, qui a su trouver sa place dans ce monde. J’admire sa force et son courage et je l’admire d’autant plus pour ce qu’elle vit.

Si le trio vole indéniablement la vedette, les autres personnages ne sont pas en reste pour autant. Ils contribuent tout autant à la force de cette trilogie. Magnus est et demeure l’un de mes sorciers préférés. Jessamine, Charlotte, Henry, Sophie, Gidéon…leurs peines et leurs aventures sont un peu devenues les miennes le temps de ma lecture. Ils forment tout un petit groupe que j’ai adoré rencontrer.

C’est donc sur cette note que je quitte les Chasseurs d’Ombres londoniens. C’est toujours un immense plaisir de parcourir cet univers. On en découvre de nouvelles facettes à chaque fois. L’auteure possède un talent fou pour nous faire vibrer, ressentir chaque moment, et par-dessus tout, celui de créer des personnages qui nous parlent et nous touchent indiscutablement. Je ne m’en lasse pas et ne demande qu’à découvrir la suite. A moi maintenant de trouver la force de lire le 6ème tome de TMI…

Afficher en entier
Diamant

Un final exceptionnel. Ce tome nous fait passer par toutes les émotions possibles, notamment vers la fin quand tout s'enchaine avec des combats, des révélations et puis toujours une touche de romance. Je dois avouer que meme si je n'aime pas trop les triangles amoureux, j'aime la relation qu'ont Tessa, Will et Jem. Ça change des autres histoires sur ce thème. Et bien sur, un de mes moments favoris dans ce tome, c'est bien sur l'épilogue.

Afficher en entier
Diamant

un dernier opus a la hauteur de la saga ,un final touchant,ou toutes les émotions sont présentes.je vous le conseille

Afficher en entier
Diamant

Un tome qui m'a plus autant que les deux précédents. Et que j'ai tardé à lire puisqu'il s'agissait le troisième tome (et que j'avais peur de finir cette trilogie comme à toute fin de saga ou trilogie ou autres !) Comment parler de ce tome sans évoquer Spoiler(cliquez pour révéler)James Cartairs, ou plutôt, devrais-je dire, Frère Zachariah ? Un Frère Silencieux que j'avais apprécié dans la saga originale. De plus, j'ai trouvé fort intéressant d'avoir certains détails concernant la formation et la transformation pour devenir un Frère Silencieux ainsi que les sacrifices que cela demande. C'est ce que j'ai préféré dans ce tome (et oui, c'est cruel de penser ça !) J'ai apprécié que l'autrice a souhaité utiliser certains mots ou phrases dans la langue latine, qui est une langue morte. Et c'est parce que c'est une langue morte que c'est d'autant plus intéressant. Le latin est d'ailleurs très courant en littérature (exemple : Harry Potter de JK Rowling, les sortilèges sont inspirés directement de cette langue morte.) Spoiler(cliquez pour révéler)Un tome très centré sur les amours de Tessa : James et Will, mais je passerais un peu au-dessus puisque les amourettes ne m'intéressent pas trop, malgré que j'ai mon avis là-dessus... Et pour finir : une trilogie bien plus mature que la saga originale. Une trilogie que j'ai tant aimé que je la relirais probablement dans le futur ! À présent, j'ai hâte de commencer "The Mortal Instruments, Renaissance" : les deux premiers tomes m'attendent déjà dans Kindle.

Afficher en entier
Or

Assurément le meilleur des trois tomes d'une série en crescendo ! Trilogie parfaite, une fin en apothéose ! Mon seul regret ? Laisser derrière moi Tessa, Jem et Will…

Ce livre fera partie de mes lectures inoubliables !

Afficher en entier

Dates de sortie

La Cité des Ténèbres, Les Origines, Tome 3 : La Princesse Mécanique

  • France : 2015-03-19 (Français)
  • Canada : 2015-08-15 (Français)
  • USA : 2013-03-19 (English)

Activité récente

Jeni-2 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-12T09:45:43+01:00
Fridou l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-04T22:47:42+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 2220
Commentaires 235
Extraits 100
Evaluations 543
Note globale 9.22 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 3 : Clockwork Princess - Français
  • The Infernal Devices, Book 3 : Clockwork Princess - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode