Livres
394 584
Comms
1 385 992
Membres
288 945

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Yeux de Sophie



Description ajoutée par Gkone 2014-05-31T13:36:25+02:00

Résumé

« J’ai cru que c’était la fin du monde. J’ai cru que rien de bon ne pourrait plus m’arriver. Je ne mangeais plus, je ne sortais plus. Je ne voulais plus voir personne. Mais j’ai survécu. Contre toute attente, j’ai fini par surmonter l’insurmontable et, petit à petit, la vie m’a paru vivable. »

Paris, 1916. Sophie Lefèvre doit prendre soin de sa famille alors que son mari part pour le front. Quand la ville tombe entre les mains de l’armée allemande, au milieu de la Première Guerre mondiale, Sophie est contrainte de faire le service tous les soirs à l’hôtel où réside la Wehrmacht. À l’instant où le nouveau commandant découvre le portrait qu’Édouard a fait de sa femme, cette image l’obsède. Une dangereuse obsession qui menace la réputation, la famille et la vie de Sophie, et va la conduire à prendre une terrible décision.

Un siècle plus tard, à Londres, Liv Halston reçoit ce portrait en cadeau de la part de son mari avant de recueillir son dernier soupir. Sa vie est bouleversée de plus belle lorsqu’une rencontre fortuite lui permet de découvrir la véritable histoire de ce tableau.

« Bouleversant. » People

« Un conte poignant sur la face cachée des plus grandes histoires d’amour. » Entertainment Weekly

« Moyes imagine toujours des histoires savoureuses dont les personnages prennent vie entre les pages. Une histoire merveilleuse sur le pouvoir libérateur de l’art et de l’amour. » USA Today

« Le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la dernière page dans cette ode splendide à l’audace et à la volonté. » Los Angeles Times

« Un incomparable talent de conteuse. » New York Daily News

« Ce roman ne fait que confirmer le talent de Jojo Moyes. Comme dans Avant toi, elle invite ses lecteurs à considérer sous un jour nouveau des choix moraux d’une grande complexité. Un roman puissant, provocant et incroyablement bien mené. » The Washington Post

« La prose de Jojo Moyes est si limpide qu’on imagine sans peine le portrait vieux d’un siècle qui est au cœur de son roman. Une histoire d’amour d’une beauté peu commune. » Booklist

« Liv et Sophie sont plus vraies que nature avec leurs failles, leur passion et leur courage qu’on se laisse happer par leur destin de la première à la dernière page. Un livre dont on ne fait qu’une bouchée ! » Library Journal

Afficher en entier

Classement en biblio - 34 lecteurs

Or
15 lecteurs
PAL
51 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2017-10-19T18:36:42+02:00

J’examinai le portrait, et, pendant un bref instant, je me souvins de ce que cela faisait d’être cette fille qui ne connaissait ni la faim ni la peur, habitée seulement par des pensées légères, comme de savoir à quel moment elle retrouverait son mari. Elle me rappelait que le monde était capable de beauté, et qu’avant la guerre mon univers ne se réduisait pas à la peur, la soupe d’orties et les couvre-feux : il débordait d’art, de joie, d’amour. Je le vis dans l’expression que j’arborais. Alors je compris ce que je venais de faire. Edouard m’avait rappelé ma force et mon courage, je pouvais m’en servir pour me battre.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Je tiens tout d’abord à remercier Milady et NetGalley pour l’envoi de ce livre. J’ai adoré les romans de Jojo Moyes sur l’histoire Avant Toi et les romans suivants. J’étais donc assez curieuse de lire une autre histoire de cette auteure que je trouve excellente. En effet, Jojo Moyes est vraiment douée pour les histoires d’amour et arrive à nous plonger dedans et à nous les faire littéralement vivre. Dans les Yeux de Sophie, Jojo Moyes nous en présente plusieurs et sous une forme différente. Tantôt on plonge dans l’univers de la première guerre mondiale pendant l’occupation avec Sophie avec quelques flashback de son passé puis après on est à l’époque actuelle, cent ans après et on suit Liv.

Dès les premières lignes, j’ai été happée par cette histoire. Déjà parce que l’on commence par l’histoire de Sophie pendant la guerre et j’avoue avoir toujours adoré cette période de l’histoire même si elle est tragique. Ici c’est pendant l’occupation lors de la première guerre mondiale et Sophie vit dans un petit village avec sa famille. Son mari est parti à la guerre et elle ne fait qu’espérer qu’il revienne et l’attend patiemment tout en se souvenant de leur rencontre et leur vie ensemble. D’ailleurs, elle a gardé un des tableaux fait par son mari et où elle est dessus. Elle aime cette peinture et c’est sa seule consolation en attendant le retour de son mari. Elle l’aime de tout son être et elle n’hésitera pas à faire tout son possible pour le retrouver.

Entre temps on passe à l’histoire de Liv qui a perdu son mari il y a quelques années et qui n’arrive pas à en faire son deuil même si beaucoup de personne lui dise d’essayer d’avancer. Elle a des problèmes d’argent mais elle veut garder la maison faite par son mari David. Elle rencontre un jour Paul par hasard mais le destin fait qu’elle en tombe amoureuse mais également qu’il travaille pour une société qui cherche à récupérer les œuvres d’art et il se trouve que Liv possèdes Les yeux de Sophie, le tableau d’Edouard le mari de Sophie. Les histoires s’entrecroisent, on se sent littéralement happé par ces deux histoires qui nous touchent entre Sophie qui se bat pour retrouver son mari, quitte à laisser ses possessions les plus précieuses et Liv qui se bat pour garder les souvenirs de son mari et son bien le plus précieux tout en hésitant pas à sacrifier sa maison. On apprend au fur et à mesure ce qui est arrivé à Sophie et surtout on est scotché par ce qui arrive à Liv et on suit leur enquête avec un grand intérêt. Le suspens est vraiment passionnant et on a qu’une envie savoir ce qui va se passer à la fin.

En résumé, Les Yeux de Sophie est un excellent roman qui nous montre l’amour avec un grand A et les sacrifices que l’on peut faire à cause de lui. On y voit plusieurs personnes devant prendre des décisions pas souvent faciles mais qui sont leurs choix et leurs principes. Ce roman nous plonge dans l’histoire et surtout dans les aventures de deux femmes amoureuses qui sont prêtes à tout grâce à leur courage même si elles ont leur faiblesse. On le dévore littéralement et on aime se plonger dans cette histoire très bien écrite et passionnante. Je ne peux que vous conseiller de vous le procurer dès sa sortie le 20 octobre !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par tishatish 2017-12-06T11:41:02+01:00
Diamant

Du grand art!!Jojo Moyes a encore su me surprendre.

Avec son talent habituel elle a su nous faire vibrer via ce roman si bien écrit.

Une écriture fluide, deux histoires qui s'entrecroisent à des époques différentes,des héroïnes tout simplement humaines, avec leur force , per faiblesse mais un point commun: l'amour.

J'ai adoré lire ce livre, qui n'est pas qu'une histoire d'amour mais aussi un récit haletant d'une partie de la 1 ere guerre mondiale. Sophie Moyes a su transmettre toute la folie de cette guerre, avec les privations, les souffrances, les ravages de l'occupation allemande!! j'avoue que certaines scènes étaient dures à lire mais tellement vraies.

Une histoire qui réunit plusieurs thèmes sensibles, la séparation, la guerre, l'acceptation du deuil, le recommencement, l'espoir... Des thèmes savamment distillés qui se révèlent au fil des pages avec une grande sensibilité.

Chaque personnage apporte sa pierre dans cette intrigue, la copine Mon le frère Greg.. chacun est une pièce importante dans ce récit.

Je l'ai lu d'une traite ce roman si fort et intense, le final alors était .. surprenant!! Avec un art consommé, l'auteur à présenter une nouvelle perspective à quelques pages de la fin!! je suis donc restée en apnée jusqu'au bout.

Cette histoire me fait une peu penser au livre de Tatiana de Rosenay : Elle s'appelle Sarah; Un livre vrai, fort, et un message universel.

a lire pour ceux qui sont passionnés d'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Life_IsAJoke 2017-12-01T17:40:18+01:00
Or

Une histoire vraiment touchante, avec deux personnages assez semblables bien que ça doit des époques éloignées

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dedei77 2017-11-26T18:15:03+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé l'idée des deux histoires qui s'entrecroisent. J'ai vraiment été transporté par l'histoire de Sophie.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Le fait que l'on doit découvrir ce qui lui est arrivé et retracer l'histoire du tableau est une très bonne idée.

J'aime toujours autant la plume de Jojo Moyes, elle arrive à nous transporter ailleurs avec une telle facilité.

C'est une très belle histoire que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2017-11-12T10:10:31+01:00
Or

https://aliceneverland.com/2017/11/10/les-yeux-de-sophie-jojo-moyes/

Après ma découverte du précédent roman de Jojo Moyes, une auteur dont j’avais toujours entendu le plus grand bien, j’avais envie de la retrouver à nouveau dans une autre de ses histoires. J’ai donc saisi l’occasion de la sortie de son nouveau roman pour continuer ma découverte de cette auteur…

Je suis une amoureuse des histoires dans l’histoire ; de ces romans qui lient deux récits à des époques différentes mais qui, pourtant, sont en lien l’une avec l’autre. Le résumé de Les yeux de Sophie me correspondait donc complètement, j’étais sous le charme avant même de commencer ce livre et j’étais curieuse de voir comment Jojo Moyes allait développer son intrigue.

Les yeux de Sophie est complètement différent de Sous le même toit, seul roman de cette auteur que j’avais déjà lu. Et j’ai été bien plus convaincue cette fois. Ici, tout se fait en délicatesse, avec une certaine poésie ; Jojo Moyes nous entraine à travers les époques à la découverte des histoires de Sophie et de Liv, deux femmes liées par l’histoire d’un simple tableau.

Dès le départ, on fait la connaissance de Sophie qui vit dans la France occupée de 1916. Sans nouvelle de son mari, parti au front, elle n’a pas le temps de s’apitoyer puisqu’elle doit à la fois gérer son hôtel restaurant ainsi que ses petits neveux et nièces. Toutes les décisions qu’elle va prendre vont aller dans l’intérêt des êtres qui lui sont chers, Sophie cherchant à les protéger de l’horreur de la guerre. Mais certains de ses choix vont être très mal vus par son entourage…

J’ai très vite été touchée par la personnalité solaire de Sophie, et par son courage. Cette dernière est très maternelle, très altruiste, et je me suis vraiment imprégnée de son personnage. J’ai aimé découvrir son histoire, sa « relation » avec Herr Kommandant, son amour indéfectible pour son mari, et aussi son lien avec le tableau peint par ce dernier, Les yeux de Sophie, une véritable ode à l’amour. J’ai été émue par son histoire, j’ai vraiment ressenti son vécu, sa vie, ses sentiments, et tout cela m’a bouleversée de la plus belle des manières

Et puis, d’un coup, me voilà propulsée dans le présent, aux cotés de Liv, une jeune veuve renfermée sur elle-même. Cette dernière est en possession du tableau, ultime cadeau de son défunt mari. Or, voilà que ce tableau se retrouve à présent réclamé par sa famille. Liv va devoir se battre, et va émerger peu à peu de la léthargie dans laquelle elle s’était enfermée. Et c‘est à travers la vie de Liv que l’on va découvrir ce qu’il était advenu de Sophie…

J’ai beaucoup aimé le message que véhicule ce roman. La force de cette histoire demeure vraiment dans ce double récit, cette relation entre passé et présent que relie un simple tableau. Je reste tout de même un peu plus mitigée sur la partie contemporaine, le personnage de Liv m’étant apparu assez terne en comparaison de celui de Sophie qui marque très fortement la première partie du roman. Peut être un peu trop d’ailleurs car, si l’histoire de Sophie m’a paru fluide et limpide, celle de Liv me semblait trainer en longueur.

Dans tous les cas, je suis tombée amoureuse de cette histoire et Jojo Moyes a merveilleusement réussi à conjuguer passé et présent. Elle nous entraine dans son récit de la plus belle des façons et m’aura touchée à de nombreuses reprises. Je ne peux vraiment que vous conseiller cette histoire, douce et puissante à la fois, car les sentiments que l’on découvre dans ce roman sont d’une pureté incroyable…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2017-11-07T19:21:22+01:00
Argent

En 1917, Sainte-Péronne est sous domination allemande. Le mari de Sophie, Edouard Lefèvre, un peintre qui a travaillé avec Matis, est parti. Elle gère avec sa sœur l’hôtel-restaurant familial, le Coq Rouge. Mais un nouveau Kommandant arrive et ordonne qu’il soit servi avec ses hommes à l’hôtel, ce qui évidemment est loin de réjouir Sophie. Heureusement l’homme est correct avec elles et leur permet même de manger un peu. Mais surtout, il est fasciné par le portrait de Sophie, fait par son mari.

Presque 100 ans plus tard, Liv est veuve depuis 4 ans. Son mari, un architecte connu, lui a offert pendant leur voyage de noce un tableau nommé les Yeux de Sophie, acheté à une femme qui souhaitait s’en débarrasser. Mais les héritiers de la famille Lefèvre réclament le tableau qui a été volé pendant la guerre. Liv est prête à tout pour ne pas se séparer de ce qui lui rappelle son mari.

De Jojo Moyes, j’avais déjà lu Avant toi et Après toi, et son dernier Sous le même toit.

Ce roman nous plonge dans deux époques différentes, avec deux femmes. Sophie est un personnage attachant, humain. Profondément amoureuse de son mari, elle voit avec réticence les allemands venir dans son hôtel. Les servir est un risque, mais elle n’a pas le choix. Et l’officier allemand s’intéresse à l’art de son mari, lui permettant de découvrir l’homme derrière l’uniforme et de parler enfin d’autre chose que de la guerre.

Liv, quant à elle, ne s’est pas remise de la mort de son mari. Elle refuse de quitter la maison qu’il a construit pour eux alors qu’elle est ruinée et dépassée par les événements.

Même si les passages concernant Liv sont parfois un peu plus longs et moins prenant, elle reste un personnage émouvant, fragile, qui décide de se battre sur ce qu’elle pense être juste. Même si je n’étais pas toujours d’accord avec ses décisions, le fait qu’elle se batte pour restaurer l’honneur d’une femme dont ses descendants ne savent pas grand chose mais dont ils ont traîné le nom dans la boue et qui veulent le tableau juste pour le revendre au prix fort est touchant.

Malgré la taille du roman, il se lit très facilement et j’ai apprécié que cette fois l’histoire d’amour ne soit pas le sujet principal, c’est rafraîchissant.

Je m’attendais donc à une lecture sympa sans plus, mais ça a été vraiment une bonne surprise. Les sujets abordés changent un peu, on s’intéresse cette fois à la première guerre, aux problèmes que suscitent les tableaux volés, et à deux femmes fragiles et fortes, très humaines. Donc si vous voulez tester, n’hésitez pas ! Et dîtes-moi s’il vous a plût !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sentikelt 2017-11-02T22:46:49+01:00
Diamant

Deux magnifiques histoires d’amour qui s’entrecroisent. Je suis encore bouleversée par ma lecture. J’aurais aimé ne jamais poser ce roman. Les personnages me manquent tous déjà.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninie07 2017-10-27T14:16:35+02:00
Diamant

Encore une fois Jojo Moyes nous captive avec une histoire intelligente et belle. Je en vais pas faire un nouveau résumé, tout est dit plus haut mais je souligne malgré tout la force des personnages principaux et secondaires et la jolie plume de l'auteure. un énorme coup de coeur que je vais conseiller à mes ami(e)s.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2017-10-25T10:26:54+02:00
Or

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/10/25/yeux-de-sophie-de-jojo-moyes/

Une belle brique historique à dévorer…

Dans cette histoire, nous avons la joie de suivre deux jeunes femmes fortes à deux époques différentes : Sophie, en 1917 et Liv, en 2006. Toutes deux sont reliées par un même tableau intitulé Les yeux de Sophie.

J’ai vraiment adoré cette histoire dès les premières pages. Nous commençons par suivre Sophie et découvrons à ses côtés la terreur et l’horreur sous l’occupation allemande en plein milieu de la première guerre mondiale dans un tout petit village du nord de la France : Saint-Péronne. Cela m’a beaucoup parlé car, vivant dans le nord de la France, j’entends depuis toute petite parler de cet aspect de la grande guerre et j’ai été plus que happée par le récit.

Sophie est un personnage très fort, courageux et dévoué à sa famille, à ses voisins. Son mari est parti à la guerre et elle attend inlassablement son retour, espérant le revoir vivant un jour. Alors qu’elle est forcée d’accueillir l’armée allemande dans son petit hôtel à dîner le soir, le commandant remarque le tableau qui fait l’objet de tout ce livre et vient à développer une sacrée attirance pour la jeune femme et c’est là que tout s’emballe. Je dois avouer avoir absolument adoré le personnage du commandant qui pose vraiment la question de l’ennemi dans une guerre. On se rend compte qu’il est toujours bien facile de stigmatiser l’occupant, mais finalement, est-il si différent de nous ? Ce personnage m’a vraiment touché par son authenticité et c’est vraiment cette description de « l’ennemi » que j’ai pu entendre lorsque j’étais enfant.

D’autre part, Liv est aussi un personnage fort. Veuve alors qu’elle n’a que 30 ans, elle est enfoncée dans une sacrée dépression réactionnelle qui lui laisse peu de répit. Sa vie va se retrouver bouleversée lorsqu’elle s’apercevra que le tableau que son mari lui avait offert en cadeau de mariage 10 ans auparavant n’est autre que le sacré Les yeux de Sophie…

L’histoire est prenante, addictive, malgré quelques longueurs. J’ai vraiment adoré l’histoire de Sophie sous l’occupation allemande et la transition vers 2006 est assez difficile car on doit à nouveau comprendre où on se trouve et avec qui et cela fait clairement l’objet de quelques longueurs alors qu’on était totalement happé par le récit auparavant… Heureusement, le lien est ensuite fait avec le tableau en question et la fin est bien rythmée ! On se retrouve à ne plus pouvoir lâcher le livre !

J’ai trouvé la fin vraiment belle et pleine d’espoir. On découvre les horreurs de la guerre mais aussi l’espoir d’après-guerre pour les survivants. J’ai vraiment adoré suivre ces deux personnages forts, surtout Sophie et sa famille !

Le thème de l’occupation est aussi très important car c’est un aspect que l’on a souvent sous-estimé et qui est peu connu en dehors de la France. Les Français ont vécu cette occupation et les horreurs qui y sont liés mais, quand on parle d’une guerre à l’étranger, on la réduit souvent vite à la guerre des tranchées, en oubliant le courage des habitants de petits villages occupés mais résistants !

En conclusion, Les yeux de Sophie est une lecture vraiment addictive après quelques pages. On peut noter quelques longueurs par la suite, mais cela ne nous empêche pas de continuer notre lecture pour avoir le fin mot de l’histoire. De plus, on ne peut qu’être inspirée par le personnage de Sophie, forte et courageuse même durant les pires moments de l’histoire, mais aussi par Liv, qui se relève lentement d’un terrible drame. J’ai vraiment adoré ce roman et je le recommande aux amateurs du genre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par x-Key 2017-10-19T18:52:48+02:00
Argent

Entre romance et spoliation d’arts, ce nouveau roman de Jojo Moyes nous entraîne sur les traces d’un mystérieux tableau dans une histoire chorale à plusieurs époques. Un roman happant et bouleversant !

Sophie est une jeune française vivant en 1916 dans une petite bourgade française envahie par les allemands. Entre indignation contre l’ennemi, lutte pour survivre et souvenirs de son amour pour Edouard, son mari parti au combat depuis de nombreux mois, le quotidien de Sophie est à la fois triste et révoltant. Je me suis énormément attachée au personnage de Sophie, touchée en plein cœur par son amour pour Edouard, ses convictions, sa détermination face à tous les obstacles qui viennent percuter son existence. J’ai tour à tour était indignée, soulagée, profondément attristée par tout ce qui arrive à cette jeune femme qui n’a pour se raccrocher que sa sœur et le portrait que son mari, peintre, lui a offert. J’ai vraiment beaucoup aimé me plonger dans ce petit village français de la Première Guerre Mondiale et découvrir la volonté des habitants face à l’envahisseur.

La seconde partie du roman s’ouvre sur un changement d’époque. Ce bond dans les années 2010, un siècle plus tard, m’a été un peu difficile au début, le personnage de Sophie me collait encore à l’esprit, j’ai mis un instant avant de pouvoir me plonger dans la vie de Liv. Pourtant, Liv est un personnage également très charismatique, à la fois déterminée et fragile, bousculée par la vie elle aussi.

Peu à peu, à mesure que le récit avance, on découvre le lien entre Liv et Sophie, séparées d’un siècle mais étrangement liées par ce mystérieux tableau. Le récit de Jojo Moyes n’a rien de manichéen, les méchants ne sont pas forcément ceux que l’on croit, l’auteur ne s’encombre pas d’idées préconçues et ça rend l’histoire très intelligente. L’auteur arrive à soulever le problème de la spoliation des œuvres pendant la guerre, tout en dénonçant également les différents amalgames faits. Il était par exemple très frustrant de voir parler de nazisme et de juifs dans une affaire qui concerne la Première Guerre Mondiale.

Les cent cinquante dernières pages du roman se dévorent comme un thriller. C’est une vraie course contre la montre à la recherche de la vérité qui s’engage, on est happé par les souvenirs et indices du passé qui resurgissent pour nous révéler tous les secrets du tableau Les Yeux de Sophie, tandis qu’en parallèle les éléments de romance viennent compléter l’intrigue.

Les Yeux de Sophie est un roman captivant, on est touché par la tristesse des personnages, par les injustices auxquelles ils doivent faire face, mais également porté par leur amour, leur persévérance face à des situations révoltantes. J’ai adoré l’intrigue historique au cœur du livre, autant que l’intrigue amoureuse qui se joue en parallèle : il en résulte un roman à la fois bouleversant, intelligent et porteur d’espoir qui fait du bien à l’esprit.

https://libellulelivresque.wordpress.com/2017/10/19/les-yeux-de-sophie-de-jojo-moyes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2017-09-23T12:42:24+02:00
Diamant

https://followthereader2016.wordpress.com/2017/09/23/les-yeux-de-sophie-jojo-moyes/

Le roman commence en 1916 dans le petit village de Saint-Peronne, proche d’Arras, sous l’occupation allemande. Après le départ de leurs époux respectifs pour la guerre, Sophie et sa sœur tente d’élever tant bien que mal les deux enfants de cette deuxième (Jean et Mimi) ainsi que leur petit frère de 14 ans, Aurélien. La vie sous l’occupation ennemie n’est pas rose, les allemands réquisitionnent denrées et mobilier, les harcèlent pour des broutilles… Hélène paraît timide, fragile et douce. Elle est bien moins courageuse que sa jeune sœur, Sophie, qui a une grande force morale et ose tenir tête aux allemands. Notamment à leur nouveau commandant, qui leur semble plus intelligent et subtil que le précédent. Egalement moins cruel, il a cependant une drôle de façon d’agir avec Sophie : que cache-t-il ? La tension monte autour de ce personnage, les ragots fusent dans le village car il ne faut pas l’oublier : même s’il partage la passion de l’art et semble subjugué par le tableau d’Edouard l’époux de Sophie, représentant sa femme, il n’en reste pas moins un soldat de l’armée ennemie …

Jojo Moyes arrive à nous plonger instantanément dans son récit. Sa plume est magnifiquement fluide, très agréable à lire, j’ai pris énormément de plaisir à me perdre dans ses phrases. Elle arrive à retranscrire les émotions – sans tomber dans la surenchère et le larmoyant sans but. Nous partageons les évènements avec les personnages, nous tremblons avec eux : c’est un livre très intense.

La seconde partie du roman se déroule à Londres en 2006. Nous faisons la connaissance de Liv, qui travaille dans la pub et qui a perdu son mari, un architecte talentueux avec le cœur sur la main. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire car j’étais restée en 1916, bouleversée par le dernier chapitre ! La jeune femme possède le fameux tableau tant convoité par le commandant allemand, « Les Yeux de Sophie ». Elle va rencontrer Paul, spécialisé dans la restitution d’art et chargé d’enquêter sur la disparition d’un tableau… Le talent de Jojo Moyes nous permet de rentrer doucement mais surement dans cette deuxième histoire qui est étroitement liée à ce qu’il s’est passé durant la première guerre mondiale. Pour pouvoir garder le tableau, Liv va devoir en apprendre plus sur son modèle et ce qu’il s’est passé après que nous l’ayons quitté (pour notre plus grand plaisir, je l’avoue !). Commencent alors des aller-retours dans le passé, très prenants et haletants.

L’auteure a mis beaucoup de cœur dans cet ouvrage qui nous prend aux tripes. Il est très intense, émouvant voire bouleversant par moment. J’ai beaucoup admiré la force des personnages, quelque soit l’époque, avec une mention particulière pour Sophie qui fera tout pour retrouver son amour. Un livre magnifique, empli d’espoir, qui fut un énorme coup de cœur : je vous recommande sa lecture sans tarder !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Yeux de Sophie" est sorti 2017-10-20T00:00:00+02:00
background Layer 1 20 Octobre

Dates de sortie

Les Yeux de Sophie

  • France : 2017-10-20 (Français)
  • USA : 2014-06-24 (English)

Activité récente

dedei77 l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-26T18:08:41+01:00

Les chiffres

Lecteurs 34
Commentaires 11
Extraits 6
Evaluations 10
Note globale 9.1 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Girl You Left Behind - Anglais
  • A Garota Que Você Deixou Para Trás - Portugais
  • La ragazza che hai lasciato - Italien
  • Ein Bild von dir - Allemand
  • Девушка, которую ты покинул - Russe
  • Hende du forlod - Danois
  • Sophies historia - Suédois
  • Akit elhagytál - Hongrois
  • Το Κορίτσι Που Άφησες Πίσω - Grec
  • Jertfa iubirii - Roumain
  • Dívka, již jsi tu zanechal - Tcheque